Auteur Sujet: Photos d'une installation Free quadrifibre  (Lu 51340 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

tit91

  • Expert Orange
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 531
Photos d'une installation Free quadrifibre
« le: 14 avril 2011 à 21:37:21 »
Photos d'une installation Free quadrifibre

Bonsoir,

Quelques photos de l'installation réalisée lundi & mardi 12 avril 2011 par le sous-sous-traitant de Free Infrastructure, dans notre immeuble.

Un boîtier BPI (Boîtier Pied d'Immeuble) dans lequel les fibres de Free en provenance des logements (de couleur blanches) sont soudées à celles du CAD (Câble d'adduction, de couleur noir), et trois boîtiers PRI (Point de Raccordement Immeuble) de Prysmian (les mêmes que FT et SFR, ils ont remporté le gros lot) pour chacun des trois autres opérateurs potentiellement intéressés par l'immeuble (Orange tout en bas; ils ont chacun une couleur).



C'en est terminé des éclateurs en Y, le CIM (Câble d'Immeuble) est maintenant livré tel que sur la photo avec l'éclateur primaire en haut en noir, permettant de regrouper au sein d'un même tube blanc, toutes les fibres d'un opérateur donné.





L'immeuble ayant deux escaliers, deux CIM (Câble d'Immeuble) ont été installés. Sur la photo ci-dessous, on en voit un monter dans les étages, l'autre continue sur un chemin de câbles pour rejoindre le second bâtiment. Toujours sur la même photo, le câble noir à droite est le CAD (Câble d'adduction).



Dans les étages ont été installés des PBO (Point de Branchement Optique) Nexans: 6 cassettes chacun, permettant de raccorder 12 logements. Toutefois ceux-ci ne devraient pas être largement installés, Free ayant développé (ou fait développer) son propre modèle de PBO (Point de Branchement Optique), qui sera utilisé pour les déploiements ultérieurs.

Dans le CIM (Câble d'Immeuble) : tubes de 4 fibres (un par logement)
Après l'éclateur primaire : tube d'une fibre unitaire
Dans le CAD (Câble d'adduction) venant du NRO de Free : tubes de 12 fibres.

Un tube est un regroupement de plusieurs fibre dans une même gaine. Dans un CIM (Câble d'Immeuble) ou un CAD (Câble d'adduction), il y a plusieurs tubes. Si le CAD est un 144 fo, il contiens 12 tubes de chacun 12 fibres soit 144 fibres.





J'espère n'en avoir pas trop oublié.

tit91

  • Expert Orange
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 531
Photos d'une installation Free quadrifibre
« Réponse #1 le: 15 avril 2011 à 02:37:33 »
Quelques précisions / récap.

BPI = Boîtier Pied d'Immeuble, pour les épissures sur les fibres Free

CAD = Câble d'adduction, vers le NRO, via un Point De Branchement situé en chambre FT dans le cas présent

PRI = Point de Raccordement Immeuble (il me semble): les boîtiers utilisés par les opérateurs concurrents pour accéder au vertical de l'immeuble

CIM = Câble d'Immeuble = ce qui monte dans les étages

PBO = Point de Branchement Optique = boîtier d'étage pour le raccordement des futurs BAB (que l'on espère pas trop moches ou encombrants...)

Les épissures visibles dans le PBO sont temporaires et servent à former une boucle qui permettra d'effectuer les mesures de vérification depuis le NRO.... quand il existera. Comme on peut vaguement le voir sur la dernière photo, une ouverture est pratiquée dans le CIM au niveau de chaque PBO afin d'extraire ("piquer") les tubes nécessaires à la desserte de l'étage (voire d'un étage voisin; pas de PBO à tous les étages).

L'immeuble se situe à Montrouge, c'est l'un des premiers à être équipé en quadrifibre sur la ville.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 29 709
    • Twitter LaFibre.info
Photos d'une installation Free quadrifibre
« Réponse #2 le: 15 avril 2011 à 07:09:59 »
Merci pour ce reportage photo.

On note une vrai amélioration des installations de Free.
Dans cet immeuble, la mutualisation est vraiment possible.

Voici l'ancien PRI mis en place par Free pour les opérateurs tiers :

Orange / SFR / BouyguesTelecom ne peuvent malheureusement pas l'utiliser pour raccorder les abonnés et mettre les coupleurs optique Gpon.

Voici les éclateurs en Y utilisés par la passé sur le CIM (Câble d'Immeuble) :


C'est terminé également ces boitiers ?


Je vous conseille d'aller voir 3 reportages photos dans des installations plus anciennes :
- Paris 20 : Reportage photo d'une installation Free fibre en 2010
- Paris 19 : Photos d'une installation Free fibre en 2009 + raccordement Freebox révolution
- Paris 15 : Reportage photo d'une installation citéFibre FTTH en 2005
(citéFibre est un petit opérateur racheté par Free le 20 octobre 2006)

Quel avenir pour la mutualisation dans ces immeubles raccordée en 2010 et avant ?

Il est possible que cela se termine un second fibrage et un second point de mutualisation comme dans cet immeuble :



tit91

  • Expert Orange
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 531
Photos d'une installation Free quadrifibre
« Réponse #3 le: 15 avril 2011 à 13:43:18 »
Pour les immeubles équipés en bi-fibre et dont le boîtier installé par Free pour une mutualisation future est la boiboîte grise que l'on voit sur les photos, cette dernière est déposée et remplacée par un PRI (identique aux trois boîtiers installés en sus du BPI pour former le Point de Mutualisation Immeuble, dans le modèle quadrifibre Free).

Antwan

  • Sky ADSL
  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 56
  • Londres (UK)
Photos d'une installation Free quadrifibre
« Réponse #4 le: 18 avril 2011 à 15:27:56 »
Bonne nouvelle ils font vraiment des efforts  :)

Mais avant que FT/SFR installe des PRI compatible avec l'architecture P2P de Free, il va s'en passer du temps.
Dingue de voir que tout ça arrive bien des années après le début du déploiement.

Aujourd'hui de nombreux immeubles sont déjà fibrés verticalement, et ne sont pas mutualisables.

tit91

  • Expert Orange
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 531
Photos d'une installation Free quadrifibre
« Réponse #5 le: 18 avril 2011 à 17:08:11 »
Mais avant que FT/SFR installe des PRI compatible avec l'architecture P2P de Free, il va s'en passer du temps.

Je ne vois pas de problème particulier, Free devra juste installer un PRI en plus lui même, terminer les fibres de son CAD avec des pigtails plutôt que par épissures comme dans les immeubles qu'il a câblés, ensuite une traversée optique et une jarretière vers le boîtier où arrivent les fibres depuis les étages.

Citer
Aujourd'hui de nombreux immeubles sont déjà fibrés verticalement, et ne sont pas mutualisables.

Ne sont pas mutualisÉs. Par manque de moyens/bonne volonté.

Antwan

  • Sky ADSL
  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 56
  • Londres (UK)
Photos d'une installation Free quadrifibre
« Réponse #6 le: 18 avril 2011 à 17:17:06 »
Par "non mutualisable" j’entends non mutualisable avec la politique de mutualisation que mènent les opérateurs actuellement : pas d’épissures chez SFR/FT donc ils ne s'installent pas dans les anciens immeubles Free, et pas de PRI/pas de volonté de revenir après pose de BAB chez Free donc ils ne s'installent pas sur les immeubles FT/SFR.

Enfin je ne demande qu'à avoir tort, mais mis à part ce cas heureux témoin d'un déblocage -enfin- de la situation, je n'ai jamais entendu parler d'une mutualisation réussie entre Free et un FAI opérant en GPON.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 29 709
    • Twitter LaFibre.info
Photos d'une installation Free quadrifibre
« Réponse #7 le: 18 avril 2011 à 21:56:40 »
Je ne vois pas de problème particulier, Free devra juste installer un PRI en plus lui même, terminer les fibres de son CAD avec des pigtails plutôt que par épissures

Je pensais que seul l'opérateur d'immeuble, qui est le seul à avoir signé avec l'immeuble, a le droit de poser un PRI.
Si c'est le cas cela nécessite que Free contractualise avec l'immeuble (en plus de l'opérateur d'immeuble qui normalement est le seul a se taper les assemblées générales)

jiremek

  • Client Bbox fibre "câble"
  • *
  • Messages: 14
Photos d'une installation Free quadrifibre
« Réponse #8 le: 24 novembre 2011 à 02:31:31 »
Je doit être bête, mais il y a une chose que je n'arrive pas a comprendre !
Pour moi la règle semblé simple, un seul opérateur par immeuble, alors pourquoi devrait on faire arriver de la fibre de chaque opérateur dans chaque immeuble ?
Pourquoi ne pas avoir choisi de reproduire le même schémas que pour l'ADSL, a savoir que les raccordement de la fibre soit fait par les opérateurs dans les NRO de l'opérateur d'immeuble, tout comme c'est actuellement le cas avec les NRA et FT !
D'autant plus que si on prend le modèle p2p de free, sa supposerez que chaque opérateur pourrait effectivement proposé son offre simplement avec une liaison vers l'un de ses NRO et quelques équipements actifs.
La guerre serait alors celle du terrain conquis et non plus une bataille juridique.
A moins que ce soit la peur de créer des monopoles dans certains immeubles !!! L'ARCEP (ex ART) a bien légiféré pour l'adsl et facilité la concurrence, elle aurait pû aussi agir dans ce sens, d'autant plus que chacun des FAI percevrait le fruit de son travail via la location de la boucle local fibre et de surcroit en partant de règles communes et équitables.
La mutualisation devait permettre de faire baisser les coups et faciliter le déploiement, or aujourd'hui elle ne fait que le compliquer et l'alourdir, les FAI passant plus de temps a se tirer a boulet rouge a propos de règle qu'il ne semble même plus comprendre.
La mutualisation finalement ne se fait qu'en verticale, c'est comme si un concurrent d'EDF venait vous câble dans la cage d'escalier (je sais j'exagère un peu, mais c'est la même situation)

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 216
Photos d'une installation Free quadrifibre
« Réponse #9 le: 24 novembre 2011 à 06:36:22 »
2 réponses à ça:

Premièrement, il n'y a que Free qui fait massivement du P2P en FTTH. Les autres semblent préférer le PON. Donc il faut impérativement s'adapter au PON, et permettre de mettre les splitters qui vont bien.

Ensuite, ça dépend énormèment des partenariats entre opérateurs fibreurs. OK, en théorie si tout va bien, il n'y a aucun opérateur d'immeuble. Après, il faut amener la fibre de chaque opérateur jusqu'à l'immeuble. Et là, tout est possible: que chaque opérateur amène son câble optique, ou qu'un câble soit mutualisé entre 2 opérateurs, ou qu'un opérateur non FTTH (numéricâble) mutualise son câble, etc... Et clairement, je pense qu'en dehors des zones ultra denses, les opérateurs seront obligés de mutualiser la partie "horizontale" (celle qui court dans la rue).

Paris et un cas très particulier où il est devenu très facile de éployer un réseau horizontal : des égouts visitables quasiment partout (ce qui est très rare), et des redevences d'occupation de ces égouts qui ont été supprimées (gratuité). C'est pour ça que les opérateurs mutualisent peu l'horizontal à Paris.

Leon.

tit91

  • Expert Orange
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 531
Photos d'une installation Free quadrifibre
« Réponse #10 le: 23 décembre 2011 à 23:15:52 »
8 mois plus tard, Orange vient de raccorder l'immeuble. Un câble de 12 FO, dont une seulement est pour l'instant allumée (coupleur au PM, dans le boîtier ajouté sous celui posé initialement).
Quant au NRO de Free, il n'est toujours pas en travaux...


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 29 709
    • Twitter LaFibre.info
Photos d'une installation Free quadrifibre
« Réponse #11 le: 24 décembre 2011 à 07:59:30 »
Ça serait fort si Orange commercialise son immeuble avant Free...

Il y en a chez Free qui vont se faire tirer les oreilles, car justement être opérateur d'immeuble, c'est être le premier à ouvrir la vente du FTTH et donc cela donne la possibilité d'avoir les clients les plus pressés de passer à la fibre.

Free ne doit pas avoir l'habitude vu qu'avant personne ne venait sur leur point de mutualisation non adapté à Orange / SFR / Bouygues.

 

Mobile View