Auteur Sujet: Communauté de communes du Pays fouesnantais  (Lu 561 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 447
  • Vierzon (18)
Communauté de communes du Pays fouesnantais
« le: 28 septembre 2018 à 14:23:47 »
Fibre optique. Quatre ans de travaux dans le Pays fouesnantais


Le Pays fouesnantais entre de plain-pied dans l’univers du très haut débit avec le déploiement de la fibre optique sur une partie de son territoire. Un atout supplèmentaire dans les secteurs économiques et touristiques et qui suscite également un fort intérêt chez les particuliers.

David Le Chenadec, responsable « numérique et innovations » de la Communauté de communes du Pays fouesnantais (CCPF), porte le projet depuis les premiers instants. Sous l’égide de Gildas Gicquel, maire de Gouesnac’h et vice-président de la collectivité, en charge du numérique, il décrypte ce long processus qu’est la mise en place de la fibre optique sur le territoire national. « En 2012, l’État se rapproche des opérateurs privés, notamment Orange, pour équiper les usagers sur leurs fonds propres. Seules les zones agglomérées bénéficieront de cette technologie. Autour de nous, Douarnenez, Brest, Concarneau et Quimper Agglo (hors Briec, NDLR), sont concernés ».

445 euros restent à charge

Le besoin d’un retour immédiat sur investissement n’aurait pas incité Orange et Cie à s’engager plus avant dans le Centre-Bretagne et les zones littorales moins peuplées…

« Devant la crainte d’une fracture numérique, la Région reprend la main et désigne le syndicat Megalis comme porteur de projet. Elle entend construire un réseau en fibre optique à l’horizon 2030, avec l’appui financier des Départements et des Communautés de communes », poursuit David le Chenadec. Pour ces dernières, le reste à charge pour un branchement individuel s’élève à 445 €.
« En moyenne, une prise dans une maison coûte 2 000 € en Bretagne ».

« Nous ne sommes pas dans le besoin »

Megalis, qui a délégué son programme à une filiale d’Orange, entame l’an prochain une phase de raccordement de quatre ans dans le Pays fouesnantais. Sont concernées, l’entièreté de la commune de La Forêt-Fouesnant, Saint-Evarzec (hormis le secteur de Carn Yann), Fouesnant (de Mousterlin-Est à la ZAC de Cascade) et Bénodet-Est. « Pour un coût estimé de 2,90 M€ à la charge de la CCPF, de 2019 à 2023 », dit Gildas Gicquel. « Les communes de La Forêt-Fouesnant et Saint-Evarzec relieront ainsi les pôles que sont Quimper et Concarneau. Les autres secteurs privilégiés sont actuellement des zones blanches », poursuit l’élu.

Pour autant, David Le Chenadec prévient : « Beaucoup de particuliers viennent nous voir et s’inquiètent de ne pas être équipés en fibre optique avant plusieurs années ». Il existe, selon lui, une certaine confusion dans l’esprit des utilisateurs lambda : « Même si ça fait classe de dire : "J’ai la fibre", nous ne sommes pas dans le besoin dans le Pays fouesnantais. Nous sommes bien équipés, même s’il existe encore quelques secteurs défavorisés ». Car, la CCPF avait choisi en 2013 d’opter pour la Montée en débit (MED) pour satisfaire la population devant les incertitudes et atermoiements de l’État et de la Région. « Dix zones et 3 600 foyers ont été couverts en deux phases, pour un coût de 1,20 M€ ». David Le Chenadec précise qu’en marge, « certaines entreprises ont choisi de s’équiper en fibre optique, sur leurs fonds propres ».


© Le Télégramme

 

Mobile View