Auteur Sujet: Cosne-sur-Loire  (Lu 3157 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 152
  • Vierzon (18)
Cosne-sur-Loire
« le: 20 février 2019 à 11:53:12 »
La fibre optique arrive bientôt à Cosne-sur-Loire

Cosne-sur-Loire sera la deuxième ville de la Nièvre après Lormes à bénéficier de la fibre optique installée par Nièvre numérique. La commercialisation des lignes est prévue d'ici la fin de l'année.

"La fibre arrive dans votre commune", peut-on lire sur des panneaux accrochés à des barrières de chantier, rue Maréchal-Leclerc à Cosne-sur-Loire. En fin d’année, ce service devrait être effectif dans la ville avec la mise en place des premières commercialisations.

Les Cosnois mais également les villages alentour comme Myennes, Saint-Loup-des-Bois et Saint-Père bénéficieront de connexions à internet beaucoup plus rapides grâce à ce système.

Cosne-sur-Loire sera la deuxième ville du département, après Lormes, à bénéficier de la fibre installée par Nièvre numérique (Orange s'occupe de l'agglomération de Nevers). Une reconnaissance du syndicat mixte, qui porte le projet Nièvre très haut débit 2020, à la communauté de communes Loire, Vignobles et Nohain qui a été la première à s’inscrire dans le projet Nièvre THD.

« Trois millions et 400.000 € ont été investis », rappelle Thierry Flandin, le président de l’intercommunalité, en visite de chantier, mardi 19 février, en compagnie notamment d’Alain Lassus, président du conseil départemental (le département subventionne à hauteur de 80 %) et de Fabien Bazin, président de Nièvre numérique.


Citer
Nous souhaitons traiter en premiers ceux qui ont un moins bon accès Internet.

Pour cela, deux centraux optiques, des boîtes en béton de 24 tonnes, qui permettent l’arrivée des lignes, ont été installés : un au nord de la ville, rue Sadi-Carnot ; un autre au sud rue du Colonel-Rabier.

Commercialisation des lignes à la fin de l'année

Les premiers raccordements auront lieu à Myennes car, comme l’explique Fabien Bazin, « les personnes les plus éloignées du central ont les plus mauvaises connexions. Nous souhaitons traiter en premiers ceux qui ont un moins bon accès internet. »

Si les ouvriers sont actuellement en train de tirer les fils, les armoires, qui peuvent accueillir entre 400 et 600 câbles, ont été posées au début de l’année 2018. Il faudra attendre encore quelques semaines, d’ici avril, pour que les premiers raccordements soient effectifs. La commercialisation des lignes, elle, aura lieu en fin d’année.


Source : La Nouvelle République

Kaffeine

  • Abonné Free vdsl
  • *
  • Messages: 45
  • 58
Cosne-sur-Loire
« Réponse #1 le: 16 avril 2019 à 19:36:07 »
Le 1er des 19 centraux Optique a été posé à Cosne/Loire.

Il permettra de raccorder 10 armoires optiques qui desserviront le sud de Cosne, ainsi que les communes de Saint-Père et Pougny.

Les entreprises locales Bongard Bazot Frères BBF à Saint Eloi, L’Entreprise électrique agence de Decize, Numérique fibre basée à Parigny les Vaux, sont mobilisées pour exécuter les travaux de génie civil et déployer les câbles fibre optique.


Source : Facebook Nièvre Numérique, 16/11/2018


Kaffeine

  • Abonné Free vdsl
  • *
  • Messages: 45
  • 58
Cosne-sur-Loire
« Réponse #2 le: 16 avril 2019 à 19:42:30 »
Le pilote de la grue a réussi avec patience et précision à poser le 2ème central optique à Cosne sur Loire. Les travaux de tirage des câbles en conduite se poursuivent à bon rythme.

Source : Facebook Nièvre Numérique, 01/02/2019

Kaffeine

  • Abonné Free vdsl
  • *
  • Messages: 45
  • 58
Cosne-sur-Loire
« Réponse #3 le: 21 juin 2020 à 09:08:12 »
Vu dans les commentaires d'un post sur le Facebook de Nièvre Numérique et confirmer par la carte fibre de l'ARCEP et celle de chez Orange : la commercialisation de la fibre semble avoir commencé sur le nord de Cosne et la commune de Myennes.

J'ai pas réussis à trouver de date officiel de lancement sur le net (ah, la com numérique dans la Nièvre ^^), mais en me basant sur la carte de l'ARCEP, ça a du arriver dans le courant du T1 2020.

Pour les opérateurs, semblent y avoir que Orange pour l'instant.

Edit : au vu de ce passage d'article, j'aurais plutôt tendance à pencher pour un début de commercialisation au T2 2020 :

Sur la brèche depuis septembre 2018 pour déployer son réseau de quelque 48.000 prises, Nièvre numérique a déjà construit 40 % de ses 107 armoires optiques de rue. Et s’apprête à franchir un cap avec la commercialisation imminente des premières offres à très haut débit auprès de 1.000 foyers et entreprises de Cosne-sur-Loire, Myennes et Saint-Loup par Orange, le seul opérateur intéressé à ce jour. « La commercialisation est engagée dès que le seuil de 50 % de prises raccordables est atteint dans une zone couverte par une armoire optique », indique Fabien Bazin.

Source : Ludovic Pillevesse, Le Journal du Centre, 14/04/2020
« Modifié: 21 juin 2020 à 10:21:09 par Kaffeine »

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 152
  • Vierzon (18)
Cosne-sur-Loire
« Réponse #4 le: 24 septembre 2020 à 12:01:40 »
Le réseau de Nièvre Numérique pour la fibre optique est commercialisable dans presque toute la ville de Cosne-sur-Loire


La fibre se déploie dans toute la Nièvre. © Frédéric Lonjon

Myennes, Cours et Cosne sont commercialisables à la fibre optique, par le biais du seul opérateur Orange pour le moment, sur le réseau déployé par Nièvre Numérique.

Tous les Cosnois aspirent à bénéficier de la fibre optique, service tant attendu. Pour le moment, seule l’entreprise Orange s’est saisie de l’ouverture de la commercialisation du réseau réalisé par Nièvre Numérique.

Une partie de la cité cosnoise, le village de Cours et Myennes peuvent y prétendre, tandis que les communes de Saint-Loup-des-Bois, Saint-Père et Pougny sont en cours d’achèvement des travaux par Nièvre Numérique. L’an prochain ce sera Donzy.

Mais tous les secteurs ne sont pas pris en main par l’entité départementale publique Nièvre Numérique.

L'opérateur SFR couvrira les secteurs de Pouilly-sur-Loire et Saint-Amand-en-Puisaye

« L'opérateur SFR s’est proposé pour faire le reste », témoigne Pierre Bareille, directeur de Nièvre Numérique. Mais il faudra attendre encore plusieurs mois avant la réalisation des travaux et l’ouverture à la commercialisation du réseau. Ce sera le cas pour Alligny-Cosne, Pouilly-sur-Loire et Saint-Amand-en-Puisaye.

« Pour couvrir le département, trois projets ont été lancés », détaille Pierre Bareille : « Le projet privé Orange pour Nevers et l’agglomération, mais le réseau est ouvert aux autres opérateurs ; le réseau public Nièvre numérique, ouvert également à tous les opérateurs, même si, pour le moment, seul l’opérateur Orange s’est engouffré dedans ; le réseau privé à venir SFR, qui sera ouvert à tous, mais tarde un peu. Concernant Nièvre Numérique, on va tous les voir arriver avec une offre pour Noël », assure le directeur. Toutefois, Orange a, désormais, une certaine longueur d’avance.

"Nous sommes sur la bonne voie", estime le président de Nièvre Numérique

« On a commencé par Cosne mais nous sommes présents à Magny-Cours,Luzy, Saint-Benin-d’Azy, Cercy-la-Tour et La Charité-sur-Loire. Nous allons poursuivre les travaux à Guérigny, Saint-Pierre-le Moûtier, Châtillon-en-Bazois, Donzy », détaille Fabien Bazin, président de Nièvre Numérique.

La fibre s’installe pour de bon dans le département. « Afin que toutes les communes prennent connaissance du déploiement de la fibre dans le département, nous avons réalisé un document clair à leur intention, pour qu’elles sachent précisément où en est le département et soient informées des technologies palliatives avant la fibre », ajoute Fabien Bazin. Le président est satisfait : « Nous sommes sur la bonne voie. »


Citer
Les réunions publiques avec la population sont désormais impossibles. Mais, pour que cette même population ait toutes les informations en sa possession, des permanences mises en place dans les mairies permettront aux habitants de s'informer dans l'objectif de souscrire à une offre. Pour en savoir plus sur l'avancement des travaux dans sa commune, c'est par ici. Le site de Nièvre Numérique est actuellement en cours de tests.

Source : Le Journal du Centre