Auteur Sujet: Upgrade France-IX  (Lu 19272 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 015
    • Twitter LaFibre.info
Upgrade France-IX
« le: 11 décembre 2014 à 14:40:23 »
Je viens de voir que Akamai à upgradé son lien avec France-IX de 40 à 80 Gb/s
Renater (qui possède le GIX concurrent Sfinx) est également passé à 10 Gb/s sur France-IX

C'est l’occasion de faire le point sur les membres de France-IX avec 10 Gb/s ou plus, car le GIX grandit régulièrement :

100 Gb/s : Netflix

80 Gb/s : Akamai

60 Gb/s : Bouygues Telecom

40 Gb/s : JustinTV - Numericable

30 Gb/s : Amazon

20 Gb/s : Google - Facebook - Jaguar Network - Microsoft - OVH - Wifirst - Zayo France (AS8218) ex NeoTelecom

10 Gb/s : 1&1 - AtratoIP - British Telecom Global Services - CDNetworks - Cloudflare - Cloudwatt - Colt Technology Services - Completel - Dailymotion - Dstorage - Edgecast - EPT Luxembourg - GoDaddy - Hurricane Electric - L'odyssée interactive jeuxvideo.com - LeaseWeb - Limelight Networks - Online - Open Peering BV - Renater - Skylogic - TransTeleCom - Valve software

Pour le trafic total, on est très proche des 400 Gb/s :

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 015
    • Twitter LaFibre.info
Upgrade France-IX
« Réponse #1 le: 11 décembre 2014 à 15:23:48 »
Une petite remarque pour les équipes commerciales des GIX : Il serait intéressant de changer le mode de facturation des GIX et ne plus facturer au port mais au trafic écoulé (avec éventuellement un petit prix fixe pour le port).

But : que les opérateurs puissent dimensionner large leur port sur les GIX pour ne pas saturer en cas de perte d'un autre lien.

Ce changement de tarification est nécessaire pour avoir une bonne qualité. J'observe que trop de membres saturent leur port régulièrement leur port. C'est normal, l'upgrade est coûteuse. Passer de 10 à 20 Gb/s impose de passer de 1500€/mois à 2900€/mois.

On se retrouve avec une situation absurde où de nombreux membres sont joignable avec une meilleur qualité par leur transitaire !

On comprend alors qu'un opérateur comme SFR ne vienne pas sur France-IX.

SFR préfère dans de nombreux cas utiliser le transit-IP et cela se comprend :
- Le transit-IP à une qualité équivalente aux GIX (voire meilleure, à cause des saturations occasionnée par la tarification au port sur les GIX et non au volume)
- Le transit-ip est à un prix proche du GIX, voir moins cher !



Pour le prix proche entre peering et transit, j'argumente :

Les rumeurs disent SFR aurait 1 Tb/s de comit en transit-IP, au prix de 0,20€/mb/mois (cela fait quand même une facture de 200 000€/mois, c'est toutefois négligeable, par rapport a ce que coûte le transit voix à SFR).

Si on prend le prix de 200 Gb/s sur France-IX et que ce lien est rempli à 50% au 95centile, on arrive à 0.20€/mb/mois, soit le même prix que le transit IP. Le prix est le même si SFR achète 100 Gb/s ou 300 Gb/s, du moment qu'on considère le taux de remplissage réel à 50%.


Pour Lyon-IX, un plus petit GIX, si on estime le trafic de SFR à 3 Gb/s, le coût du port 10 Gb/s est de 8904€/an (8100€ pour le port et 804€ pour l'adhésion à association qui est obligatoire), on est à 0.25€/mb/mois, plus que le transit IP.

Toujours pour Lyon-IX, si on estime le trafic de SFR à 1 Gb/s, le coût d'un port 2 Gb/s sur fibre 10 gb/s est de 6024€/an soit 502€/mois. Avec 1 Gb/s de trafic, le prix du Mb/s dépasse les 0,50€/mb/mois !


Même pour un petit opérateur, quand Hurricane Electric propose du transit IP à 360$/mois le port 1Gb/s (Promotion pour fêter la mise en service du lien Marseille <=> Singapour), le peering devient peu intéressant.

Chez LyonIX, le port 1 Gb/s est proposé à 4308 €/an (avec cotisation asso) soit 359€/mois, plus cher que du transit....
Chez France-IX, c'est encore plus cher : 500 €/mois pour un lien 1 Gb/s !
Notons quand même Equinix Internet Exchange Paris qui propose le port 1 Gb/s gratuit.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 015
    • Twitter LaFibre.info
Upgrade France-IX
« Réponse #2 le: 11 décembre 2014 à 17:59:05 »
Classement en terme de trafic chez K-net (sur l'AS principale) des plus gros peer sur France-IX :

Lien 30 à 100 Gb/s sur France-IX :
- Netflix : #7
- Akamai : #5
- Bouygues Telecom : #8
- JustinTV : #23
- Numericable : #12
- Amazon : #13
- Google : #1

Lien 20 Gb/s sur France-IX :
- Facebook : #22
- Jaguar Network : #505
- Microsoft : #36
- OVH : #6
- Wifirst : #63
- Zayo France (AS8218) ex NeoTelecom : #372

Synack

  • AS16080 Rentabiliweb Telecom
  • Expert
  • *
  • Messages: 687
Upgrade France-IX
« Réponse #3 le: 11 décembre 2014 à 19:16:39 »
Je trouve l'idée intéressante mais elle demande de lourds investissements en amont sans être sûr d'avoir le retour derrière. Payer un port, c'est payer une partie du matériel du GIX et l'équipe derrière (en CDI à un salaire fixe) et assurer un coût de roulement fixe. Le faire sur le débit, c'est délivrer par exemple un port 10G à quelqu'un qui en consommera peut-être très peu, ou pire à quelqu'un qui basculera peut-être tout son trafic via un autre GIX d'un mois sur l'autre.

Passer de 80Gbps facturés à 0 Gbps facturés d'un mois sur l'autre, c'est délicat dans certains cas pour la situation financière du GIX.

Maintenant, avoir un coût fixe plancher et proposer une facturation au débit au delà de 10 Gbps consommés sur 2x10G de capa avec juste un setup de port à ajouter pour augmenter la capa dès qu'on est à + de 50% des ports consommés ça peut le faire.

Tu me diras, Hopus le fait, mais ils sont récents, avec un nombre de sites réduit, un nombre d'employés réduit aussi pour le moment, ils sont appuyés par IELO derrière qui a financé pas mal au départ je pense.


Au delà de ça, en tant que client et mec qui peere, ce qui m'ennuie dans ce modèle, c'est que si par exemple FranceIX l'applique, personnellement j'ai tout intérêt à bascule mon volume via Equinix IX où mon coût est fixe (si t'es en 1G c'est 0 Euros / mois même) plutôt que de passer via FranceIX quand je vois un opérateur sur les deux. C'est un bon moyen de faire fuire les gens qui consomment pas énormèment et c'est un bon moyen de déséquilibrer le trafic des gros qui vont plus encore subnetter leurs préfixes pour forcer le trafic. Et que dire qu'un opérateur qui reçoit un gros volume sur son port sans avoir rien demandé ? OK c'est le cas pour du transit, mais dans le cas du peering c'est un peu plus délicat quand c'est une local pref d'un copain qui veut pas saturer ailleurs. Là du coup on pousse vers le modèle Hopus où il faut rémunérer quand on pousse.

Donc je suis d'accord pour encourager d'une certaine manière les gros à désaturer leurs ports, mais je ne suis pas d'accord sur une méthode aussi radicale qui va changer les comportements de routage et apporter plus de déséquilibre qu'autre chose.

Actuellement je bascule entre FranceIX et Equinix IX en fonction de la qualité de la route et du pourcentage d'utilisation de mes liens. Avec ce modèle là d'un côté, je considère l'autre GIX comme mon primaire et celui là comme un backup.

Après il y a une réalité aussi, c'est qu'il faut payer les liens DWDM et le maillage, les cartes, etc. Peut-être qu'un prix différent entre les sites de coeur et les sites "satellites" aurait aussi du sens sachant que la capa est plus facile à provisionner entre 3 sites qu'entre une dizaine. Voire avec les offres agressives en DWDM sur le marché, proposer un tarif qui comprend le raccordement DWDM depuis n'importe quel PoP couvert dans le MAN parisien des opérateurs courants et le raccordement à un PoP parmi 3 ou 4 max gardés en coeur. Aujourd'hui si tu demandes à un GIX de te raccorder à 50 Gbps sur Telecity 2 Energy Park, je pense pas qu'il soit ravi. A mon sens faire un coeur Telehouse 2 Voltaire, InterXion PAR5, Telecity 3 Condorcet et éventuellement Iliad DC3 et faire payer un raccordement à chaque client ne me choque pas au prix du marché actuel des DWDM (avec un bon partenariat). J'ai pas les chiffres comme ça, mais je pense que multiplier les sites complexifie bien des choses au final et qu'un client accepte mieux de payer son transport s'il n'est pas sur un site de présence que de payer plus cher pour le maillage global. Sans compte le coût de maintien, etc.

Pour en rester plus purement au coût du port, actuellement le port 10G chez FranceIX c'est 0,15 Euros  / Mbps, 8x10G c'est 0,1 Euros / Mbps. Est-ce qu'on peut vraiment dire qu'un transit coûte moins cher que ça quand on atteint ce genre de débit ? (j'ai pas eu la chance encore de demander une cote pour 80G de transit IP, mais je pense pas qu'on soit en dessous, après sur les FAI je ne connais pas les conditions vu la nature de leur trafic).

Peut-être sinon faut-il aussi prévoir des conditions différentes selon le sens, mais ça reste compliqué à expliquer et à justifier.


Bref pour moi le débat est plus complexe qu'adopter purement et simplement un modèle de facturation lié à la consommation et le problème se pose pour NC et Bouygues principalement à la base et plus généralement chez les gros FAI, mais ça ne doit pas déséquilibre les 90% de membres restants.

My 2 cents.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 38 146
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Upgrade France-IX
« Réponse #4 le: 12 décembre 2014 à 07:12:07 »
Pour en rester plus purement au coût du port, actuellement le port 10G chez FranceIX c'est 0,15 Euros  / Mbps, 8x10G c'est 0,1 Euros / Mbps. Est-ce qu'on peut vraiment dire qu'un transit coûte moins cher que ça quand on atteint ce genre de débit ? (j'ai pas eu la chance encore de demander une cote pour 80G de transit IP, mais je pense pas qu'on soit en dessous, après sur les FAI je ne connais pas les conditions vu la nature de leur trafic).
Je vois deux biais ici :
1/ Le prix que tu donnes, c'est en supposant qu'on remplit les ports. Je ne pense pas que ce soit une "best practice" ;).

2/ L'hypothèse de vivien était surtout valable pour les gros FAIs qui achètent du transit par centaines de Go, effectivement sur 80G ça ne sera sans doute pas pareil.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 015
    • Twitter LaFibre.info
Upgrade France-IX
« Réponse #5 le: 12 décembre 2014 à 09:10:26 »
Les prix que j'ai donné, c'est en prenant 1 Tb/s de comit en transit, ce qui doit être effectivement un cas assez rare, car les plus gros opérateurs (Orange par exemple) ont très peu de transit, vu que plus de 95% du trafic est en peering privé (et 0% sur les GIX).

SFR par contre n'a pas encore la taille suffisante pour peerer avec les gros transitaires et SFR ne monte pas systématiquement des PNI (passer par le transit pour joindre Google, tu m'étonnes que le transitaire fait des prix à 0,2€/mb, c'est pas comme si ton transit était rempli au 3/4 de trafic international)

La fusion SFR / Numericable va être intéressante : SFR va récupérer les 50 Gb/s du groupe Numericable sur France-IX (40 Gb/s pour Numericable et 10 Gb/s pour Completel) ?

Aujourd'hui SFR est présent sur Equinix Internet Exchange Paris et LyonIX.
3 hypothèses :
- Soit SFR ne paye pas (ils ont conditionné leur venue sur France-IX à la condition de ne rien payer)
- Soit SFR n'est pas parti des GIX par manque de CAF (cela demande un peu de temps) et que c'est non prioritaire
- Soit SFR reste sur les GIX, car ils vendent du transit (il me semble que c'est le cas sur LyonIX)

Pour moi, il y a de forte chance que SFR, quand il va rationaliser le réseau avec Numericable, en profite pour partir de tous les GIX payant où il ne vendent pas de transit.

L'avenir des GIX a 5 ans, c'est donc de ne plus avoir de FAI, sauf sil arrivent a changer le modèle actuel qui n'est ni intéressant financièrement pour les grands FAI, ni intéressant pour la qualité du trafic (et je passe les nombreux incidents, qui sont sans comparaison avec les incidents que l'on rencontre sur un transitaire)

Je pense que Equinix Internet Exchange Paris qui ne fait pas payer les petits consommateurs et qui fait payer les gros consommateurs va devoir revoir sa politique tarifaire, sinon a quoi ressemble un GIX où seul les petits sont présents ?
Faire payer le port au même prix que Hopus (200€/mois le port 10 Gb/s) puis faire payer la consommation avec un prix dégressif pour être au minimum 2 fois moins cher que le Transit-IP low-cost me semble nécessaire.
Pour garantir la qualité, les GIX devraient peut-être imposer une non saturation, comme c'est le cas pour Hopus.

Bref le modèle Hopus, avec un prix qui est celui d'un bon transitaire est peut-être un peu extrême, mais entre rémunérer les FAI et leur faire payer le même prix que le transit pour de peering, il y a peut-être un juste milieu ?

Ce qui est certain, c'est que le pourcentage de peering via les GIX sur Internet ne cesse de diminuer et qui si l'on ne fait rien, il va disparaître et seul vont rester des GIX comme LyonIX, qui sont plus une plate-forme pour que les entreprises locales puissent acheter du Tansit-IP pas cher (mise en concurrence des acteurs en regroupant le tout)


PS : A noter la naissance de NicIX http://www.nicix.net/, le GIX de Nice, qui est plus une plateforme pour faire baisser le coût du transit sur Nice que autre chose (il sera possible de faire du peering mais 99% sera du peering distant, notamment avec les acteurs présent sur les GIX parisiens auquel NicIX est interconnecté)

Synack

  • AS16080 Rentabiliweb Telecom
  • Expert
  • *
  • Messages: 687
Upgrade France-IX
« Réponse #6 le: 12 décembre 2014 à 12:32:42 »
Au delà du prix au Mbps, faut quand même relativiser, 8500 Euros par mois pour un FAI, c'est 100K / an. Combien pèsent et gagnent ces gros opérateurs par an ? Ca fait un bon salaire chargé, combien d'employés ont-ils ?

Mieux tiens, ramené à par exemple 1 million d'abonnés (autant dire peanuts), ça fait 0,0085 Euros / mois par abonné.

Autant je comprends que le coût d'infra pour le coeur et pour délivrer les abonnés dans le pays soient conséquents avec l'augmentation de volume, autant le coût d'un GIX c'est vraiment noyé dans la masse je pense.

Je pense que c'est plus une question de priorité sur un budget global, des efforts demandés sur les coûts et une politique de plus en plus tournée à essayer de pousser un modèle où le FDC paye pour avoir de la qualité.

On se dirige petit à petit vers ce qu'on voit aux US avec les "fastlane" Internet qui se démocratisent. C'est bien triste.


Egalement pendant ce temps là on voit des articles en France qui parlent du fait que le réseau du pays régresse en qualité par rapport aux autres pays. Faut pas se leurrer, la guerre excessive des FAIs n'a rien de bon pour la qualité d'Internet et c'est aux FDC (souvent les moins gros d'ailleurs) qu'on demande de payer la note.

M'enfin qu'on m'explique hein, on fanfaronne que les abonnés sont des pigeons de payer plus de 30 Euros pour Internet et après les FAIs (celui qui fanfaronne le premier) viennent pleurer comme quoi il faut payer le contenu poussé aux FAIs (vendu aux abonnés) parce que le FAI peut pas payer la croissance de ses infras...

Bref je suis peut-être réfractaire à l'évolution, mais pour moi c'est plus un problème politique que technique et ça aura un impact négatif sur le futur avec des gros qui gagnent de l'argent et payent pour avoir une route de qualité et être meilleur que les autres, et les petits qui pourront pas financer la bonne route et resteront les "pauvres" de l'Internet. Au delà de ça, c'est surtout que ce sont les FAIs qui vont régir tout ça, payés des 2 côtés et arbitres unilatéraux des débats. Pouvant d'ailleurs également favoriser leurs propres serveurs par rapport à la concurrence (Dailymotion par exemple, Le Monde media trucmuche du futur, etc)

Appliquer à Internet un modèle qui pose problème dans la société actuellement. Fallait bien que ça arrive on dira...

BadMax

  • Client Free adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 500
  • Malissard (26)
Upgrade France-IX
« Réponse #7 le: 12 décembre 2014 à 13:48:34 »
Il manque surtout un indicateur de qualité des connexions Internet afin de pouvoir différencier les FAI qui jouent le jeu (Bouygues, merci Boris) et ceux qui cherchent à monayer leurs abonnés (un fanfaron et une agrume) en jouant sur la qualité des liaisons.


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 015
    • Twitter LaFibre.info
Upgrade France-IX
« Réponse #8 le: 12 décembre 2014 à 13:51:31 »
La régression de la qualité de l'Internet en France, c'est des articles sortie suite à mon post Baromètre M-Lab [septembre 2014], il faut relativiser, c'est principalement du au fait que les deux plus gros opérateurs Français ont une qualité C-A−T−A−S−T−O−P−H−I−Q−U−E vers Telia qui fourni le transit pour les serveurs de test M-Lab de Paris.

Il me semble que aucun des FAI n'a Telia en transitaire ou en peering et donc la question n'est pas sur le peering, mais pourquoi les transitaires de deux FAI saturent de façon systématique le soir.

La seconde raison, c'est que en France on a fait le choix du tout ADSL. Le FTTH a encore trop peu d'abonnés pour impacter fortement la moyenne et il y a seulement 1 million (et des poussières) d'abonnés à Internet via le câble. Les débits du câble peuvent monter en débit alors que l'ADSL reste physiquement bloqué. En Belgique, pays N°1 le câble est dominant et tous ceux qui ont essayés de faire de l'ADSL pour concurrencer Belgacom on arrêté car Belgacom n'aime pas la concurrence et il n'y a pas l'équivalent de l'ARCEP pour forcer Belgacom à ne pas tuer la concurrence.


Pour revenir sur le sujet du peering, oui, le prix d'un port 300 Gb/s sur un GIX, c'est rien pour un FAI.

Maintenant pourquoi peerer quand la qualité est meilleure en transit ?
- Taux de panne bien supérieure sur les GIX que sur les transit (Coucou France-IX et Equinix Internet Exchange Paris :D).
- Saturation des ports le soir (ce n'est pas un phénomène isolé, on va donner un exemple : DailyMotion qui a longtemps saturé le soir son port France-IX - ce n'est plus le cas aujourd'hui)
- Traceroute pas forcèment optimal (Exemple : Newsoo est hébergé en France mais ne peerait que sur AMS-IX, alors que son transitaire permettait de le joindre beaucoup plus rapidement sans sortir de France).
- Forte dégradation sur les GIX en cas d'incident à cause de la saturation des ports (Exemple : K-Net a dimensionné au plus juste ses GIX, mais a beaucoup de capa de libre sur ses transitaire car il ne doit payer que le port) En cas d’incident il  n'y a pas de saturation sur les transitaires mais les GIX saturent. Ce phénomène n'est malheureusement pas isolé. On le voyait d'ailleurs lors des pannes du PANAP qui fournissait des ports 1 Gb/s gratuits alors que le GIX concurrent SFINX ne proposait que des ports 100 Mb/s gratuit. En cas de panne de PANAP, les ports de très nombreux membres du SFINX saturaient.

Je vais essayer à te faire un traceroute plusieurs traceroute ce soir avec me box Numericable fait Paris <=> LyonIX <=> Paris, c'est pas très compliqué. J'ai été étonné d’ailleurs de voir des sites importants hébergé à Paris où Numericable envoie son trafic sur Lyon-IX.

Bref, pour moi l'idée de Hopus de garantir une absence de saturation me semble une bonne idée. Maintenant pas facile à mettre en ouvre au niveau 2 et je pense qu'il faut permettre aux opérateurs d'avoirs des ports utilisés uniquement en cas d'incident à pris coûtant.

La solution de port de secours proposé par France-IX ne fonctionne que sur un même site, ce qui limite l’intérêt et elle est extrêmement chère (800€/mois pour le port 10G de back-up, contre 200 €/mois pour Hopus) :
Offre de port de secours

Il est possible pour un membre de prendre deux ports 10Gbit/s sur un même point de présence. Le premier port sera du plein débit et le deuxième port de secours un port 10Gbit/s à 2Gbit/s.

En optant pour cette formule, vous assurez la fluidité de votre traffic et vous pouvez également répartir votre traffic à 6Gbit/s par port, la somme des deux ne devant pas dépasser 12Gbit/s.

Cette offre est uniquement valable pour deux ports sur un POP unique. La mise en place de deux ports sur deux POPs différents ne permet pas un partage de charge entre les deux ports. Pour cela, le membre doit souscrire à deux ports 10Gbit/s plein débit.

Cette solution est applicable sur tous les POPs de notre réseau.

Synack

  • AS16080 Rentabiliweb Telecom
  • Expert
  • *
  • Messages: 687
Upgrade France-IX
« Réponse #9 le: 12 décembre 2014 à 14:34:00 »
Pour la saturation, je ne suis pas d'accord. Oui on voit des saturations sur les GIX, mais elles sont en général moins impactantes que celles sur les transits, en tout cas les plus gros. Les problèmes de saturation entre Orange et Level3/Tata/autres sont fréquents (surtout en cette période), souvent c'est rerouté par Francfort ou Londres pour une partie des préfixes, on n'a au final peu de contrôle et parfois en réalité on ne le voit même pas puisque c'est partiel. NC sature sur FranceIX, c'est un secret de polichinelle on est tous d'accord là dessus, mais ça reste "correct" en tout cas de ce que je constate (après ils ont forcé une partie par les transits aussi).

La fiabilité, c'est clair que FranceIX a eu une année difficile et des problèmes de matériel. Sur l'AMS-IX j'ai une stabilité plutôt probante par contre, le DE-CIX tourne bien aussi, peut-être le problème est lié à une question de maturité. On parle d'un point d'échange qui s'est fait financer une partie de son archi par du matériel donné, de marques différentes, qui change du tout au tout. Il n'y a pas eu de levé de fond ou autre financement important pour les lancer aussi et ça se paye à un moment dans la croissance. Ca ne change pas qu'aujourd'hui c'est moins fiable oui on est d'accord, mais c'est aussi le boulot de l'opérateur d'avoir les moyens de détecter et rerouter en cas de problème.

J'ai toujours vu les GIX comme un "bonus" pour la qualité et je n'ai jamais considéré ça comme un service "nécessaire" au bon fonctionnement de mon réseau et je ne vois pas comment on peut le considérer autrement quand on sait que 95% des accords de peering n'ont aucune base contractuelle. Comme je considère que c'est à moi de gérer ma redondance correctement pour qu'une coupure ne sature pas un autre point de mon réseau.

Après les derniers problèmes de Neo Telecom ont été bien plus impactants que les problèmes FranceIX je trouve si on doit comparer les 2 poisseux de ces 2 dernières années.


Je respecte le choix de préférer du transit, je respecte le fait qu'on considère le modèle du peering moins intéressant avec la baisse du prix de l'IP, mais par contre j'ai vraiment du mal avec le fait qu'on veuille tout calquer sur le modèle du transit IP et de la rémunération au volume transféré pour du point d'échange.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 015
    • Twitter LaFibre.info
Upgrade France-IX
« Réponse #10 le: 12 décembre 2014 à 15:11:29 »
La panne NeoTelecom était suite à une coupure électrique sur TH2 (cf Nouvelle panne électrique sur TH2 le 19 septembre 2013. Même si, il est inadmissible d'avoir une telle panne en cas de coupure de courant, cela reste un incident li à un fait extérieur à Neo.

Pour la saturation des transitaires, les exemples d'Orange ou Free n'est pas bon, car ce sont des opérateurs qui ne peerent pas.

Je pense plus à la saturation d'opérateurs présents sur les GIX et on s'apperçois qu'on à plus généralement une saturation sur le GIX et pas sur le transitaire (bien sur le cas inverse saturation sur le transitaire et pas sur le GIX existe aussi, de même qu'un transitaire low-cost qui sature sur son propre réseau)

La base contractuelle pour la saturation serait réalisée par le GIX. Un autre moyen pour éviter la saturation sans facturer le trafic au Mb/s, c'est de faire payer une indemnité à l'opérateur qui sature son port. Il faut dans ce cas là compenser ça par une baisse du prix du port.

acontios

  • AS34019 - Hivane Network
  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 172
  • Paris (75)
    • Hivane
Upgrade France-IX
« Réponse #11 le: 28 janvier 2015 à 11:23:49 »
Je pense plus à la saturation d'opérateurs présents sur les GIX et on s'apperçois qu'on à plus généralement une saturation sur le GIX et pas sur le transitaire (bien sur le cas inverse saturation sur le transitaire et pas sur le GIX existe aussi, de même qu'un transitaire low-cost qui sature sur son propre réseau)

La base contractuelle pour la saturation serait réalisée par le GIX. Un autre moyen pour éviter la saturation sans facturer le trafic au Mb/s, c'est de faire payer une indemnité à l'opérateur qui sature son port. Il faut dans ce cas là compenser ça par une baisse du prix du port.

... c'est exactement ce que fait le Linx, et ca me parait être une bonne approche.
Les gens qui saturent leurs ports se verraient obligés de a minima tuner leur routage et leurs annonces pour ne pas le saturer (donc au moins, ne pas avoir de qualité catastrophique, même si le routage n'est pas optimisé)

 

Mobile View