Auteur Sujet: FDN, petit FAI ADSL national se lance dans le FTTH  (Lu 5803 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 388
    • Twitter LaFibre.info
FDN, petit FAI ADSL national se lance dans le FTTH
« le: 12 mars 2007 à 11:47:24 »

FDN, vous connaissez tous ?

NON ? c'est pourtant un FAI qui vend ses offres ADSL dans toutes la France.

C'est même le premier FAI français (pas en terme de client mais le premier a proposer une offre pour les particuliers a l'époque ou le web n'existait pas - internet a existé longtemps avant le WEB avec des applications tels que le mail ou les newsgroups.)

Bref, FDN, qui posséde quand même 50 clients ADSL au 3 juin 2006  ;) se lance dans le FTTH

J'ai dit clients ? grosse erreur ! FDN (French Data Network) est une association de loi 1901 qui a pour but la promotion, l’utilisation et le développement des réseaux INTERNET et USENET. FDN fournit de nombreux services, gérés par ses adhérents pour ses adhérents.
FDN ne vend pas ses services. FDN vous demande de participer, et fait de son mieux pour mettre à votre disposition les services dont vous avez besoin. Bref FDN est une association qui propose un accès Internet pour les geeks, les fans de l'IPv6, ceux qui veulent savoir comment on fait derrière, ...


http://www.fdn.fr/-FTTH-.html

FDN souhaite se lancer dans le FTTH à court/moyen terme. On vous raconte tout...

Vous trouverez dans cette rubrique toutes les informations sur ce que FDN essaye de monter comme offre en FTTH.

Pour le moment, deux réseaux sont visés :
-  le réseau de Free à Paris, à assez court terme
-  le réseau public de l’Ain (LIAin), à un peu plus long terme (2007 ? 2008 ?).

Un troisième est à l’étude (avec peut-être des déploiements en test très rapidement) :
-  le réseau de la régie d’électricité de Chartres


http://www.fdn.fr/La-future-offre.html

La future offre

Pour tout dire, on ne sait pas encore à quoi pourrait ressembler la future offre FTTH de FDN. Il y a encore trop d’inconnues. Donc ce qu’on indique ici, ce n’est pas ce que ce sera, mais ce qu’on vise. Et bien entendu, l’offre n’aura rien à voir.


Le principe

Alors, en fait, c’est assez simple. Les fibres optiques venant des abonnés arrivent dans un site appartenant à Free.

Là, elles sont raccordées sur un switch Ethernet optique, relativement bâteau, si possible pas trop cher (FDN a un budget assez fermé).

Ensuite, de ce site Free, il faut monter un lien vers un site FDN (pas simple cette affaire-là). C’est peut-être ce qui va nous coûter le plus cher. Pour le moment, on creuse les pistes. On risque de payer la bande passante à cet endroit-là.

Enfin, il faut connecter tout ça vers Internet. Là encore, ça coûte de l’argent, probablement plus (au Mb consommé) que le lien FDN-Free.


Les débits

Une fois que le principe de fonctionnement est posé, on arrive facilement à ça :
-  pour deux abonnés qui sont raccordés au même site central, débit sans limite, normalement 1Gb/s symétrique ;
-  pour deux abonnés qui sont raccordés sur deux sites centraux différents, le débit sera notablement restreint (au moins parce que partagé), probablement autour de 100Mb/s symétriques ;
-  pour le raccordement vers Internet, on posera certainement une limitation (autour de 30Mb/s symétriques, par exemple), en tablant sur un usage moyen raisonnable (oui, c’est dur...).

Pourquoi ?

Parce que deux abonnés raccordés sur le même switch ne nous coûtent rien. Qu’ils fassent donc les gorets s’ils ont envie.

Parce que deux abonnés sur deux sites, il faut transporter le trafic : SiteA-FDN-SiteB. Du coup, ça nous coûte le prix de deux liens de collecte, avec un rebond sur le réseau FDN. Là, tout dépendra du mode de tarification des liens qu’on trouvera. Si c’est forfaitaire (genre lien 100Mb/s) alors la seule limitation sera de ne pas embêter les autres adhérents. Si c’est au débit consommé, il faudra assumer les frais...

Parce que le raccordement vers Internet coûte encore très cher à FDN. Autour de 30 € par Mb consommé (au 95e centile) par mois. Sur l’ADSL on constate un usage moyen autour de 35 kb/s. Si sur la fibre on constate 10 fois plus (ce qui est à craindre) il faut assumer 350 kb/s vers Internet, soit 10 € HT par ligne.


Modèle économique et financier

Il y a encore énormèment d’inconnues autour de cette future offre. En particulier, voilà les postes de coûts identifiés mais pas encore évalués de manière claire :
-  switch, permettant de raccorder une quarantaine d’abonnés, un peu moins de 1000 € HT à l’achat ;
-  routeur pour l’abonné, on ne sait pas encore ;
-  lien de raccordement entre le NRO (nœud de raccordement optique) et FDN, on ne sait pas, quelques milliers d’euros à la construction, quelques centaines tous les mois ;
-  location de la fibre nue entre l’abonné et le NRO, on ne sait pas encore, forcèment moins de 30 € TTC (prix de vente public de Free) ;
-  location de l’emplacement (et de l’électricité) dans le NRO, on ne sait pas encore, mais probablement raisonnable ;
-  frais de raccordement au réseau, on ne sait pas encore.

Du coup, on risque de se retrouver avec un modèle de ce type-là : quelques milliers d’euros pour équiper un NRO, à répartir sur un petit volume d’abonnés. Quel nombre d’abonnés avant d’équiper un NRO ? 20 ? 30 ? 50 ? Seuil à choisir en fonction du prix, on vise 150 € HT par abonné maximum.


Prix de vente

Là encore, trop d’inconnues pour avancer des chiffres.

On vise un prix d’accès (ouverture de la ligne) pour l’abonné autour de 300 € TTC comprenant :
-  l’équipement du NRO (comptons 100 € HT, soyons optimistes) ;
-  le routeur (comptons 100 € HT) ;
-  les frais d’ouverture de ligne.

On vise un abonnement en dessous de 50 € TTC par mois, avec des tarifications plus élevées pour les gros mangeurs de bande passante, et probablement plus basses pour les petits mangeurs.

Bien entendu, tout cela est encore très ouvert. Si le modèle économique nous amène à des tarifs pires que ceux-là, FDN n’ira probablement pas. Si ça donne des prix de cet ordre-là, ou plus raisonnables encore, on ira très certainement.


L’autre piste

Une autre piste, très hypothétique pour le moment, est que FDN passe par un grossiste, qui lui-même monterait cette infrastructure basée sur le réseau de Free. Pour le moment personne n’est déclaré sur ce marché, mais ça viendra sans doute.

Et pourquoi pas FDN comme grossiste pour une ribambelle de FAI associatifs parisiens ?
« Modifié: 12 mars 2007 à 17:10:36 par vivien »

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 388
    • Twitter LaFibre.info
Re : FDN, un FAI ADSL national se lance dans le FTTH
« Réponse #1 le: 06 août 2007 à 20:40:32 »


FDN après avoir analysé l'offre de Free aux autre opérateurs pose les bases d'une offre FTTH FDN :

http://www.fdn.fr/Analyse-economique-de-l-offre-de.html

Extraits :


La future offre


Voilà l’offre qu’on envisage :
-  100 €TTC de frais d’ouverture de ligne ;
-  65 €TTC par mois la première année ;
-  35 €TTC par mois ensuite.

Le reste de l’article décrit ce qu’on souhaite pouvoir faire comme offre pour ce prix-là, et dans quelles conditions (comment ça marche, ce que ça permet, etc).


Le principe

Alors, en fait, c’est assez simple. Les fibres optiques venant des abonnés arrivent dans un site appartenant à Free.

Là, elles sont raccordées sur un switch Ethernet optique, relativement bâteau, si possible pas trop cher (FDN a un budget assez fermé).

Ensuite, de ce site Free, il faut monter un lien vers un site FDN (pas simple cette affaire-là).

Enfin, il faut connecter tout ça vers Internet. Là encore, ça coûte de l’argent, probablement plus (au Mb consommé) que le lien FDN-Free.


Les débits

Une fois que le principe de fonctionnement est posé, on arrive facilement à ça :
-  pour deux abonnés qui sont raccordés au même site central, débit sans limite, normalement 1Gb/s symétrique ;
-  pour deux abonnés qui sont raccordés sur deux sites centraux différents, le débit sera notablement restreint (au moins parce que partagé), le réseau partagé permettant 1Gb/s ;
-  pour le raccordement vers Internet, on posera certainement une limitation (autour de 30Mb/s symétriques, par exemple), en tablant sur un usage moyen raisonnable (oui, c’est dur...).


Pourquoi ?

Parce que deux abonnés raccordés sur le même switch ne nous coûtent rien. Qu’ils fassent donc les gorets s’ils ont envie.

Parce que deux abonnés sur deux sites, il faut transporter le trafic : SiteA-FDN-SiteB. Du coup, ça nous coûte le prix de deux liens de collecte, avec un rebond sur le réseau FDN. Le prix de ces liens est forfaitaire, la seule limitation sera de ne pas embêter les autres adhérents.

Parce que le raccordement vers Internet coûte encore très cher à FDN. Autour de 30 € par Mb consommé (au 95e centile) par mois. Sur l’ADSL on constate un usage moyen autour de 35 kb/s. Si sur la fibre on constate 10 fois plus (ce qui est à craindre) il faut assumer 350 kb/s vers Internet, soit 10 € HT par ligne.


Le détail du calcul

Le détail du calcul du prix est dans l’Analyse de l’offre de Free.


L’autre piste

Si FDN monte cette infrastructure de dégroupage fibre du réseau Free, on peut espérer travailler avec d’autres fournisseurs d’accès parisiens pour


amortir notre réseau.

Cette piste est complètement vierge pour le moment, mais elle peut être étudiée.


Source FDN

corrector

  • Invité
Dégroupage FTTH Free Infra : équipements actifs dans NRO?
« Réponse #2 le: 17 mars 2011 à 05:06:56 »
Là, on part sur l'idée que les équipements actifs sont hébergés dans le NRO Free.

Il me semblait que Free avait annoncé au départ que cela ne serait pas possible (raisons : disponibilité de puissance électrique, dissipation), et que c'était justement une des critiques les plus fortes de cette offre de dégroupage (et un point qui m'avait choqué, puisque Free lui a des équipements actifs dans son NRO).

Même si on se base sur une occupation et une consommation à minima (pas question de mettre des serveurs évidemment), c'est un changement important et je n'ai pas souvenir que Free l'ai annoncé, alors que c'est très favorable.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 388
    • Twitter LaFibre.info
FDN, petit FAI ADSL national se lance dans le FTTH
« Réponse #3 le: 17 mars 2011 à 07:35:32 »
De mémoire, Free proposait de louer des u ou des baie dans ses NRO.

Au début au moins....

 

Mobile View