Auteur Sujet: Vannes  (Lu 267554 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

meucon56890

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 133
  • Vannes 56
Vannes
« Réponse #984 le: 10 décembre 2018 à 10:25:05 »
10G c es possible avec free sur le reseau posé par orange, j attends d etre sur avant de tester en migration :) tant pis pour mes voisins lol

homy

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 6
  • vannes 56
Vannes
« Réponse #985 le: 10 décembre 2018 à 15:19:09 »
quand je vois que certains parlent de fibre à 10G... moi à Vannes toujours pas raccordé  :'(.
Aucune info sur les délais et pourtant je suis entouré de fibre...

homy

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 6
  • vannes 56
Vannes
« Réponse #986 le: 10 décembre 2018 à 15:20:06 »
si quelqu'un à une idée des travaux prévus...

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 39 227
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Vannes
« Réponse #987 le: 10 décembre 2018 à 15:31:21 »
10G c es possible avec free sur le reseau posé par orange
C'est possible.

Paul

  • Client Bell (Canada)
  • *
  • Messages: 4 205
  • Varennes, QC (CA)
    • Twitter
Vannes
« Réponse #988 le: 11 décembre 2018 à 21:17:42 »
Autant pour moi, ce n'était pas encore totalement clair au moment de mon dernier message :).

vida18

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 2 776
  • Vierzon (18)
Vannes
« Réponse #989 le: 11 février 2019 à 11:12:12 »
Fibre optique : « À la Ville, on n’est pas maître du calendrier »

Souvent choisie comme interlocutrice principale par les habitants, la Ville de Vannes n’a pas pouvoir de décision en ce qui concerne la fibre. Orange, qui en assure le déploiement, a la main sur le calendrier. « Mais on est en sollicitation permanente », assure Anne Le Henanff, adjointe au numérique.

Certains Vannetais, qui ne disposent pas de la fibre, se plaignent de n’avoir aucune visibilité sur le déploiement… Que peut faire la Ville ?

Anne Le Henanff : « Pas grand-chose sinon de relayer la demande d’informations des habitants auprès d’Orange. La Ville n’est pas déployeur, c’est Orange le maître d’œuvre. Il faut savoir que l’on ne dispose pas de calendrier en amont. L’opérateur fait ça, en partie, pour se protéger. En cours de déploiement, il y a toujours un risque d’imprévu. Les ouvriers peuvent tomber sur un fourreau obstrué, inondé… qui les oblige à stopper le déploiement dans la rue. Ils n’ont pas l’assurance de pouvoir finir les chantiers et pour ne pas avoir à revenir sur des promesses de liaison fibre faites à des usagers, Orange a fait le choix de ne pas donner de planning. Mais la Ville est toujours ouverte à des demandes de particulier, qu’elle relaie vers Orange ».

Comment sont choisis les secteurs déployés ?

« Là encore, c’est le choix de l’opérateur. Orange, comme toute entreprise, a une logique commerciale. Les agents déploient là où il n’y a pas de problème, c’est-à-dire en utilisant les fourreaux déjà existants. Au plus vite, au plus dense et au plus facile. Mais il n’y a pas de choix de fait de privilégier tel ou tel client… Ni Orange ni la Ville de Vannes n’ont d’intérêt à jouer la montre sur le sujet : eux veulent commercialiser le plus d’abonnements et nous attirer de nouveaux habitants et satisfaire ceux qui habitent la ville. Donc le plus vite sera le mieux ».

En termes de déploiement, est-ce que tout le monde est logé à la même enseigne ?

En 2012, lors des premiers déploiements de la fibre, certains secteurs, qui avaient le plus faible débit internet (Ménimur ou la rive droite par exemple), avaient été ciblés. Cinq secteurs avaient été ensuite déterminés pour étaler le raccordement à la fibre de toute la ville. Aujourd’hui, on arrive dans la dernière ligne droite avec notamment une grande partie du centre historique qui n’est pas encore fibrée. Mais on ne peut pas dire que tout le monde sera raccordé aussi facilement. On estime qu’il y a environ 10 % des adresses vannetaises qui posent problème ».

Quels genres de problèmes ?

« Il y a des habitations qui nécessitent un déploiement en aérien, alors que le souterrain est actuellement plus rapide à mettre en œuvre. Il y a aussi des adresses où il y a un problème entre le portail et la maison (fourreau inexistant ou effondré). Dans ce cas, le fournisseur d’accès à Internet ne peut pas relier le domicile à l’armoire fibrée présente dans la rue. Ces travaux de raccordement sont à la charge du propriétaire. Enfin, certaines zones pavillonnaires qui sont situées derrière des zones d’activités (exemple : Kerlann, Ténénio) peuvent avoir des travaux retardés. Ça ne veut pas dire que ces gens ne seront pas raccordés, mais ils ne sont pas dans les objectifs prioritaires d’Orange ».


Source : © Le Télégramme

Rider56

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 104
  • Vannes 56
Vannes
« Réponse #990 le: 11 février 2019 à 17:26:00 »
Merci pour les infos  :)

Un autre article sur le déploiement de la fibre à Vannes (source Le Télégramme - 10/02/19):
https://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/vannes-fibre-optique-voisins-mais-pas-tous-connectes-10-02-2019-12205803.php

haut de france 59140

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 711
  • DUNKERQUE (59)
Vannes
« Réponse #991 le: 17 mars 2019 à 10:19:51 »
La fibre Free agglomération de vannes
Communiqué de presse ILIAD
du 15/03/2019
https://www.iliad.fr/presse/2019/CP_150319.pdf

Avec mes excuses impossible de tout copier/coller pour une meilleure lecture sur le lien

JeromeLa

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1
  • Vannes 56000
Vannes
« Réponse #992 le: 02 octobre 2019 à 11:56:58 »
Je vais m'installer route de Bernard à vannes et cela semble être fibré or pas du tout...

Il y a t il un petit espoir que cela soit fait un jour ?

Des travaux sont en cours pour amener la fibre jusqu'aux poteaux téléphoniques (et deux poteaux ont été changés récemment). Cela semble indiquer que l'installation de la fibre dans le hameau ne va pas tarder.

vida18

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 2 776
  • Vierzon (18)
Vannes
« Réponse #993 le: 28 avril 2020 à 17:24:00 »
À Vannes village, la fibre optique c’est long, c’est lent…

Un débit ADSL bien trop lent et une arrivée de la fibre optique annoncée par Orange mais qui n’arrive pas. Les habitants de ce quartier vannetais sont en colère. L’opérateur se défend.

« Aujourd’hui peut-être, ou alors demain… » interprétait Fernand Sardou. C’est un peu la chanson qu’ont l’impression d’entendre les habitants de Vannes Village depuis des mois. Et s’ils ont le sentiment d’avoir fait preuve de patience vis-à-vis de l’opérateur Orange, il semble qu’elle soit arrivée à bout.

C’est ce qui a conduit à faire circuler une pétition qui a recueilli 130 signatures dans ce quartier situé à l’ouest du centre-ville. « L’ADSL fournit actuellement est reliée au répartiteur de la place de la République. Mais nous sommes en bout de ligne. En effet, au-delà de 5 000 m, (source : https://www.degrouptest.com/test) - l’accès haut débit n’est plus assuré. À titre d’exemple, nous sommes à 4 690 m… » indiquent les signataires.

La pétition vient en complément d’actions menées par l’Association syndicale libre des colotis auprès de la Ville de Vannes et d’Orange. « Tous les demandeurs expriment le souhait au nom de près de 200 maisons (et la centaine à venir pour le lotissement accolé en construction de Vannes Cottage) qui s’époumonent depuis 3 ans, date d’installation des premiers logements sur le secteur. »

Mais depuis deux ans, aucun calendrier n’est communiqué par Orange. Les signataires font part de leur ras-le-bol. « Cette situation n’a que trop duré et est exacerbée par cette période inédite où l’utilisation à plusieurs personnes au sein d’un même logement rend l’utilisation d’internet plus que difficile. Les habitants ne demandent pas un passe-droit, mais un droit d’accès qui semble légitime dans une ville-préfecture où chacun a payé l’aménagement (et ses taxes) des divers réseaux mais dont le réseau fibre ne peut se résumer qu’à avoir des fourreaux vides. »

« Dommage que cela aille vers une polémique »

Ce malaise des habitants de Vannes Village n’étonne pas, outre mesure, Anne Le Hénanff, adjointe au maire chargée du développement numérique. « À mon sens, c’est le quartier le plus complexe. Je comprends l’exaspération des habitants. » L’élue vannetaise note : « On a dû se fâcher pour qu’Orange l’intègre dans le plan de déploiement initial et en fasse ainsi un quartier prioritaire. »

S’en sont suivies, néanmoins, des problématiques de réseau avant qu’un terrain d’entente soit trouvé avec Golfe du Morbihan-Vannes agglomération pour passer la fibre optique par la zone de la clinique Océane considérée comme zone d’activité. « Dès lors, au printemps 2019, on nous avait annoncé que ce serait fait dans les six mois. Mais depuis ça bloque. Pourquoi ? On ne sait pas. Pire, on ne nous répond pas ! »

L’opérateur Orange « ne nie pas qu’il y a un sujet. Mais on peut s’étonner d’une pétition signée par des personnes de la France entière… » Sont mises en avant des solutions alternatives possibles sous forme d’abonnement qui permettraient d’avoir plus de débit que l’ADSL, à un prix équivalent, en attendant la fibre optique. « Ce sont des solutions d’attente intéressantes » assure Damien de Kerhor, délégué régional Bretagne d’Orange. Revenant sur la fibre optique, il reconnaît que Vannes Village est « bien une de nos priorités à court terme. Le problème c’est qu’on ne la déploie pas où on veut, comme on veut. On a été un moment tributaire d’intervention ponctuelle de génie civil, ce qui n’est pas de notre fait, mais de celui de tiers. Ensuite, il y a eu le confinement et l’arrêt d’entreprises du BTP ce qui a fait perdre encore des semaines. Nous sommes agiles, et donc nous sommes passés d’un lieu à l’autre. S’il est clair qu’aujourd’hui, le quartier n’est pas raccordable ce sera le cas dans les prochains mois. »

Pas de calendrier arrêté donc si l’on en croit Damien de Kerhor, qui s’étonne d’ailleurs de la réaction d’Anne Le Hénanff. « Je ne sais pas sur quoi elle s’appuie car il n’y a eu aucun engagement. Notre souhait est bien de le faire mais nous n’avons pris aucun engagement. C’est faux ! D’ailleurs dire qu’il n’y a pas de nouvelles, je le réfute également. La mairie ne nous a pas contactés depuis des mois. Je suis donc surpris et c’est dommage que cela aille vers une polémique alors qu’au contraire on aurait dû saluer un chantier de déploiement comme celui de Vannes. Il y a vraiment là, un décalage qui me gêne. » De la friture sur la ligne là aussi.


Source : Ouest-France, écrit le 28 avril 2020 par Patrick Croguennec.

meucon56890

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 133
  • Vannes 56
Vannes
« Réponse #994 le: 25 juillet 2020 à 18:12:08 »
Je viens de passer sur la nouvelle offre ultym j attends de voir si le reseau peut passer en 2G sur vannes, on a du symétrique 1Gbps pour l instant chez bt

gby

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 2
Vannes
« Réponse #995 le: 31 juillet 2020 à 23:17:49 »
J'ai pu échanger et matraquer un peu la responsable Orange chargée du déploiement en Bretagne, leur communication est tout bonnement à chier. J'ai aussi pu parler avec Mme le Hénanff et elle ne peut pas faire beaucoup plus. Qu'un seul mot d'ordre : dès qu'Orange pose cette foutue fibre je la passe chez Free

 

Mobile View