Auteur Sujet: 2 abonnements FTTH dans le même logement ?  (Lu 8843 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

luron69

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 59
  • RED FTTH 1000/500 Paris 75
2 abonnements FTTH dans le même logement ?
« Réponse #60 le: 31 juillet 2019 à 14:43:45 »
Super ! En revanche, le fait que tu aies pu le faire toi-même pose un grave problème de sécurité, surtout si le local où se trouve le PMI est accessible à tous les occupants de l'immeuble.

nht

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 5
2 abonnements FTTH dans le même logement ?
« Réponse #61 le: 31 juillet 2019 à 14:51:24 »
Le PMI se trouve en sous-sol, accessible par ceux qui ont la clé (donc pratiquement tous les occupants). Ce n'est normalement pas le cas? On fait quoi si on a pas de local dédié non-accessible et qui gère l'accès dans ce cas?

luron69

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 59
  • RED FTTH 1000/500 Paris 75
2 abonnements FTTH dans le même logement ?
« Réponse #62 le: 31 juillet 2019 à 15:26:23 »
Le PMI se trouve en sous-sol, accessible par ceux qui ont la clé (donc pratiquement tous les occupants). Ce n'est normalement pas le cas? On fait quoi si on a pas de local dédié non-accessible et qui gère l'accès dans ce cas?
En principe, les boîtiers du PMI sont fermés à clé. Les serrures sont certes légères (de simples serrures d'armoires métalliques de bureau) mais ça dissuade quand même "l'honnête occupant". Je pense que la gestion des clés est faite soit par le/la gardien(ne) d'immeuble, soit par les opérateurs via des passe-partout.

Dans presque tous les immeubles construits avant la décennie 2010, le PMI est effectivement dans un local non protégé au sous-sol : couloir de cave, rampe de parking... Dans les immeubles neufs, c'est généralement dans un local protégé, parfois par un simple grillage mais suffisamment costaud pour résister au premier vandale venu.

[EDIT] Quand on compare avec la téléphonie analogique, il y a quand même un sacré fossé, du moins en ville, en matière de protection des lignes. Alors même que les conséquences judiciaires d'une usurpation de ligne IP sont bien plus graves que celles d'une usurpation de ligne téléphonique.

nht

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 5
2 abonnements FTTH dans le même logement ?
« Réponse #63 le: 31 juillet 2019 à 16:31:37 »
Mon immeuble est effectivement assez ancien: Le PMI se trouve dans le couloir de cave. Les boîtiers sont fermés à clé: or quand je suis descendu, j'ai pu accéder à plusieurs boitiers, surement parce que le technicien ne prend pas la peine de les fermer correctement. Comme je ne suis pas un honnête occupant, j'ai ouvert un boitier de plus pour pouvoir comprendre.

Sinon, tous les immeubles n'ont pas forcèment un gardien, qui n'est pas forcèment dispo tout le temps. Je ne vois pas trop de solution pour ce genre d'immeuble.

luron69

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 59
  • RED FTTH 1000/500 Paris 75
2 abonnements FTTH dans le même logement ?
« Réponse #64 le: 31 juillet 2019 à 17:11:12 »
Sinon, tous les immeubles n'ont pas forcèment un gardien, qui n'est pas forcèment dispo tout le temps. Je ne vois pas trop de solution pour ce genre d'immeuble.
J'ai déjà répondu à la question dans mon précédent post : clé passe-partout donnée par l'OI aux autres opérateurs.

Si les boîtiers n'étaient pas fermés, c'est de la négligence.

lechercheur123

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 840
  • Montauban (82)
2 abonnements FTTH dans le même logement ?
« Réponse #65 le: 01 août 2019 à 19:17:15 »
Sinon, tous les immeubles n'ont pas forcèment un gardien, qui n'est pas forcèment dispo tout le temps. Je ne vois pas trop de solution pour ce genre d'immeuble.

C'était mon cas il y a quelques mois. Un technicien m'avait alors expliqué qu'il avait les coordonnées d'un occupant qui pouvait lui ouvrir (ledit occupant ayant donné son accord lors de la signature de la convention d'immeuble).

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 1 433
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
2 abonnements FTTH dans le même logement ?
« Réponse #66 le: 18 août 2019 à 13:31:19 »
Y'a quand même un truc que je ne comprends pas : pourquoi tirer des quadri-fibres si on en utilise qu'une (voire 2 si t'as free + un autre) ???
Nan parce-que c'est pas pour dire, mais on a tiré des câbles PTT avec 8 fils cuivre, dont on a jamais utilisé au mieux 2 fils...
Ce qui signifie que rien qu'en France, on a des tonnes de cuivre dans les murs pour ... que dalle... car on peut même pas s'en servir pour passer du réseau, faut retirer des câbles cat 6a ou 7a ou etc...  ::)
Au final, on "prévoie" pour le futur, mais le futur est toujours différent de ce qu'on avait "prévu" ...  ::)


Il y a une différence fondamentale entre le FTTH et le cuivre de l'époque :

* En cuivre , les PC (les boîtiers blanc aux poteaux ou en façade) sont prévu pour 7 abonnés . Donc lors du déploiement, on regardait , on en posait un, puis les raccordements étaient fait "au fil de l'eau" : Le technicien branchait la maison à une paire non encore attribuée, puis allait au NRA pour connecter le câble de l'autre coté sur l'infra DSL ou voix.

* En FTTH, les lignes sont "pré-attribuées" au niveau des PBO pour chacun des logements. Donc , on sait que sur le PBO n° XXXXYYYY, la fibre n° 7 va obligatoirement à telle ou telle logement. Sur la fiche d'intervention, cette info est indiquée au technicien et ce dernier ne PEUX PAS choisir, à la volée, une autre fibre ( BabouO_o confirmera).

Il y a néanmoins des fibres en surnombre dans les PBO, mais à priori le technicien ne peux pas savoir lesquelles.

Le corollaire c'est que , et on l'a vu de nombreuse fois, si le logement n'est pas référencé, mal référencé, ou autre, ben le raccordement est placé en échec.


=> A mon sens ceci constitue une régression par rapport à la situation du cuivre. Moi, par exemple, j'ai pu commander 2 lignes DSL chez moi sans problèmes, car le boîtier PC n'était pas plein (moins de 7 maisons dans la zone).

En FTTH, à ce jour, c'est impossible , et ca risque de poser problèmes pour tout un tas d'usages, je pense ici aux travailleurs indépendants (ou télétravailleurs) qui ont leurs bureaux collés à leur maison , à la sous-location de chambre, à la construction de nouveaux locaux & au référencement de celui-ci.
A ce que j'en sait il n'existe pas de procédure standard pour "ajouter" un nouveau bâtiment aux IPE des opérateurs et déclencher la création d'une nouvelle route optique, ce process étant relativement opaque comparé aux informations techniques sur le déploiement lui-même.


Ceci étant dit, c'est ainsi actuellement : Il n'est pas impossible que, demain, si le problème remonte souvent à l'ARCEP cette dernière impose aux OI de nouvelles obligations en la matière, permettant les usages ci-dessus. On parle du surcoût, mais ce dernier est minimal si le nombre de FO par PBO est assez surdimensionné - et ce serait logique que ce surcoût soit intégralement financé par l'abonné qui demande.
En zone non dense, j'ai quasi toujours posé des câbles 2FO entre la maison & le PBO, dont je ne soudait que la 1ère fibre , la PTO ayant aussi 1 seul connecteur. Ici la seconde fibre serait très rapide à utiliser, si toutefois cette possibilité est offerte par l'OI en terme d'attribution de route optique.
 

[EDIT] Quand on compare avec la téléphonie analogique, il y a quand même un sacré fossé, du moins en ville, en matière de protection des lignes. Alors même que les conséquences judiciaires d'une usurpation de ligne IP sont bien plus graves que celles d'une usurpation de ligne téléphonique.

Moi je trouve pas : Le cuivre  , dans les immeubles arrive souvent dans les colonnes montante protégé dans un petit boîtier en plastique facilement ouvrable, et ailleurs c'est sur les PC aux poteaux / façade.
En plus en cuivre il y a parfois des plus gros boîtiers en pied de poteaux , qui servent pour l'anti-foudre , et ce avant même les sous répartiteurs.
Or en analogique, on pouvait écouter et passer des appels avec de simple pinces croco....

En ADSL c'est devenu quand même plus compliqué : Ca reste "synchronisable" mais si t'a pas la box de l'abonné...

En Fibre (mais en cuivre aussi) le gros risque c'est le vandalisme.
Pirater la ligne du voisin, ok mais faut aussi lui piquer sa box & surtout son ONT sinon t'aura pas de connexion.


De tout temps les infra telco ont été vulnérables sur la partie desserte des logements, je pense que ce n'est pas vu comme un "risque" de la part des pouvoirs publics, et orange sera très content de te vendre un raccordement privé en fibre souterraine non mutualisé pour .... un certain prix.

Je pense également (mais je suis pas le seul) que le modèle de déploiement choisi est délibérèment d'une qualité et d'une résilience moindre afin de valoriser le marché (et les marges) du FTTO qui a fait et fait encore les vaches grasses d'Orange ces 20 dernières années, et que les PMZ comme les PBO sont des points de vulnérabilité important qu'il faudra sans doute intégralement reprendre dans 20 ans.
« Modifié: 18 août 2019 à 14:04:52 par obinou »

Free_me

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 1 096
2 abonnements FTTH dans le même logement ?
« Réponse #67 le: 18 août 2019 à 15:04:10 »
Je pense également (mais je suis pas le seul) que le modèle de déploiement choisi est délibérèment d'une qualité et d'une résilience moindre afin de valoriser le marché (et les marges) du FTTO qui a fait et fait encore les vaches grasses d'Orange ces 20 dernières années, et que les PMZ comme les PBO sont des points de vulnérabilité important qu'il faudra sans doute intégralement reprendre dans 20 ans.


a voir si dans 20 ans les gens prendront encore des abonnements fixes....


obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 1 433
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
2 abonnements FTTH dans le même logement ?
« Réponse #68 le: 18 août 2019 à 15:11:29 »
a voir si dans 20 ans les gens prendront encore des abonnements fixes....

C'est une bonne question en effet.

A titre personnel je suis convaincu que la radio , aussi performante soit-elle, n'arrive pas au dixième de micromètre de la cheville de la moindre fibre optique en terme de versatilité et d'utilisation: L'espace hertzien est par définition partagé, une personne qui consomme beaucoup en instantané interdira le même usage à ses voisins.

Il y a aussi que la tendance en hertzien est d'augmenter les fréquences, 60Ghz pour la 5G il me semble. Donc une pénétration catastrophique dans les bâtiments, et des relais beaucoup plus nombreux à déployer. A un moment, la différence avec le FTTH en terme de déploiement est remis en question.


Après à voir la demande en débit instantané des futurs usages des particuliers : Il faut arriver à ce que l'usage du réseau informatique devienne aussi naturel & sans prise de tête qu'avec l'eau ou l'élec aujourd'hui - et là, toute performance supplèmentaire serait inutile.

Free_me

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 1 096
2 abonnements FTTH dans le même logement ?
« Réponse #69 le: 18 août 2019 à 15:22:34 »
y a 20 ans le nokia 3310 etait meme pas sortit, alors dans 20 ans, les usages des gens, on verra bien ce que ce sera.
Enfin on verra bien quand il y aura 10 constellations de 3000 satellites dediés a internet qui tourneront au dessus de nous et la plupart avec des abonnements gratuits, et que le moindre lampadaire/feu rouge intègrera une borne 5G ou 6G...



 

Mobile View