Auteur Sujet: Brèves du sport business et de la tv payante  (Lu 74877 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 3 506
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et de la tv payante
« Réponse #372 le: 22 février 2019 à 06:41:21 »
Brèves du sport business et de la TV payante – n°306

Vivendi sur beIN Sports ?
C’est Renaud Revel sur Europe 1 (17/02) qui fait état de discussions pour un rachat de beIN Sports par le groupe Vivendi. Info ? Si cela se confirmait ce serait un moyen pour Canal+ de concurrence l’arrivée de Mediapro sur la Ligue 1 et la Ligue 2 et également d’un possible accord entre SFR et Mediapro pour la diffusion de la Ligue des Champions. Pour beIN Sports, ce serait la confirmation que le modèle économique n’est plus viable avec 3,5 millions de clients et que la perte de la Ligue des Champions aurait été fatal.

Netflix
Netflix annonce 5 millions d’abonnés à son Service en France. Totale réussite, alors que le service a été lancé à l’automne 2014. C’est un chiffre symbolique, car il dépasse les abonnés de Canal+ en auto-distribution (sans les clients des opérateurs) (Le Figaro, 13/02)
Du coté des concurrents, Canal+ devrait relancer au printemps son service de vidéo à la demande par abonnement et il serait tarifé à 10€. Il serait axé sur les séries en exclusivité que Canal+ préfinance et les documentaires.
Altice compte sur le rachat de Molotov pour accentuer sa présence en OTT, son offre sport comptait 114 000 clients à fin septembre. Orange compte 3 millions d’abonnés à OCS. 

TF1
TF1 vient de publier ses résultats pour l’année 2018 et son objectif de voir augmenter ses revenus en provenance des opérateurs est en partie atteint. Avant le renouvellement des accords, TF1 touchait 10 millions, et pour la clôture de l’exercice 2018, le total serait de 50 millions d’euros. C’est mieux, mais cela reste loin des 100 millions envisagés dans un premier temps par TF1 (Les Echos, 17/02).

Damien

  • AS24904 mémoire vive de K-Net depuis 2010 / dev SI
  • Expert
  • *
  • Messages: 1 831
    • K-Net.fr
Brèves du sport business et de la tv payante
« Réponse #373 le: 22 février 2019 à 08:34:46 »
Vivendi sur beIN Sports ?
C’est Renaud Revel sur Europe 1 (17/02) qui fait état de discussions pour un rachat de beIN Sports par le groupe Vivendi. Info ? Si cela se confirmait ce serait un moyen pour Canal+ de concurrence l’arrivée de Mediapro sur la Ligue 1 et la Ligue 2 et également d’un possible accord entre SFR et Mediapro pour la diffusion de la Ligue des Champions. Pour beIN Sports, ce serait la confirmation que le modèle économique n’est plus viable avec 3,5 millions de clients et que la perte de la Ligue des Champions aurait été fatal.

Mouai, pour moi le Qatar a tout intérêt à garder BeIN jusqu'à la Coupe du Monde au Qatar en 2022. Sa Coupe du Monde sur sa chaîne, exposition médiatique ultime.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 3 506
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et de la tv payante
« Réponse #374 le: 22 février 2019 à 09:00:12 »
L'exposition peut se faire aussi via Vivendi.

Damien

  • AS24904 mémoire vive de K-Net depuis 2010 / dev SI
  • Expert
  • *
  • Messages: 1 831
    • K-Net.fr
Brèves du sport business et de la tv payante
« Réponse #375 le: 22 février 2019 à 13:33:46 »
Le Qatar a tout intérêt à garder totalement la main sur BeIN pour gérer son exposition en 2022

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 3 506
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et de la tv payante
« Réponse #376 le: 08 mars 2019 à 06:16:33 »
Brèves du sport business et de la TV payante – n°307

Coupe du Monde de foot féminine
C’est TF1 et Canal+ qui diffuseront la coupe du monde de football féminin qui se déroule en France cet été. Le montant payé est de 12M€, contre 850 000€ pour W9 il y a 4 ans (Virgile Caillet).

Naming
A l’occasion du renouvellement du contrat de sponsoring maillot du PSG, Le Parisien (édition papier du 28/02) a fait le point sur un autre sujet : le naming du Parc des Princes. Un montant de 10M€ est évoqué.
En Allemagne, le naming rapporte entre 2 et 6M€ par an. En Angleterre, Manchester touche 22,3M€, Arsenal 18M€. En Italie, la Juventus touhe 10M€. En Espagne, il n’y a que l’Atlético de Madrid, et il est évoqué Microsoft pour le futur stade du Réal Madrid.



beIN Sports
beIN Sports France a de nouveau été recapitalisé de 156 millions d’euros par sa maison mère londonienne (Liberation, 05/03). Fin 2016, le Qatar avait déjà réinjecté 600 millions d’euros et de 800 millions entre mars 2013 et septembre 2015. Le coté « positif » est que cette recapitalisation est moins importante que la précédente.

La chaine qui compte 3,5 millions de d’abonnés aurait perdu 500 000 clients avec la perte de la Ligue des Champions (situation à mi-septembre). Combien à ce jour ? Dernièrement, certains faisaient état de discussions pour un rachat de beIN Sports par le groupe Vivendi.

Vivendi
Vivendi vient de vendre ses dernières parts dans Ubisoft et celui lui permet de réaliser une belle opération avec 1,2 milliard d'euros de plus-value. C’est un métier !!!

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 3 506
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et de la tv payante
« Réponse #377 le: 13 mars 2019 à 08:06:45 »
Brèves du sport business et de la TV payante – n°308

Football européen : 1 - généralités
Les cabinets Deloitte et KPMG ont publié diverses statistiques financières sur le football européen. L’occasion de faire ressortir l’évolution du secteur autour de quelques chiffres généraux et pour ce qui concerne la France, du seul club à apparaitre dans le Top10 : le PSG.

Pour Deloitte, entre la saison 2016/2017 et la saison 2017/2018, le chiffre d’affaires des 20 plus gros clubs européens a augmenté de 5%. Ce sont les droits tv qui se sont un peu tassés au profit des droits commerciaux pour un chiffre d’affaires total de 8,2 milliards d’euros.



L’évolution sur plus de 10 ans est très importante avec +592% !!!



Deloitte publie son classement annuel : avec les revenus liés à sa victoire en ligue des champions, le Real Madrid redevient n°1. Malgré une situation sportive très moyenne, Manchester United reste sur le podium. Le PSG gagne 1 place.
La Juventus Turin sort du Top10 pour être remplacée par un autre club anglais, qui sont 6 désormais, pour 2 clubs espagnols, 1 français et 1 allemand. 



Pour sa part, KPMG a calculé la répartition du chiffre d’affaires pour les 8 clubs champions des plus importantes ligues en Europe.



Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 3 506
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et de la tv payante
« Réponse #378 le: 14 mars 2019 à 06:29:12 »
Brèves du sport business et de la TV payante – n°309

Football européen : 2, le PSG (les chiffres de Deloitte)
Les cabinets Deloitte et KPMG ont publié diverses statistiques financières sur le football européen. L’occasion de faire ressortir l’évolution du secteur autour de quelques chiffres généraux et pour ce qui concerne la France, du seul club à apparaitre dans le Top10 : le PSG.

Deloitte a calculé quelques données pour le PSG et sa place en comparaison. De fait depuis quelques saisons, le PSG recule un peu. Un stade (un peu) petit et un parcours européen sans (trop) de reliefs expliquent une relative stagnation des revenus. Mais c’est le montant touchés par les droits tv qui pénalise le club. 



Une autre infographie permet de comparer avec des clubs européens du top10 (hors top 3). Les droits tv sont un frein. Par contre, le PSG maximise au maximum ses rentrées « stade » et ses recettes commerciales (sponsoring, vente maillots, etc…).



Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 3 506
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et de la tv payante
« Réponse #379 le: 15 mars 2019 à 06:38:08 »
Brèves du sport business et de la TV payante – n°310

Football européen : 2 PSG (les chiffres KPMG)
Les cabinets Deloitte et KPMG ont publié diverses statistiques financières sur le football européen. L’occasion de faire ressortir l’évolution du secteur autour de quelques chiffres généraux et pour ce qui concerne la France, du seul club à apparaitre dans le Top10 : le PSG.

KPMG a également calculé quelques données pour le PSG. C’est surtout un rappel pour avoir quelques chiffres en tête.



Une autre infographie permet de se faire une idée sur la valeur des joueurs mais aussi du club. Le club PSG a encore du chemin à faire pour se mettre à niveau de sa valeur commerciale. Là, cela passera par une réussite sportive sur la scène européenne.



Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 3 506
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et de la tv payante
« Réponse #380 le: 20 mars 2019 à 06:58:35 »
Brèves du sport business et de la TV payante – n°311

Canal+séries
Canal+ vient de lancer son offre comportant des séries et des documentaires. Le prix d’appel est à 6,99€, alors que celle de Netflix est de 7,99€. Canal+ va pouvoir y diffuser ses propres séries, mis c’est une offre qui s’adresse d'abord aux non-abonnés de la chaine. La chaine Canal+ Séries pourra-t-elle être un relai de croissance pour Canal+ ? 

Fusion OCS Altice Studios
Le quotidien Les Echos (12/03) a fait le point sur le rachat annoncé d’Altice Studios par OCS. Le dossier est au point mort.
Raisons invoquées : Altice serait trop gourmand et voudrait rentabiliser ses achats (entre 300 et 400 millions), ce que ne veux pas OCS, car déjà  déficitaire et surtout avec Canal+ comme actionnaire dormant, car cette reprise pourrait lui faire de l’ombre. OCS voudrait racheter les droits (NBC Universal, Discovery et Paramount) qui arrivent à échéance en 2021, sachant qu’HBO pourrait lui se lancer en OTT et donc ne pas renouveler ses accords exclusifs avec Orange. Mais Orange pourrait également se rapprocher de Canal+ et des chaines Ciné+. Le paysage ayant évolué avec l’arrivée de Netflix, ce rapprochement ne devrait pas être opposable par les autorités de la concurrence.
A suivre…

Audience chaines sport
Médiamétrie a publié son étude "Médiamat'Thématik", pour la période allant du 3 septembre 2018 au 17 février 2019.
Pouur les chaines sportives, c’est une baisse pour BeIN sports avec 0,3% de part d’audience en % en perte de 0,3% par rapport à la précédente vague. En cumulé 4,189 millions de personne ont regardé la chaine pendant 4 semaines La perte de la Ligue des Champions s’est vite fait ressentir. Canal+ Sport est étal à 0,3% avec 6,364 millions de personnes en cumulé. De son côté RMC Sport décolle doucement avec 0,1% et 1,920 millions de personne en cumulé (ozap). 

Altice veut valoriser ses chaines
Comme TF1, Altice veut faire payer ses chaines (BFM TV, RMC Story, RMC Découverte ou BFM Business) aux opérateurs télécoms. Le premier sur la liste (en fonction des accords qui arrivent à échéance) est Free et l’addition est de 5 millions d’euros. Free n’a pas envie de payer et de son côté, interrogé, Fabienne Dulac, Directrice Générale Adjointe d’Orange France a répondu que : "cette somme n’est pas en rapport avec les audiences de ces chaînes". De plus contrairement à TF1 qui a valorisé son replay, le replay d’une chaine d’info n’est pas très pertinent. Le CSA va tenter une médiation.

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 3 506
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et de la tv payante
« Réponse #381 le: 22 mars 2019 à 06:40:40 »
Brèves du sport business et de la TV payante – n°312

Champion’s League
Rappel de quelques chiffres sur les coupes européennes de football.
3,25Mds€, ce sont les recettes générées, soit +41% par rapport au cycle précèdent (2015-2018). 2,55Mds€ seront distribués aux clubs participants (+48% par rapport à 2017-18) dont 15,25M€ prime participation pour les 32 clubs en poule (Virgille Caillet, twitter).

Le quotidien L’Equipe (édition papier du 17/09) avait publié les droits tv payés par pays. Pour la LDC, les chaines anglaises vont débourser 450 millions par saison (333 millions lors de la période 2015/2018), SFR paye 315 millions (145 millions pour beIN Sports et Canal+), l’Italie 280 millions (contre 223 millions), l’Espagne 240 millions (180 millions) et l’Allemagne 200 millions (120 millions).

Soit pour la période 2018/2021 un total de 1,485 milliard contre 1 milliard sur le précédent contrat, soit une augmentation de 48,4% !

statista a publié une infographie sur l’évolution des droits (à l’échelle mondiale) des coupes européennes.




Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 3 506
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et de la tv payante
« Réponse #382 le: 25 mars 2019 à 08:19:47 »
Brèves du sport business et de la TV payante – n°313

Evolution Canal+
Alors que Vivendi vient de présenter les résultats annuels de Canal+, il est intéressant de voir l’évolution de Canal+ depuis que beIN sports (mi-2012), Netflix (automne 2014) et OCS (mi-2008, mais décollage plus récent) se sont lancés.

Trois données sont synthétisées :

- Le chiffre d’affaires pour Canal+ France. Petit cachotier, Canal+ ne distingue plus le chiffre d’affaires de ses chaines payantes et des chaines. Avant cette date, il y avait une distinction, depuis, le résultat est agrégé.
- Les abonnements : individuels et collectifs (Canal+, CanalSat et CanalPlay) les partenariats avec Bouygues, Free et Orange.
- Le chiffre d’affaires mensuel par abonné. C’est le chiffre d’affaires de Canal+ (chaines payantes + chaines gratuites) / 12.
- Les données sont issues des rapports annuels de Vivendi.

En 6 ans – entre 2012 et 2017, Canal+ a perdu 1,302 million d’abonnés soit 13,4% par rapport à sa base clientèle de 2012 et 520 millions de chiffre d’affaires annuel soit une perte de 14,2%. La perte est forcèment un peu plus importante en ne prenant pas en compte l’activité des chaines gratuites. Le chiffre d’affaires par abonné poursuit sa chute. La baisse n’est que de 1% depuis 2012, mais de 5,5% depuis le pic de 2015. Mais 2017 et 2018 ont vu un net ralentissement avec le lancement d’offres plus segmentées.

Pour 2019, il restera à mesurer le lancement de Canal+séries et en 2020 la perte de la diffusion de la Ligue1. Bref, Canal+ continue de reculer, mais moins fort qu’avant. 



Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 3 506
  • Bois Colombes (92)
Brèves du sport business et de la tv payante
« Réponse #383 le: 27 mars 2019 à 06:29:21 »
Brèves du sport business et de la TV payante – n°314

Clubs européens : quelques chiffres
L’UEFA vient de publier son dixième rapport financier et de benchmarking qui analyse 700 clubs pour souligner les grandes tendances macroéconomiques sur une décennie, de la période de « récession mondiale de 2008-2009 » à la fin de l’année 2017 (L’Equipe, 18/01).

dettes et bénéfices
La dette des clubs s’élevait 1,7 milliard d’euros en 2011 contre un bénéfice net de 615 millions. 28 championnats sont bénéficiaires contre 9 en 2011, les recettes sont passées 11,4 milliards d’euros en 2008 à 20,1 milliards en 2017. Depuis quelques années les recettes augmentent plus rapidement que les salaires.
La France a plutôt tendance à reculer : "la part de la France aux recettes des premières divisions européennes a légèrement diminué au cours de la décennie couverte par le rapport, passant de 9 % en 2008 à 8 % en 2017, alors que d’autres championnats ont bénéficié d’une accélération de leur croissance".

 

Mobile View