Auteur Sujet: Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »  (Lu 4229 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

NicolasB

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 100
  • LYON 69
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #12 le: 07 avril 2019 à 02:48:17 »
Je ne comprends pas cet énorme retard sur la fibre, dans le pays "de l'Europe" qui montre souvent l'exemple dans plusieurs domaines. Je vais m'y installer d'ici quelques semaines, et j'ai l'impression d'être dans le début des années 2000 (que je n'ai pas connu, certes) où tout était sous cota, avec du faux illimité et maintenant où on a limite l'impression que la fibre existe depuis 1 an seulement.

Après je ne retire pas le fait que en rase campagne on a du 4G+ 1-2 "barres" et une ligne fixe avec un assez bon débit mais bon... Le sujet de la fibre est vraiment inexistant dans ce pays et je trouve cela frappant.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 704
  • Vierzon (18)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #13 le: 07 avril 2019 à 10:14:34 »
L’IBPT veut plus de concurrence sur le marché des lignes télécoms de haute qualité louées

L’Institut belge des postes et des télécommunications (IBPT) a lancé une consultation sur la régulation de l’accès télécoms de haute qualité, c’est-à-dire des lignes louées par des entreprises ou des opérateurs alternatifs.

D’après son analyse du marché de gros, Proximus y «occupe toujours une position dominante». L’organisme souhaite dès lors davantage y stimuler la concurrence.

Sur le marché de détail, les services d’accès de haute qualité sont destinés aux entreprises qui les utilisent, par exemple, pour connecter leurs différents sites entre eux et mettre sur pied des réseaux privés virtuels (VPN). Sur le marché de gros, les opérateurs alternatifs, comme Telenet, Orange mais aussi British Telecom (BT) ou Verizon, achètent ces services d’accès de haute qualité afin de connecter des sites qu’ils ne peuvent pas atteindre avec leur propre infrastructure de télécommunications.

Selon l’analyse de l’IBPT (qui n’évoque pas les câblo-opérateurs Telenet et Voo, NDLR), «Proximus détient toujours une puissance significative» sur ce marché de gros, où il jouit d’une importante part de marché. L’ex-Belgacom dispose en outre d’une infrastructure difficile à dupliquer sur l’ensemble de la Belgique, d’après l’Institut.

Des tarifs équitables et non discriminatoires

Pour le régulateur des télécoms, l’entreprise semi-publique doit continuer d’offrir aux opérateurs alternatifs un accès à ses infrastructures de cuivre et de fibre optique. Cela doit au moins leur permettre de dupliquer les services de Proximus ou de les adapter aux besoins de leurs clients. Ces derniers pourront également bénéficier d’une couverture nationale sans devoir s’interconnecter à plusieurs nœuds du réseau, estime l’IBPT.

L’Institut propose en outre d’obliger Proximus à fournir un accès «passif» via son infrastructure de fibre optique. Cela permettrait aux opérateurs alternatifs de directement y connecter leur propre équipement et stimulerait une concurrence plus durable, car passant par les infrastructures.

Pour ces différents services de gros, Proximus devra appliquer des tarifs équitables et non discriminatoires, suggère le régulateur.

Compte tenu du fait que plusieurs infrastructures sont déjà présentes dans certaines zones, l’IBPT souhaite laisser davantage y jouer la concurrence et y réduire le degré de régulation.

Les acteurs du marché disposent jusqu’au 10 mai pour communiquer leurs remarques concernant ce projet de décision. Ce que fera Proximus après avoir analysé attentivement la publication de vendredi, précise-t-il. Le texte sera ensuite présenté à l’Autorité belge de la Concurrence, aux régulateurs média et à la Commission européenne. La décision définitive est attendue avant la fin 2019.


Source : L'avenir.net

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 6 458
  • Les Ulis (91)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #14 le: 07 avril 2019 à 11:38:47 »
"suggère le régulateur"... En Belgique, contrairement à La France, les avis de l'autorité de régulation, l'IBPT, ressemblent plus à des souhaits qu'à des contraintes, contrairement aux régulations de l'ARCEP en France.

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 1 292
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #15 le: 08 avril 2019 à 00:49:22 »
D'après ce que j'avais compris d'une personne qui travaille dans le domaine, l'un des souci est qu'en belgique, le réseau câblé est très développé mais surtout avec beaucoup de niveaux de "split" notamment le final en aérien sur les murs de la rue. Les splitter ont été modernisé, ce qui fait que la fibre arrive assez bas dans le réseau, et donc pratiquement sur toute les facades, via des câbles coax+fibre (le coax servant donc d'alimentation des convertisseurs HFC).

Le plan de Proximus Telenet était donc de "simplement" remplacer la partie terminale par des coupleurs GPON 1:4 par ex, quitte à re-coupler en amont dans les BPEO.

Une architecture GPON valide, mais qui par définition empêche toute arrivé en FON comme en France sur les armoires (il faudrait dupliquer les câbles de rue).

A mon sens le seul moyen de garder un dégroupage possible dans ce genre d'archi c'est de faire du WDM.

Mais bien sur, le problème ici est de savoir :
1) comment garantir qu'un ONU merdique ne vienne pas chambouler l'arbre de l'opérateur voisin
2) qui va bénéficier des longueurs d'onde standard (1490/1310 en GPON, 1534/1600 pour le NG-PON) , et quels sont ceux qui devront utiliser d'autres fréquences , donc sans pouvoir bénéficier des économies d'échelle sur les achats du matériel. Et on peut pas demander à chaque op de choisir un protocole spécifique et s'y tenir.

L'une des solutions serait du tunable-WDM, mais vla le prix des optiques (OLT comme ONU) , surtout que pour un petit pays comme la belgique l'effet d'échelle ne jouera pas.

En tous cas un problème intéressant !

Il est *possible* que, du coup en belgique, un autre opérateur se lance dans la création d'une boucle locale alternative, en pariant sur le fait que le pays est pas grand, et qu'en dehors des villes il n'y a pas grand chose  (Mais l'espace urbain n'est pas grand non plus , donc implanter des armoires de rue c'est pas simple non plus , il faudrait largement revoir les technologie qu'on utilise en ZMD en France).



edit : Erreur de ma part, confondu proximus (DSL) et telenet (câble).... /o\
« Modifié: 08 avril 2019 à 22:13:08 par obinou »

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 704
  • Vierzon (18)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #16 le: 08 avril 2019 à 09:34:57 »
A noter que Proximus est à ma connaissance, le seul opérateur en Europe à ne pas proposer d'offre de collecte passive à ses concurrents. Ailleurs, c'est plutôt le contraire (voire Orange et SFR dans les zones AMII en France).

q05

  • Client Proximus (Belgique)
  • *
  • Messages: 50
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #17 le: 08 avril 2019 à 09:49:41 »
proximus (l'Etat belge en est actionnaire à un peu plus de 50%) a 2 réseaux:
-fibre jusque l'armoire de rue (ROP) et terminaison sur cuivre. A la louche il y a environ 30.000 ROP (contient un dslam vdsl2 vectorisé + 1 AGW Huawei pour le pots)
-nouveau réseau FTTH sans armoire de rue et câble en façade: il est en déploiement dans les grandes villes et les nouveaux lotissements (greenfield). Quelques dizaines (45?) d'OLO ont signés pour pouvoir l'utiliser. Edpnet l'utilise déjà. La priorité a été donnée à l'installation du ftth dans les zonings industriels.
L'installation physique du réseau est sous-traitée chez 2 (bientôt 3) fournisseurs.

VOO (propriété des intercommunales wallonne) est le concurrent en wallonie et est né d'une fusion des télédistributeurs. Son réseau est donc à la base en coax.
telenet (Liberty Global) a aussi son réseau en coax et est présent en flandre, bruxelles et dans la botte du Hainaut.

Pour la majorité des belges un accès Internet haut-débit (>30Mb/s) est disponible.


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 30 925
    • Twitter LaFibre.info
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #18 le: 08 avril 2019 à 09:57:21 »
Telenet a racheté le réseau de Numericable Belgique pour ceux qui se demandaient où était SFR Belgique.

"Le plan de Proximus est donc de "simplement" remplacer la partie terminale par des coupleurs GPON 1:4 par ex, quitte à re-coupler en amont dans les BPEO."

Sauf que ce n'est pas son réseau câblé, mais celui de ses concurents, il n'y a pas un problème, là ?

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 1 292
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #19 le: 08 avril 2019 à 22:11:17 »
Telenet a racheté le réseau de Numericable Belgique pour ceux qui se demandaient où était SFR Belgique.

"Le plan de Proximus est donc de "simplement" remplacer la partie terminale par des coupleurs GPON 1:4 par ex, quitte à re-coupler en amont dans les BPEO."

Sauf que ce n'est pas son réseau câblé, mais celui de ses concurrents, il n'y a pas un problème, là ?

C'est parce que j'ai dit de la merde, j'ai confondu : c'était pas proximus c'était Telenet dont je parlais.
C'était il y a ~ 1 ans , je ne sais pas si ce plan s'est concrétisé depuis - notamment car , en l'état il interdit l'accès en dégroupage au logement.
Ceci dit, le vectoring VDSL est aussi très efficace en la matière.


altf4arnold

  • Client Proximus (Belgique)
  • *
  • Messages: 7
  • Bruxelles 1853
    • Wiki personnel
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #20 le: 19 avril 2019 à 02:14:26 »
Je ne comprends pas cet énorme retard sur la fibre, dans le pays "de l'Europe" qui montre souvent l'exemple dans plusieurs domaines. Je vais m'y installer d'ici quelques semaines, et j'ai l'impression d'être dans le début des années 2000 (que je n'ai pas connu, certes) où tout était sous cota, avec du faux illimité et maintenant où on a limite l'impression que la fibre existe depuis 1 an seulement.

Après je ne retire pas le fait que en rase campagne on a du 4G+ 1-2 "barres" et une ligne fixe avec un assez bon débit mais bon... Le sujet de la fibre est vraiment inexistant dans ce pays et je trouve cela frappant.

C est ce qui arrive dans un pays ou il n y a pas de concurence parce que le plus gros operateur est financé a 51% par l etat qui va mettre des bâtons dans les roues de quiconque viendrait menacer leur capital. (Si un nouvel opérateur venait casser les prix, c est une source de revenus en moins pour eux et vu les prix en belgique, crois moi qu il y a de quoi casser) du coup, fibre optique? Pas nécessaire. Le client payera de toute façon parce qu il n y a rien d autre
(pareil avec la 4G, on avait une histoire comme 2 ans de retards sur toute l UE avant de commencer a penser a la deployer, tout ça pour une loie de puissance radio... a verifier, je ne suis pas certain du dernier point) proximus depends énormèment du politique et ça se fait parfois bien ressentir.

En Belgique on a du réseau cher er dépassé mais plus ou moins bon

 

Mobile View