Auteur Sujet: Free dans Cash investigation (diffusion France2, mardi 26 à 20h55)  (Lu 25120 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 484
    • Twitter LaFibre.info
Free dans Cash investigation (diffusion France2, mardi 26 à 20h55)
« Réponse #60 le: 27 septembre 2017 à 20:50:18 »
C'est disponible sur Youtube, en 720p : (ce n'est pas une vidéo pirate, mais c'est mis en ligne par Cash Investigation).


Optrolight

  • Client Orange Fibre
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 554
  • Grenoble (38) @Optrolight
    • Optroastro
Free dans Cash investigation (diffusion France2, mardi 26 à 20h55)
« Réponse #61 le: 27 septembre 2017 à 20:54:10 »
Ce qui va être intéressant d'observer, c'est la réaction de Free à travers ses différents moyens de communication connus (officiels et "officieuses", etc.), suite à ce reportage...

Je pense qu'il n'y en aura aucun ils vont laisser couler et ne pas réagir.
Tout va se passer en interne

underground78

  • Expert
  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 5 998
  • Orsay (91)
    • FreePON : suivi géographique du déploiement fibre EPON chez Free
Free dans Cash investigation (diffusion France2, mardi 26 à 20h55)
« Réponse #62 le: 27 septembre 2017 à 23:52:41 »
C'est pas comme si la situation décrite par le reportage n'était pas déjà connue en interne à mon avis...

xp25

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 085
Free dans Cash investigation (diffusion France2, mardi 26 à 20h55)
« Réponse #63 le: 28 septembre 2017 à 02:12:13 »
Il y a du nouveau :

http://www.universfreebox.com/article/40834/Cash-Investigation-les-representants-du-personnel-de-Free-repondent-a-l-emission

Les délégués du personnel ont écris une lettre à l'attention d'Élise Lucet.

Savoureux  ;)

PhilippeMarques

  • Invité
Free dans Cash investigation (diffusion France2, mardi 26 à 20h55)
« Réponse #64 le: 28 septembre 2017 à 02:38:01 »
Je ré-ouvre après avoir supprimé plusieurs messages.

Pour les prochain messages, cela sera suppression directe, si cela fait suite aux messages de PhilippeMarques ou si cela parle de politique, sans un lien direct avec le reportage.

Le sujet parle de Cash investigation, notamment du reportage sur Free.
Merci Vivien.

Cash Investigation, leur fond de commerce c'est de vendre des reportages sur les scandales.
Leurs clients :
Diffuseurs partenaires : Canal+, Arte, France 2, France 3, France 5, France 4, BBC, TSR, RTBF, Discovery Channel, Current TV, RTL Allemagne, NDR, ABC Australie…

source : http://www.pltv.fr/fr/presentation/

C'est parfois un jeu dangereux. Je vous invite à aller voir leur lien "Armes, trafic et raisons d'état" sur la même page de "source".
La théorie du complot veux que le lien a disparu.Leur intérêt ? Comme tout producteur de contenu, vendre leur programme à la chaîne de TV.
Les dommages collatéraux de leur investigations, eux sont passés sous silence. Quand ils ne sont pas eux même instrumentalisés, leurs sources sont pétries de bonnes intentions,sans sources d'informations, pas d'informations c'est assez simple, qui les fournis et pourquoi ? S'attaquer à la racine du mal ? Permettez moi d'en douter.
Bien installés dans leur canapé, les téléspectateurs deviennent des juges des agissements des uns et des autres.
Prévenu levez vous, vous êtes condamné par l'opinion publique.L'ennui se sont les séquelles dans la société.Les journalistes envoient à la société civile des signaux, me semble t'il parfois malsains.
Evidemment personne ne peux cautionner les types d'agissement soulevés dans les reportages,et c'est le but.
Ensuite après le reportage, que fais la société de production ? ils portent devant les tribunaux l'affaire et allouent des fonds pour des  avocats et plaider ? Au nom de qui, au nom de quoi, silence.
Il y a évidemment des choses fonctionnant mal sur cette planète, les bonnes volontés essayent de les améliorer, peut-être est-ce une façon d'aider à les résoudre.
J'ai pourtant le sentiment de l'effet inverse.

Nao

  • Client FAI autre
  • *
  • Messages: 110
Free dans Cash investigation (diffusion France2, mardi 26 à 20h55)
« Réponse #65 le: 28 septembre 2017 à 02:47:28 »
@xp25 : Pour l'article d'UF, mon ressenti en trois mots : mouais, pas convaincu....

Maintenant, les annonceurs publicitaires menacent Delphine Ernotte de cesser leurs diffusions publicitaires :
http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/elise-lucet-delphine-ernotte-recoit-des-lettres-de-menaces-pour-cash-investigation-_ecfff696-a2ae-11e7-a187-142106324ee0/

D'ailleurs, les pratiques managériales brutales de Free que montre le reportage de Cash investigation ont été déjà dénoncées plusieurs fois...
Un petit exemple au hasard dans cet article de 2014 : http://cqfd-journal.org/Mais-qu-est-ce-qu-on-va-faire-de-1179
Et les rares discussions du personnel qui ont protesté souvent gentiment sur le net semblent confirmer un certain malaise donc c'est loin d'être tout rose chez eux...
« Modifié: 28 septembre 2017 à 09:01:36 par Nao »

benoit75015

  • Invité
Free dans Cash investigation (diffusion France2, mardi 26 à 20h55)
« Réponse #66 le: 28 septembre 2017 à 08:52:47 »
En même temps, Cash investigation n'est pas le seul a dénoncer des problèmes chez Free...

Sur ce forum, j'ai retrouvé facilement 4 sujets :

Mars 2012 : Grève dans les call centers de Free au Maroc
Des salariés de Total Call, une entreprise base au Maroc et qui appartient au groupe français Iliad (opérateur Free Telecom), ont entamé une deuxième grève après celle de novembre 2011.


Mai 2016 : Politis flingue le « système Free »
 «  Fichage de salariés, licenciements montés de toutes pièces, répression syndicale...  », telles seraient les pratiques chez l’opérateur télécoms selon l’hebdomadaire.


Juin 2016 : Politis explique que Free a trompé le label "boite où il fait bon travailler"

Octobre 2016 : Free s'en prend aux représentants du personnel !
Pour entraver l'action de syndicalistes jugés trop actifs,[...] Free n'a pas hésité à exercer des pressions contre des représentants du personnel qui le dérangeaient, quitte à les licencier au risque de se voir condamner pour discrimination syndicale, selon[...] le Canard Enchaîné.


gillejeu

  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 3 187
  • Flottemanville-Hague (50)
    • Twitter
Free dans Cash investigation (diffusion France2, mardi 26 à 20h55)
« Réponse #67 le: 28 septembre 2017 à 09:35:45 »
Il y a du nouveau :

http://www.universfreebox.com/article/40834/Cash-Investigation-les-representants-du-personnel-de-Free-repondent-a-l-emission

Les délégués du personnel ont écris une lettre à l'attention d'Élise Lucet.

Savoureux  ;)

Des représentants du personnel "mis en place" par la direction et à la botte de celle-ci, ce ne serait pas la 1ère fois que je vois ça...

Quand à souligner le partie pris de l'émission d'Elise Lucet et de citer comme source contradictoire UF mais j'ai envie de dire un gros LOL

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 484
    • Twitter LaFibre.info
Free dans Cash investigation (diffusion France2, mardi 26 à 20h55)
« Réponse #68 le: 28 septembre 2017 à 09:53:26 »
Chez Lidl, l'autre société visée par Cash Investigation, une gréve a été déclenchée :

Conséquence directe de cette émission, une cinquantaine de salariés d'un entrepôt au Rousset (Bouches-du-Rhône) sont en grève ce mercredi. Ils dénoncent leurs conditions de travail et le licenciement, selon eux abusif, de l'un de leurs collègues. Ils expliquent avoir été «soulagés» de voir les conditions de travail dans l'entreprise rendues publiques par le reportage diffusé sur France 2 qui dénonce des cadences infernales pour maximiser la production des employés, au détriment de leur santé, tant physique que morale.


Source : Le Figaro, le 27 septembre 2017.

Gwadagamer

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 949
  • Bordeaux (33) Centre ville
Free dans Cash investigation (diffusion France2, mardi 26 à 20h55)
« Réponse #69 le: 28 septembre 2017 à 13:34:50 »
Hello a tous,

Perso je en vais pas parler ce qui est normal ou pas dans ce genre d'émission. La seule chose il faut faire attention, a toutes ses émissions qui ont tendance à montrer qu'une seule facette de la vérité, celle qui fait le buzz et de l'audimat. La preuve record d’audience lord ce cash investigation. Perso je vais parler de mon veccu sur ce type d’émission, en 2007-8 je me rappel plus contretement un envoyé spécial sort sur 'les robiens de la colère'. Pour faire court la loi robien était une loi permettant de faire une déduction d’impôt (non réduction) lorsque l'on achète une logement locatif et que l'on s'engage 9 ans à le louer. Sur le papier nikel, evidement il y a eut des dérives, il y a eut des sociétés qui ont était jugé pour çà qui ont vendu des immeubles entier a des endroits ou le locatif est inexistant. (cf google : bergerac robien). L’émission a détruit le concept et surtout fait tomber entièrement le marché de la construction et les acteurs locaux. Beaucoup d'agence, promoteur, et autres sur le carreaux. Bref a cet époque nombreux acteurs avait souligné le fait que les maires des villes étaient responsable aussi car ils autorisaient les permis de construire. Évidement cette partie a disparu et surtout on n'a pas voulu les mettre en valeur. Logique c'est moins vendeur, de montrer des gens qui font correctement leur boulot. ===> sinon dans mon cas c'est 180 salarié aux chômages en 2009.
Pour free et lidl il y a surement de la dérive mais franchement aujourd'hui avec un simple mail on peut signaler à l'inspection du travail des conditions de travail difficile. Vous allez me dire que aucune inspecteur du travail est allé dans ses entreprises depuis tout le temps? Il est ou les représentants de l'inspection du travail. Aussi toutes ses entreprises font plus de 50 salarié donc délégué du personnel, chsct obligatoire et syndic. Ils sont où aussi eux? il faut quand même se poser des questions sur la direction et la manière est présentée l'enquête.
Pour en conclure surement il y a de la vérité mais aussi il y a des bonnes choses dans ses entreprises, il n'y a pas que des salariés au bout du rouleau.
Désolé j'écris vite mais bon j'ai senti exactement la même agression à l'époque et pourtant j'étais un simple salarié mais en première ligne avec les clients.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 601
  • Bois Colombes (92)
Free dans Cash investigation (diffusion France2, mardi 26 à 20h55)
« Réponse #70 le: 28 septembre 2017 à 13:48:57 »
Les émissions à "charge" contre ces grosses boites sont rarissimes dans les médias de grosses audiences. Il n'y a donc rien de trop.
Et sur le principe, il faut laisser bosser les journalistes tranquillement, même si cela pique.

En démocratie responsable, cela va aussi aider Free pour faire les changements positifs qui s'imposent. Pour Niel, faire le beau avec la "proprinette" Station F, c'est une bonne chose (très bonne même), mais si il s'occupe aussi des gueux ne pourra être que bénéfique. Quand même difficile d'imaginer que les dirigeants de Free puissent découvrir le truc, sinon, ils ne connaissent pas leur boite.

Le fait d'avoir des contre-pouvoirs dans l'entreprise n'empêche pas que la presse puisse s'en mêler. Au contraire, cela se complète. Certains ne comprennent que le rapport de force. Quand cela éclate faut l'accepter. Même si il peut y avoir des dommages collatéraux.
Regarde le Canard Enchaîné, c'est pareil.

Gwadagamer

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 949
  • Bordeaux (33) Centre ville
Free dans Cash investigation (diffusion France2, mardi 26 à 20h55)
« Réponse #71 le: 28 septembre 2017 à 13:55:03 »
Les émissions à "charge" contre ces grosses boites sont rarissimes dans les médias de grosses audiences. Il n'y a donc rien de trop.
Et sur le principe, il faut laisser bosser les journalistes tranquillement, même si cela pique.

En démocratie responsable, cela va aussi aider Free pour faire les changements positifs qui s'imposent. Pour Niel, faire le beau avec la "proprinette" Station F, c'est une bonne chose (très bonne même), mais si il s'occupe aussi des gueux ne pourra être que bénéfique. Quand même difficile d'imaginer que les dirigeants de Free puissent découvrir le truc, sinon, ils ne connaissent pas leur boite.

Le fait d'avoir des contre-pouvoirs dans l'entreprise n'empêche pas que la presse puisse s'en mêler. Au contraire, cela se complète. Certains ne comprennent que le rapport de force. Quand cela éclate faut l'accepter. Même si il peut y avoir des dommages collatéraux.
Regarde le Canard Enchaîné, c'est pareil.
Désolé la déontologie d'un journaliste logiquement n'est pas que de dénoncer mais d'exposer.  Aujourd'hui on prête plus attention à l'image qu'a réellement les faits. Après c'est encore une vision du journalisme que j'ai qui est surement révolu. A une époque on prenait plusieurs témoignes et on els croisés, aujourd'hui on met en scène. çà plait apparement et çà permet toujours pas de savoir pourquoi les acteurs internes qui sont la pour valider les conditions de travail ne soit pas interviewé. Les fautes il y  en a, mais aujourd’hui difficile de savoir si c'est un cas isolé ou un phénomène de groupe.

 

Mobile View