Auteur Sujet: Interxion Marseille: refroidissement via une rivière souterraine à 15 °c  (Lu 4730 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 085
    • Twitter LaFibre.info
Au cœur des datacenters : l’exemple des sites d’Interxion

L'Arcep propose dans son rapport 2022 sur l'état de d'internet en France des photos d'Interxion, un des plus grands opérateurs de datacenters en France, qui héberge presque la totalité des sociétés du CAC40. Les photos des datacenters Interxion sont rares et c'est ici Interxion qui a fourni les photos, le crédit est « Interxion: A Digital Realty Company ».

(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)



vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 085
    • Twitter LaFibre.info
Interxion gère 289 data centers dans 50 villes (Interxion est présent dans 26 pays et les 6 continents).

Interxion propose de l'hébergement sans compromis, avec ceinture et bretelles : Tout est redondé et sécurisé de façon à ce que les salles serveurs n'ai jamais à subir de ruputure d'alimentation électrique ou d'élévation de la température.

Un exemple de ce positionnement premium qui m'a marqué : Jusqu'à il n'y a pas longtemps, il fallait mettre des sur-chaussures jetables pour rentrer dans un datacenter Interxion, pour ne pas faire rentrer de poussière. Depuis, ce sont des tapis adessifs qui récupèrent les poussières, évitant le gâchis des sur-chaussures jetables.




Vidéo Interxion pour présenter le campus de Marseille :
Un data center construit dans un bunker pour sous-marins allemands
Lien Wikipedia : Base sous-marine de Marseille, nom de code allemand Martha


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 085
    • Twitter LaFibre.info
Refroidissement

La fierté d'Interxion France est sur la mise en place à Marseille d'une solution de refroidissement éco-responsable "River Cooling" en utilisant l'eau d'une rivière souterraine à 15 °c

Objectif : économiser jusqu’à 18 400 MWh de climatisation par an sur MRS2, MRS3 et MRS4.

Vidéo Interxion pour présenter la solution "River Cooling" :



Communiqué de prese Interxion sur la solution "River Cooling" :


Paris, le 26 novembre 2021 - Interxion: A Digital Realty Company, l’un des principaux fournisseurs européens de solutions de data centers, de colocation et d’interconnexion neutres vis-à-vis des opérateurs Télécoms et des fournisseurs de cloud, annonce ce jour que sa solution de refroidissement innovante River Cooling est désormais 100% opérationnelle sur son campus de Marseille, sur ses data centers Interxion MRS2 et MRS3 positionnés sur le Grand Port Maritime. River Cooling sera également immédiatement opérationnel sur le site Interxion MRS4 une fois livré, soit au 2ème trimestre 2022.

Cette solution de refroidissement de 15 millions d’euros, 30 fois plus économe en énergie qu’un système de refroidissement classique, permettra de générer une économie allant jusqu’à 18 400 MWh chaque année, tout en évitant l'émission de 795 tonnes de CO2, soit l'équivalent de 5560 arbres plantés tous les ans. Elle améliore de manière significative l’indicateur d’efficience énergétique appelé PUE[1] (Power Usage Effectiveness) des data centers d’Interxion situés sur le port de Marseille, qui ne dépendent plus de groupes froids électriques. On sait que seuls 19% des data centers les plus efficients de France atteignent un PUE inférieur à 1.6. Avec la mise en place de cette nouvelle solution, les data centers d’Interxion situés sur le Grand Port Maritime de Marseille pourraient atteindre un PUE design de 1.2, consolidant leur positionnement parmi les data centers le plus efficients énergétiquement de France.

La solution, qui aura nécessité 2 ans et demi de travaux, plus de trois kilomètres de réseaux enterrés, 27 échangeurs thermiques, fonctionne en détournant l’eau sous-terraine d’une ancienne installation industrielle datant de la fin du XIXème siècle, « La Galerie de la Mer ». Cet ouvrage artificiel permet de collecter et canaliser les eaux émanant des anciennes mines de Gardanne, ainsi que des eaux de ruissèlement, jusqu’au Grand Port Maritime de Marseille. A 15° toute l’année, cette eau est canalisée via un réseau enterré et une station de pompage jusqu’aux data centers Interxion pour les refroidir par échange thermique.

Dans une démarche d’économie circulaire, la solution River Cooling d’Interxion permettra à terme d’alimenter le réseau de chauffage urbain d’Euromediterranée et de couvrir les besoins de 500 000 m2 de bureaux et habitations.

« Au-delà de la recherche de ressources de proximité pour le refroidissement de nos data centers, nous étudions systématiquement la mise à disposition des calories émises par nos data centers à des fins de chauffage urbain. Le River Cooling est donc un exemple de réussite en matière d’innovation et d’intégration circulaire sur son territoire. C’est pourquoi ce projet a reçu le soutien technique et financier de l’Ademe et de la Région Sud que nous remercions”, ajoute Linda Lescuyer, directrice Energie, Interxion France.

« La solution River Cooling témoigne d’une volonté forte de notre part : soutenir le développement de l’économie numérique tout en minimant l’impact de nos data centers sur l’environnement. Comment faire ? En fournissant les data centers éco-responsables qu’attendent nos clients, nos investisseurs, nos employés et les citoyens. Cette innovation permet ainsi à nos clients de bénéficier d’une solution trente fois plus économe en énergie que les systèmes de refroidissement classiques, leur permettant de réduire l’empreinte carbone de leurs data centers chez Interxion, et de se mettre en conformité avec leurs objectifs RSE. » déclare Fabrice Coquio, président d’Interxion France.

La solution River Cooling vient enrichir l’offre de valeur de PlatformDIGITAL®, la plateforme de data center mondiale de Digital Realty, conçue pour accompagner le développement numérique des entreprises de manière flexible et efficace. Elle vient également renforcer l’engagement pris au niveau mondial par Digital Realty visant à réduire de 68 % ses émissions directes et de 24 % ses émissions indirectes d’ici à 2030 sur la base des objectifs « Science-Based Targets Initiative (SBTi), et s’inscrit dans la démarche globale menée par Interxion France pour limiter son impact environnemental. La filiale française est ainsi le premier acteur de data center en France à avoir atteint la neutralité carbone en 2020 pour les scopes 1 et 2, le scope 3 étant en cours d’évaluation.

La solution a été conçue par Interxion avec Dalkia Smart building et le Groupe EDF et la réalisation a requis le soutien de 4 entreprises majeures : Cap Ingelec, Largier Technologies, Schneider Electric et Victaulic.


[1] L’indicateur d’efficience énergétique appelé PUE (Power Usage Effectiveness) calcule le rapport entre l’énergie consommée par le data center et l’énergie consommée par les machines informatiques client. Un rapport le plus proche de 1/1 est recherché.

Source : Communiqué de presse Interxion du 26 novembre 2021

Le communiqué de presse ne le mentionne pas, mais en cas d'avarie de "River Cooling", il est possible de basculer sur un mode de refroidissement classique avec des groupes froids.

Attention : L'eau permet de refroidir l'air des salles serveurs. Ce n'est une solution de watercooling tel que mis en œuvre par OVH (où l'eau va refroidir directement des composants tel que le CPU et le GPU des serveurs).

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 085
    • Twitter LaFibre.info
Photo du toit de MRS2 à Marseille :



L'eau d'une rivière souterraine à 15 °c arrive par ce tuyau :



Crédit photo : Interxion France

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 085
    • Twitter LaFibre.info
L’échangeur à plaques permet de mettre en contact les réseaux primaire et secondaire sans mélanger les fluides. Ainsi, les calories du circuit primaire vers le circuit secondaire sont échangées.


Crédit photo : Interxion France

Linda Lescuyer, directrice Energie, Interxion France présente le "River Cooling" aux équipes de "Made in Marseille" :


Crédit vidéo : Made in Marseille novembre 2022

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 085
    • Twitter LaFibre.info
Linda Lescuyer, directrice Énergie Interxion France explique le "River Cooling"




vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 085
    • Twitter LaFibre.info
Pour comparer, voici trois photos des groupes froids du datacenter d'Interxion PAR7 :






Crédit photo : Interxion France

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 085
    • Twitter LaFibre.info
Énergie

En cas de perte de l’arrivée électrique, un ensemble de générateurs est démarré :



Photo du datacenter d'Interxion PAR7 :

Crédit photo : Interxion France

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 085
    • Twitter LaFibre.info
Photo des générateurs du datacenter d'Interxion MRS1 :

La sortie des groupes (sur Paris comme sur Marseille) se fait en 20 000 volts. On a donc des transformateurs derrière chaque groupe pour remonter la tension.





Crédit photo : Interxion France

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 085
    • Twitter LaFibre.info
Le temps que les générateurs se lancent et se synchronisent, ce sont des batteries qui permettent aux serveurs d’être alimentés :



Photo du local batterie du datacenter d'Interxion MRS1 :


Crédit photo : Interxion France

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 085
    • Twitter LaFibre.info
Des onduleurs qui transforment le courant continu issu des batteries en courant alternatif

Local onduleur d'Interxion PAR7 :




L’ensemble de ces éléments est redondant, de sorte qu’une panne ne puisse affecter l’alimentation des serveurs.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 085
    • Twitter LaFibre.info
Sécurité

Sécurité physique : (photos du datacenter d'Interxion MRS2)




Crédit photo : Interxion France