Auteur Sujet: La Réunion, l'un des départements les plus fibrés de France  (Lu 399 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 857
  • Vierzon (18)
La Réunion, l'un des départements les plus fibrés de France

Dans le top 20 des départements les plus fibrés de France, La Réunion n'a rien à envier à la métropole. Arrivée à La Réunion au début des années 2010, la fibre optique autrement appelé le très haut débit (THD) a connu un déploiement rapide sur notre département. Un rapport de l'arcep (l'autorité régulatrice des équipements numériques) publié le 8 mars 2018 dresse un bilan plus que positif pour La Réunion. Le déploiement de la fibre sur notre territoire avance bien plus vite qu'en métropole. Une carte interactive permet de visualiser le pourcentage d'équipement en fibre optique de chaque département. Même si certaines communes sont encore inégalement équipées, Zeop l'opérateur historique de la fibre à La Réunion l'assure" d'ici 2021, 95 % de l'île sera couverte par le très haut débit".

 Le bilan de l’Arcep est sans appel. La Réunion est très en avance sur le déploiement de la fibre par rapport à  la métropole. La carte interactive publiée par l'arcep permet de visualiser le taux de couverture de chaque commune en Ftth. Le Ftth ou fiber to the home est le terme technique pour dire la fibre optique. On parle bien sûr du très haut débit (THD).Le taux de couverture d’une commune évalue la proportion de logements ou locaux professionnels raccordables au très haut débit.

Cette carte est publiée par l’Arcep dans le but d’améliorer l’information du grand public sur les déploiements des réseaux de fibre optique. Elle s’accompagne de la publication des données en open data.

La Réunion est l’un des départements les mieux équipé en fibre. Selon le rapport de l’arcep, notre île se place dans le top 20 des départements en terme de couverture en très haut débit. Plus de détails sur leur site.

À La Réunion, on fibre deux fois plus vite qu’en métropole

 La fibre optique est récente à La Réunion. Pourtant, sur les 330 000 foyers réunionnais, 225 000 sont déjà raccordables au très haut débit. Zeop le premier opérateur à avoir apporter la fibre à la Réunion parle d’investissements longs et lourds. Ces investissements leur ont pourtant permis d’équiper les deux tiers des foyers réunionnais.

La Réunion est en avance non seulement sur le déploiement de la fibre, mais aussi sur le débit. Rapporté à sa population, le nombre de gigabit seconde par habitant est largement supérieur à la métropole.

"À La Réunion, on déploie deux fois plus vite qu’en métropole " affirme Frédéric Le Boterve, responsable marketing et communication chez Zeop. Et pour cause, la fibre optique présentes de nombreux avantages.

La fibre optique est capable d'acheminer des débits considérables d'informations, environ 100 fois plus élevés que le réseau ADSL. Elle permet de transporter des données sur de très longues distances quelle que soit la localisation du logement.
Parmi les avantages qu’offre la fibre optique, on compte aussi un accès ultra rapide à internet, des débits plus élevés et de meilleure qualité. Les usagers peuvent télécharger (légalement bien sûr) des contenus web en quelques secondes. Aussi, la fibre permet à différentes personnes d'un même foyer de faire des usages simultanés sans contrainte liée au partage des débits.

La Réunion inégalement équipée en fibre, mais pas pour longtemps

Malgré l’excellence de la couverture en fibre du département, il existe des zones où la fibre n’est pas ou peu présente.

 Certaines communes, telles que Les Avirons, Sainte-Rose ou Salazie, font figure de parents pauvres du très haut débit.(cf. carte de l'Arcep)

Pour l’opérateur, s’il y a encore des zones non couvertes "c’est parce que "il faut bien commencé quelque part et finir quelque part".
Cette disparité territoriale s’explique par les difficultés souvent techniques liées à la zone géographie à équiper, mais aussi à des choix propres aux opérateurs.

Pour exemple, sur la commune de Saint-Paul certains quartiers sont équipés en fibre depuis plusieurs années. Les hauts de la commune comme Tan Rouge ou Guillaume sont plus difficiles à équiper à cause de nombreux virages, de l’absence d’équipements sous-terrain qui oblige les opérateurs à effectuer les raccordements sur poteaux ou encore des distances plus importante entre les cases. Plus les maisons sont éloignés et plus l’équipement en fibre est difficile à mettre en œuvre, sans parler des intempéries qui compliquent le raccordement aux poteaux.

Des critères de priorité sont établis par les opérateurs. Ceux-ci englobent  la difficulté technique liée au déploiement sur certains secteurs. Les opérateurs mènent aussi des discussions sur les zones de déploiement en partenariat avec les communes. C’est ce qui explique qu’au sein d’une même commune, certaines zones sont déjà équipées en fibre tandis que d’autres doivent encore se contenter de l’ADSL.

Certaines communes sont des déserts en matière de très haut débit. L’autoroute de la fibre appelée " Gazelle " qui avait été mise en place par la Région, ne passe pas par certaines communes. Saint-Philippe et Sainte-Rose en sont l’exemple.
Pour combler ces "trous" dans le déploiement de la fibre sur le département, la Région a lancé un appel d’offre toujours en cours pour équiper Salazie, Hell-Bourg, Cilaos et les autres déserts du très haut débit, en marge des opérations déjà menés par les opérateurs.

Équiper la Réunion en fibre optique est un challenge qui coûte cher. Zeop l’opérateur historique de la fibre à La Réunion a investi 140 millions d’euros dans le déploiement de la fibre. Ces investissements comportent un intérêt industriel certain et pour cause, les Réunionnais sont de grands consommateurs d’internet.
Zeop estime que "quand la fibre est installée dans un quartier, dans les 3 ans qui suivent, 50% des habitants sont raccordés au très haut débit".

Pour Frédéric Le Boterve, l’inclination des Réunionnais pour le très haut débit s’explique sûrement par l’insularité. Vivre sur une île au milieu de l’Océan Indien "donne encore plus envie de savoir et de voir ce qu’il se passe ailleurs".
D’après l’opérateur, une réelle volonté de fibrer toute La Réunion est en marche. Selon lui, "d’ici 2021 95% de La Réunion sera équipée en fibre optique".


Source : http://www.ipreunion.com/actualites-reunion/reportage/2018/03/26/l-arcep-publie-son-rapport-sur-le-deploiement-de-la-fibre-optique-la-reunion-l-un-des-departements-les-plus-fibres-de-france,78942.html

 

Mobile View