Auteur Sujet: Arrivée de nouvelles IPv4 avec 240.0.0.0/4 ?  (Lu 6855 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

raf

  • Expert France-IX
  • Expert
  • *
  • Messages: 622
Arrivée de nouvelles IPv4 avec 240.0.0.0/4 ?
« Réponse #24 le: 21 septembre 2019 à 11:54:17 »
La plupart des routeurs auront été au minimum patché et plus probablement remplacé d'ici 5 ans.
Non. Les routeurs (les vrais, ceux dans les reseaux operateur et entreprise, pas le petits CPE) font partie des equipements les moins mises a jour. Le "dump and forget" (installe et oublie a tout jamais) est plus ou moins la regle avec les equipements reseau. Il y en a d'ailleurs encore qui utilisent du 7200VXR ou Cat6500, les deux avec du IOS 12 (non, pas celui d'Apple, celui du Cisco, qui est a la retraite depuis au moins 7 ans).

Pour les CPE (les "routeurs domestiques"), ca peut etre un peu different. Mais un client qui a son acces depuis 5 ans sana avoir rien demande, le FAI ne va pas lui changer le box juste pour le fun.

Il restera 1/4 d'Internet non patché qui patcherons quand ils seront bloqué quelque part.
Cet 1/4 de l'internet va justement etre la partie qui fait que l'internet existe (la partie "backbone", habituellement pas tres visible). Si cette partie ne se met pas totalement a jour, il n'y aura pas des nouveaux blocs d'IP publiques.

Le chose le plus probable avec ces blocs sera leur utilisation en tant qu'adresses prives, en complement de RFC1918 (peut-etre meme du RFC6598). Mais ca ne risque pas d'aller plus loin que ca.

alarig

  • AS204092 Association Grifon
  • Expert
  • *
  • Messages: 95
    • SwordArMor
Arrivée de nouvelles IPv4 avec 240.0.0.0/4 ?
« Réponse #25 le: 27 septembre 2019 à 23:46:38 »
Il est possible de normaliser ces plages, mais comme pour la normalisation d'IPv6, cela met du temps à être mis en place dans tous les équipements.

Donc je pense plus crédible que ces plages seront utilisées comme IP privées sur un parc maîtrisé ou on sait que tous les équipements sont compatibles.

Actuellement, la tendance est plus à freezer toute évolution de l’IPv4 : https://tools.ietf.org/html/draft-howard-sunset4-v4historic-00 (bon, c’est toujours un draft depuis 2 ans, certes…)
Mais du coup, je pense que la normalisation de nouveaux ranges IPv4 va prendre beaucoup de temps, en effet.

Paul

  • Client Bell (Canada)
  • *
  • Messages: 4 205
  • Varennes, QC (CA)
    • Twitter
Arrivée de nouvelles IPv4 avec 240.0.0.0/4 ?
« Réponse #26 le: 28 septembre 2019 à 04:05:05 »
Ça ne sert tellement à rien, en supposant que toutes les IPv4 deviennent utilisables, ça ne fera toujours que 4,3 milliards d'adresses disponibles, or ça fait des années et des années qu'on en a besoin de bien plus.

En gros, même si on libère quelques addresses, ça ne permettra jamais de bénéficier de LA killer feature d'IPv6, à savoir supprimer le besoin de NAT. Et on rame tellement pour héberger des trucs chez soi que plus vite IPv4 se casse, mieux c'est.

JCLB

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 21
  • Orléans (45)
Arrivée de nouvelles IPv4 avec 240.0.0.0/4 ?
« Réponse #27 le: 30 septembre 2019 à 11:35:56 »
Pour avoir fait poser la question à 2 BU Cisco par des collègues la semaine dernière
Réponse:
Citer
C'est une plage réservée, nous ne la supportons pas

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Arrivée de nouvelles IPv4 avec 240.0.0.0/4 ?
« Réponse #28 le: 09 janvier 2020 à 21:30:05 »
Autre solution pour garder plus longtemps des IPv4 (extrait d'un film) :



Il suffit de quelques patches... et de quelques dizaines d'années le temps que tous les équipements implémentent ces patchs.

hoyohoyo

  • Client Orange 4G
  • *
  • Messages: 334
  • 4G Home Orange (82)
Arrivée de nouvelles IPv4 avec 240.0.0.0/4 ?
« Réponse #29 le: 10 janvier 2020 à 10:57:57 »
Je me suis toujours posé la question, pourquoi ne pas voir fait un V4.1  ;D   pour dépasser 255.255.255.255 du genre un 999.999.999.999, car c'est bien beau l'ipv6, mais bon c bien bien simple faire un 10.10.10.2 que faire un 2001:610:240:22::c100:68b ^^ 

FloBaoti

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 704
Arrivée de nouvelles IPv4 avec 240.0.0.0/4 ?
« Réponse #30 le: 10 janvier 2020 à 11:07:17 »
Je me suis toujours posé la question, pourquoi ne pas voir fait un V4.1  ;D   pour dépasser 255.255.255.255 du genre un 999.999.999.999, car c'est bien beau l'ipv6, mais bon c bien bien simple faire un 10.10.10.2 que faire un 2001:610:240:22::c100:68b ^^
Avec ta version tu passes d'une adresse sur 32 bits à une adresse sur 40 bits. Ce n'est pas vraiment utile, tu ne repousse pas vraiment la limite. Autant passer à beaucoup plus (128 bits en IPv6).
Et donc on opte pour une notation en base 16 plutôt que base 10 pour écrire moins d'éléments.

Johannol

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 900
  • Nantes 44
Arrivée de nouvelles IPv4 avec 240.0.0.0/4 ?
« Réponse #31 le: 10 janvier 2020 à 11:27:31 »
Il y aurait eu rupture dans tous les cas (ton 255, c'est un octet, si tu montes à 999, tu passes à autre chose). Donc c'était dans tous les cas un ipv6 avec rupture.

Par contre, les gas qui ont pondu IPv6 ont largement surestimé la capacité de changement du reste du monde en pondant un truc totalement différent et avec un planning de 10ans avant suppression totale d'IPv4. La lenteur de (non) adoption d'IPv6 est un symptôme, les fonctionnalités d'IPv6 toujours mal implémenté dans équipements une autre, et la masse d'informaticien qui n'y comprennent toujours rien en 2020 encore une autre.

Je crois qu'on aurait eu un IPv6 calqué sur IPv4 avec juste un gros changement de longueur d'adresse, avec reprise/mapping des adresses IPV4, et la suppression des NAT, on n'aurait pas évité  la dual-stack temporaire, mais y serait peut-être déjà.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Arrivée de nouvelles IPv4 avec 240.0.0.0/4 ?
« Réponse #32 le: 10 janvier 2020 à 14:13:29 »
Oui, il y a de grosses erreurs dans l'informatique (on pourrait citer la limitation à 640Ko de mémoire sous DOS qui demandait une usine a gaz pour être légèrement contourné) et l'IPv6 fait parti des choses qui n'ont pas été bien mises en place. Le RIPE aurait pu imposer d'avoir un IPv6 en prod et activé pour distribuer des IPv4 quand il en avait par exemple.

Ce qui est compliqué, c'est que dans la plupart des pays, il n'y personne de légitime pour pousser IPv6 ou faire des statistiques sur le déploiement. Cela rentre dans le champ de l'Arcep, mais pas des autres régulateurs européens.

Maintenant on peut être positif et quand on voit comment se passe les interconnexions voix avec des facturation de demi-connexion, heureusement que Internet a échappé à ça. On a aussi échappé a un internet propriétaire. En 1993, beaucoup de sociétés voulaient remplacer Internet par leur intranet (AOL, MSN,...). On a ensuite échappé à un web qui ne respecte aucune norme et qui ne fonctionne que dans des logiciels propriétaire (coucou Internet Explorer).

Aujourd'hui beaucoup de choses sont ouvertes, mais cela pourrait être propriétaire (un monde a la Apple avec quelques concurrents et rien qui ne fonctionne entre deux marques).

FloBaoti

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 704
Arrivée de nouvelles IPv4 avec 240.0.0.0/4 ?
« Réponse #33 le: 11 janvier 2020 à 11:43:13 »
Il y aurait eu rupture dans tous les cas (ton 255, c'est un octet, si tu montes à 999, tu passes à autre chose). Donc c'était dans tous les cas un ipv6 avec rupture.

Par contre, les gas qui ont pondu IPv6 ont largement surestimé la capacité de changement du reste du monde en pondant un truc totalement différent et avec un planning de 10ans avant suppression totale d'IPv4. La lenteur de (non) adoption d'IPv6 est un symptôme, les fonctionnalités d'IPv6 toujours mal implémenté dans équipements une autre, et la masse d'informaticien qui n'y comprennent toujours rien en 2020 encore une autre.

Je crois qu'on aurait eu un IPv6 calqué sur IPv4 avec juste un gros changement de longueur d'adresse, avec reprise/mapping des adresses IPV4, et la suppression des NAT, on n'aurait pas évité  la dual-stack temporaire, mais y serait peut-être déjà.

Planning de 10 ans ? C'est écrit où ça ? IPv6 c'est 1998.
Quand on y comprend rien, on se forme. Un informaticien qui a débuté sa carrière il y a 15 ans ne connaissait pas la virtualisation, aujourd'hui on ne peut plus s'en passer, etc...

Calqué sur IPv4 c'est à dire ? Ca reste du réseau, les principes sont exactement les mêmes. IPv6 simplifie énormement de choses par rapport à IPv4. La plupart des gens ont "peur" de la notation en hexa, faites exactement la même adresse en notation décimale, vous verrez si c'est plus simple à gérer. ::)

Tous mes étudiants sont effrayés par IPv6 en début de module... à la fin du module ils me demandent si on ne peut pas faire le TP en IPv6 plutôt qu'en IPv4 car c'est plus simple à mettre en place...

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Arrivée de nouvelles IPv4 avec 240.0.0.0/4 ?
« Réponse #34 le: 11 janvier 2020 à 14:40:50 »
Peut-être le document de juin 2002 de l'Arcep (enfin à l’époque c'était l'ART)

(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)


Ce document est vraiment amusant à lire... Le gros point noir pour la transition à l'époque, c'est Windows 95, car si Microsoft propose de l'IPv6 acec Windows NT4 et Windows 2000, pas d'IPv6 avec Windows 95 !

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 413
    • Twitter LaFibre.info
Arrivée de nouvelles IPv4 avec 240.0.0.0/4 ?
« Réponse #35 le: 21 janvier 2020 à 13:16:55 »
Autre solution pour garder plus longtemps des IPv4 (extrait d'un film) :



Il suffit de quelques patches... et de quelques dizaines d'années le temps que tous les équipements implémentent ces patchs.

Série Netflix :

 

Mobile View