Auteur Sujet: Bressuire  (Lu 2024 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 2 904
  • Vierzon (18)
Bressuire
« le: 10 avril 2019 à 16:05:25 »
Bressuire : lancement du chantier de la fibre optique numérique

D'ici à 2025, le département des Deux-Sèvres sera raccordé à la fibre optique numérique permettant ainsi à un plus grand nombre d'avoir accès au très haut-débit internet. Le chantier a démarré ce merdredi 10 avril 2019 à Bressuire.

Matinée historique pour un grand bond technologique, ce mercredi 10 avril 2019. " Il y a presque 100 ans, en 1923, le SIEDS (Ndlr, syndicat intercommunal des énergies des Deux-Sèvres) était créé. Clin d'oeil de l'histoire, un siècle plus tard c'est l'internet très haut-débit qui arrivera dans tous les foyers ", a décalré le président (LR) du Département, Gilbert Favreau, lors de l'inauguration du chantier à Bressuire, en présence de son homologue Bruno Belin, président (LR) de la Vienne.

Une "première pierre" posée conjointement par les deux collectivités - rassemblées sous la bannière de l'entité "Poitou numérique" - qui ont engagé un vaste programme d'équipement numérique du territoire (124 millions d'euros dont 27 millions supportés par les deux départements et 17 millions par la région Nouvelle-Aquitaine) qui se conclura à l'horizon 2025 par une couverture 100 % fibre optique.

Dix villes prioritaires

En Deux-Sèvres, dix villes prioritaires ont été définies : Bressuire, Celles-sur-Belles, Cerizay, La Crèche, Mauléon, Melle, Nueil-les-Aubiers, Parthenay, Saint-Maixent-l'Ecole, Thouars ainsi que la communauté d'agglomération du Niortais (CAN). Ces territoires devraient avoir l'accès à l'internet très haut-débit d'ici la fin de l'année 2021. Le reste du territoire bénéficiera d'une montée progressive au très haut-débit d'ici à 2025.

Dès à présent, les habitants des Deux-Sèvres peuvent consulter le site internet www.deux-sevres-numerique.fr pour connaître l'état d'avancement du chantier pour l'arrivée de la fibre optique dans leur commune.


Source : La Nouvelle République

baptistebilly

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 32
  • Nantes
Bressuire
« Réponse #1 le: 11 décembre 2019 à 18:57:26 »
Extrait du courrier de l'ouest du 09/12/2019

Sur le très haut débit, compétence du Département, René Bauruel, au nom de Poitou Numérique (qui regroupe les deux collectivités départementales et 15 intercommunalités) a donné des informations très attendues : Pour la fibre optique, les travaux sont en cours. 240 lignes sont installées à Bressuire et peuvent être commercialisées. En 2020, il y aura 9 566 prises pour l’Agglo 2B et 5 125 pour Bressuire, tout devant être fait à Bressuire pour 2021. Il faut savoir que le très haut débit arrivera partout en Deux-Sèvres d’ici 2025, les petits villages, les fermes, les bourgs étant raccordés. Mais je précise aussi que 35 départements en France ne seront jamais tous couverts par la fibre optique »

Source : Le courrier de l'ouest / Ouest France

vida18

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 2 904
  • Vierzon (18)
Bressuire
« Réponse #2 le: 27 juin 2020 à 12:00:10 »
La fibre optique arrive dans les foyers

Le premier foyer deux-sévrien officiellement raccordé à la fibre optique déployée par Deux-Sèvres numérique est Bressuirais.

Ce petit boîtier installé dans son salon fait une énorme différence pour Raphaël Giraud et sa famille alors que cet employé d’Heuliez bus (Rorthais), chargé de l’homologation, est encore en télétravail quatre jours sur cinq. Pendant le confinement, ce Bressuirais et sa famille ont dû composer avec un débit limité pendant que les uns suivaient leur cours et l’autre téléchargeait des dossiers de plusieurs dizaines de mégaoctets.

Si bien que Raphaël a été un des premiers à souscrire une offre fibre à Bressuire. « Le raccordement a eu lieu fin mai. Ça n’a rien à voir. On est passé de 5 à 350 Mo. L’opération n’a nécessité que le passage d’un câble dans ma maison qui n’avait pas été prévue pour la fibre. L’abonnement est passé de 25 € à 50 €/mois mais j’en ai profité pour l’enrichir. »

« Beaucoup d’abonnés qui passent à la fibre en profitent pour élargir leur abonnement », confirme Franck Aupetit. « Sinon, il n’y a qu’un petit surcoût ». Un peu plus haut dans la rue, l’armoire de raccordement abrite déjà une dizaine de raccordements de foyers voisins, mais le délégué régional d’Orange espère que ces nœuds de raccordement vont rapidement se garnir de branchements. L’opérateur historique est le premier à raccorder des Bressuirais mais les autres suivent de près.

« L’infrastructure est accessible à tous les opérateurs », confirme Gilbert Favreau, président du Département. Le Département finance ce déploiement à hauteur de 79 millions d’euros avec les intercommunalités via le syndicat Deux-Sèvres Numérique pour donner accès à la fibre à 52.000 foyers d’ici la fin 2021.

Forte attente

À Bressuire, 360 logements sont d’ores et déjà éligibles mais ils seront 10.200 d’ici 2021. « À chaque fois que nous raccordons une grappe, ce sont en moyenne 300 foyers qui sont rendus éligibles », schématise René Bauruel, président de Deux-Sèvres Numérique, pour étayer la montée en cadence attendue des raccordements. Une montée en cadence que Franck Aupetit et lui espèrent, le premier pour que la fibre soit une réussite commerciale, le second pour justifier l’investissement du Département et des collectivités dans ce chantier.

« Il y a une attente d’autant plus forte dans le contexte pandémique qu’on connaît », constatent les deux hommes qui ne comptaient sûrement pas sur un confinement général pour justifier le déploiement de la fibre. « On a pu voir à quel point la fibre peut jouer sur l’organisation du travail », rebondit Gilbert Favreau. « En zone rurale, le télétravail peut amener la population à vivre différemment. C’est un enjeu majeur d’attractivité du territoire. Tous les départements installent la fibre à des rythmes différents mais nous n’avons pas le droit de passer à côté. »

À terme, l’ambition est bel et bien d’avoir le même maillage en fibre optique qu’en téléphonie filaire. Mais d’ici là et en attendant la deuxième phase de déploiement de la fibre, les territoires des 23 communes et 220 sites prioritaires de la première phase seront intégralement éligibles dès 2021. « Pour les sites les plus éloignés situés sur ces communes (fermes, écarts…), nous demandons seulement un engagement d’abonnement pour faire les travaux de raccordement », précise Franck Aupetit.


Source : La Nouvelle République, écrit par Dominique Guinefoleau.

 

Mobile View