Auteur Sujet: Joué-lès-Tours  (Lu 928 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 704
  • Vierzon (18)
Joué-lès-Tours
« le: 22 octobre 2018 à 11:53:25 »
Internet : la fibre optique tisse sa toile en ville

Environ la moitié de la ville est aujourd’hui éligible au très haut débit grâce à la fibre optique. Restent à raccorder, d’ici à 2020, La Rabière et Joué-Sud.

C’est un tuyau très petit mais très costaud. A peine plus gros qu’un cheveu, les câbles de fibre optique garantissent au foyer raccordé un internet très haut débit, jusqu’à 60 fois plus rapide qu’une connexion via l’ADSL. Véritable enjeu économique dans une société toujours plus numérique, le déploiement de cette technologie fait l’objet d’un plan national prévoyant le raccordement de l’ensemble du territoire d’ici 2022. C’est l’opérateur Orange, propriétaire des réseaux téléphoniques sous son ancien nom de France Telecom, qui a été chargé des travaux. En Indre-et-Loire, c’est son prestataire de service Sogetrel qui installe les réseaux. Le point sur la situation à Joué-lès-Tours avec Hervé Boursaud, directeur des systèmes d’information de la ville.

-  Le déploiement. On en est à la moitié. « Nous avons à date 10.500 adresses raccordables sur la commune, et donc éligibles à une offre commerciale, pour un objectif final de 21.000 adresses fin 2020 », explique Hervé Boursaud. A l’échéance fixée, plus de 90 % des adresses de Joué-lès-Tours seront dotées de la fibre. Les foyers restants – principalement des habitats isolés, complexes à raccorder ou sans demande express du client (une résidence secondaire, par exemple) – pourront l’être dans un délai de six mois maximum sur demande aux fournisseurs d’accès internet. A Joué, la situation concerne essentiellement la partie sud de la ville.

Le calendrier. La ville de Joué a été découpée en quatre lots. Les travaux de raccordement du dernier lot (La Rabière et Joué-Sud) démarreront au printemps 2019. « Cela concerne entre 6.000 et 7.000 adresses », indique Hervé Boursaud. Si la majeure partie du déploiement se fait par le biais de réseaux enterrés, une partie du chantier sera aérienne. Ce sera le cas du secteur de L’Épand et des lotissements situés rues de Bourgogne ou de Normandie. Début de l’installation d’ici à la fin de l’année.

L’abonnement. La phase opérationnelle du déploiement est assurée par Orange, mais les clients jocondiens seront bien entendus libres de choisir un autre opérateur pour bénéficier de la fibre optique. « L’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep) a imposé des restrictions à Orange pour ne pas fausser la concurrence », souligne le directeur des systèmes d’information de Joué. Attention, certaines parties du territoire ne seront toutefois éligibles que via Orange.

- Les avantages. Avec la fibre optique, fini les fluctuations de débit dans les zones isolées. « On ne dépend plus de la distance par rapport à la source d’émission », explique Hervé Boursaud. « On ne fonctionne pas avec le courant électrique, on envoie dans les câbles une lumière transportant les informations. Le raccordement est un travail d’hyper-précision. » Dans le cadre du chantier, la Sogetrel recherche des soudeurs. Avis aux amateurs.


Source : La Nouvelle République

 

Mobile View