Auteur Sujet: Date d'épuisement des adresses IPv4  (Lu 27442 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Steph

  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 1 934
  • La Balme de Sillingy 74
    • Uptime K-net
Date d'épuisement des adresses IPv4
« Réponse #60 le: 28 octobre 2019 à 07:46:25 »
22$ pour un numéro, c'est juste capitaliste, normal que les USA s'en accommode bien.
Pour Renater en IPv6, je ne suis jamais sorti en IPv6 depuis une machine de mon université... ;-)

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 202
    • Twitter LaFibre.info
Date d'épuisement des adresses IPv4
« Réponse #61 le: 28 octobre 2019 à 08:54:45 »
Est-ce que IPv6 a décollé? Pas à ma connaissance.

Bref, pour moi, cette "fin des IPv4" ne change vraiment pas grand chose à part qu'on passe d'un cout d'achat d'IPv4 quasi nul, à un cout raisonnable.

Je sais que ça ne te fais pas plaisir, mais IPv6 ne va pas s'envoler d'un seul coup, à cause de cette soit disant pénurie d'IPv4 (qui n'est pas une pénurie du tout), c'est sur et certain.

IPv4 et IPv6 étant incompatible, déployer de l'IPv6 ne permet pas d''éviter d'avoir a acheter des IPv4.

Déployer IPv6 ne permet pas à court ou moyen terme de gagner de l'argent...

C'est bien le problème de cette transition...

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 10 195
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Date d'épuisement des adresses IPv4
« Réponse #62 le: 28 octobre 2019 à 09:46:25 »
C'est même l'inverse, surtout dans les institutions publiques qui ne vendent rien. Cela multiplie le travail, déployer et configurer et IPv4 et IPv6 (DHCP, DNS, traçage des connexions, pare-feu...). Par exemple pour les universités, il faut bien voir que le réseau, bien que couvrant de multiples sites, repose la plupart du temps sur de petites équipes, de 2 ou 3 personnes. Donc ils y regardent à deux fois avant de se mettre en plus la charge de l'IPv6.

Cela n'a rien à voir avec les GAFA qui ont d'énormes moyens financiers et humains pour mettre tout cela en place et le suivre. Et pour qui cela peut avoir un intérêt financier, pouvoir vendre, collecter des données pour la pub etc..., de personnes connectées uniquement ou principalement (CGNAT...), en IPv6.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 581
Date d'épuisement des adresses IPv4
« Réponse #63 le: 28 octobre 2019 à 12:35:13 »
22$ pour un numéro, c'est juste capitaliste, normal que les USA s'en accommode bien.
Une IP, c'est un numéro, mais c'est aussi une ressource rare, immuable (elle ne se dégrade pas), et très utile, indispensable pour faire tourner internet.
Dans ces conditions, il me semble parfaitement normal de l'acheter et la vendre. 22$ semble quand même un tarif très raisonnable.

Jusqu'à présent, les IP étaient quasi gratuites dans la zone RIPE, mais c'est fini.

C'est comme avec les ressources radio. Il y a plus de 100 ans, ça ne valait rien du tout. Et maintenant que tout le monde veut les utiliser, les licences radio coutent cher.

L'augmentation du prix des IP (pour l'instant, c'est pas du tout spéculatif) permet de réguler, raisonner l'utilisation.
Ca permet de faire comprendre aux utilisateurs que la "possession" d'une IP n'est pas quelque chose de gratuit, donc qu'ils ne pourront bientôt plus gaspiller comme ils le faisaient avant.
Et à l'opposé, ça permet à ceux qui ont un gros stock d'IP inutilisées (ou mal utilisées) de se rendre compte qu'ils peuvent les vendre pour les remettre sur le marché.

Tant que ça n'est pas spéculatif, je n'y vois absolument aucun inconvénient, bien au contraire!

Leon.

Hugues

  • AS57199 MilkyWan
  • Expert
  • *
  • Messages: 8 360
  • Paris (19ème)
    • Twitter
Date d'épuisement des adresses IPv4
« Réponse #64 le: 28 octobre 2019 à 13:10:49 »
Au fond, un compte en banque aussi, c'est des numéros, heureusement que ça vaut des sous !

Steph

  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 1 934
  • La Balme de Sillingy 74
    • Uptime K-net
Date d'épuisement des adresses IPv4
« Réponse #65 le: 28 octobre 2019 à 13:24:54 »
Une IP, c'est un numéro, mais c'est aussi une ressource rare, immuable (elle ne se dégrade pas), et très utile, indispensable pour faire tourner internet.
Dans ces conditions, il me semble parfaitement normal de l'acheter et la vendre. 22$ semble quand même un tarif très raisonnable.
Idem en IPv6 mais gratuit vu le format du plan d'adressage!

Optix

  • AS41114 - Expert OrneTHD
  • Client Orne THD
  • *
  • Messages: 2 130
  • Strasbourg (67)
    • OrneTHD
Date d'épuisement des adresses IPv4
« Réponse #66 le: 28 octobre 2019 à 13:28:55 »
Une IP, c'est un numéro, mais c'est aussi une ressource rare, immuable (elle ne se dégrade pas), et très utile, indispensable pour faire tourner internet.
Dans ces conditions, il me semble parfaitement normal de l'acheter et la vendre. 22$ semble quand même un tarif très raisonnable.

Jusqu'à présent, les IP étaient quasi gratuites dans la zone RIPE, mais c'est fini.

J'ai une vision plus pragmatique.

L'IPv4 est une ressource que tout le monde a, à des quantités plus ou moins élevées suivant les opérateurs. Ressource qui est amenée à monter très haut en valeur et qui peut freiner la croissance d'une boite.

Mais a-t-on une alternative ? Oui. L'IPv6. C'est une ressource quasi illimitée, très très peu chère (50€/an le /48 !), et une ressource qui est de plus en déployée dans le monde (cf APNIC IPv6 measurements).

Il y aura un moment, où le prix (ou la rareté) de l'IPv4 sera telle, que les acteurs vont devoir choisir une alternative qui propose exactement la même chose pour "faire tourner Internet". Cela c'est déjà vu pour d'autres ressources dans le secteur de l'énergie : un pétrole trop cher incitera davantage à faire la transition vers d'autres énergies qui permettent elles aussi de nous déplacer, de nous chauffer, etc.

Je regrette que mes cours d'économie sont trop lointains, mais un théoricien a parfaitement cerné ce type de phénomène (qui s'est déjà répété maintes fois) et ses issues possibles. Et cela va se reproduire avec nos ressources IP ,qu'on le veuille ou non. Plus l'IPv4 va devenir chère, plus l'IPv6 va monter en % de déploiement. Evidemment, il y aura de la "casse", mais cela se fera malgré tout.  Si le déploiement IPv6 n'est pas encore abouti, c'est juste que les conditions ne sont pas (encore) réunies. Ce n'est plus qu'une question de temps.

lechercheur123

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 066
  • Montauban (82)
Date d'épuisement des adresses IPv4
« Réponse #67 le: 28 octobre 2019 à 13:46:26 »
Tant que ça n'est pas spéculatif, je n'y vois absolument aucun inconvénient, bien au contraire!

Malheureusement, certains voient bien que les IPv4 sont un moyen de s’enrichir : https://nakedsecurity.sophos.com/2019/05/20/ceo-told-to-hand-back-757000-fraudulently-obtained-ip-addresses/

(50€/an le /48 !)

Ou 1400€/an le /29, ce qui est encore moins cher ;)

FloBaoti

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 638
Date d'épuisement des adresses IPv4
« Réponse #68 le: 28 octobre 2019 à 13:50:51 »
C'est le RIPE qui attribue des /48 pour 50€ par an ?  :o Je croyais qu'il fallait être membre à 1400€ par an pour demander des ressources...

Optix

  • AS41114 - Expert OrneTHD
  • Client Orne THD
  • *
  • Messages: 2 130
  • Strasbourg (67)
    • OrneTHD
Date d'épuisement des adresses IPv4
« Réponse #69 le: 28 octobre 2019 à 13:53:15 »
C'est le RIPE qui attribue des /48 pour 50€ par an ?  :o Je croyais qu'il fallait être membre à 1400€ par an pour demander des ressources...
Pour être LIR oui.

Mais tu peux très bien demander à un LIR existant de te refiler un /48 PI (Provider Independant), et le RIPE facture ça 50 boules par an ;)

underground78

  • Expert
  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 6 753
  • Orsay (91)
    • FreePON : suivi géographique du déploiement fibre EPON chez Free
Date d'épuisement des adresses IPv4
« Réponse #70 le: 28 octobre 2019 à 14:05:18 »
C'est même l'inverse, surtout dans les institutions publiques qui ne vendent rien. Cela multiplie le travail, déployer et configurer et IPv4 et IPv6 (DHCP, DNS, traçage des connexions, pare-feu...). Par exemple pour les universités, il faut bien voir que le réseau, bien que couvrant de multiples sites, repose la plupart du temps sur de petites équipes, de 2 ou 3 personnes. Donc ils y regardent à deux fois avant de se mettre en plus la charge de l'IPv6.

Cela n'a rien à voir avec les GAFA qui ont d'énormes moyens financiers et humains pour mettre tout cela en place et le suivre. Et pour qui cela peut avoir un intérêt financier, pouvoir vendre, collecter des données pour la pub etc..., de personnes connectées uniquement ou principalement (CGNAT...), en IPv6.
Ouaip, c'est tout à fait ça.

Il faut bien voir que pour les gens qui administrent les réseaux dans les labos c'est juste vu comme une perte de temps sans aucun gain. Ils sont en général déjà surchargés de boulot alors ils s'y intéresseront le jour où ça deviendra un problème critique.

Hugues

  • AS57199 MilkyWan
  • Expert
  • *
  • Messages: 8 360
  • Paris (19ème)
    • Twitter
Date d'épuisement des adresses IPv4
« Réponse #71 le: 28 octobre 2019 à 17:53:37 »
Mais tu peux très bien demander à un LIR existant de te refiler un /48 PI (Provider Independant), et le RIPE facture ça 50 boules par an ;)
A titre d'info, on propose ça pour 75€ (TTC du coup) chez Milky, si ça intéresse du monde, on peut facturer les individuels :)

 

Mobile View