Auteur Sujet: Photos d'une installation Free Mobile  (Lu 34742 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 39 643
    • Twitter LaFibre.info
Photos d'une installation Free Mobile
« le: 23 janvier 2012 à 23:28:12 »
Photo d'une installation Free Mobile

Les échos se sont procurés une photo d'une station de base Free Mobile qui fait le buzz sur Internet :

Les concurrents de Free Mobile estiment que son réseau n'est pas encore à la hauteur. Une partie des stations de base semblent en effet sous-dimensionnées  : comme le montre la photo d'une installation Free Mobile, la collecte, c'est-à-dire le raccordement entre l'antenne et le reste du réseau de l'opérateur, est réalisée via une Freebox d'ancienne génération (V5) reliée par une paire de cuivre. A priori, c'est donc une liaison ADSL comme pour un abonné haut débit lambda -à moins que Free n'ait trouvé le moyen de doper la liaison en cuivre avec une autre technologie DSL.

« Cela semble assez grotesque de n'avoir qu'une Freebox pour supporter un grand nombre de clients. Les communications seront forcèment limitées en volume, même pour les appels téléphoniques », commente un spécialiste des équipements télécoms, qui estime par ailleurs que cette installation « paraît bien conçue ». Selon nos informations, il ne s'agit pas de la seule installation de ce type sur le réseau de Free Mobile. Il s'agirait de stations encore en phase de tests avant la nécessaire mise à niveau. En effet, chez Free, on explique que « les stations ont bien sûr été équipées avec du matériel professionnel dédié ».

Le principal fournisseur de Free Mobile, Nokia Siemens, n'a pas souhaité répondre à nos questions. L'équipementier a fourni les éléments du réseau, mais d'autres prestataires ont réalisé l'intégration.





« Nous n'avons pas de problème de collecte »

« C'est notre volonté inébranlable et notre intérêt de déployer notre réseau le plus vite possible », assure aux « Echos » Maxime Lombardini, le directeur général de Free, en rappelant que les communications sur le réseau Orange coûtent plus cher au nouvel opérateur. Il n'y a pas de problèmes techniques, explique-t-il  : « Nous n'avons ni problème de collecte, ni problème de handover [passage du réseau de Free au réseau d'Orange]. Ce sont des rumeurs propagées par nos concurrents pour nous affaiblir ».

Au début de la semaine dernière, Free a éteint une partie de ses antennes (plus du quart), et en a affaibli d'autres, partout en France. Cela n'est pas interdit par principe... mais pourrait léser Orange. Suite à un accord d'itinérance signé en mars, ce partenaire commercial lui fournit en théorie 73 % de sa couverture mobile.

Dans le JDD ce week-end, Stéphane Richard, le Pdg de France Télécom, a déclaré que, concernant le réseau de Free, « c'est pour l'instant la grande confusion. On comprend aujourd'hui qu'un réseau de téléphonie ne se limite pas à des prix alléchants ». D'un côté, l'opérateur historique devrait gagner pas mal d'argent grâce au trafic en provenance de Free Mobile. Il table sur un million d'abonnés fin janvier. De l'autre côté, Orange, SFR et Bouygues Telecom enragent de voir cet opérateur qu'ils considèrent comme un coucou s'installer dans le nid. En dépit de leur énervement, aucun des trois opérateurs ne s'est officiellement plaint à l'Autorité de régulation des télécommunications (Arcep).

Mansuétude de l'Arcep

Le gendarme des télécoms a réalisé un test de couverture en décembre, et vérifié que Free Mobile couvrait bien 27 % du réseau, ce qui a permis au quatrième entrant de lancer ses opérations. Les tests de l'Arcep, qui applique exactement la même méthodologie à chacun des opérateurs, ne permettent pas de savoir combien d'utilisateurs simultanés peuvent être présents sur le réseau. De plus, ils ne seront pas reconduits avant trois ans, à moins que l'Autorité en éprouve la nécessité. Selon nos informations, l'ANFR, l'organisme qui gère les fréquences, a déjà proposé à l'Arcep de sonder le réseau de Free Mobile, mais l'Autorité n'en a pas éprouvé le besoin pour l'instant.

Il y a deux ans, SFR et Orange avaient été menacés de sanction par l'Arcep pour non-respect de leurs obligations de déploiement en 3G. La filiale de Vivendi, pourtant pionnière en matière de 3G, était très loin de la couverture prévue dans la licence mais avait bénéficié de plus de 6 mois pour se conformer aux obligations, sans qu'aucune amende ne lui soit infligée. De même, le réseau mobile 3G de Bouygues Telecom a connu quelques ratés. Le troisième opérateur mobile n'a pas non plus respecté ses obligations de couverture au moment du lancement. En avril 2008, il devait couvrir 20  % de la population. Or, seuls 12  % des Français pouvait bénéficier de ce réseau à cette date. Là encore, Bouygues Telecom a bénéficié de la mansuétude de l'Arcep. Il a seulement été mis en demeure par le régulateur d'accélérer la couverture nationale. Et il a eu 6 mois pour le faire. Bâtir de but en blanc un réseau national est une épreuve de longue haleine.


Source : Les Echos, le 23 janvier 2012 par SOLVEIG GODELUCK ET GUILLAUME DE CALIGNON

Edit Vivien : Ces photos ont été prises dans un batiment Orange (ORANGE FRANCE 10 RUE DU FOUR A CHAUX 69009 LYON 9EME) et ce Nodeb sert uniquement pour des tests : "En fait il s'agit d'équipements dans une cave se trouvant dans l'enceinte d'une entité Orange à Lyon. La freebox sert à tester l'itinérance entre free et orange. Comment je peux être aussi affirmatif ? Tout simplement parce que c'est mon lieu de travail! Cette photo est donc simplement une blague faite par un des membres ayant accès à cette cave..."

Voici d'autres photos, en prod :




corrector

  • Invité
Photos installation Free Mobile
« Réponse #1 le: 23 janvier 2012 à 23:33:18 »
Trop gros, passera pas.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 39 643
    • Twitter LaFibre.info
Photos installation Free Mobile
« Réponse #2 le: 23 janvier 2012 à 23:47:07 »
Dans la synthèse des contributions à la consultation publique sur l’analyse des marchés des services de capacité en septembre 2009, on apprend que "un quart de ses sites radio ne sont pas accessibles par faisceaux hertziens et que le seul moyen de raccordement est dès lors l’offre AIRCOM de France Télécom."

Question 11. Les acteurs sont invités à faire part de leurs observations sur la pertinence et le
caractère proportionné de l’imposition à France Télécom de proposer les offres de gros pour le
raccordement des éléments de réseaux

France Télécom indique être prête à formuler une évolution de l’offre AIRCOM qui serait livrée à un
niveau plus bas dans le réseau pour répondre à la demande de l’Autorité, sous réserve d’un volume
de sites suffisant à raccorder sur ce niveau.

SFR demande à pouvoir utiliser les offres de gros de segment terminal de services de capacité pour
le raccordement d’éléments de réseaux. Il n’existe pas de différence technique entre les produits qui
justifierait de ne pouvoir le faire. Par ailleurs, SFR note que la tarification de l’offre de gros LPT tient
déjà compte de la distance des liaisons, et qu’il n’est donc pas nécessaire de modifier la grille tarifaire
au vu du nombre de liaisons vers des éléments de réseaux qui seraient concernées.

Bouygues Télécom rejoint la position de SFR, indiquant qu’un quart de ses sites radio ne sont pas
accessibles par faisceaux hertziens et que le seul moyen de raccordement est dès lors l’offre
AIRCOM de France Télécom. Bouygues Télécom indique par ailleurs que les conditions
commerciales de l’offre AIRCOM, qui autorisent une remise au volume, manquent de transparence et
peuvent fausser la concurrence du fait de l’approvisionnement d’Orange auprès de France Télécom.


corrector

  • Invité
Photos installation Free Mobile
« Réponse #3 le: 23 janvier 2012 à 23:51:48 »
Lexique?

s8tp

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 90
Photos installation Free Mobile
« Réponse #4 le: 24 janvier 2012 à 06:19:16 »
Dans l'articles des Echos :
Le gendarme des télécoms a réalisé un test de couverture en décembre, et vérifié que Free Mobile couvrait bien 27 % du réseau
Certainement pas. Ni même 27% du territoire comme d'autres l'écrivent mais 27% de la population.
En sous entendant 27% de la population lorsqu'elle est à son domicile.

Pour le jeu des différences : http://www.businessmobile.fr/i/edit/2012/01/freemobile_station.jpg
Pour détendre l'atmosphère : http://dl.free.fr/mTTqp4Vp1

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 42 679
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Photos installation Free Mobile
« Réponse #5 le: 24 janvier 2012 à 09:24:17 »
Lexique?
Il te manque quoi ?

Ce qu'il faut retenir de la consultation c'est que c'est bien beau de taper sur Free qui récupère des sites radio en cuivre mais tous le font (via AIRCOM par exemple). Et qu'accessoirement ils l'ont jamais caché.

Exemple d'équipement permettant de raccorder un site radio via SDSL/ADSL : http://www.rad-france.fr/10/Passerelle-pour-site-cellulaire/7624/

corrector

  • Invité
Photos installation Free Mobile
« Réponse #6 le: 24 janvier 2012 à 09:41:24 »
En up :

SDSL : jusqu'à 8 Mbps (me semble t-il)
ADSL : 1 Mbps

Pas exactement pareil!

Est-ce que Free va ressortir sa super Freebox présentée il y a quelques années, jamais mise en prod?

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 42 679
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Photos installation Free Mobile
« Réponse #7 le: 24 janvier 2012 à 09:52:28 »
En l’occurrence on déploie de l'ADSL pour le down, pas l'up.

SDSL = voix (+ data montante ?)
ADSL = data descendante

Et faut pas imaginer qu'on a 20Mbps symétrique sur chaque site radio, loin de là...

EDIT : SDSL c'est 2Mbps (1*E1) par paire de cuivre, qu'on peut agréger.

corrector

  • Invité
Photos installation Free Mobile
« Réponse #8 le: 24 janvier 2012 à 09:56:09 »
C'est quoi la "norme" pour ces liens radio?

Est-ce qu'en zone dense on utilise habituellement un lien radio?

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 42 679
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Photos installation Free Mobile
« Réponse #9 le: 24 janvier 2012 à 09:57:56 »
Y a pas de norme, on récupère les sites avec :

- FH si LOS OK (Line-of-sight) vers un site d'agrégation
- FO si dispo et pas trop cher (malgré le débit que ça offre, difficile de concurrencer le FH et le cuivre pour le moment)
- cuivre (AIRCOM ou solution perso)

Plop

  • Expert.
  • Client Bbox adsl
  • *
  • Messages: 95
Photos installation Free Mobile
« Réponse #10 le: 24 janvier 2012 à 11:08:41 »
EDIT : SDSL c'est 2Mbps (1*E1) par paire de cuivre, qu'on peut agréger.

Chez Free, au moins lorsque c'est sur ses propres DSLAM, je crois que c'est du eSDSL à 5,6 Mbit/s par paire max (d'après des N3 Free qui font les install). edit : mais ce n'est pas avec les Freebox que l'ont voit sur les photos qui restent de simples Freebox ADSL

Autres photos d'un Node B Freemobile collecté en Freebox ADSL, un peu moins expérimental que celui des Echos  ;)







Encore un autre :
« Modifié: 27 janvier 2012 à 19:47:09 par Plop »

corrector

  • Invité
Photos installation Free Mobile
« Réponse #11 le: 24 janvier 2012 à 11:30:19 »
C'est propre, c'est carré, c'est Free.