Auteur Sujet: La Châtre  (Lu 2267 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 711
  • Vierzon (18)
La Châtre
« le: 07 juin 2018 à 09:16:29 »
La fibre optique tisse son réseau vers la ruralité

La Châtre. Le conseil départemental investit 75 millions d’euros sur quatre ans pour amener le très haut débit en milieu rural.

Dans quelques mois, les villes de La Châtre, Lacs, Le Magny, Montgivray et Sainte-Sévère seront alimentées par 250 km et 5.900 prises de fibre optique. Cette opération de 8,1 millions d’euros (M€) représente la seconde étape du vaste chantier lancé l’an passé sur les communes de Villedieu, Buzançais et Niherne, pour installer le très haut débit en milieu rural.

“ On ne va plus en diligence à Paris ”

Mardi matin à La Châtre, le président du Département, Serge Descout, a souligné l’importance de ce projet global de 75 M€ porté par le syndicat mixte Réseau d’initiative publique de l’Indre (Rip 36) : « Nous avions sous-estimé le temps d’études qui a pris huit à dix mois. Il faut recenser chaque habitation, prendre des photos, mais nous sommes dans les temps. A terme, 70 % des habitants du département auront accès au très haut débit ».

Après avoir assisté, en compagnie de sa collègue, Michèle Selleron ; du président de la Communauté de communes La Châtre - Sainte-Sévère, François Daugeron, et du maire de La Châtre, Patrick Judalet, au déploiement de ces fils extrêmement fins, « relativement malléables mais solides », le président Descout n’oubliait pas de préciser : « Nous faisons les travaux, mais l’exploitation et la commercialisation sont sous-traitées par un groupe, dans le cadre d’une mutualisation avec le Cher, pour un total de 120.000 prises sur les deux départements ».

Dans l’immédiat, l’entreprise Sobeca, basée dans le Loir-et-Cher, titulaire d’un marché qui permettra d’ici 2020 d’alimenter quarante communes de l’Indre, installe donc sur l’agglomération de La Châtre les armoires de télécommunications qui permettront de distribuer les fibres chez l’habitant. Elles accueillent chacune en moyenne 350 raccordements, reliés ensuite au nœud de raccordement optique de Briantes, où se trouveront les équipements des opérateurs.

« Il y a aujourd’hui la télémédecine et on ne va plus en diligence à Paris, il fallait que les zones rurales de l’Indre bénéficient de cet outil qui permettra d’améliorer le fonctionnement de la majorité des services publics, la compétitivité des entreprises et le quotidien des particuliers, a insisté Serge Descout. L’objectif est de terminer cette opération le plus tôt possible, peut-être fin 2019. Nous travaillerons ensuite sur les 30 % qui ne seront pas desservis. »

Les prochains chantiers sont annoncés à Mézières-en-Brenne, Vendœuvres, Tournon-Saint-Martin, Martizay, Éguzon, puis dans la région d’Argenton-sur-Creuse. Un vaste programme, vécu en live dans la région castraise, où chaque technicien de l’entreprise Sobeca réalise entre 250 et 300 soudures par jour.


Source : https://www.lanouvellerepublique.fr/la-chatre/la-fibre-optique-tisse-son-reseau-vers-la-ruralite?queryId%5Bquery1%5D=57cd2206459a452f008b4594&queryId%5Bquery2%5D=57c95b34479a452f008b459d&page=8&pageId=57da5ce5459a4552008b469a

Olivier 36

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 6
La Châtre
« Réponse #1 le: 03 juillet 2018 à 13:43:55 »
Bonjour,
Ce que je ne comprends c'est qu'il n'est toujours pas question d'Issoudun pour l'installation de la fibre optique alors que c'est la sous préfecture. Je pensais qu'après Châteauroux, cela serait le tour d'Issoudun.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 711
  • Vierzon (18)
La Châtre
« Réponse #2 le: 03 juillet 2018 à 15:21:44 »
Bonjour,
Ce que je ne comprends c'est qu'il n'est toujours pas question d'Issoudun pour l'installation de la fibre optique alors que c'est la sous préfecture. Je pensais qu'après Châteauroux, cela serait le tour d'Issoudun.

Il faut savoir que contrairement au Cher, seules les villes de mille habitants et plus seront fibrées dans l'Indre. Issoudun aura la fibre mais pas avant deux ou trois ans car RIP 36 pense qu'Issoudun a un bon débit ADSL contrairement à d'autres villes de l'Indre.

Olivier 36

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 6
La Châtre
« Réponse #3 le: 03 juillet 2018 à 15:36:44 »
Merci pour cette réponse !
En effet, Issoudun est à 100% couvert en ADSL. J'ai un affaiblissement réel relevé à la sortie du câble Telecom qui est quasi le double du théorique, la qualité n'est pas excellente. Mais bon, on va patienter.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 711
  • Vierzon (18)
La Châtre
« Réponse #4 le: 19 septembre 2019 à 11:33:41 »
La Châtre. La fibre arrive dans la commune

Une réunion publique était organisée, mardi, afin de présenter le très haut débit, ainsi que les opérateurs déjà prêts à être utilisés.

De nombreux travaux de réseaux ont été réalisés dans la commune de La Châtre, pour l’arrivée de la fibre optique, afin de bénéficier du meilleur d’Internet. Population et chefs d’entreprises étaient conviés, mardi soir, à la salle des fêtes, à une réunion publique, afin d’être informés sur les modalités d’accès à ce service et présenter les opérateurs Internet présents sur ce réseau.

Sept nouveaux pylônes

Patrick Judalet, maire de La Châtre, et Serge Descout, président du syndicat mixte Réseau d’initiative publique (Rip) 36, ont ouvert la séance avant de passer la parole à Laurent Roussin, directeur de la commercialisation de Berry fibre optique, et à Christophe Courtemanche, directeur du Rip 36. « La fibre est un moment important pour nous, elle va nous permettre d’obtenir du très haut débit et va satisfaire un grand nombre d’entreprises pour travailler et véhiculer leurs données », a rappelé Patrick Judalet. Serge Descout s’est ensuite exprimé en rappelant que le Département continue sa modernisation ; aujourd’hui, les deux vrais problèmes sont la téléphonie mobile et l’accès au très débit. En matière de téléphonie, pour l’année prochaine, sept nouveaux pylônes supplèmentaires seront installés avec la même dotation pour 2021. « Concernant le très haut débit, nous pensons qu’il n’y a pas que l’avenir économique pour les métropoles et les grandes villes. La ruralité, c’est la modernité de demain. Il faut pouvoir s’équiper pour pouvoir travailler à distance. »

D’ici 2021, 70 % de la population de l’Indre devrait avoir accès au très haut débit. Serge Descout travaille actuellement à ce que d’ici 2025, ce soit l’ensemble du territoire qui puisse bénéficier de la téléphonie mobile et du numérique.

Les personnes intéressées peuvent se rendre sur le site de Berry fibre optique pour connaître leur éligibilité. Cinq opérateurs sont prêts à être utilisés : K-Net, Nordnet, Ozone, Videofutur et Coriolis ; Bouygues, SFR, Free et Orange doivent installer leurs équipements pour pouvoir commercialiser.

Contact : http://www.berryfibreoptique.fr


Source : La Nouvelle République, écrit le 19 septembre 2019 par Évelyne Caron.

 

Mobile View