Auteur Sujet: Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »  (Lu 92903 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 214
  • Vierzon (18)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #180 le: 15 janvier 2023 à 09:41:30 »

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 214
  • Vierzon (18)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #181 le: 23 février 2023 à 12:36:02 »
Guerre de l’Internet ultra rapide : Proximus tacle VOO et estime avoir pris 3 à 5 ans d’avance

Proximus a lancé le 20 février 2023 “l'Internet le plus rapide de Belgique” via une nouvelle connexion fibre optique qui dribble les concurrents VOO et Telenet, tous deux contraints de composer avec les limites de leur câble coaxial.



Le CEO de Proximus Guillaume Boutin estime que la concurrence va avoir besoin de trois à cinq ans pour rattraper
son retard sur les progrès de la fibre optique de l'opérateur. ©Belga

Proximus marque des points sur le champ de bataille de l’Internet ultra rapide. Le lundi 20 février 2023, l’opérateur a lancé “l’Internet le plus rapide de Belgique” via “la technologie fibre 10 Gbps”. Cinq villes raccordées à la fibre optique sont concernées dans un premier temps : Liège, Namur, Bruxelles, Anvers, Gand.

Nom de code : Ultra Fiber. Prix vertigineux de cette option : 30 € par mois en marge des 12 € de l’option Fiber Gigabit et de l’abonnement Fiber Standard.

Prise de pouvoir sur l’upload

Certes, l’intitulé est un brin trompeur.

La technologie promise de 10 Gbps (gigabits par seconde) est l’addition arrondie au chiffre supérieur de la vitesse de téléchargement/download (maximum 8,5 Gbps) et de la vitesse d’envoi/upload (maximum 1 Gbps).

Au-delà de la petite entorse aux mathématiques, Proximus dribble VOO et Telenet sur le terrain des performances, tout spécifiquement celles de l’upload, le talon d’Achille du câble coaxial de ses deux concurrents.

L’upload ? En complément du download (téléchargement), l’upload (envoi) entre en jeu lorsque vous envoyez des données, comme votre son et votre image pendant une vidéoconférence.

Bridé par son réseau hybride fibre/coaxial, le Wallon VOO propose au mieux 50 Mbps (mégabits par seconde) en envoi, soit une vitesse vingt fois inférieure au gigabit (1 Gbps) de l’Ultra Fiber de Proximus.

Dans des conditions similaires, le Flamand Telenet plafonne à 40 Mbps.

“Notre supériorité technologique devient indéniable”

Bref, Proximus prend l’ascendant psychologique et commercial.

Son SEO Guillaume Boutin n’a d’ailleurs pas manqué d’appuyer là où ça fait mal lors de la présentation des résultats financiers du groupe le vendredi 17 février 2023.

“Notre réseau fibre nous donne un avantage compétitif crucial. Il faut bien que vous ayez en tête que depuis quinze ans Proximus a, en fait, un retard technologique par rapport à la concurrence. On a du cuivre, ils ont du coaxial. Mais on entre désormais dans une nouvelle phase où on va inverser la tendance. ”

“Notre supériorité technologique devient indéniable, sur le download mais surtout sur l’upload”, poursuit Guillaume Boutin. “La technologie coaxiale est limitée technologiquement à moins de 100 mégabits par seconde sur l’upload, même avec les évolutions futures du coax. La fibre n’a pas de limite sur l’upload. Sur le download, le 10 gigabits par seconde est également quelque chose que le câble, même dans ses évolutions futures, ne pourra jamais atteindre. ”



Une vitesse d'envoi (upload) élevée et un temps de latence aussi réduit que possible sont des atouts pour les "gamers" les plus exigeants,
rappelle Proximus au moment de vanter sa fibre optique. ©Adshot

Ces derniers mètres du réseau qui changent tout

Pour comprendre ce discours, décryptons comment fonctionnent les trois réseaux fixes de Belgique.

Le réseau fixe de Proximus est composé de fibre optique et, dans les derniers mètres qui séparent le boîtier de rue de l’habitation, de fil de cuivre. Véhicule du VDSL, ce fil de cuivre est le maillon faible du réseau. Depuis 2017, Proximus s’emploie à remplacer ces derniers mètres de cuivre maison par maison, quartier par quartier, ville par ville, par de la fibre optique. C’est une stratégie FTTH (Fiber to the Home) ambitieuse mais coûteuse et parasite, dans ce sens où il est nécessaire de tirer de nouveaux câbles dans les rues et dans les maisons. Couverture actuelle de la fibre : 21 % de foyers et des entreprises belges.



Proximus a entamé en 2017 le remplacement des derniers mètres de cuivre qui séparent une maison du boîtier de rue par de la fibre optique. ©Proximus

Le réseau fixe de VOO est composé de fibre optique et, dans les derniers mètres qui séparent le boîtier de rue de l’habitation, de câble coaxial. C’est un câble solide et performant qui permet d’atteindre une vitesse de téléchargement de 1 Gbps. VOO libère progressivement cette vitesse depuis 2022 sur son réseau, ville par ville. C’est un déploiement nettement moins coûteux et moins envahissant que celui de la stratégie FTTH. Gros bémol : la vitesse d’upload à la traîne et les perspectives d’évolution incertaines. Couverture actuelle du gigabit (1 Gbps) : 25 % du réseau VOO (Wallonie, Bruxelles).



Le réseau fixe de Telenet est un réseau hybride (fibre/coaxial) similaire à celui de VOO, sauf que l’opérateur flamand a bouclé depuis 2019 le déploiement du gigabit (1 Gbps). En juillet 2022, il s’est engagé dans une stratégie FTTH (Fiber to the Home) à 10 Gbps. En ligne de mire : le remplacement des derniers mètres de câble coaxial par de la fibre optique, avec l’ambition “de couvrir 78 % de la Flandre en FTTH d'ici 2038. ”

Une machine à fibrer la Belgique

À la lumière de ces éléments, force est de constater que Proximus possède une longueur d’avance sur ses deux concurrents sur le terrain hautement concurrentiel des réseaux fixes.

“Nous avons construit une véritable machine qui permet de fibrer 10 % des foyers belges chaque année et ce pour les dix prochaines années”, insiste le CEO de Proximus, Guillaume Boutin. “C’est un avantage compétitif majeur, il faudra entre trois et cinq ans probablement pour voir la concurrence capable d’atteindre ce niveau de sophistication. On parle ici de réseau 10 gigabits par seconde. Ça, c’est le download speed. Mais vous savez que le plus important pour les années à venir, cela sera l’upload speed, la capacité à uploader très rapidement avec une latence très faible les services qui passeront autour de vous. Là seule la fibre est capable de relever ce défi. ”

Le CEO de VOO : “Je n’ai pas besoin de 10 gigabits par seconde”

VOO est dans une position inconfortable.

Jadis le premier à proposer en Wallonie et à Bruxelles les meilleures vitesses Internet (200 Mbps, puis 400 Mbps et 500 Mbps), l’opérateur s’accroche à une technologie du passé, le câble coaxial et sa norme DOCSIS certes encore appelée à évoluer. Mais suffisamment pour combler le fossé qui sépare le coaxial du 100 % fibre ?

“Le 10 gigabits par seconde sur le coaxial tourne en laboratoire”, insiste VOO. Ou encore : “Personnellement, je n’ai pas besoin de 10 Gbps”, osait récemment le nouveau CEO de VOO, Edouard Rodriguez.



Le nouveau CEO de VOO, Edouard Rodriguez, estime que la vitesse de 10 gigabits par seconde ne fait pas encore partie des besoins des clients.

Plus pragmatiquement, le déploiement du gigabit sur le coxial coûte nettement moins cher que le 100 % fibre à l’heure où la société n’a probablement pas les ressources pour assumer une stratégie FTTH (Fiber to the Home).

La situation est d’autant plus inconfortable que la Commission européenne devrait indiquer d’ici fin mars 2023 si elle valide le rachat de VOO par Orange. En cas de réponse positive, quels seront les plans du nouveau propriétaire ? “Est-ce que Orange investira dans la fibre ? Je n’en sais rien. Je ne connais pas les plans”, assure Edouard Rodriguez.


Source : l'avenir, écrit le 22 février 2023 par Georges Lekeu

q05

  • Abonné Proximus (Belgique)
  • *
  • Messages: 325
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #182 le: 23 février 2023 à 13:53:55 »
pxs se vante prématurément d'un réseau qui n'en est encore qu'à 21% de déploiement.
En attendant la meilleure offre c'est Zunny de VOO.
Le câble passera aussi à du 100% fibre mais les câblos peuvent y aller progressivement.
L'avenir des FAIs n'est guère réjouissant avec les clients quittant la TV linéaire et les sociétés passant leurs appels via teams. Il ne restera plus que l'accès Internet à partager avec une forte concurrence. Et avec l'xgspon on pourrait voir arriver le partage d'une seule connexion par les habitants d'un immeuble.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 214
  • Vierzon (18)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #183 le: 08 mars 2023 à 16:04:40 »
Proximus annonce du changement pour le déploiement de la fibre optique

Proximus a décidé d’adopter une charte de responsabilité sociétale dans le cadre du déploiement de la fibre, a expliqué mardi son CEO Guillaume Boutin lors d’une audition devant la commission des entreprises publiques à la Chambre.



Le groupe n’accepte désormais que deux niveaux supplémentaires de sous-traitants de la part de ses partenaires qui déploient le réseau de fibre optique.

En début d’année, plusieurs journaux avaient rapporté que l’inspection sociale avait constaté l’existence de travail illégal et de plusieurs infractions au droit du travail chez des sous-traitants qui posaient des câbles de fibre optique pour Proximus. Mardi, l’entreprise de télécommunications a répété que seuls des « manquements administratifs » avaient été détectés, notamment dans les infrastructures à disposition des travailleurs sur les chantiers, et non du travail illégal.

Pour éviter ces problèmes, le groupe a rédigé une charte de responsabilité sociétale regroupant six engagements, dont la limitation des niveaux de sous-traitants. Ses partenaires devront notamment recevoir l’accord de Proximus avant l’exécution d’un travail par un sous-traitant.

Les partenaires et les sous-traitants doivent également prouver leur certification par un label, une attestation ou un certificat de respect des mesures de prévention nécessaires.

Par ailleurs, des surveillants et coordinateurs de sécurité visiteront chaque chantier au moins une fois par semaine afin de vérifier le respect des normes de sécurité, a encore détaillé Guillaume Boutin.

Proximus prévoit également des formations sur les principes de la sécurité spécifiques sur les chantiers et des réunions avec les services d’inspection chargés du contrôle des lois sociales afin d’évaluer les mesures.

Le groupe indique qu’il mettra fin à la collaboration avec le partenaire ou le sous-traitant en cas de non-respect des critères de qualité ou de détection de « violations flagrantes ».

Dans le cadre du déploiement de la fibre optique, Proximus compte quelque 300 chantiers en régie propre et 200 gérés par ses partenaires.


Source : Sudinfo

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 214
  • Vierzon (18)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #184 le: 09 mars 2023 à 11:57:05 »
Proximus veut pouvoir collaborer avec les concurrents pour le réseau à fibre optique

Le directeur de Proximus, Guillaume Boutin, souhaite pouvoir dialoguer avec les concurrents à propos d’un déploiement conjoint du réseau à fibre optique. Voilà en substance l’appel qu’il a lancé hier mardi à la Chambre. ‘Cela n’a aucun sens d’ouvrir trois ou quatre fois les trottoirs’, a déclaré Boutin.

Proximus est activement occupé à déployer un réseau à fibre optique pour un internet plus rapide. L’opérateur compte le faire dans quasiment toute la Belgique. Mais ces travaux coûtent très cher, et le résultat n’est pas partout aussi intéressant d’un point de vue économique. Boutin est par conséquent depuis assez longtemps déjà favorable à une collaboration avec d’autres opérateurs, surtout dans les zones moins densément peuplées.

Mais, comme il l’a expliqué devant la commission parlementaire sur les entreprises publiques, il lui est actuellement interdit de collaborer avec ses concurrents – Telenet et Orange. ‘Si je leur parle aujourd’hui, il est question de formation d’un cartel, ce qui n’est pas autorisé’, a-t-il déclaré.

Cette année, le régulateur doit établir un cadre dans lequel des entretiens constructifs avec les concurrents pourront avoir lieu, selon Boutin, qui espère que cela permettra d’éviter une ‘surcapacité’.

‘Il va de soi qu’il faut laisser jouer la concurrence où cela est économiquement viable, dans les zones densément peuplées. Nous ne voulons pas créer un monopole’, a insisté Boutin. Mais dans les régions où cela n’est pas réaliste du point de vue économique et où il y a un impact sur l’environnement et les citoyens, le directeur de Proximus souhaiterait vouloir partager un réseau avec ses concurrents. La technologie de la fibre optique le permet, d’après lui. Boutin a répété que, selon lui, il n’est pas tenable à long terme que quatre opérateurs télécoms soient actifs en Belgique. Outre Proximus, Telenet et Orange, le roumain DIGI s’apprête en effet à devenir opérationnel dans notre pays avec un réseau mobile. Boutin estime que le nombre d’opérateurs devra être ‘rationalisé’ au niveau européen.


Source : DataNews

q05

  • Abonné Proximus (Belgique)
  • *
  • Messages: 325
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #185 le: 09 mars 2023 à 12:46:29 »
L'audition: https://www.lachambre.be/media/index.html?language=fr&sid=55U3706
Discours convenu avec tous les poncifs à la mode: woke, greenwashing , mégalo, quantique. Tiens on a abandonné le chirurgien 5G.
Beaucoup de questions pertinentes, aucune réponse. A 1h39 l'interpellation piquante du PTB.
Pas un mot sur l'IT donné aux indiens. C'est d'autant plus navrant que l'Etat possède 53% des actions.
Pas un mot sur le déploiement en P2P par fiberklaar et unifiber alors que pxs déploie en P2MP. Techniquement le P2P c'est absurde. On peut à la place faire du XGS-PON + slicing de l'OLT. Ce P2P ne semble pas intéresser Orange ni telenet.
Je me demande d'où viendront à l'avenir les profits avec la perte de clients TV et le voip qui contourne l'itinérance.
 
Et dire que la méhode agile rends les employés plus heureux faut oser quand même ! C'est juste la dernière méthode à la mode pour mieux presser le citron.
Avoir plus d'un réseau data dans une rue est un non sens. La logique du capitalisme pousse au gaspillage. Bravo tout de même pour viser une couverture à 95% du pays. Mais n'exagérons pas l'exploit: ce n'est jamais qu'un petit câble à tirer, rien à voir par exemple avec le génie civil du réseau électrique.
On se demande bien pourquoi l'Etat a autorisé un 4ème opérateur et affaiblir ainsi son entreprise. Une hérésie de plus à son actif.
« Modifié: 10 mars 2023 à 09:35:09 par q05 »

eloicf

  • Abonné FAI autre
  • *
  • Messages: 33
  • Charleroi (BE)
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #186 le: 09 mars 2023 à 21:13:27 »

Pas un mot sur le déploiement en P2P par fiberklaar et unifiber alors que pxs déploie en P2MP. Techniquement le P2P c'est absurde. On peut à la place faire du XGS-PON + slicing de l'OLT.

comme déjà repeté, fiberklaar et unifiber est en GPON, pas en P2P.
le reseau peut le faire si le besoin se fait sentir mais il est configuré par defaut en GPON.

d'un point de vue juridique etc... aussi bien fiberklaar et unifiber sont independants
ce qui est surprenant par contre, c'est de balancer d'utiliser les reseaux des autres etc... je sais pas trop ce qu'il veut reellement faire

un reseau conjoint comme les JV
ou faire des synergies

q05

  • Abonné Proximus (Belgique)
  • *
  • Messages: 325
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #187 le: 09 mars 2023 à 21:32:30 »
Déjà dit aussi mettre le coupleur dans le pop c'est avoir tous les inconvénients du P2P.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 214
  • Vierzon (18)


q05

  • Abonné Proximus (Belgique)
  • *
  • Messages: 325
Proximus lance le projet « La fibre en Belgique »
« Réponse #190 le: 29 juin 2023 à 08:53:09 »
https://www.proximus.com/fr/news/2023/20230629-proximus-higher-fiber-speed.html
mega fiber 500/500
giga fiber 2500/500 xgs-pon
ultra fiber 8500/1000 xgs-pon

L'offre de base voit son upload passer de 50 à 500. On était plutôt habitué à de petits incréments.  proximus attaque la concurrence sur leur point faible.

« Modifié: 29 juin 2023 à 10:53:46 par q05 »

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 214
  • Vierzon (18)