Auteur Sujet: Free et SFR arrivent sur le réseau fibre auvergnat  (Lu 384 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 446
  • Vierzon (18)
Free et SFR arrivent sur le réseau fibre auvergnat
« le: 06 septembre 2018 à 09:42:21 »
Free et SFR arrivent sur le réseau fibre auvergnat

Suite à une négociation engagée depuis plus d’un an avec la Région AURA dans le cadre d'un projet portant sur le déploiement du très haut débit, le fournisseur d’accès internet Free vient de signer son arrivée sur le réseau régional. SFR a également signé cet été son arrivée sur le réseau public auvergnat.

Contactée par la rédaction de Zoomdici.fr, Juliette Jarry, vice-présidente régionale déléguée aux infrastructures, à l'économie et aux usages numériques se réjouit de l'arrivée de ces deux opérateurs sur le réseau régional Auvergne Très Haut Débit.

"Elle permet de proposer un vrai choix aux abonnés qui peuvent désormais accéder aux services d’Orange, le partenaire historique du réseau, ainsi que de Free ou de SFR. Si la priorité est bien d’apporter de la connectivité à tous les Auvergnats, il n’y a pas de raison que les habitants des zones rurales ne bénéficient pas de la concurrence au même titre que les habitants des villes. Cette arrivée, qui intervient avec plus d’un an d’avance sur le calendrier, vient confirmer la qualité et la dynamique du réseau d’initiative publique auvergnat. Free et SFR ne se sont pas trompés : c’est en Auvergne que l’accès au très haut débit via la fibre progresse le plus rapidement en France : déjà 113 K prises livrées et 136 k prises prévues fin 2018 pour un total de 230 k prises d’ici 2021. Les abonnés auvergnats ont désormais le choix entre les services commerciaux des trois grands opérateurs « grand public » que sont Orange, Free et SFR, mais également entre 10 opérateurs spécialisés pour les entreprises, 6 opérateurs pour les services satellites aux particuliers et 5 opérateurs pour les services WifiMax. Free et SFR peuvent s’implanter où ils le souhaitent sur le réseau raccordable, en fonction de leurs stratégies commerciales avec de premiers abonnés annoncés par Free dès cet automne et par SFR d’ici la fin d’année. J’invite donc les Auvergnats à faire tester leur éligibilité auprès de ces opérateurs."

Comment se passe le déploiement du très haut débit en Haute-Loire ?

"Il y a deux cas de figure pour le déploiement du très haut débit en Haute-Loire : si vous résidez sur l’ancien territoire (antérieur à la loi NOTRe) de l’agglomération du Puy-en-Velay alors le déploiement du réseau en fibre optique est réalisé sur fonds propres par l’opérateur Orange. Partout ailleurs, la Région et les 4 Départements Auvergnats (au travers de la Régie Auvergne Numérique) sont en charge du déploiement du réseau, qui est donc un réseau public."

Le déploiement du réseau public s’effectue en plusieurs phases

  • La première phase de 2013 à 2017 a permis de déployer 34 353 locaux sur 23 communes du Département. A ce jour, il y a 7 646 foyers qui se sont abonnés à la fibre soit un taux de pénétration de 22%. Selon le projet initial présenté en 2014 aux maires altiligériens : un débit à 100Mbits devait être atteint à Brioude (entre 2014 et 2016), Yssingeaux (2015) et Aurec-sur-Loire (2015), Monistrol-sur-Loire et Sainte-Sigolène (2016).
  • La deuxième phase est prévue jusqu’en 2021. Ce sont 33 communes supplèmentaires qui seront déployées avec 28 219 prises supplèmentaires. 2 800 prises ont déjà été déployées depuis juin 2018 en avance sur le calendrier. Sur l’agglomération du Puy-en-Velay, le déploiement concerne 37K lignes et est pris en charge par Orange qui s’est engagé à couvrir 100% de ces lignes d’ici 2022.
  • La troisème phase qui s'étendra de 2021 à 2024 concerne, toujours selon le projet de 2014, les communes de Vorey, Pinols, Allègre, Blesle, Paulhaguet, Monastier-sur-Gazeille, Pradelles, Cayres, Saint-Paulien, Fay-sur-Lignon et Monfaucon-en-Velay, Lavoûte-Chilhac.

D’ici 2021, combien de prises de fibre optique seront livrées en Haute-Loire ?

"A fin 2021, à l’issue des deux premières phases de déploiement ce sont donc, à ce stade, 63 K prises qui seront déployées sur tout le département. Mais la Région et le Département sont en train de réfléchir aux modalités d’accélération du déploiement !"

Quelle va être la procédure à suivre pour les foyers et les entreprises de la Haute-Loire ?

"Le site www.auvergnetreshautdebit.fr permet à tous les usagers particuliers ou entreprises de connaître son éligibilité à la fibre ou à une autre technologie et de s’informer sur les modalités d’inscription auprès d’un fournisseur d’accès de son choix."

Quels sont les enjeux d’un tel dispositif pour la Haute-Loire ?

"L’accès du plus grand nombre au très haut débit est un facteur de productivité des entreprises, de renouvellement et d’amélioration des services publics et plus généralement d’attractivité des territoires. C’est aujourd’hui indispensable pour le développement de la Haute-Loire, et pas uniquement dans les villes. Il est crucial que les zones rurales bénéficient aussi des mêmes accès et services sans quoi ces territoires sont condamnés à perdre petit à petits leurs entreprises et leurs habitants. L’arrivée de ces deux nouveaux opérateurs permet d’enclencher une nouvelle dynamique de rééquilibrage au profit du développement et de l’attractivité de tous nos territoires.

Le déploiement rapide du réseau public auvergnat, et son succès auprès des opérateurs, démontré par l’arrivée de SFR et de Free, sont autant de gages d’attractivité pour les entreprises et les villes de la Haute-Loire. La Région se réjouit de ces avancées."


La Région s’est fixée l’objectif d’un territoire 100 % très haut débit (plus de 30 Mb/s) pour tous d’ici 2021. Quelles sont les prochaines étapes pour y parvenir ?

"Avec le président Laurent Wauquiez, nous continuons d’accompagner tous les réseaux publics qui déploient le très haut débit fibre. La fibre reste la priorité car ses performances garantissent une utilisation à long terme. Néanmoins, c’est un chantier d’une ampleur comparable au déploiement des réseaux électriques il y a quelques dizaines d’années et cela prend donc du temps. La Région a donc choisi une approche résolument pragmatique car on ne peut pas demander à des foyers, et encore moins à des entreprises, d’attendre encore 5 ans pour bénéficier du très haut débit.

La Région soutient donc les projets qui font appel aux technologies alternatives dont le recours aux Wifimax, le satellite, la montée en débit sur cuivre et la 4G fixe. En ce sens, elle a mis en place une approche coordonnée régionale pour l’amélioration de la couverture en téléphonie mobile, innovante et reconnue à l’échelle nationale rassemblant les collectivités locales dont les Départements et EPCI [établissements publics de coopération intercommunale], les opérateurs privés et les instances préfectorales et nationales. Son objectif est clair : accélérer le déploiement de la couverture mobile en 4G pour aller encore plus loin et plus vite. Les travaux sont déjà en cours pour installer 8 nouveaux sites de téléphonie mobile dans les zones blanches du territoire de la Haute-Loire (Grèzes, Jax, Montclard, Roche-en-Régnier, Respirando Emblavez, Musée de la Résistance, Meygal et Saint-Jacques). Les travaux, menés par la Région et le Département de la Haute-Loire, se poursuivent pour améliorer la couverture en téléphonie mobile et éradiquer les zones blanches."



Source : Zoomdici, écrit le 06 septembre 2018 par Stéphanie Marin.

 

Mobile View