Auteur Sujet: Amboise  (Lu 1387 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

wNT_u4Y0u

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 52
  • Fleury Les Aubrais 45
    • u4you sur Twitter
Amboise
« le: 19 décembre 2020 à 15:48:01 »
Voici la carte actuelle du déploiement de la fibre sur #Amboise. En rouge les zones Arcep, les points bleus sont les #PMZ et les points orange les #NRO 8)

Les jeux de données de cet affichage (package #QGIS) pour PC ou android (application QField) sont disponibles en téléchargement sur https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/zapm-france-nro-pmz-cartographie-du-reseau-fibre-optique/
 ;)
le lien de la carte interactive des NRO et PMZ (sans les zones) pour l'aperçu en ligne:
https://framacarte.org/fr/map/carte-des-nro-et-pmz-u4y0u_89374#13/47.4108/0.9737

freddy1957

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 178
  • AMBOISE 37
Amboise
« Réponse #1 le: 19 décembre 2020 à 20:48:11 »
Bonjour,

Merci pour l'info, il manque pas mal de PMZ sur Amboise, dont un pas loin de chez moi.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 3 600
  • Vierzon (18)
Amboise
« Réponse #2 le: 02 mai 2022 à 08:43:56 »
Amboise : la rue Victor-Hugo dressée contre les boîtiers de fibre optique


Depuis janvier, les riverains de la rue Victor-Hugo alertent de la pose de boîters de fibre optique sur les façades, alors même que des travaux d’enfouissement viennent de s’achever.
© Photo NR

Les blocs de fibre optique installés « à la sauvage » sur les façades de la rue Victor-Hugo, en secteur protégé, seront retirés et enterrés, a promis le maire.

Il était attendu de pied ferme vendredi soir, rue Victor-Hugo, par une trentaine de riverains remontés. Alors que sur le grand écran se succédaient les photos des derniers boîtiers de fibre optique pour certains débordant de câbles, installés « à la sauvage » sur les façades de la rue, le maire d’Amboise, Thierry Boutard, s’est engagé : « Les boîtiers seront retirés ! », a-t-il promis. Un soulagement pour les habitants de cette rue en secteur classé, dont les appels à l’aide étaient jusque-là restés lettre morte.

Alerte dès janvier

Située dans un périmètre sauvegardé, cette rue ralliant le centre-ville, et notamment le château royal, au Clos Lucé, à Château Gaillard et au plateau des Châtelliers, voit passer chaque année près d’un demi-million de personnes, selon un décompte de l’union des commerçants. Attachés à leur quartier, les riverains prennent grand soin de leurs façades historiques, des abords des maisons et caves troglodytes. « Si l’on veut repeindre nos volets, il faut qu’on consulte l’architecte des Bâtiments de France (ABF), illustre sans rire le président de l’association, Jean Cornuault. Même les compteurs ont dû être renfermés dans des coffres en bois. » Les installateurs des boîtiers de fibres, eux, n’ont rien demandé à personne, si ce n’est un vague coupon-réponse envoyé aux habitants… qu’ils n’ont pas pris en compte. À l’heure même où les adhérents de l’association Vivre à Amboise, quartier Victor-Hugo discutaient avec le maire, deux installateurs étaient à l’œuvre dans le haut de la rue. « Juste avant de venir, je les ai surpris en train d’en installer un sur ma façade, alors que je n’ai jamais renvoyé le coupon les y autorisant ! », témoigne une riveraine. Forts de la promesse du maire, et surtout des récents travaux visant justement à l’enfouissement des réseaux, les habitants avaient donné l’alerte dès janvier.

« On a dépensé 250.000 € de frais d’enfouissement des réseaux, et on vient nous mettre des boîtiers en plastique, je ne peux pas accepter ça », leur a donné raison Thierry Boutard. L’ABF et la Drac ont été saisis, assure-t-il. « Si on laisse faire ça ici, ils le feront dans toute la ville », anticipe le maire. Aux riverains rassérénés, il parle déjà de l’après, et des goulottes à poser pour faire entrer la fibre, cette fois enterrée avec le reste des réseaux, jusque dans les maisons. Dont les façades pourront à nouveau se laisser admirer sur le chemin entre deux châteaux.


Source : La Nouvelle République, écrit le 2 mai 2022 par Mariella Esvant.