Auteur Sujet: Utilisation de l'offre Orange BitStream NRO par Kosc pour le FTTH  (Lu 3199 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hugues

  • AS57199 MilkyWan
  • Expert
  • *
  • Messages: 7 539
  • Paris (15ème)
    • Twitter
Je crois qu'en FTTH Pro Kosc utilise BSNRO et en FTTE leurs propres fibres.

A moins qu'ils n'utilisent leurs fibres qu'en FTTH ZTD...

Vu que kosc a ouvert des zones FTTE avant les zones FTTH, je penche pour la 1è option

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 080
    • Twitter LaFibre.info
BitStream NRO
« Réponse #1 le: 18 septembre 2018 à 07:06:31 »
D'où les débits FTTH OVH qui sont ceux de l'ancienne offre d'Orange (Jet) ?

Hugues

  • AS57199 MilkyWan
  • Expert
  • *
  • Messages: 7 539
  • Paris (15ème)
    • Twitter
BitStream NRO
« Réponse #2 le: 18 septembre 2018 à 08:13:05 »
Ca pourrait oui, après je ne suis pas dans le secret des dieux :)

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 311
BitStream NRO
« Réponse #3 le: 19 septembre 2018 à 06:30:16 »
Ben c'est l'offre BSNRO, donc dans tous les NRO ou BSNRO est déployé, et y'en quelques milliers quand même :)
BSNRO = ??

Leon.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 35 078
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
BitStream NRO
« Réponse #4 le: 19 septembre 2018 à 08:03:47 »
BullShit NRO.

Euh pardon... BitStream NRO.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 311
BitStream NRO
« Réponse #5 le: 20 septembre 2018 à 08:02:54 »
Orange propose du bitstream sur le FTTH? C'est loupé ça, donc c'est un scoop pour moi.
Vous avez des liens vers des articles qui en parlent? Google ne me trouve rien...

C'est une réaction d'Orange à l'offre de Bouygtel? https://lafibre.info/bouygues-entreprises/offre-bitstream-bouygues-telecom/

Leon.

Hugues

  • AS57199 MilkyWan
  • Expert
  • *
  • Messages: 7 539
  • Paris (15ème)
    • Twitter
BitStream NRO
« Réponse #6 le: 20 septembre 2018 à 09:33:38 »
Bitstream au NRO, il faut donc aller adducter le NRO, tout de même.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 311
BitStream NRO
« Réponse #7 le: 20 septembre 2018 à 10:04:43 »
Bitstream au NRO, il faut donc aller adducter le NRO, tout de même.
Mais pour Kosc, qui a racheté le réseau de Completel, c'est sans doute déjà fait. Le réseau dégroupé de Completel était quand même vachement étendu dans plein de NRA (NRA qui hébergent désormais des NRO).

Et en terme d'indépendance vis à vis de l'opérateur historique, c'est encore mieux pour la concurrence si l'offre est indépendante de la collecte Orange.

Encore une fois, si vous avez des articles publics qui parlent de ce scoop, je suis preneur!

Leon.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 080
    • Twitter LaFibre.info
BitStream NRO
« Réponse #8 le: 20 septembre 2018 à 12:02:18 »
Oui, mais le gros du prix du dégroupage, c'est de collecter les NRA/NRO d'Orange. Peu d'acteurs alternatifs peuvent se permettent de rentrer dans les NRA/NRO d'Orange.

Ensuite rajouter une baie pour mettre ses équipements actifs ce n'est pas le plus cher (pour le FTTH, reste à voir le prix pour collecter tous les PM)

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 311
BitStream NRO
« Réponse #9 le: 20 septembre 2018 à 12:40:21 »
On est d'accord, Vivien. Mais d'un autre côté, si Kosc se révèle être un acteur ouvert (sur le plan technique et sur le plan tarifaire), comme on peut l'espérer, alors ça fera un très bon intermédiaire entre Orange et les petits opérateurs dédiés "pro".

Personnellement, ça me semble tout à fait viable pour faire décoller la concurrence sur le marché "pro". On n'a pas forcèment besoin de dizaines d'opérateurs qui construisent chacun leur réseau de collecte.
Si Kosc le fait à prix attractif, c'est tout bon.
Si on a déjà 2 opérateurs qui se lancent en même temps dans le bitstream à collecte nationale sur du FTTH-Pro (Kosc et Bouygtel) c'est un très bon début!

Du coup, on n'a pas forcèment besoin d'une offre bitstream à collecte nationale de la part d'Orange ou SFR.

C'est vrai que j'aimerai bien avoir accès aux tarifs du catalogue Kosc pour pouvoir juger un peu mieux, mais attendons quelques mois...

Leon.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 080
    • Twitter LaFibre.info
BitStream NRO
« Réponse #10 le: 20 septembre 2018 à 13:01:04 »
C'est une réaction d'Orange à l'offre de Bouygtel? https://lafibre.info/bouygues-entreprises/offre-bitstream-bouygues-telecom/

La tribune donne quelques éléments pour comprendre pourquoi Orange a fait cette offre :

Coup de pression du régulateur

Mais pourquoi diable Orange a-t-il signé un tel accord avec Kosc, qui en plus de marcher sur ses plates-bandes, souhaite ouvertement casser les prix de la fibre pour les entreprises ? Tout simplement parce que l'Arcep, le régulateur des télécoms, lui a bien forcé la main. Depuis son arrivée à la tête de l'institution, son président, Sébastien Soriano, veut donner un coup de fouet à la concurrence dans les télécoms professionnelles. Il faut dire que pour l'heure, ce marché de plus de 10 milliards d'euros est ultra-dominé par Orange (qui en possède 70%), lequel est suivi par SFR (20%) et Bouygues Telecom (5%).

Pour arriver à ses fins, Sébastien Soriano a menacé, ces derniers mois, de réguler très fortement l'opérateur historique sur la fibre, sachant que ce dernier voulait à tout prix éviter cela. Résultat: Orange a finalement décidé de permettre à Kosc d'accéder à ses infrastructures. En clair, « il s'agit d'un accord commercial dans des conditions de pression significative de l'Arcep, qui a bien signalé, mi-février, que si le marché [ne s'ouvrait pas à d'autres acteurs], il y allait avoir une régulation extrêmement forte et intense », convient Antoine Fournier.

Des petits opérateurs mécontents

Il n'empêche qu'aujourd'hui, ce choix de l'Arcep de dynamiser les télécoms pour les entreprises en injectant davantage de concurrence sur le marché de la fibre de gros activée ne fait pas l'unanimité. Beaucoup de petits acteurs des télécoms professionnelles regrettent cette décision. Ils auraient préféré que le régulateur impose à Orange de lancer une offre de gros de fibre activée directement accessible pour leur permettre de se développer. Mais pour Sébastien Soriano, cela aurait été « une erreur stratégique », qui « aurait encore conforté la domination d'Orange ».


Source : La Tribune le 27 juillet 2017, par Pierre Manière.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 080
    • Twitter LaFibre.info
BitStream NRO
« Réponse #11 le: 20 septembre 2018 à 13:10:49 »
Orange fournit le réseau, Kosc l'active, puis un opérateur de détail la commercialise aux entreprises clientes

Je crois que la crainte de certains opérateur alternatifs est bien résumé par Hugues :

... c'est une operateur d'operateur, pas un operateur B2B classique
Je ne crois pas un seul instant qu'ils se cantonneront à l'opé d'opé.


Bouygues Telecom serait là pour faire de la concurrence à Kosc et éviter qu'il se comporte en monopole des offres FTTH activées pour opérateurs alternatifs ?

Extrait d'une tribune de David Marciano, président de l'AOTA en juillet 2017, 1an avant que Kosc signe avec Orange :

L’ARCEP encourage massivement le déploiement de réseaux alternatifs comme Kosc ou Bouygues Telecom dans le segment du Wholesale (vente en gros). Dans tous les cas, nous serons très attentifs aux offres commerciales pour éviter toute tarification excessive.

Le cas échéant, nous mettrons tout en œuvre pour créer une souplesse d’accès au marché par des acteurs de taille modeste.

Néanmoins, ce n’est pas du tout le rôle du régulateur de décider quelles offres doivent être produites pour quelles cibles d’abonnés. Ni même de choisir à notre place quel grossiste pourra les fournir. Il faut que tous les acteurs puissent disposer d’une large palette d’offres de gros, incluant l’accès au réseau de l’opérateur dominant.

Nous avons tous des collectes Orange, parfois SFR, les collectes de RIP, demain peut-être Kosc…Et plus généralement, les offres activées ne sont pas opposées à l’investissement dans les réseaux, bien au contraire ! Voyez l’exemple de Free qui a commencé sur le DSL avec ces offres de gros activées pour finir par déployer progressivement un réseau en propre et investir massivement.


Source : ITespresso, le 26 juillet 2017.

 

Mobile View