Auteur Sujet: WannaCry, ransomware qui a touché plus de 200 000 utilisateurs dans 150 pays  (Lu 9748 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 10 004
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Je ma faisais la même réflexion, et j'ai suivi le lien twitter, la source chez Kaspersky n'apparait pas.

Comme le fait remarquer un commentaire, il n'y a pas non plus windows 8 et 8.1, ni Vista, ce qui est là aussi très étonnant. Donc sur quel produit se base Kaspersky ? Où est la source du document ?

Par contre, je confirme qu'à mon travail, et à celui de ma soeur, aucune contamination constatée. Un collègue d'origine italienne m'a parlé de son père en Italie, qui travaille dans une association. Eux ont été atteint, leur base de données cryptée. Ils se sont alors rendu compte que leur sauvegarde ne marchait plus depuis 6 mois, ont payé pour récupérer la clé, et ont réussi à déchiffrer leur base. Je ne sais pas quel était le système.

corrector

  • Invité
Combien de systèmes de sauvegarde exigent de trouver une sauvegarde précédente correcte ou se mettent à insulter l'utilisateur?

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 563
Combien de systèmes de sauvegarde exigent de trouver une sauvegarde précédente correcte ou se mettent à insulter l'utilisateur?
+1, j'ai eu ce problème, effectivement, avec une sauvegarde incrèmentale.

Leon.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 064
    • Twitter LaFibre.info
Windows 8 est un système d'exploitation qui n'a jamais été fortement utilisé, a cause de son interface peu pratique sur un PC avec Clavier / Souris. Son support a été limité a 3ans (contre 10 ans habituellement) : il n'est donc plus maintenu depuis un moment, comme Windows XP.

Windows Vista est aussi un système peu utilisé, car il demande des PC puissants pour son époque. Il vient de fêter ses 10 ans et le patch qui a corrigé la faille de Wannacrypt et la dernier lot de correctifs.

Windows XP lui est comme Windows 7 un système d’exploitation qui a rencontré un énorme sucés en entreprise. Il y a en plus une impossibilité de faire une upgrade pour e nombreux PC Windows XP, pas assez puissant pour faire tourner Vista/7/8/8.1/10, 5 systèmes d’exploitations qui utilisent un peu prés la même quantité de ressources (il faut un PC double cœurs avec 2 Go de RAM pour les faire tourner).

Windows XP demande officiellement un minimum de 64 Mo de ram. En réalité, il est exploitable à  partir de 256 Mo de ram, 4 fois moins que ses successeurs.

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 7 293
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Wannacry n'a jamais ciblé XP spécifiquement... la encore la presse a un peu amplifier et désinformer.

C'est le fait que MS ai sorti un patch de sécu pour XP qui a introduit cette confusion.

On a des exemples 'réels et vérifiés' d'infection de Windows XP ? (beaucoup de prestataires font de la désinformation a ce sujet car ca permet de "pousser les ventes" de renouvellement de systèmes, j'en ai croisé un hier par exemple).

Faut pas de tromper, si MS a sorti un patch pour XP ce n'est pas pour 'sauver' les machines sous XP mais plutôt pour limiter la contagion car une machine XP peut servir de 'relai' a Wannacry (et surtout aux malwares similaires qui agissent depuis plus longtemps).

corrector

  • Invité
Windows Vista est aussi un système peu utilisé, car il demande des PC puissants pour son époque.
Tu parles de quoi? Le bureau? L'architecture graphique avec driver récupérable?

corrector

  • Invité
Wannacry n'a jamais ciblé XP spécifiquement... la encore la presse a un peu amplifier et désinformer.
Et s'il l'avait fait, pourrait-on l'accuser de discrimination d'OS?

Est-ce qu'il n'y a pas des lois contre ça?

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 064
    • Twitter LaFibre.info
Wannacrypt, ransomware qui a touché plus de 200 000 utilisateurs dans 150 pays
« Réponse #55 le: 08 juillet 2017 à 16:47:03 »
Le National Health Service (NHS), le système de la santé publique du Royaume-Uni avait été fortement touché par WannaCry (Cinquante hôpitaux avec l'ensemble de leur systèmes informatiques à l’arrêt)



La majorités des postes du NHS sont sous Windows XP, les autres sous Windows 7.

La solution pourait venir de Linux, un pilote va démarrer pour migrer les posts sous NHSbuntu, une variante d'Ubntu crée par des médecins du réseau NHS puis soutenu par la fondation Apperta – une organisation à but non lucratif qui œuvre dans la promotion des systèmes et standards ouverts pour le domaine de la santé.


 

Mobile View