Auteur Sujet: Point sur la dette d'Altice/SFR au 31/12/2018  (Lu 480 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 7 016
  • Les Ulis (91)
Point sur la dette d'Altice/SFR au 31/12/2018
« le: 14 avril 2019 à 17:18:38 »
Avec la publication des résultats d'Altice N.V (Europe) pour le T4 2018, il est possible de faire un point sur la situation de la dette au 31/12/2018.
Après la vente de 50% de SFR FTTH fin Novembre pour 1.7 milliard d'euros, et la communication comme quoi cette somme permettrait de "continuer" à désendetter SFR, j'avais souligné qu'au moins au T3 2018, ce désendettement n'avait pas commencé. On peut voir avec les résultats du T4 qu'il n'avait pas plus avancé au 31/12.

Dans les tableaux ci-dessous, issus du CP des résultats du T4 2018 p22, on voit que la dette d'Altice France est toujours de 16.2 milliards d'euros au 31/12 (cercle rouge). La dette d'Altice d'Europe (cercle violet) est de 32.5 milliards d'euros. Certes, il y a le Free Cash Flow qui est déduit, dont une partie vient probablement des ventes des tours et de SFR FTTH, mais cela n'empêche pas qu'il faut continuer à payer les intérêts de la dette. J'ai souligné aussi celle d'Altice Luxembourg (cercle bleu) qui est de 6.2 milliards. En effet, cette branche n'a aucun revenu (carré EBITDA en rouge), -2 millions.

Or, second tableau, elle doit 2 milliards d'euros + 2.5 milliards de dollars en 2022, soit ~4.5 milliards d'euros. On verra comment Altice traite cette dette. Soit, ils arrivent à prendre de nouveaux emprunts pour rembourser cette échéance, soit il faudra que les filiales comme SFR contribuent à son remboursement, par exemple par la vente d'actifs.

http://altice.net/sites/default/files/pdf/AENV%20-%20Annual%20Report%202018.pdf

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 7 016
  • Les Ulis (91)
Point sur la dette d'Altice/SFR au 31/12/2018
« Réponse #1 le: 14 avril 2019 à 17:37:11 »
Je précise aussi qu'après qu'Altice France ait emprunté 4.5 milliards d'euros en Juillet 2018 pour rembourser par anticipations ses échéances de 2022, les prochaines grosses échéances d'Altice France ne sont pas avant 2024. mais il faudra aussi payer les intérêts plus longtemps (à ~800 millions à 1 milliard par an en moyenne, à ~5% d'intérêt).

K-L

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 3 770
  • HFC 100 Mbs / FTTH 1Gbs sur Oullins (69)
    • Cable Rhone
Point sur la dette d'Altice/SFR au 31/12/2018
« Réponse #2 le: 14 avril 2019 à 18:44:51 »
Et ?

Je veux dire : Hammett, pourrais-tu nous faire un résumé ? Car là, on sait pas trop quoi faire ce qui vient d'être écrit ci-dessus ?? (si cela a un quelconque intérêt pour qui que ce soit, hors alain_p d'ailleurs)

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 7 016
  • Les Ulis (91)
Point sur la dette d'Altice/SFR au 31/12/2018
« Réponse #3 le: 14 avril 2019 à 18:48:58 »
Mais Hammett est le bienvenu ;) C'est lui qui avait repris la com d'Altice disant qu'ils 'continuaient le désendettement', et je lui avais répondu qu'au moins selon les derniers chiffres d'alors, T3, ils n'avaient pas commencé.

Myck205

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 1 248
Point sur la dette d'Altice/SFR au 31/12/2018
« Réponse #4 le: 14 avril 2019 à 19:11:16 »
Et ?

Je veux dire : Hammett, pourrais-tu nous faire un résumé ? Car là, on sait pas trop quoi faire ce qui vient d'être écrit ci-dessus ?? (si cela a un quelconque intérêt pour qui que ce soit, hors alain_p d'ailleurs)

Ça a de l'intérêt pour toi en tout cas, comme tout les sujets ou commentaires d'Alain_p concernant SFR  ;)

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 3 426
  • Bois Colombes (92)
Point sur la dette d'Altice/SFR au 31/12/2018
« Réponse #5 le: 14 avril 2019 à 19:32:06 »
Et ?

Je veux dire : Hammett, pourrais-tu nous faire un résumé ? Car là, on sait pas trop quoi faire ce qui vient d'être écrit ci-dessus ?? (si cela a un quelconque intérêt pour qui que ce soit, hors alain_p d'ailleurs)


Ben, comme d'habitude. Faut juste aussi se dire : Altice/SFR a-t-il les moyens de payer sa dette ? Le groupe a les moyens, par exemple, il peut très bien vendre son réseau ftth comme on vient de le voir. Il peut alléger les dépenses sur les contenus, etc...Et même renégocier sa dette, voir gagner des clients qui rapportent...
Ceci dit, il a du temps devant lui maintenant.

Enfin, les autres opérateurs sont également endettés. Mais pour SFR, c'est un sujet central et qui n'est pas derrière lui. Il s'est juste donné les moyens de desserrer largement le noeud coulant !

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 7 016
  • Les Ulis (91)
Point sur la dette d'Altice/SFR au 31/12/2018
« Réponse #6 le: 14 avril 2019 à 19:41:16 »
Par contre, avec les échéances d'Altice Luxembourg en 2022, et le fait que cette filiale n'ait pas de revenus, je ne pense pas que le noeud soit si desserré que cela pour SFR/Altice France. Et puis arrivent les enchères pour la 5G (en France, mais aussi probablement au Portugal, en Israël et en République Dominicaine) et les investissements ensuite dans les èmetteurs.

Je pense que c'est pour cela qu'Altice n'a pas utilisé ses ventes de tours ou de SFR FTTH pour se désendetter, il s'est constitué des réserves en vue de la 5G et du déploiement du FTTH (avec les 10% qu'il s'est récupéré en plus en AMII).

Hammett

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 3 426
  • Bois Colombes (92)
Point sur la dette d'Altice/SFR au 31/12/2018
« Réponse #7 le: 14 avril 2019 à 19:47:12 »
Altice Luxembourg, c'est Altice Luxembourg...
Pour les investissements 5G, c'est valable pour les autres opérateurs et surtout on ne connait pas les prix et comment devront être réglées les échéances. D'autre part, SFR (comme les autres) peut très bien financer sur ses revenus actuels (comme pour la 3G, la G).

Pour utiliser des revenus à fin 2018, faudrait d'abord que les opérations de ventes soient complètement terminées et intégrées. Si en plus il a du pognon d'avance, il n'y a plus de soucis.

Pas la peine de te créer des noeuds pour rien.

Vu le tour que cela va prendre, dernière intervention pour moi. Je vais pas perdre trop de temps non plus...

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 7 016
  • Les Ulis (91)
Point sur la dette d'Altice/SFR au 31/12/2018
« Réponse #8 le: 14 avril 2019 à 20:03:19 »
Je ne crée pas de noeud au cerveau. Je souligne seulement que la dette au 31/12/2018 n'avait pas commencé à baisser.

Pour Altice Luxembourg, je répète, elle n'a pas de revenus. C'est donc in fine les petits collègues qui devront payer pour elle.

Pour les revenus de SFR, comme tu le sais avec la présentation des résultats du T4, ils sont baisse notable, notamment l'EBITDA.

Pour les autres, ils ont quand même un peu plus de marges pour gérer la 5G et les investissements FTTH.
Petit rappel, SFR a construit 763k "lignes" au 31/12/2018 en zone AMII, donc en 6 ans, depuis 2012. Il lui faut en construire 1.8 millions supplèmentaire en 2 ans, d'ici fin 2020, depuis qu'il a récupéré 10% de zones AMII (les 1.7 milliards récupérés par la vente de 50% de SFR FTTH vont bien être utiles pour cela).

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 7 016
  • Les Ulis (91)
Point sur la dette d'Altice/SFR au 31/12/2018
« Réponse #9 le: 14 avril 2019 à 20:13:28 »
Bon après, Altice a promis dans sa présentation des résultats de baisser sa dette 'Altice Luxembourg' (là je suppose qu'il s'agit de Altice Luxembourg consolidated), dans les 24 mois, pour arriver à un ratio de 4.25x (contre 5.1x actuellement ?).

Donc on va voir ce qu'il va se passer dans les mois à venir.

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 7 016
  • Les Ulis (91)
Point sur la dette d'Altice/SFR au 31/12/2018
« Réponse #10 le: 15 avril 2019 à 16:22:28 »
Suite à la conférence de presse d'Alain Weill sur les perspectives 2019, Altice a aussi publié un 'Annual Report 2018', dans lequel on peut trouver d'autres précisions sur la dette d'Altice au 31/12.

http://altice.net/sites/default/files/pdf/AENV%20-%20Annual%20Report%202018.pdf

Non seulement le montant de la dette et le ratio dette/EBITDA sont très élevés, mais aussi les taux d'intérêts de la dette sont nettement plus élevés que ceux obtenus par les autres opérateurs, Iliad par exemple, ce qui entraine des frais financiers très élevés. Par exemple, pour les emprunts de Juillet 2018, ayant servis à rembourser les échéances SFR de 2022, on trouve, p3 :

Citer
In July 2018, Altice Europe undertook a refinancing at its Altice France credit pool. Altice France issued €1.0 billion and $1.75 billion Senior Secured Notes maturing in 2027 and raised a $2.5 billion Term Loan maturing in 2026 to refinance its €1.0 billion and $4.0 billion Senior Secured Notes maturing in 2022. The new €1.0 billion and $1.75 billion Senior Secured Notes have a coupon of 5.875% and 8.125% respectively whilst the $2.5 billion Term Loan bears interest at a margin of 400bps over LIBOR. As a result of this refinancing activity, Altice France’s weighted average cost of debt was minimally impacted and its average maturity of debt was increased by 0.9 years and Altice Europe’s average maturity of debt was increased by 0.5 years.

Donc on a des taux d'intérêt de 6 à 8% environ pour deux emprunts, et pour le troisième de 400 points de base au-dessus du LIBOR, c'est à dire 4% au-dessus du taux du LIBOR, qui est le taux de prêt interbancaire à Londres, qui est actuellement négatif (environ -0.3%). C'est la contrepartie de prêts considérés à risque.
Pour Iliad par exemple, ses différents prêts ont été acquis à des taux entre 0.5 et 1.5% au-dessus de l'EURIBOR, qui est l'équivalent du LIBOR côté continental. On est donc à 3 ou 4% au-dessus des taux obtenus par les autres opérateurs.

La conséquence d'une dette très élevée, et de taux très élevés est un intérêt versé très important. On trouve dans le document d'Altice un tableau, p42, où le montant total est indiqué, voir ci-dessous la ligne entourée de rouge. Le montant des intérêts versés en 2018 est donc de ~1.8 milliard d'euros, en baisse par rapport à 2017, où il était de 2.3 milliards d'euros.

On trouve aussi, et c'est la première que je le vois, entouré en bleu, le résultat des opérations récurrentes du groupe Altice, qui est une perte de ~-900 millions d'euros, en baisse quand même largement sur l'année 2017, où il était de ~-1.7 milliard d'euros. C'est peut-être dû en partie à la suppression de 5000 emplois en 2017 chez SFR.
L'EBITDA (Earnings Before Interest, Taxes, Deprecation and Amortization), qui est l'équivalent de l'excédent brut d'exploitation en français, est donc largement mangé par l'intérêt de la dette et autres frais financiers. Si l'intérêt versé était deux fois moindre, Altice serait excédentaire. La perte, il faut aussi la financer.

A noter que suite à la séparation d'Altice Europe et Altice USA en Mai 2018, il y a aussi des opérations non récurrentes.

C'est dommage qu'il n'y ait plus de document similaire pour Altice France/SFR, mais on sait qu'ils comptent pour environ la moitié de la dette d'Altice Europe (16 milliards sur un total de 32 milliards).

 

Mobile View