Auteur Sujet: Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom  (Lu 8097 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 9 677
Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom
« Réponse #24 le: 23 janvier 2015 à 17:34:40 »
Les actionnaires de Portugal Telecom ont voté oui.
Plus rien ne s'oppose à ce que l'opérateur intègre Altice.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 932
  • Vierzon (18)
Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom
« Réponse #25 le: 02 février 2019 à 10:09:17 »
Altice se prépare à vendre une part de son réseau de fibre au Portugal

LONDRES/PARIS (Reuters) - Altice Europe se prépare à vendre une participation dans son réseau de fibre optique au Portugal, ont rapporté à Reuters des sources au fait du dossier, ajoutant que le processus d'enchères devrait commencer dans une quinzaine de jours.

En novembre dernier, le groupe de médias et de télécoms, lourdement endetté, qui a pris le contrôle de Portugal Telecom en 2015, a cédé à trois fonds d'investissement une participation minoritaire de 49,99% dans SFR FTTH, son réseau de fibre optique en France pour 1,8 milliard d'euros.

L'entreprise fondée par Patrick Drahi a engagé Lazard pour sonder les éventuels candidats, parmi lesquels les fonds américains KKR et Morgan Stanley Infrastructure Partners, ont indiqué les trois sources.

Les dossiers d'informations sur le réseau portugais devraient être envoyés dans les prochaines semaines et préciseront comment Altice divisera les coûts et les marges entre sa division de services de télécommunications et son réseau câblé au Portugal, ont-elles ajouté.

Morgan Stanley Infrastructure Partners, associé à Horizon Equity Partners, a repris 75% des activités de tours portugaises d'Altice l'année dernière et est considéré comme un candidat de poids, ont indiqué ces sources, soulignant qu'aucun accord n'était conclu.

Parmi les autres candidats possibles figurent les fonds d'investissement Ardian, Macquarie Group et I Squared Capital.

Un porte-parole d'Altice Portugal n'était pas disponible dans l'immédiat. Lazard, Morgan Stanley Infrastructure Partners et Ardian n'ont pas souhaité commenter ces informations. Macquarie et I Squared Capital n'ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Altice se restructure pour se désendetter, après avoir connu une croissance rapide au cours des dernières années grâce à une série d'acquisitions.

En juin 2018, l'opérateur a déjà cédé des participations dans ses tours mobiles en France et au Portugal pour 2,5 milliards d'euros.

Il a également poursuivi la scission de sa branche américaine, Altice USA, permettant à Patrick Drahi de garder le contrôle des opérations européennes et américaines.

Patrick Drahi doit regagner la confiance du marché après la chute du titre en Bourse, les investisseurs doutant de la capacité du groupe à rembourser une dette évaluée à 30 milliards d'euros.

L'homme d'affaires doit également renforcer les réserves de trésorerie d'Altice pour participer aux enchères pour les fréquences 5G de téléphonie mobile en France, qui devraient débuter à l'automne, les licences devant être attribuées début 2020.

Les fréquences sont un enjeu essentiel pour les quatre principaux opérateurs français; Orange, SFR, filiale d'Altice Europe, Bouygues Telecom et Iliad, qui dépensent à intervalles réguliers des sommes élevées pour obtenir l'autorisation de les utiliser.


Source : Capital, écrit le 02 février 2019 par Pamela Barbaglia, Andrés González et Gwénaëlle Barzic

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 7 395
  • Les Ulis (91)
Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom
« Réponse #26 le: 02 février 2019 à 18:38:46 »

a cédé à trois fonds d'investissement une participation minoritaire de 49,99% dans SFR FTTH, son réseau de fibre optique en France pour 1,8 milliard d'euros.

A noter une imprécision : SFR n'a pas cédé son réseau FTTH actuel, mais plutôt a financé sse déploiements à venir dans les zones AMII et RIP. SFR FTTH ne possédera pas en effet l'actuel réseau en particulier en ZTD.

Sinon, on pouvait s'y attendre pour le Portugal, après la vente de 49.99% des relais Telecom en France et Portugal, et donc de SFR FTTH.

Avec ces ventes, il faut s'attendre aussi à une diminution des recettes tirées de ces activités, puisqu'elles seront partagées à 50% avec les fonds d'investissement.

On verra aussi l'effet de ces ventes sur le niveau d'endettement d'Altice, lorsqu'il publiera ses résultats 2018. Jusqu'ici la dette n'avait pas baissé.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 932
  • Vierzon (18)
Altice (Numericable) prêt à croquer Portugal Telecom
« Réponse #27 le: 05 juin 2019 à 14:58:15 »
Altice trébuche, le réseau de fibre optique au Portugal en question

Altice décroche de plus de 3% à 2,6 euros à Amsterdam alors que la vente d'une participation dans son réseau de fibre optique au Portugal susciterait...

Altice Europe décroche de plus de 3% à 2,6 euros à Amsterdam alors que la vente d'une participation dans son réseau de fibre optique au Portugal susciterait finalement un intérêt modéré de la part des candidats potentiels. Selon des sources proches du dossier citées par 'Bloomberg', l'opérateur télécoms aurait reçu des offres valorisant le réseau entre 3 et 4 milliards d'euros quand le groupe de Patrick Drahi espérait un montant d'au moins 5 MdsE. Les analystes évoquaient même une somme plus élevée.

Plusieurs candidats jettent l'éponge

Plusieurs prétendants qui avaient ainsi initialement exprimé leur intérêt, y compris Brookfield Asset Management et Cellnex Telecom, auraient décidé de ne pas présenter d'offres contraignantes, précise l'agence. La société de capital-investissement Antin Infrastructure aurait en revanche fait une offre finale. Compte tenu des propositions reçues, Altice pourrait finalement décider de conserver la totalité des actifs en question.

Le réseau de fibre optique d'Altice dessert 4,5 millions de foyers portugais et vise à couvrir l'ensemble du pays, soit 5,3 millions de foyers, d'ici l'année prochaine.

Altice est engagé dans un vaste plan de cession d'actifs afin de réduire un endettement évalué à près de 30 milliards d'euros.


Source : Bourse Direct

 

Mobile View