Auteur Sujet: Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom  (Lu 11000 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 10 792
Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom
« Réponse #24 le: 23 janvier 2015 à 17:34:40 »
Les actionnaires de Portugal Telecom ont voté oui.
Plus rien ne s'oppose à ce que l'opérateur intègre Altice.

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 172
  • Vierzon (18)
Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom
« Réponse #25 le: 02 février 2019 à 10:09:17 »
Altice se prépare à vendre une part de son réseau de fibre au Portugal

LONDRES/PARIS (Reuters) - Altice Europe se prépare à vendre une participation dans son réseau de fibre optique au Portugal, ont rapporté à Reuters des sources au fait du dossier, ajoutant que le processus d'enchères devrait commencer dans une quinzaine de jours.

En novembre dernier, le groupe de médias et de télécoms, lourdement endetté, qui a pris le contrôle de Portugal Telecom en 2015, a cédé à trois fonds d'investissement une participation minoritaire de 49,99% dans SFR FTTH, son réseau de fibre optique en France pour 1,8 milliard d'euros.

L'entreprise fondée par Patrick Drahi a engagé Lazard pour sonder les éventuels candidats, parmi lesquels les fonds américains KKR et Morgan Stanley Infrastructure Partners, ont indiqué les trois sources.

Les dossiers d'informations sur le réseau portugais devraient être envoyés dans les prochaines semaines et préciseront comment Altice divisera les coûts et les marges entre sa division de services de télécommunications et son réseau câblé au Portugal, ont-elles ajouté.

Morgan Stanley Infrastructure Partners, associé à Horizon Equity Partners, a repris 75% des activités de tours portugaises d'Altice l'année dernière et est considéré comme un candidat de poids, ont indiqué ces sources, soulignant qu'aucun accord n'était conclu.

Parmi les autres candidats possibles figurent les fonds d'investissement Ardian, Macquarie Group et I Squared Capital.

Un porte-parole d'Altice Portugal n'était pas disponible dans l'immédiat. Lazard, Morgan Stanley Infrastructure Partners et Ardian n'ont pas souhaité commenter ces informations. Macquarie et I Squared Capital n'ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Altice se restructure pour se désendetter, après avoir connu une croissance rapide au cours des dernières années grâce à une série d'acquisitions.

En juin 2018, l'opérateur a déjà cédé des participations dans ses tours mobiles en France et au Portugal pour 2,5 milliards d'euros.

Il a également poursuivi la scission de sa branche américaine, Altice USA, permettant à Patrick Drahi de garder le contrôle des opérations européennes et américaines.

Patrick Drahi doit regagner la confiance du marché après la chute du titre en Bourse, les investisseurs doutant de la capacité du groupe à rembourser une dette évaluée à 30 milliards d'euros.

L'homme d'affaires doit également renforcer les réserves de trésorerie d'Altice pour participer aux enchères pour les fréquences 5G de téléphonie mobile en France, qui devraient débuter à l'automne, les licences devant être attribuées début 2020.

Les fréquences sont un enjeu essentiel pour les quatre principaux opérateurs français; Orange, SFR, filiale d'Altice Europe, Bouygues Telecom et Iliad, qui dépensent à intervalles réguliers des sommes élevées pour obtenir l'autorisation de les utiliser.


Source : Capital, écrit le 02 février 2019 par Pamela Barbaglia, Andrés González et Gwénaëlle Barzic

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 12 054
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom
« Réponse #26 le: 02 février 2019 à 18:38:46 »

a cédé à trois fonds d'investissement une participation minoritaire de 49,99% dans SFR FTTH, son réseau de fibre optique en France pour 1,8 milliard d'euros.

A noter une imprécision : SFR n'a pas cédé son réseau FTTH actuel, mais plutôt a financé sse déploiements à venir dans les zones AMII et RIP. SFR FTTH ne possédera pas en effet l'actuel réseau en particulier en ZTD.

Sinon, on pouvait s'y attendre pour le Portugal, après la vente de 49.99% des relais Telecom en France et Portugal, et donc de SFR FTTH.

Avec ces ventes, il faut s'attendre aussi à une diminution des recettes tirées de ces activités, puisqu'elles seront partagées à 50% avec les fonds d'investissement.

On verra aussi l'effet de ces ventes sur le niveau d'endettement d'Altice, lorsqu'il publiera ses résultats 2018. Jusqu'ici la dette n'avait pas baissé.

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 172
  • Vierzon (18)
Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom
« Réponse #27 le: 05 juin 2019 à 14:58:15 »
Altice trébuche, le réseau de fibre optique au Portugal en question

Altice décroche de plus de 3% à 2,6 euros à Amsterdam alors que la vente d'une participation dans son réseau de fibre optique au Portugal susciterait...

Altice Europe décroche de plus de 3% à 2,6 euros à Amsterdam alors que la vente d'une participation dans son réseau de fibre optique au Portugal susciterait finalement un intérêt modéré de la part des candidats potentiels. Selon des sources proches du dossier citées par 'Bloomberg', l'opérateur télécoms aurait reçu des offres valorisant le réseau entre 3 et 4 milliards d'euros quand le groupe de Patrick Drahi espérait un montant d'au moins 5 MdsE. Les analystes évoquaient même une somme plus élevée.

Plusieurs candidats jettent l'éponge

Plusieurs prétendants qui avaient ainsi initialement exprimé leur intérêt, y compris Brookfield Asset Management et Cellnex Telecom, auraient décidé de ne pas présenter d'offres contraignantes, précise l'agence. La société de capital-investissement Antin Infrastructure aurait en revanche fait une offre finale. Compte tenu des propositions reçues, Altice pourrait finalement décider de conserver la totalité des actifs en question.

Le réseau de fibre optique d'Altice dessert 4,5 millions de foyers portugais et vise à couvrir l'ensemble du pays, soit 5,3 millions de foyers, d'ici l'année prochaine.

Altice est engagé dans un vaste plan de cession d'actifs afin de réduire un endettement évalué à près de 30 milliards d'euros.


Source : Bourse Direct

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 172
  • Vierzon (18)
Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom
« Réponse #28 le: 20 avril 2020 à 11:23:29 »
Altice vend la moitié de ses parts dans son réseau fibre portugais

L'entreprise de télécommunications et de câbles Altice Europe a vendu lundi une participation d'environ 50% dans son réseau de fibre optique portugais à Morgan Stanley Infrastructure Partners pour environ 2,3 Mds€.

Cette vente, qui fait suite à un accord initialement conclu en décembre, est la dernière cession d'actifs réalisée par Altice Europe dans le cadre de son plan de réduction de ses dettes. Altice a déclaré que la nouvelle entité issue de la transaction serait connue sous le nom de "Fastfiber". Elle a ajouté qu'elle recevrait un total d'environ 2,3 Mds€ de la vente, comprenant un montant initial de 1,573 Md€, suivi de 375 M€ en décembre 2021 et de 375 M€ en décembre 2026, sous condition de performances.

Fastfiber, anciennement Altice Portugal FTTH, sera détenue à 49,99% par le fonds infrastructures de Morgan Stanley. La transaction valorise 100% de la société 4,6 Mds€, soit 20 fois son Ebitda.


Source : Zone Bourse

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 12 054
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom
« Réponse #29 le: 20 avril 2020 à 11:40:42 »
Je me demandais comment la crise actuelle allait affecter la vente du réseau fibre au Portugal. A priori, cela ne l'a pas affecté, il a été réalisé aux conditions prévues en Décembre dernier :

Citer

Altice cède la moitié de sa fibre au Portugal pour 2,4 milliards d’euros

Après la France, le Portugal. Altice Europe vient d’annoncer un partenariat avec la banque Morgan Stanley Infrastructures Partners. Le groupe de télécoms cède au fonds d’investissement 49,99% de son réseau fibre au Portugal. L’entité ainsi constituée, Altice Portugal FTTH est valorisée 4,63 milliards d’euros par cette opération.

Dans le détail, Altice percevra 1,565 milliard d’euros en numéraire en 2020. Le solde du paiement est échelonné en deux versements soumis aux performances de l’entreprise, l’un en 2022 et l’autre en 2026, pour un total de 2,363 milliards d’euros.

C'était ce qui était dit en Décembre.

https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/altice-cede-la-moitie-de-sa-fibre-au-portugal-pour-2-4-milliards-d-euros-20191213
Par Elsa Bembaron; Publié le 13 décembre 2019 à 11:39, mis à jour le 13 décembre 2019 à 11:39


alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 12 054
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom
« Réponse #30 le: 30 mai 2021 à 18:45:21 »
D'après d'abord Les Echos, puis La Tribune  d'aujourd'hui, Altice envisagerait de revendre sa filiale portugaise, l'ex MEO, l'opérateur historique. C'est surprenant, car bien sûr le Portugal est le pays d'origine d'Armando Perreira, le cofondateur avec Patrick Drahi d'Altice, qu'il y a ses Altice Labs qui produisent ses boxs, une bonne partie de ses hotlines, qu'il emploie de nombreux salariés portugais pour déployer la fibre en France, maintenant que c'est pratiquement terminé au Portugal. C'est aussi étonnant car Patrick Drahi disait vouloir être numéro un ou deux sur les marchés qu'il opérait, et MEO est effectivement n°1 au Portugal, ce qui n'est pas le cas de ses autres acquisitions.

La banque Lazard aurait été chargée de trouver un repreneur. On va voir si cela se concrétise vraiment, cela peut être simplement un coup de sonde pour savoir combien il pourrait le revendre maintenant qu'il a revendu entièrement là bas ses tours mobiles et son réseau fibre. Il aura peut-être du mal à obtenir le même prix auquel il l'avait acquis en 2014, 7.4 milliards d'euros.

On avait dit aussi qu'Altice pourrait revendre sa filiale dans la pub sur Internet, qui a bien performé en 2020, Teads. Il semblerait qu'Altice soit toujours à la recherche de cash, après avoir vendu beaucoup d'actifs (dont récemment les 50% restants de sa towerco Hivory à Cellnex), sans faire vraiment baisser sa dette. Il ne lui reste plus beaucoup d'actifs à vendre (les 50% de l'ex SFR FTTH, Xp Fibre...).

Citer
Altice pourrait se séparer de sa très rentable filiale portugaise

Le groupe telecom qui possède SFR en France envisagerait la cession de Meo, sa filiale portugaise rachetée en 2014. Patrick Drahi, son PDG, veut alléger la très forte dette de son groupe pour poursuivre sa stratégie d'acquisitions.

latribune.fr 30 Mai 2021, 9:31

Le groupe Altice aurait mandaté la banque Lazard pour céder sa filiale portugaise Meo, d'après une indiscrétion du quotidien portugais "Expresso" et reprise par le site internet des Echos.

Acquise en 2014 pour 7,4 milliards d'euros au brésilien Oi, l'ex-Portugal Telecom réalise 2 milliards d'euros de revenus pour 830 millions d'euros d'EBITDA. En 2020, Altice a cédé les pylônes de Meo pour 800 millions d'euros au groupe catalan Cellnex. Un an auparavant, le groupe français avait vendu le réseau de fibre optique du portugais pour plus de 2 milliards d'euros à Morgan Stanley Infrastructure Partners.
La dette sous pression des marchés

Si cette cession devait aboutir, elle allègerait le groupe dirigé par Patrick Drahi qui pèse déjà plus de 30 milliards d'euros de dettes. Cette situation est d'autant plus critique que le déploiement des réseaux 5G est extrêmement couteux. Au Portugal, l'arrivée d'un quatrième opérateur compliquait encore un peu plus l'équation économique.

En outre, le groupe qui possède SFR en France a de grandes ambitions en Amérique du Nord où il est le quatrième cablo-opérateur aux Etats-Unis. En septembre dernier, Patrick Drahi était prêt à racheter le canadien Cogeco pour 8 milliards de dollars. La famille actionnaire avait alors rejeté sa proposition.

Altice a besoin de retrouver les coudées franches pour poursuivre sa politique d'acquisitions sur des marchés stratégiques. Le poids de sa dette est un frein sur les marchés qui le tourmentent. Pour s'affranchir de leur pression, Patrick Drahi a sorti Altice Europe de la cote en montant à 92% du capital pour 3 milliards d'euros.

https://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/altice-pourrait-se-separer-de-sa-tres-rentable-filiale-portugaise-885696.html
https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/altice-reflechit-a-ceder-meo-son-operateur-portugais-1319089
« Modifié: 30 mai 2021 à 19:12:14 par alain_p »

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 12 054
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom
« Réponse #31 le: 30 mai 2021 à 19:11:27 »
D'ailleurs d'après le site portugais l'Economie en ligne, Altice ne vendrait MEO que s'il trouvait un acquéreur à au moins 6,6 milliards d'euros.

Citer
Altice só venderá a Meo por valores acima de 6,6 mil milhõe

"De acordo com algumas fontes de mercado, a Altice não venderá a Meo por menos de oito vezes o EBITDA", diz o BPI/CaixaBank. Os analistas dizem que este múltiplo é elevado.
...
(Altice ne vendra Meo que pour des valeurs supérieures à 6,6 milliards
"Selon certaines sources du marché, Altice ne vendra pas Meo pour moins de huit fois l'EBITDA", déclare BPI / CaixaBank. Les analystes disent que ce multiple est élevé.... d'après Google Traduction).

https://eco.sapo.pt/2021/05/28/altice-so-vendera-a-meo-por-valores-acima-de-66-mil-milhoes/

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 12 054
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom
« Réponse #32 le: 30 mai 2021 à 21:36:51 »
Il y a un contexte autour de cette éventualité. Cela fait quelque temps qu'Altice accuse le Portugal de contexte régulatoire hostile et défavorable aux investissements. En effet, l'équivalent portugais de l'ARCEP, l'ANACOM, a décidé de réserver une partie du spectre des enchères 5G (900 et 1800 MHz), à un nouvel entrant, avec une remise de 25% sur le prix. Cela rappelle en France les enchères de 2010 pour les fréquences 2600 MHz, dont une partie réservée à un nouvel entrant, Free mobile. En effet, es enchères 5G n'ont pas encore eu lieu au Portugal, et ont été retardées à cause du covid.

Les trois opérateurs actuels au Portugal, Altice Portugal, Vodafone et NOS, sont bien sûr vent debout, comme l'étaient à l'époque Orange, SFR et Bouygues Telecom en France. Cela annonce en effet une concurrence accrue néfaste pour les marges...

Altice voudrait vendre avant que cette perspective se réalise. Les trois opérateurs ont cependant annoncer avoir présenter un dossier aux enchères.

Citer
Portugal's main telcos sign up for 5G auction amid legal dispute

By Sergio Goncalves

LISBON (Reuters) - Portugal´s three biggest telecoms companies said they had submitted applications to take part in the country’s 5G licence auction amid a legal dispute with the Portuguese telecoms regulator over the rules.

NOS, Vodafone and Altice - which together serve nearly 100% of Portugal’s mobile customers - all said they filed their applications for the auction on November 27.

ANACOM has reserved a portion of the spectrum in the 900 MHz and 1,800 Mhz bands for new entrants, as a push to encourage competition and improve services.

Altice, Vodafone and NOS will have to share their infrastructure and offer national roaming to the new entrants’ customers.

About 15 days ago, the three established players filed precautionary injunctions in a Lisbon court against the rules, which they claim unfairly favour new entrants. They also sent complaints to the European Commission.

An ANACOM spokeswoman rejected any discrimination and said that the measures “aim to generate a positive impact on competition and end users, creating conditions so that new and diversified operations can appear in the market.”

An Altice Portugal spokeswoman said: “The submission of applications doesn’t guarantee, nor require, that the candidates advance in the auction.”

“We reiterate... the 5G auction rules ... represent a huge setback for competitiveness and undermine the sustainability of the sector, reducing and destroying investment and value creation,” she said.

A NOS spokesman said the company expected the auction rules to be changed.

A Vodafone Portugal spokeswoman said: “We maintain the hope that some of the lawsuits can still be decided in time.”

The auction, which the government hopes will raise some 238 million euros ($285.17 million), is expected to last into January. There is no fixed deadline for a judgement on the court cases.

https://www.reuters.com/article/us-portugal-telecoms-5g-idUSKBN28A1FK

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 12 054
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom
« Réponse #33 le: 10 juin 2021 à 22:40:43 »
D'après Boursorama, Altice sonderait l'opérateur espagnol Masmovil pour le rachat d'Altice Portugal. Masmovil est l'opérateur qui aurait remporté la première partie des enchères 5G pour les fréquences réservées à un nouvel entrant. Si Masmovil rachetait Altice Portugal, il n'y aurait déjà plus de 4eme opérateur au Portugal...

Citer
Altice sonde MasMovil, entre autres, pour vendre ses activités au Portugal
Reuters•09/06/2021 à 21:00

 par Pamela Barbaglia, Sergio Goncalves et Arno Schuetze

LONDRES (Reuters) - Altice Europe NV sonde d'éventuels acquéreurs, dont l'espagnol MasMovil, pour ses activités au Portugal, ont déclaré deux sources à Reuters.

Le groupe de télécoms dirigé par l'homme d'affaires franco-israélien Patrick Drahi travaille avec la banque Lazard pour préparer cette vente du premier opérateur télécoms au Portugal dans le cadre d'une procédure d'enchères qui pourrait être lancée dès le mois de juillet, ont ajouté ces sources.

De grands opérateurs européens comme Telefonica ou Orange ont été informés de ce projet, ainsi que des fonds de capital-investissement connus pour leurs investissements dans les télécoms, ont précisé ces mêmes sources, soulignant que rien n'était encore acté.

Altice, qui a lancé la 5G au Portugal, possède MEO, le premier opérateur de téléphonie fixe du pays.

Il n'y a "strictement aucun process de vente en cours ou à venir pour le Portugal", a déclaré un porte-parole d'Altice Europe.

MasMovil n'a pu être joint dans l'immédiat. Ni Orange ni Telefonica n'ont souhaité faire de commentaire.

MasMovil, qui possède le câblo-opérateur Nowo au Portugal, est en lice pour obtenir des fréquences 5G dans le pays, où il pourrait bénéficier de conditions réglementaires favorables accordées aux nouveaux entrants sur le marché.

L'entreprise espagnole, contrôlée par les fonds Cinven, KKR et Providence, cherche à étendre sa présence sur la péninsule ibérique mais pourrait avoir des difficultés à rassembler la somme visée par Altice pour MEO, alors qu'elle est déjà engagée dans le rachat de son concurrent Eusktaltel pour 2,1 milliards d'euros, a dit l'une des sources.

 Altice espère un prix d'environ 6 milliards d'euros pour MEO, soit un multiple de 7 à 8 fois son Ebitda de 833,6 millions d'euros en 2020, pour un chiffre d'affaires de 2,1 milliards, ont précisé les deux sources.

"Avec de tels multiples en tête, la vente devient plus difficile", a commenté la deuxième source.

Afin de réduire son endettement, Altice a cédé de nombreux actifs ces dernières années, dont une part de 75% dans Towers of Portugal - des tours de télécommunication - rachetée par Morgan Stanley Infrastructure Partners et Horizon Equity Partners en 2018, et une part de 49,99% dans son réseau de fibre optique au Portugal, dont Morgan Stanley Infrastructure Partners a fait l'acquisition pour 2,3 milliards d'euros en 2019.

"Le principal souci est que Patrick Drahi a extrait tout le jus", a commenté la première source interrogée par Reuters.

https://www.boursorama.com/bourse/actualites/altice-sonde-masmovil-entre-autres-pour-vendre-ses-activites-au-portugal-ba3060aabd89e785d7d3ab1a84f93286