Auteur Sujet: Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »  (Lu 870 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

q05

  • Client Proximus (Belgique)
  • *
  • Messages: 45
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« le: 16 décembre 2016 à 09:25:11 »
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique » pour offrir à ses clients un nouveau réseau prêt pour le futur



- Proximus annonce un investissement de 3 milliards d'euros dans les 10 prochaines années en vue d'accélérer le déploiement de la fibre optique en Belgique

- La fibre optique est le réseau fixe du futur : offrant des vitesses de téléchargement inégalées, qui peuvent être identiques en envoi et en réception, elle ouvre la voie à de nouvelles manières de vivre et de travailler, avec à la clé un taux de satisfaction client très élevé

- Proximus amènera la fibre optique à plus de 85 % des entreprises et plus de 50 % des ménages

- Les zones urbaines à forte densité de population seront, à terme, entièrement couvertes par la fibre optique, avec un déploiement progressif dans 6 villes dès le début de l’année 2017 : Anvers, Bruxelles, Charleroi, Gand, Namur et Roulers

Dans les années à venir, le trafic de données et les services numériques poursuivront leur croissance exponentielle, principalement sous l'impulsion des applications vidéo et de cloud et de l'Internet des Objets. Pionnière dans le domaine des technologies de réseau, Proximus entend anticiper les besoins de ses clients et préparer son infrastructure pour l'avenir.

C'est pourquoi elle accélérera le déploiement de la fibre optique sur son réseau fixe grâce à son plan d'investissement « La fibre en Belgique », approuvé par le Conseil d'Administration de l'entreprise ce jeudi 15 décembre.

Dans un marché très concurrentiel, Proximus est convaincue que l'expérience client exceptionnelle offerte par la fibre optique, avec des vitesses de téléchargement ultrarapides et une vitesse de réaction sans précédent, augmentera sa part de marché sur le segment résidentiel et renforcera sa position sur le segment des entreprises.


Proximus amène la fibre optique dans les habitations

En matière de fibre optique, Proximus est à l'avant-garde depuis de nombreuses années. En 2004, elle était le premier opérateur en Europe à se lancer dans la construction d'un réseau national de fibre optique. Aujourd’hui, Proximus se classe dans le top 5 mondial des opérateurs en termes de proportion de fibre optique au sein de son réseau VDSL, avec plus de 21.000 kilomètres de fibre optique reliant ses bornes de répartition. Depuis le lancement de sa stratégie Fit for Growth, Proximus a déployé la fibre optique dans plus de 80 % des zones industrielles en Belgique. Plus de 6.000 de ses clients sur le segment des entreprises sont connectés à la fibre optique aujourd’hui.

Dans les mois et les années à venir, Proximus veut accélérer le déploiement de la fibre optique en Belgique en vue d'atteindre plus de 85 % des entreprises et plus de 50 % des ménages. Atteindre les entreprises reste la priorité de Proximus. D'un point de vue financier et opérationnel, il est judicieux de combiner le déploiement de Fiber-To-The-Business dans les zones urbaines denses avec la couverture des habitations, étant donné que le déploiement de Fiber-To-The-Home peut alors se faire à un coût acceptable dans ces zones. À partir de début 2017, Proximus sera le premier opérateur en Belgique à amener la fibre optique dans des maisons et appartements existants. Elle prévoit un déploiement progressif dans 6 grandes villes : Anvers, Bruxelles, Charleroi, Gand, Namur et Roulers.

Dominique Leroy, Administrateur Délégué de Proximus :
« En investissant 3 milliards d'euros dans le déploiement national de ce réseau de nouvelle génération résolument tourné vers l'avenir, nous permettrons à nos clients d'exploiter pleinement les opportunités de l'ère numérique, grâce à des vitesses de téléchargement sans précédent en Belgique. La fibre optique offre aux clients l'expérience ultime du haut débit pour surfer, regarder du contenu en streaming, jouer et travailler à la vitesse de la lumière. Nous allons accélérer le déploiement de la fibre optique en Belgique. Et nous comptons y mettre les moyens : chaque minute, nous amènerons la fibre optique à une habitation supplèmentaire. »

Geert Standaert, Chief Technology Officer de Proximus :
« Proximus joue depuis des années un rôle de premier plan dans l'innovation en matière de haut débit. On lui doit des premières belges et mondiales dans les technologies ADSL, VDSL2 et Vectoring ainsi que dans la fibre optique. Aujourd'hui, Proximus innove une fois de plus en étant le premier opérateur sur le marché belge à amener la puissance extraordinaire de la fibre optique dans les maisons et appartements existants. Une excellente nouvelle pour les clients belges, car la fibre optique est considérée comme la technologie ultime en matière de haut débit. Elle nous permettra de répondre aux besoins des clients pendant de très longues années. »

Bien entendu, Proximus n'oubliera pas les clients vivant en dehors des zones urbaines à forte densité de population. Elle continuera à investir dans l'amélioration de son réseau Fiber-To-The-Curb existant, en amenant la fibre optique plus près du client et en déployant la technologie VDSL de nouvelle génération afin de booster les performances.


La fibre optique accroît la satisfaction globale du client

Proximus est convaincue que le lancement de Fiber-To-The-Home dans des habitations existantes augmentera et renforcera sa part de marché sur le segment résidentiel. Les commentaires des premiers clients raccordés à la fibre optique dans de nouveaux lotissements résidentiels sont révélateurs : les clients raccordés à la fibre optique accueillent très favorablement cette innovation et sont globalement plus satisfaits. Ils sont plus fidèles et utilisent plus de services.

Fiber-To-The-Home permet à tout le monde à la maison de surfer plus vite que jamais. L'envoi d'une vidéo en très haute définition, par exemple, ne prend que quelques minutes. La fibre optique est la technologie idéale qui permet à toute la famille de bénéficier de l’image la plus nette sur tous les écrans ou d'être en ligne simultanèment, sans accroc, même à l’heure de pointe. Avec la fibre optique, tout le monde surfe, streame et joue en ligne instantanèment, sans latence ni perte de qualité. Autre avantage : la fibre optique ajoute de la valeur aux domiciles raccordés, puisque ceux-ci sont équipés pour l'avenir !

L'accélération de Fiber-To-The-Business soutiendra également la solide position de Proximus sur le segment professionnel.

Avec Fiber-To-The-Business, les clients professionnels sont fin prêts pour les derniers développements numériques. La fibre optique facilite énormèment la collaboration entre les employés. Tous les documents sont en effet stockés dans le cloud et accessibles immédiatement, grâce aux vitesses d'envoi et de réception ultrarapides. La fibre optique permet à tous les employés de surfer et de regarder du contenu en streaming de manière intensive et simultanée, sans latence, même s'ils utilisent des fichiers volumineux, comme c'est généralement le cas chez les architectes ou designers. De plus, la fibre optique est également une solution qui permet de mieux protéger les données. Elle favorise la croissance des entreprises sans nécessiter d'investissements supplèmentaires dans l'infrastructure.


Versement d'un dividende stable au cours des trois prochaines années

La bonne santé financière de Proximus lui permet d'investir dans la satisfaction client et dans la valeur à long terme de l'entreprise. Avec le déploiement annoncé de la fibre optique, Proximus estime à environ 1 milliard d'euros son niveau d'investissement annuel au niveau du Groupe pour les 3 prochaines années.

Grâce à sa stratégie de croissance et ses programmes de gestion des coûts, Proximus s’attend à ce que son cash-flow libre lui permette de maintenir un dividende stable malgré les impacts liés à la régulation. Proximus peut dès lors d'ores et déjà annoncer aujourd'hui son intention de verser à ses actionnaires un dividende stable de 1,50 euro par action pour la période 2017-2019*.

*Sous réserve que Proximus réalise son plan stratégique à 3 ans


Une étape essentielle vers l’infrastructure digitale du futur en Belgique

Investir dans un réseau du futur basé sur la fibre optique est crucial pour permettre aux entreprises et aux citoyens d'accéder aux services numériques les plus avancés. Qui dit réseaux plus performants dit également plus de croissance et plus d'emplois pour notre pays.

Charles Michel, Premier ministre :
"L'intention de Proximus d'investir dans le déploiement de la fibre optique est une excellente nouvelle pour la Belgique. En effet, il est devenu essentiel pour chaque pays de disposer de réseaux télécoms hautement performants pour pouvoir garantir son développement économique, social et culturel. Le gouvernement fédéral veillera dès lors à créer des conditions favorables pour cet investissement dans la fibre optique. L'amélioration de l'infrastructure numérique en Belgique constitue l'un des trois piliers clés du Pacte national pour les investissements stratégiques."

Alexander De Croo, ministre des Télécommunications :
"Le déploiement de la fibre optique est un énorme pas en avant dans notre ambition de hisser la Belgique dans le top 3 des pays numériques les plus avancés en Europe d'ici 2020. Le plan d’action ‘Digital Belgium’ veut faciliter les investissements dans la fibre optique afin d’atteindre une vitesse haut débit de 1 Gbps pour la moitié des foyers belges d’ici 2020 et réaliser l’objectif européen d’une vitesse de 100 Mbps pour tous les foyers d’ici 2025."


Source : Proximus, le 16 décembre 2016

q05

  • Client Proximus (Belgique)
  • *
  • Messages: 45
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #1 le: 04 février 2017 à 18:23:28 »
Proximus installe la fibre optique à Namur et la réponse de Proximus à la lettre d’Orange:
http://www.astel.be/Proximus-installe-la-fibre-optique-a-Namur_4638

q05

  • Client Proximus (Belgique)
  • *
  • Messages: 45
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #2 le: 05 octobre 2017 à 07:51:08 »
edpnet passe en bitstream sur le réseau ftth de proximus.
Contrairement à ce qui se passe en france, ce réseau n'a pas d'armoire de rue. EDPNET vient brancher ses équipements à partir d'un point central: plus rapide à configurer, plus fiable, moins cher qu'avec des armoires.
https://www.proximus.com/en/news/edpnet-signs-commercial-fiber-home-wholesale-deal-proximus
https://www.proximus.com/sites/default/files/Documents/Investors/Reports/2016/fiber/Fiber_MarketCommunication_presentation_forweb.pdf

alain_p

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 4 365
  • Arpajon (91)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #3 le: 05 octobre 2017 à 13:40:49 »
Le problème, c'est qu'il n'y a pas de concurrence par les infrastructures. Tout le monde dépend de Proximus, et du prix auquel il loue son offre. Cela rappelle en France l'offre sur le câble de SFR, où aujourd'hui Bouygues Telecom ne vend plus d'offre, et auparavant la limitait à 100 Mb/s, et où le seul pratiquement qui reste est LaPoste, avec une toute petite part de marché.

q05

  • Client Proximus (Belgique)
  • *
  • Messages: 45
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #4 le: 07 octobre 2017 à 08:40:48 »
Maintenant que le ftth s'impose, on devrait s'inspirer des réseaux de gaz ou d'électricité qui eux ne sont pas installés inutilement en double.
On pourrait avoir de la fibre noire sur laquelle les opérateurs viendraient se brancher (voir exemples de villes qui l'ont fait dans le lien). Ce serait beaucoup plus rationnel et éviterait les monopôles, ou entente entre ennemis, qui surgiront inévitablement, armoire ou pas.

http://www.technoeconomics.ugent.be/output/phd_marlies.pdf

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 28 277
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #5 le: 07 octobre 2017 à 09:04:02 »
(voir exemples de villes qui l'ont fait dans le lien)
Sur laquelle des 244 pages ?

q05

  • Client Proximus (Belgique)
  • *
  • Messages: 45
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #6 le: 07 octobre 2017 à 09:09:31 »
A la page 78
4.2.1 A public company operating a dark fiber network in Stockholm.
A noter aussi que si l'ibpt (notre arcep) venait à imposer les armoires, proximus laisse sous-entendre qu'alors il arrêterait tout net son déploiement car, entre-autres, son coût ne serait plus compétitif face à la mise à jour en docsis 3.1 des câblos.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 28 277
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #7 le: 07 octobre 2017 à 10:27:38 »
p110 du pdf donc.

alain_p

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 4 365
  • Arpajon (91)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #8 le: 07 octobre 2017 à 12:01:15 »
A noter aussi que si l'ibpt (notre arcep) venait à imposer les armoires, proximus laisse sous-entendre qu'alors il arrêterait tout net son déploiement car, entre-autres, son coût ne serait plus compétitif face à la mise à jour en docsis 3.1 des câblos.

C'est surtout que cela permettrait aux concurrents de venir sur ces PM, et donc qu'il n'aurait plus 100% de parts de marché, et que son modèle économique serait peut-être à revoir.

En France, les PMs ne semblent pas poser de problème de rentabilité, surtout que le déploiement est en grande partie co-financé à plusieurs. SFR ne semble pas vouloir déployer du DOCSIS 3.1 (même s'il a parlé de test à Guyancourt). Il y a quand même de gros investissements là aussi.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 288
  • Vierzon (18)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #9 le: 19 octobre 2017 à 13:00:35 »
C'est surtout que cela permettrait aux concurrents de venir sur ces PM, et donc qu'il n'aurait plus 100% de parts de marché, et que son modèle économique serait peut-être à revoir.

En France, les PMs ne semblent pas poser de problème de rentabilité, surtout que le déploiement est en grande partie co-financé à plusieurs. SFR ne semble pas vouloir déployer du DOCSIS 3.1 (même s'il a parlé de test à Guyancourt). Il y a quand même de gros investissements là aussi.

Entièrement d'accord. D'ailleurs SFR pourrait aussi co-investir avec Orange sur les réseaux FttH de Proximus.

 

Mobile View