Auteur Sujet: Canicule 2019: risque "très élevé" pour les datacenters  (Lu 8897 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

lebordelais

  • Client Orange vdsl
  • *
  • Messages: 26
  • Marcheprime 33
Canicule 2019: risque "très élevé" pour les datacenters
« le: 22 juillet 2019 à 22:43:45 »
Bonjour a tous,
Je viens de voir sur le compte Twitter de Arnaud une info comme quoi la semaine allait etre difficile pour DC3 en terme de refroidissement.
et j'aimerai avoir des precisions sur comment est géré ce genre de situations.
Chez certains de mes clients ils arrosent les tours de refroidissement avec de l'eau de ville je trouve cela peu voir pas du tout ecolo.
Si vous avez des infos ou des exemples concrets je suis preneur :D

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 34 252
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
PUE DC3 canicule 2019
« Réponse #1 le: 22 juillet 2019 à 22:53:46 »
https://twitter.com/a_bermingham/status/1153219806486761472

☀️Nous allons battre ce Mercredi et Jeudi les records de température des 20 dernières années, avec 42C voir plus (sur Dc3).
Nous seront en limite de fonctionnement de nos équipements, mes équipes sont mobilisées avec un dispositif exceptionnel toute la semaine.

lebordelais

  • Client Orange vdsl
  • *
  • Messages: 26
  • Marcheprime 33
PUE DC3 canicule 2019
« Réponse #2 le: 22 juillet 2019 à 22:57:45 »
C'est justement de ce post que je parle mais il ne donne pas de précisions sur la gestions des températures caniculaires  :'(

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 32 171
    • Twitter LaFibre.info
Canicule 2019: risque "très élevé" pour les datacenters
« Réponse #3 le: 23 juillet 2019 à 20:58:03 »
Scaleway est toujours très transparents sur les risques :


Source : Twitter Arnaud de Bermingham, CEO de Scaleway.

Il parle de niveau de risque "très élevé", ce qui n'est pas rien et est même anxiogène.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 32 171
    • Twitter LaFibre.info
Canicule 2019: risque "très élevè" pour les datacenters
« Réponse #4 le: 23 juillet 2019 à 20:59:02 »


J'ai par contre un peu de mal à évaluer pourquoi une température de 42-43°c est proche des limites physiques, ce qui impacterais donc pas uniquement DC2-DC3 mais tous bâtiments climatisés en France, même TH2.

J'ai souvenir d'une explication de la RATP comme quoi la ventilation réfrigérée des RER B peut ne pas fonctionner si il fait trop chaud, mais même quand il n'y a pas de canicule exceptionnelle, il y a un pourcentage très important de voiture avec la ventilation réfrigérée, bref la ventilation réfrigérée du RER B, c'est tout sauf un exemple haute disponibilité.

Si vous avez des informations ou des retours sur les solutions mises en place par les datacenter pour faire face à cette canicule historique, je suis preneur.

Hugues

  • AS57199 MilkyWan
  • Expert
  • *
  • Messages: 7 332
  • Paris (15ème)
    • Twitter
Canicule 2019: risque "très élevè" pour les datacenters
« Réponse #5 le: 23 juillet 2019 à 21:33:20 »
Mouais, je ne suis pas inquiet du tout, je pense que ça permettra surtout de faire une jolie com en mode « on a trop bien géré » une fois la canicule passée... on verra les prochains jours :-)

En tout cas, mes équipements en baie à DC2/3 n’ont pas enregistré d’augmentation de température en salle. Ni dans les autres DC de la région parisienne

buddy

  • Expert
  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 8 869
  • Mougins (06)
Canicule 2019: risque "très élevè" pour les datacenters
« Réponse #6 le: 23 juillet 2019 à 21:59:28 »
J'ai par contre un peu de mal à évaluer pourquoi une température de 42-43°c est proche des limites physiques, ce qui impacterais donc pas uniquement DC2-DC3 mais tous bâtiments climatisés en France, même TH2.
[...]


Heu il y a plein de pays qui ont des clims aussi et chez qui 43 c'est "quotidien". (les émirats, le sud des états unis,...). La limite n'est pas "physique", il existe des clims (réversibles) pour des conditions extrêmes.
Après, on installe une clim en fonction du climat "moyen" sur place pour être la majorité du temps dans la meilleure plage de fonctionnement. (On n'installe pas les mêmes clims réversibles à Nice et à Lille). Celle à Nice perdent fortement en efficacité dès que le thermomètre descend en dessous de 5°C alors qu'à Lille les clims peuvent tenir jusque -10°C.
C'est possible que le clim de Online perde en efficacité dès qu'il dépasse 40 °C à l'extérieur. et qu'à un moment elle évacue moins que ce que les serveurs génèrent.. (mais qu'elle fonctionne mieux le reste de l'année avec une T moyenne de 20 °C par exemple).

butler_fr

  • Client Bbox adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 140
  • FTTH sur Marseille (13)
    • smokeping ffth orange sur marseille
Canicule 2019: risque "très élevè" pour les datacenters
« Réponse #7 le: 23 juillet 2019 à 22:07:03 »
En Juin le netcenter de SFR à Montpellier a connu un gros coup de chaud.
la clim s'est mise en défaut en mileu d'aprèm, le temps que le mainteneur arrive sur les lieux pour remettre en route on était à quelques degrés des seuils d'extinctions des équipements.

Je pense que globalement ce type d'épisode doit mettre à rude épreuve les systèmes de clim.
Elles sont obligées de tourner à plus haut régime (donc risque de panne un peu plus élevé).

Sur certains datacenter on se retrouve avec des clims qui sont normalement en 2N mais dont un seul bloc ne suffit plus à refroidir suffisamment.

Au final ça te mets tout de suite dans le rouge...

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 32 171
    • Twitter LaFibre.info
Canicule 2019: risque "très élevé" pour les datacenters
« Réponse #8 le: 23 juillet 2019 à 23:00:03 »
Quand Arnaud de Bermingham parle d'un risque "très élevé" pour les datacenters, je pense qu'il parle d'un autre risque que celui de la température dans le datacenter qui augmente de 5°c.
La preuve, DC5 n'est pas inclus dans ces risques, or avec 42°c, il va probablement dépasser de 3°c la température cible (aucun impact).
Arnaud semble évoquer une panne d'équipements qui forcerait a arrêter des salles du datacenter.

Les POP SFR ont de temps en temps des problèmes de climatisation (moins que les RER B), mais on parle d'un vulgaire shelter le long des voies SNCF. Par contre cela peut avoir des impacts pour Internet si des routeurs ou équipements de trans s'éteignent.

Un Netcenter, c'est un vrai datacenter avec de la redondance, l’histoire est peut-être ailleurs. Je connaît un datacenter ou c'est l'automate qui commandait les clim qui a lâché en plein hiver. Le temps que l'astreinte intervienne et mettre les clim en mode manuel, des serveurs s'étaient déjà coupés. Depuis l'acteur en question laisse les cilm systématiquement en mode autonome sans automate central pour les commander.

Optix

  • AS41114 - Expert OrneTHD
  • Client Orne THD
  • *
  • Messages: 1 007
  • Strasbourg (67)
    • OrneTHD
Canicule 2019: risque "très élevé" pour les datacenters
« Réponse #9 le: 23 juillet 2019 à 23:36:26 »
Mouais... Perso, cela me parait un peu hypocrite que le responsable d'une boite d'hébergement disent à ses clients d'éteindre les serveurs en trop, alors que lui-même dit (dans des reportages) que pour limiter le risque de down, il faut multiplier les équipements...

Du coup, vu que tout est doublé sur la weathermap, ils peuvent commencer à éteindre "bb2-dc3" vu que bb1-dc3 remplit bien son rôle et en a encore sous le pied.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 32 171
    • Twitter LaFibre.info
Canicule 2019: risque "très élevé" pour les datacenters
« Réponse #10 le: 23 juillet 2019 à 23:50:08 »
Il demande d'éteindre les équipements inutilisés.

Notamment des serveurs en attente d'utilisation.

Les grosses boites ont souvent des serveurs vides qui tournent et qui permettent de pouvoir répondre à une demande rapidement.

J'ai souvenir d'avoir démontré que mon ancien employeur manquait de serveurs DNS. J'ai été étonné de voir qu'ils étaient en mesure de mettre en place des serveurs DNS supplèmentaires dans le pool, avant l'heure de pic de trafic du jour même où j'ai fait ma demande.
Cela va sans dire que les serveurs en question étaient déjà rackés et allumés.

J'ai aussi souvenir en faisant un petit tour en datacenter être parvenu a identifier plusieurs baies de serveurs inutilisés qui tournaient depuis plusieurs années, qui étaient pour des projets qui ont étés arrêtés ou qui n'ont jamais démarrés (oui, de baies de serveurs qui ont tournés plus de 4 ans sans jamais avoir été utilisées et qui sont parties au broke sans avoir été utilisés - le projet n'a plus se réaliser à cause d'un problème logiciel, mais le réseau qui était plutôt en avance avait commandé, racké et mis sous tension les serveurs).

buddy

  • Expert
  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 8 869
  • Mougins (06)
Canicule 2019: risque "très élevé" pour les datacenters
« Réponse #11 le: 24 juillet 2019 à 06:54:55 »
Quand Arnaud de Bermingham parle d'un risque "très élevé" pour les datacenters, je pense qu'il parle d'un autre risque que celui de la température dans le datacenter qui augmente de 5°c.

Si les clims n'arrivent plus à suivre (ou tombe en panne) parce qu'il fait trop chaud à l'extérieur, ce n'est pas "que" 5 degrés que les salles risques de prendre (sur plusieurs heures). Si la clim ne suit plus dès 14h, ça ne va faire que monter jusqu'à ce qu'en extérieur la température descendent suffisamment... (ou que tout s'éteignent...)

 

Mobile View