Auteur Sujet: Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »  (Lu 9786 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 545
  • Vierzon (18)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #24 le: 20 août 2019 à 19:02:55 »
Proximus lance les hostilités avant la décision de l'IBPT

Dominique Leroy a fait une sortie remarquée dans un dossier loin d’être bouclé. Les enjeux ? Les prix d’accès au câble Telenet et le potentiel de la fibre optique de Proximus.

Pour rappel, l'IBPT travaille à deux décisions concernant les prix que les grandes entreprises télécom peuvent réclamer aux opérateurs alternatifs qui souhaitent faire usage de leur infrastructure. Dans la version mise sur la table début juillet par l'IBPT, le câble coaxial de Telenet est bien moins cher. Dans le même temps, le régulateur se penche sur un modèle de revente du câble de fibre optique que Proximus développe actuellement dans plusieurs villes. Une décision sera rendue le 5 septembre si l’agenda est respecté.

Dominique Leroy, CEO de Proximus, n’a pas voulu attendre cette date et a pris les devants de manière frontale. Elle réclame une réglementation équitable qui permettra à Proximus de déployer son réseau de fibre optique dans les prochaines années. L’IBPT décidera en septembre les tarifs d’accès au réseau de fibre optique de Proximus qui représente plus de 3 milliards d’investissements pour l’opérateur. L’accès au câble Telenet et les prix d’accès au réseau de fibre optique sont deux dossiers distincts, mais ils se retrouvent associés bien malgré eux.

La sortie de Dominique Leroy n’est pas anodine, car les deux décisions de l’IBPT sont effectivement liées. Un prix très bas pour le câble Telenet risque d'avoir un effet négatif sur son propre projet de câble à fibre optique. "Ça complique les choses", affirme la CEO de Proximus. Les acheteurs potentiels vont, selon elle, comparer câble coaxial et fibre optique. Si cette dernière est trop onéreuse, les sociétés ne la choisiront pas. Mais si elle est trop bon marché, Proximus n'y gagnera pas assez.

La Commission européenne pourrait également rapidement entrer dans la danse. L’instance européenne n’aime généralement pas quand il y a un traitement différencié des entreprises en fonction de la technologie et des prix.

En se positionnant de la sorte, Dominque Leroy ne fait que donner l’avis de Proximus sur la proposition émise par l’IBPT début juillet. La procédure prévoit d’ailleurs de recevoir les avis et recommandations des différents intervenants d’ici à la fin de l’été avant de rendre sa décision.


Source : L'Echo

q05

  • Client Proximus (Belgique)
  • *
  • Messages: 60
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #25 le: 20 août 2019 à 21:03:47 »
Maintenant qu'Orange et proximus ont décidés de créer une filiale commune pour le déploiement de la 5G, on pourrait faire de même pour le fixe. Il ne sert strictement à rien d'avoir 2 réseaux dans une même rue. C'est là qu'il y a de grosses économies à faire et, surtout, c'est ce qu'il y a de mieux pour l'environnement.

altf4arnold

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 88
  • Courbevoie
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #26 le: 20 août 2019 à 23:46:33 »
Maintenant qu'Orange et proximus ont décidés de créer une filiale commune pour le déploiement de la 5G, on pourrait faire de même pour le fixe. Il ne sert strictement à rien d'avoir 2 réseaux dans une même rue. C'est là qu'il y a de grosses économies à faire et, surtout, c'est ce qu'il y a de mieux pour l'environnement.

Ce serai surtout une raison pour eux de ne plus jamais faire évoluer leur réseau... plus de concurrence, plus besoin d'évoluer

Ballast

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 253
  • Delta S 10G + FTTB R=D Paris XII
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #27 le: 20 août 2019 à 23:56:21 »
Ce serai surtout une raison pour eux de ne plus jamais faire évoluer leur réseau... plus de concurrence, plus besoin d'évoluer

Au niveau offre, on peut lire que l'upload est limité sur le bas débit :

https://www.proximus.be/fr/id_cr_int/particuliers/produits/autres-produits-options/abonnements-internet.html


altf4arnold

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 88
  • Courbevoie
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #28 le: 21 août 2019 à 00:23:43 »
Ah mais clairement. Et ça restera comme ça pendant des années. On te bride artificiellement comme ça, le jour ou on augmente un peu la limite, tu penses qu'ils ont refait une partie de l'infra... Regardes du côté d'EDPnet qui utilise le réseau vdsl2 de proximus utilisé pour l'offre que tu viens de montrer et regardes les débits... l'infra, elle est là... juste que nos ISP aiment bien l'argent et du coup, si en plus on enlève le peu de concurrence existante, on va se figer dans le temps

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 545
  • Vierzon (18)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #29 le: 25 avril 2020 à 10:04:41 »
La Belgique encore à la traîne au classement européen de la fibre optique malgré une croissance rapide

Le déploiement de la fibre optique en Belgique a triplé en l'espace d'un an. Notre pays est ainsi celui qui a crû le plus vite en Europe. Mais en comparaison avec d'autres états, notre pays n'est encore nulle part.

Entre septembre 2018 et septembre 2019, quelque 78.000 habitations et bâtiments en plus ont été connectés à un réseau à fibre optique, ce qui représente une hausse de 307 pour cent. Voilà ce qu'a déterminé l'agence de consultance IDATE à la demande du FTTH Council Europe, en quelque sorte le lobby de la fibre optique.

Notre pays est ainsi celui qui a progressé le plus en Europe. On trouve ensuite l'Italie (+72,9 pour cent), l'Irlande (+70,4 pour cent), la Suisse (+69,1 pour cent) et la Grande-Bretagne (+50,8 pour cent).

Cette croissance est partiellement due au projet FTTH de Proximus qui investit depuis quelques années pleinement dans la fibre optique et qui veut encore accélérer cet investissement dans les années à venir. Mais ces chiffres ne signifient cependant pas que notre pays mène subitement la danse sur le plan du déploiement de la fibre optique. Au classement, la Belgique n'apparaît même pas, étant donné que le nombre de maisons et bâtiments connectés est encore trop bas. Il n'y a que l'Autriche avec ses 1,9 pour cent de taux de pénétration qui fait moins bien que nous.

Le FTTH Council établit chaque année un classement des pays qui investissent dans la fibre optique. Il prend pour cela en compte l'Europe géographique, soit 39 pays en tout. En nombres absolus, c'est la Russie qui domine largement, suivie par la France et l'Espagne.

Si l'on considère le pourcentage des connexions à la fibre optique, ce qui est plus pertinent pour le degré de couverture, surtout dans les plus petits pays, c'est l'Islande qui, avec ses 65,8 pour cent de taux de pénétration, est l'état le plus connecté à la fibre optique. Suivent ensuite la Biélorussie (62,8 pour cent), la Suède (56,8 pour cent), l'Espagne (54,3 pour cent) et la Lettonie (53,9 pour cent).

Qualité du réseau

Le classement mérite cependant d'être nuancé: beaucoup de pays qui sont aujourd'hui plus avancés sur le plan de la fibre optique, disposaient d'un réseau téléphonique nettement moins adapté à l'internet à haut débit que le nôtre.

En Belgique, un acteur tel Proximus a pu nettement plus longtemps capitaliser sur cette infrastructure, ce qui fait que le besoin de fibre optique était moins urgent. L'infrastructure par câble de Telenet autorise aujourd'hui aussi des vitesses jusqu'à 1 Gbps, mais comme ici, la connexion aux habitations s'effectue coaxialement et pas par la fibre optique, elle n'est pas reprise comme FTTH.

172 millions de connexions

Pour les 39 pays examinés, l'organisation comptabilise à présent 172 millions de maisons ou de bâtiments connectés et 70,4 millions d'abonnés à la fibre optique. Cela revient à un taux de couverture de 49,9 pour cent. Dans l'UE à 28, il est question de 39,4 pour cent.

Une tendance intéressante: aujourd'hui, 41 pour cent du déploiement de la fibre optique est à mettre au compte du monopoliste national historique, ce qu'on appelle en jargon l'incumbent. En 2011, ce n'était encore que 21 pour cent. Dans 55 pour cent des cas, le déploiement est l'affaire de fournisseurs internet alternatifs, contre 71 pour cent en 2011. Le reste du déploiement est surtout assumé par les entreprises d'utilité publique ou les autorités locales. Voilà qui indique que les grands opérateurs misent actuellement nettement plus sur la fibre optique qu'avant.

La 5G pas favorable

Le FTTH Council Europe signale que davantage d'opérateurs échangent les connexions cuivrées (lignes téléphoniques classiques) contre la fibre optique et que des éléments comme les réseaux communautaires et les collaborations entre opérateurs et pouvoirs publics favorisent l'adoption de FTTH.

Mais il y a aussi l'une ou l'autre technologie qui veille précisément à réduire la demande d'un déploiement de la fibre optique. Tel est le cas notamment de G.fast et de Docsis 3.1. Cette dernière est une technologie réseautique d'entreprises du câble comme Telenet, qui assurent via coax la connexion jusqu'au living. Le déploiement de la 5G ralentit également l'investissement dans la fibre optique, selon l'organisation.

Est-ce néfaste pour la vitesse de notre internet? Pas nécessairement. L'étude du FTTH Council porte spécifiquement sur les investissements dans la fibre optique. Mais il se peut tout aussi bien que les opérateurs puissent pendant quelques années encore proposer des vitesses (quasi)gigabits sur base de leur réseau mobile (5G) ou d'une autre technologie par le biais de réseaux fixes.


Source : Data News, écrit le 25 avril 2020 par Pieterjan Van Leemputten.

altf4arnold

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 88
  • Courbevoie
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #30 le: 25 avril 2020 à 11:58:29 »
J'ai envie de dire que je ne suis pas impressionné par le déploiement de fibre ayant triplé... 3 fois 0, ça fait toujours 0... (Ok J'arrête la mauvaise foi :-p )

Plus sérieusement, je pense que la fibre est le chemin à prendre plutôt que continuer à essayer de faire vivre Docsis. À essayer de le faire survivre à tout prix, à mon sens, on est juste entrain d'essayer de retarder une échéance qui nécessitera un investissement majeur qui tot ou tards devra être fait...

Le plus absurde étant que les nouveaux logements ne soient pas nécessairement pré-équipés. Proximus avait pourtant préconisé l'utilisation d'un cable combi VDSL-Fibre. Excepté que ces cables ne sont que très difficilement trouvables du coup, les gens effectuent leur racordement avec du cat6.... Du coup, il faut refaire des trous et ça retarde énormement vu que les gens ne comprennent pas pourquoi il faudrait re-percer pour un nouveau cable internet vu qu'internet est déjà là (true story, j'ai entendu quelqu'un dire ça).

Jusqu'à présent, avec le VDSL, si on voullait équiper un apartement, c'était au propriétaire de le faire. Proximus faisait juste le raccord en bas de l'immeuble. Si ils permettaient moyennant paiement d'équiper les clients avec des cables à leurs normes, ça résoudrait probablement des problèmes de déploiement particulièrement immondes.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 545
  • Vierzon (18)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #31 le: 31 juillet 2020 à 12:07:40 »
Proximus accélère le déploiement de la fibre optique via Eurofiber et Delta Fiber

Afin d'accélérer encore l'ambition exprimée de fournir d'ici 2025 la fibre optique à 2,4 millions de ménages et d'entreprises, Proximus annonce avoir conclu des accords avec Eurofiber et Delta Fiber.

Fin mars, Proximus faisait part de son ambition d'accélérer le déploiement de son réseau de fibre optique dans le but d'y connecter 2,4 millions d'habitations et d'entreprises pour 2025. Pour y arriver, Proximus a à présent conclu des accords avec deux firmes néerlandaises spécialisées: Eurofiber et Delta Fiber. "L'objectif est d'effectuer une accélération sensible de quelque 30% par rapport à notre objectif qui est de connecter 2,4 millions d'habitations et d'entreprises à la fibre à l'horizon 2025", déclare le CEO de Proximus, Guillaume Boutin. Cela correspond à une couverture en fibre de 50% environ.

Delta Fiber en Flandre

Conjointement avec Delta Fiber, Proximus entend développer un réseau en fibre optique dans différentes villes et contrées en Flandre. On ne sait pas encore comment va se présenter la structure de la collaboration. Une co-entreprise est encore et toujours possible. Le réseau sera également disponible pour les clients 'wholesale'. Dans le cadre de cette collaboration, le but est de pouvoir connecter 1,5 million d'habitations et d'entreprises environ à la fibre en Flandre.

Eurofiber en Wallonie

Pour la Wallonie, il est question d'un accord similaire conclu cette fois avec Eurofiber. L'objectif est d'y étendre de manière économique le déploiement de la fibre jusqu'à l'habitation ('fiber-to-the-home') comme on l'appelle. Toutes les parties intéressées y auront un accès ouvert dans des conditions non-discriminatoires. Tout comme avec Delta Fiber, les conditions spécifiques doivent encore être négociées et ici aussi, une co-entreprise constitue l'une des pistes possibles pour le concept, l'installation, la maintenance et les futures mises à niveau du réseau de fibre optique. Grâce à cette collaboration, Proximus espère pouvoir connecter à la fibre au moins 500.000 habitations et entreprises en Wallonie.

"Ces partenariats permettront aussi une évolutivité nettement plus poussée après 2025, afin que d'ici la fin de 2028, jusqu'à 4,2 millions de maisons et d'entreprises puissent être connectés à la fibre. Cela reviendra à une couverture de quelque 70%", déclare Boutin. Le déploiement de la fibre a été entre-temps démarré dans onze villes belges.


Citer
Les plans d'investissement pour la fibre optique persistent, mais sur d'autres fronts, Proximus doit réaliser des économies. C'est ainsi que la crise du corona a déjà eu un impact direct de 20 millions d'euros sur le bénéfice, surtout à cause d'une réduction de l'utilisation de l'itinérance ('roaming') au deuxième trimestre. Pour le reste de l'année, l'entreprise table sur un nouvel impact (-40 millions) en raison des restrictions en matière de voyages et du report possible de projets ICT dans les entreprises. Au deuxième trimestre, Proximus a déjà fortement réduit ses coûts (-8,8 pour cent). Ces trois derniers mois, son chiffre d'affaires a été de quasiment 6 pour cent inférieur pour s'établir à 1,33 milliard d'euros, mais le recul du bénéfice brut (ebitda) est resté limité à 1,5 pour cent (477 millions d'euros). Proximus confirme ce vendredi ses prévisions avec un bénéfice de groupe sous-jacent dans la partie supérieure de la fourchette de 780 à 800 millions d'euros.

Source : DataNews, écrit le 31 juillet 2020 par Kristof Van der Stadt.

q05

  • Client Proximus (Belgique)
  • *
  • Messages: 60
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #32 le: 01 août 2020 à 06:37:13 »
L'article original a été modifié.
https://datanews.levif.be/ict/actualite/proximus-accelere-le-deploiement-de-la-fibre-optique-via-eurofiber-et-delta-fiber/article-news-1315703.html
Ici proximus ne sous-traite pas la construction mais co-investit dans un schéma qui reste à définir. Vu que la fibre arrive déjà à proximité de la plupart des habitations du pays, le tronçon pour relier un client sera un mix de propriété à 100% par proximus et de dernier kilomètre co-investi. L'accord sera sans doute complexe.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 545
  • Vierzon (18)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #33 le: 01 août 2020 à 12:48:04 »
L'article original a été modifié.
https://datanews.levif.be/ict/actualite/proximus-accelere-le-deploiement-de-la-fibre-optique-via-eurofiber-et-delta-fiber/article-news-1315703.html
Ici proximus ne sous-traite pas la construction mais co-investit dans un schéma qui reste à définir. Vu que la fibre arrive déjà à proximité de la plupart des habitations du pays, le tronçon pour relier un client sera un mix de propriété à 100% par proximus et de dernier kilomètre co-investi. L'accord sera sans doute complexe.

C'est quand même complexe comparée à ce qui est fait en France avec les zones AMII.

q05

  • Client Proximus (Belgique)
  • *
  • Messages: 60
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #34 le: 01 août 2020 à 13:19:01 »
En france niveau complexité les accords sur le ftth ce n'est pas triste non plus !
En belgique on rajoute une couche avec les 3 régions et les querelles linguistiques.
La stratégie du français est à l'opposé de l'ancienne directrice pour qui il était hors de question de ne pas possèder le réseau en propre.
Proximus se réserve néanmoins l'installation à lui seul dans les grandes villes.
L'accord permettra à proximus de combler plus rapidement son retard face aux telcos.
Vu que le réseau sera ouvert, l'ibpt ne pourra plus reprocher à proximus de vouloir recréer un monopole sur la fibre.

 

Mobile View