Auteur Sujet: Part de marché FTTH (données à jour au 3éme trimestre 2013)  (Lu 13683 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Philoutix

  • Expert Orange
  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 789
  • Lyon (69)
MARCHÉ HAUT ET TRÈS HAUT DÉBIT FIXE

L'ARCEP publie aujourd'hui les résultats de son observatoire du marché des communications électroniques (marché de gros et de détail - services fixes à haut et très haut débit) en France, pour le 3ème trimestre 2013. 

Marché de détail : Le nombre d'abonnements FttH a augmenté de plus de 70% en un an

    Au 30 septembre 2013, on comptait plus de 1,8 million d'abonnements à très haut débit (débit maximum descendant supérieur ou égal à 30 Mbit/s), soit 355 000 abonnements supplèmentaires en un an (+24%), portant ainsi la part des logements éligibles au très haut débit faisant l'objet d'un abonnement à 20%. Au sein du total des abonnements à très haut débit, ce sont les abonnements FttH qui ont crû le plus vite (+71,5%) pour atteindre 465 000 fin septembre 2013 (+50 000 abonnements en un trimestre et +195 000 abonnements en un an)

    Le nombre d'abonnements à haut débit, c'est-à-dire ceux dont le débit maximum descendant est inférieur à 30 Mbit/s, s'élève à 22,8 millions (+180 000 sur le trimestre et +2,9% sur un an). 98% d'entre eux sont des abonnements xDSL (les 2% restant étant des abonnements à haut débit par le câble, ou par des technologies fixes sans fil comme le satellite, le Wifi, le Wimax, etc…).

    Au total, le nombre d'abonnements à haut et très haut débit fixes atteint 24,6 millions au 30 septembre 2013, en croissance de 260 000 en un trimestre et de 1 million en un an.

Marchés de gros : les investissements se poursuivent avec 235 000 nouveaux logements éligibles au FttH sur le troisième trimestre 2013

    Les opérateurs ont réalisé des investissements importants ces dernières années permettant de proposer des offres diversifiées sur une part croissante du territoire. Ainsi, à la fin du troisième trimestre 2013, les opérateurs alternatifs dégroupaient 7 350 NRA (nœuds de raccordement abonnés) de la boucle locale de cuivre, desservant près de 88,6 % des lignes existantes. Sur ce total de lignes dégroupables, 11,4 millions d'accès étaient effectivement dégroupés, soit une hausse de 738 000 de lignes en un an (+6,9 %). Par ailleurs, le parc total des accès achetés sur le marché de gros à Orange (dégroupage et " bitstream ") par les opérateurs alternatifs dépasse désormais les 12,77 millions d'accès.

    La modernisation des réseaux en câble coaxial se poursuit. Ainsi, à la fin du troisième trimestre 2013, environ 8,6 millions de logements sont éligibles à des offres très haut débit en fibre optique avec terminaison en câble coaxial (FttLA et HFC) supérieur ou égal à 30 Mbits/s (+ 1,5 % en un an), dont 5,1 millions sont éligibles à des offres à très haut débit supérieur ou égal à 100 Mbits/s (+ 8 % en un an). Au sein du parc câblé total, 3,3 millions de logements éligibles sont situés en dehors des zones très denses.

    Les opérateurs accélèrent le déploiement de leurs réseaux en fibre optique jusqu'à l'abonné (FttH). Au 30 septembre 2013, 2,74 millions de logements étaient éligibles aux offres FttH, soit une hausse de 40 % en un an. Pour 1,4 million de ces logements (+ 49 % en un an), au moins deux opérateurs sont en mesure de commercialiser des offres à très haut débit en fibre optique grâce aux mécanismes de mutualisation prévus par le cadre réglementaire. Ces logements représentent plus de la moitié des logements éligibles (51 %). Par ailleurs, parmi ces 2,74 millions de logements, 492 000 sont situés en dehors des zones très denses et 455 000 sont éligibles via des réseaux d'initiative publique.

    Au total, à la fin du troisième trimestre 2013, 9,1 millions de logements étaient ainsi éligibles à des services à très haut débit , dont 3,7 millions (41%) en-dehors des zones très denses, certains logements pouvant bénéficier de deux accès au très haut débit, l'un par un réseau câblé modernisé, l'autre par un réseau FttH. Ce chiffre de 9,1 millions de logements éligibles est à rapprocher des 30,9 millions de lignes principales du réseau de cuivre.


Source : ARCEP le 28 novembre 2013

Snickerss

  • Expert Free + Client Bbox fibre FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 585
  • Mes paroles n'engagent que moi :)
Part de marché FTTH (données à jour au 3éme trimestre 2013)
« Réponse #1 le: 29 novembre 2013 à 12:08:45 »
Bah mine de rien c'est pas mal tout ça :)

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 39 445
    • Twitter LaFibre.info
Part de marché FTTH (données à jour au 3éme trimestre 2013)
« Réponse #2 le: 29 novembre 2013 à 12:28:54 »
Part de marché de la fibre optique en France

Voici le graphe qui compile les données déjà publiées par l'ARCEP :

J'ai rajouté une courbe qui est le différentiel entre les abonnés câble 100 et FTTH : On note que 2013 est l'année ou le FTTH (tout opérateur confondu) commence a recruter plus d'abonné que le câble 100 et 200 Mb/s. (On parle de recrutement net : nouveaux abonnés mois résiliation)

Autre information : Orange viens de passer le cap des 300 000 clients FTTH (cette semaine).



kgersen

  • Modérateur
  • Client Free Pro
  • *
  • Messages: 8 154
  • Paris (75)
Part de marché FTTH (données à jour au 3éme trimestre 2013)
« Réponse #3 le: 29 novembre 2013 à 13:47:02 »
Ce qui est inquiétant c'est que le taux d'adoption ne décolle pas:

465 000 abonnements FTTH (+70% en un an) pour 2 742 000 logements éligibles (+40% en un an) soit 17% d'adoption. en début d'année on était a 16%, 15% l'année dernière.

Les causes probables :
  • Le manque de mutualisation donc de concurrence (1 éligible sur 2 n'a qu'un choix d'opérateur fibre) : des gens changeraient bien de l'ADSL a la fibre si c'est au meme prix mais ne veulent pas quitter leur opérateur et changer leur habitudes d'utilisation (interface box, email, etc) sauf incitation fortes (prix notamment).
  • Le manque d'information d'éligibilité et le manque d'incitations/raisons pour passer de l'ADSL a la fibre. Souvent l'offre fibre est plus cher malgres les promos.
  • Des soucis pour faire les travaux des derniers mètres (dixit certains opérateurs).
peut-être d'autres explications ? (style chez moi: logement compté  dans les éligibles (fibré par Sequalum) mais aucun FAI ne propose encore d'offre - ce phénomène est-il généralisable a toutes les initiatives locales ?).

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 39 445
    • Twitter LaFibre.info
Part de marché FTTH (données à jour au 3éme trimestre 2013)
« Réponse #4 le: 29 novembre 2013 à 14:41:45 »
Jorg Geerlings de Numericable me signale que si c'est vrai pour les recrutements net, il y a aujourd'hui probablement plus de nouveaux abonnés FTTLA que de nouveaux abonnés FTTH.

Tout simplement car les résiliations sont plus importantes coté FTTLA car la base de client est plus ancienne et avec un pourcentage d’augmentation plus faible que la base FTTH.

kgersen

  • Modérateur
  • Client Free Pro
  • *
  • Messages: 8 154
  • Paris (75)
Part de marché FTTH (données à jour au 3éme trimestre 2013)
« Réponse #5 le: 29 novembre 2013 à 19:18:14 »
un truc a noter quand on regarde les chiffres de gros:

sur les 2 742 000 logements éligibles FTTH seules 550 000 (20%) ne sont pas aussi éligibles au câble...

En gros dans 80% des cas, on propose de la fibre la ou y'avait déjà une offre THD par le câble possible (c'est comme les banques, on ne prêtre qu'aux riches:))

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 104
Part de marché FTTH (données à jour au 3éme trimestre 2013)
« Réponse #6 le: 30 novembre 2013 à 08:48:30 »
un truc a noter quand on regarde les chiffres de gros:

sur les 2 742 000 logements éligibles FTTH seules 550 000 (20%) ne sont pas aussi éligibles au câble...
C'est à la fois idiot et normal : les opérateurs (Orange et Numéricâble) se battent là où il y a de la concurrence. Dans les zones denses où Numéricâble a trop de part de marché, Orange veut reprendre sa place de leader...

En tout cas, on voit que le développement massif du FTTH commence. C'est enfin en bonne voie. Le déploiement du FTTH restait jusqu'à présent confidentiel, et on entre dans une étape de vrai déploiement "industriel". 200 000 nouveaux abonnés en 1 an, c'est bien. Ca fait plaisir à voir. Ca va continuer à s'accélérer à priori.

Leon.

Optrolight

  • Client Orange Fibre
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 669
  • Grenoble (38) @Optrolight
    • Optroastro
Part de marché FTTH (données à jour au 3éme trimestre 2013)
« Réponse #7 le: 02 décembre 2013 à 13:13:03 »
Il le faut mais on risque d'avoir un creux avant que les zones de faibles densité n'entre aussi en production.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 39 445
    • Twitter LaFibre.info
Part de marché FTTH (données à jour au 3éme trimestre 2013)
« Réponse #8 le: 06 décembre 2013 à 22:07:28 »
Autre information : Orange viens de passer le cap des 300 000 clients FTTH (cette semaine).

Je rajoute que l'intervention d'Orange lors de la Réunion plénière du Groupe d'échanges entre l'ARCEP, les collectivités territoriales et les opérateurs (GRACO), organisée par l'ARCEP, le 4 décembre 2013 donne de nombreux chiffres :
- Chez Orange les promesses sont tenue (contrairement à d'autres opérateurs, cela fait référence à Free et ses promesses non tenues sur le FTTH)
- Modèle économique secoué. On les appelle (encore une référence à Free) les "animateurs du marché".
- Programme d'investissement de 2 milliards entre 2010 et 2015 pour apporter la fibre dans 220 Agglomérations d'ici à 2020 (près de 60% des foyers de France) => Pas de retard, une "sur performance" est même possible.
- La fibre Orange est déjà déployée dans 60 départements, 350 villes.
- Plus de 2,3 Millions de foyers éligibles à la fibre Orange.
- Plus de 6000 abonnés FTTH Orange par semaine.
- Objectif d'un million de client FTTH Orange d'ici fin 2015
- Plus de 350 millions investit sur le FTTH par Orange en 2013 (en nette augmentation par rapport à 2012) sur les 500 millions investit pour le FTTH en général en France en 2013.
- Palaiseau : 92% de la ville est éligible au FTTH
- Une nouvelle offre de collecte FTTH va bientôt être proposée avec l'objectif de pouvoir donner un prix prévisible.

=> GRACO - Réunion d'échange ARCEP-COLLECTIVITES ET OPERATEURS

eric957

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 321
  • Gif-sur-Yvette (91)
Part de marché FTTH (données à jour au 3éme trimestre 2013)
« Réponse #9 le: 07 décembre 2013 à 22:22:22 »
Ce qui est inquiétant c'est que le taux d'adoption ne décolle pas:
peut-être d'autres explications ? (style chez moi: logement compté  dans les éligibles (fibré par Sequalum) mais aucun FAI ne propose encore d'offre - ce phénomène est-il généralisable a toutes les initiatives locales ?).

Pour moi c'est très simple: on ne raccorde pas les habitations qui auraient besoin de la fibre. Comme les usages ne nécessitent pas plus de 15 Mbit/s (à la louche), les habitants des centres urbains qui ont droit à la fois à un bon ADSL et à la fibre ne sont pas motivés.

Que l'on raccorde en priorité les endroits où l'ADSL est à moins de 2 Mbit/s, le résultat sera tout autre.

Mais j'ai l'impression que c'est une vraie maladie chez les opérateurs, il faut absolument commencer par raccorder les points proches du NRO et s'étaler en étoile. Ca doit faire des plus beaux schémas sur les powerpoint des chefs, je ne sais pas...

Philoutix

  • Expert Orange
  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 789
  • Lyon (69)
Part de marché FTTH (données à jour au 3éme trimestre 2013)
« Réponse #10 le: 08 décembre 2013 à 11:17:35 »
En fait, pour Orange, c'est très simple, le fibrage se fait de préférence dans les grandes agglomérations pour la simple et bonne raison que la part de marché Internet de l'opérateur sur ces zones est la plus faible. Confirmé par Gervais Pelissier lors d'une communication interne groupe.

Il est même amusant de comptabiliser le nombre de fanboys Free atterrissant chez Orange à cette occasion, pas fous les geeks, ils savent bien que Gourou Xavier ne leur offrira pas la lumière avant le 23ème siècle. Quoique l'ARCEP se résoudra surement à rendre cela possible. Ne pas rigoler, parions sur un dégroupage dans les locaux NRO avant deux ans dans les métropoles. Sur le T3 Orange affiche 66% (Source interne Orange) de conquête part de marché la fibre et cela ne va baisser avec le temps ... 6000 ventes par semaine. Après on peut toujours faire des pubs avec le Gb, c'est beau l'art pour l'art.

eric957

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 321
  • Gif-sur-Yvette (91)
Part de marché FTTH (données à jour au 3éme trimestre 2013)
« Réponse #11 le: 09 décembre 2013 à 23:23:34 »
Bon, les abonnés Free ne sont pas tous des fanboys... Pour ma part c'est juste le bonheur de doubler mon débit en passant en ADSL2+ au bout d'une ligne de 5km. Si Orange passe un peu de temps à considérer ces délaissés de l'ADSL qui sont chez Free pour racler les dernier bits de leur ligne de cuivre, il se fera aussi des fanboys, qui resteront bien au-delà de la première année de tarif promotionnel.