Auteur Sujet: Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) par Hammett  (Lu 122770 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 672
  • Bois Colombes (92)
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français)
« Réponse #696 le: 04 juillet 2018 à 07:55:54 »
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) – n°297

Suicides France Telecom
Neuf années après les premières plaintes, les juges d’instruction ont renvoyé Didier Lombard (son ancien pdg), France Telecom/Orange comme personne morale et six autres dirigeants et cadres devant le tribunal correctionnel de Paris conformèment aux réquisitions du parquet de Paris.
Selon leur ordonnance du 12 juin, ce sera un procès pour harcèlement moral, une - sale - première en France, après la crise des 35 suicides en 2008 et 2009 à France Telecom. 
Il n’y a de date pour le procès et selon Le Monde (16/06) : "Le procès ne devrait toutefois pas être audiencé avant de longs mois d’autant que les non-lieux ordonnés par les juges concernant certains cas de salariés rendent possible un appel contre l’ordonnance.".

Free Italie
D’après les premières indications, un mois après son lancement, Iliad entrant "aurait pu bénéficier de quelque 250 000 demandes de portabilité depuis son lancement". Berenberg – institut spécialisé dans les télécoms – prévoit un total de 300 000 à 350 000 clients à fin juin et 1,85 million de clients sur un an.
Pour Berenberg, WindTre serait le plus affecté par le lancement, suivi de Vofadone et TI (zonebourse 27/06). Iliad vise une part de marché de 15%.

Lors du lancement de Free Mobile début 2012, les chiffres avaient été impressionnants. Stéphane Richard avait donné le chiffre de 1,5 million à mi-février (Le Point, 02/12) et officiellement c’était 2,610 millions au 31 mars 2012 ce qui représentait 3,9% en parts de marché. On connaît la suite.

Consolidation des télécoms
Alain Weill – le PDG d’Altice France – vient de donner une interview au quotidien Les Echos (03/07), il y revient sur quelques sujets d’actualité dont celui concernant la consolidation des télécoms : "Patrick Drahi n'est absolument pas vendeur. Je constate que ce sont plutôt les deux plus petits acteurs des télécoms qui poussent désormais à une consolidation. Pour sa part, SFR est « cash-flow » positif, nous allons continuer nos 2,2 milliards d'investissements par an et nous pouvons faire face à toutes nos obligations. Nous n'avons aucune échéance importante de dette avant 2022. Notre conviction, c'est que, de toute façon, la consolidation se fera un jour et que ce jour-là, SFR en sortira grandi et renforcé.".

Consolidation des télécoms aux USA
La justice américaine donne son accord à la fusion d’AT&T (contenants) et de Time Warner (contenus). L’achat de Time Warner va couter 85 milliards de dollars à AT&T ! Le nouvel ensemble pèsera environ 275 milliards de dollars en Bourse et veut concurrencer Google, Facebook, Amazon et consorts.
Aux Etats-Unis une autre bataille va se lancer. Comcast, la major d’Hollywood propriétaire de (Universal, NBC, Hulu, Fox, Sky) s’est lancée dans la bataille pour tenter de ravir la 21st Century Fox à Disney.

Pour tenter de pas trop se perdre, une infographie de recode


alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 8 660
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français)
« Réponse #697 le: 04 juillet 2018 à 19:33:41 »
Ce qu'il y a d'amusant, c'est qu'après qu'Alain Weill ait dit que P. Drahi n'était pas vendeur, l'action d'Altice Europe a baissé de 5% aujourd'hui, et cela en serait la raison (entendu sur BFM).

Citer
Les analystes de la banque française estiment par ailleurs que la taille de SFR, qu'ils valorisent autour de 20 milliards d'euros, pourrait décourager les concurrents Bouygues, Orange ou Iliad de faire une offre.

Le titre Altice Europe a chuté de 3,24% lundi.

(Cela a été écrit avant la clôture)

https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/altice-recule-sfr-n-est-pas-a-vendre-1776740.php

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 672
  • Bois Colombes (92)
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français)
« Réponse #698 le: 10 juillet 2018 à 08:32:39 »
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) – n°298

SFR et les contenus
Alain Weill – le PDG d’Altice France – vient de donner une interview au quotidien Les Echos (03/07), il y revient sur quelques sujets d’actualité dont celui concernant la politique des contenus : "On investit aujourd'hui 1 milliard dans les contenus audiovisuels. C'est plus que TF1, le leader de la télé ! Et quand on aura véritablement remis la machine en route, on sera capable d'investir bien plus que cela.".

A ce jour RMC Sport (lancé le 3 juillet) n’est toujours pas distribué par les autres opérateur "Nous n'avons pas encore trouvé d'accord sur le prix qu'ils payeraient pour l'avoir (…) Mais nous n'avons aucune pression. Si RMC Sport est en exclusivité de fait sur les box SFR, c'est aussi une bonne nouvelle, car les amateurs de foot, viendront vers nous. RMC Sport sera de toutes les façons accessible à tous, sur le digital, en OTT. Donc dans tous les cas, nous serons gagnants.".

Enfin concernant Altice Studio et sa possible vente à Orange : "Plusieurs options s'offrent à nous : nous cherchons à regrouper des moyens, à mutualiser les investissements. Nous avons plusieurs partenaires potentiels pour Altice Studio. Nous participerons de façon plus efficace au financement de la création française et européenne.".

SFR et l’emploi
C’est confirmé, la direction, la CFDT, l’UNSA et la CFTC ont prorogé l'accord de 2016 qui avait encadré, via des départs volontaires, la suppression programmée d'un tiers des effectifs, soit 5.000 postes. Il prévoit notamment de reconduire jusqu'au 31 décembre 2020 les dispositions de l'accord "New Deal" dans lequel le groupe télécoms s'engageait à recourir au volontariat pour les suppressions de postes programmées.
Sur le sujet, lire l'enquête publiée sur Frandoid.

Consolidation des télécoms
Bouygues est dans le jeu pour consolider le secteur : "Si on a une opportunité de se renforcer sur le marché des télécoms (...) Martin Bouygues (...) a toujours dit que si l'opportunité se présentait, alors il voulait se positionner", a déclaré Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom, mais : "Pour que le marché se consolide, il faut que quelqu'un soit vendeur (…) Et il se trouve qu'on nous a rappelé dans les Echos que SFR n'était visiblement pas à vendre." (Le Figaro, 05/07).

Alain Weill – le PDG d’Altice France - qui  vient de donner une interview au quotidien Les Echos (03/07) avait déclaré : "Patrick Drahi n'est absolument pas vendeur. Je constate que ce sont plutôt les deux plus petits acteurs des télécoms qui poussent désormais à une consolidation. (…) Notre conviction, c'est que, de toute façon, la consolidation se fera un jour et que ce jour-là, SFR en sortira grandi et renforcé.".

Orange de son coté est prêt à jouer le facilitateur, mais sans être un initiateur. C’est ce qu’a répété Ramon Fernandez, directeur financier du groupe : "Le scénario précédent où Orange était sur le siège du conducteur me paraît très très improbable. En revanche, dans une voiture, il y a de la place pour plusieurs passagers" (...) Nous verrons bien s'il faut à un moment donné s'assoir sur un siège passager" (Le Figaro, 07/07).

Suite au prochain épisode.

Molotov racheté par Orange ?
Selon bfmbusiness (06/07), le dossier est actuellement étudié par plusieurs opérateurs télécoms français, dont Orange.
Molotov n’est pas très en forme et doit trouver des fonds. Pour être rentable, voudrait de 500000 à 750000 abonnés payants, mais ne compterait que 6000 à 7000 abonnés. Avec la création de Salto, l'avenir de Molotov s'annonce plutôt sombre...

underground78

  • Expert
  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 6 236
  • Orsay (91)
    • FreePON : suivi géographique du déploiement fibre EPON chez Free
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français)
« Réponse #699 le: 10 juillet 2018 à 08:36:22 »
Molotov racheté par Orange ?
Selon bfmbusiness (06/07), le dossier est actuellement étudié par plusieurs opérateurs télécoms français, dont Orange.
Molotov n’est pas très en forme et doit trouver des fonds. Pour être rentable, voudrait de 500000 à 750000 abonnés payants, mais ne compterait que 6000 à 7000 abonnés. Avec la création de Salto, l'avenir de Molotov s'annonce plutôt sombre...
On peut aussi ajouter à ça la hausse probable (et très notable puisqu'à priori ça serait un doublement) de la redevance "Copie privée" pour l'offre gratuite de Molotov (pour les abonnés : https://www.nextinpact.com/news/106833-redevance-copie-privee-100-hausse-pour-offre-gratuite-molotov.htm).

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 8 660
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français)
« Réponse #700 le: 10 juillet 2018 à 09:33:01 »
Pour SFR et l'emploi, on se rappelle que Patrick Drahi avait été très critique en Novembre dernier sur le plan de départs volontaires, disant qu'il conduisait au départ des meilleurs. On peut donc s'étonner qu'il soit prolongé.
« Modifié: 10 juillet 2018 à 12:24:19 par alain_p »

kazyor

  • Expert SFR
  • Expert
  • *
  • Messages: 682
  • Lyon 7ème (69)
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français)
« Réponse #701 le: 10 juillet 2018 à 11:12:39 »
il conduisait au départ des meilleurs.
Je ne suis pas parti hein  ;D

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 8 660
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français)
« Réponse #702 le: 10 juillet 2018 à 12:01:13 »
Heureusement pour SFR que ce n'est mécanique, mais effectivement, il y a avait un gros risque à vouloir faire partir 1/3 des effectifs par ce système. Au moins, cela veut dire à priori pas de licenciements secs, comme cela avait été envisagé si le quota n'était pas atteint.

P.S : Quand on lit l'article de FRandroid, assez long et documenté avec des témoignages, on se rend compte que les conditions et la gestion du PDV n'ont pas été faciles, le rôle du cabinet Alixio est notamment remis en cause, il y a des recours devant la justice en cours, et que certains ont dû préférer éviter ce parcours du combattant...
« Modifié: 11 juillet 2018 à 09:48:46 par alain_p »

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 36 313
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français)
« Réponse #703 le: 10 juillet 2018 à 13:41:36 »
A noter que l'article semble plutôt focalisé sur le Service Client (1000 des 5000 départs si je ne m'abuse). Des populations qui auront peut-être eu plus de mal à rebondir ?

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 672
  • Bois Colombes (92)
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français)
« Réponse #704 le: 18 juillet 2018 à 06:25:18 »
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) – n°299

Bouygues vs Free
Le Canard Enchainé (édition papier du 11/07) nous rappelle l’affaire qui oppose Bouygues Télécom à Free. En novembre 2014, Bouygues a assigné Free devant le Tribunal de Commerce pour concurrence déloyale concernant les pratiques de Free avec l’itinérance Orange. Bouygues estimait le préjudice à 411 millions d’euros.
Le procès est en cours, mais depuis l’ARCEP a publié un carnet de route pour mettre fin à l’utilisation du réseau d’Orange par Free. L’association Que Choisir avait également porté l’affaire en justice, mais avait trouvé un accord avec Free pour dédommager des utilisateurs.

Le Canard Enchainé annonce qu’une décision pourrait être prise en septembre. Depuis 2016, Free a provisionné 570 millions pour faite face à une éventuelle condamnation.

5G
Le gouvernement vient de donner le top administratif pour le lancement de la 5G. Comme l’indique Le Monde (17/07) : "Pour le moment, le gouvernement ne sait pas encore s’il est prêt à renoncer à un processus d’enchères financières.". L’ARCEP va lancer une consultation à l’automne pour une attribution en 2020. Parmi les obligations prévues : "Une grande ville française devrait être couverte en 2020, et les principaux axes de transport en 2025.".

Le flou entretenu sur les conditions financières fait réfléchir les opérateurs, d'autant qu'il y a aussi la volonté d’ouvrir l’attribution à des industriels. A ce jour : "Un seul duo d’industriels s’est pour l’instant déclaré candidat à un test grandeur nature, celui constitué par l’équipementier Nokia et l’institut de recherche Vedecom pour les véhicules autonomes sur le plateau de Saclay.". La SNCF pourrait se montrer intéressé. En espérant que cela ne se termine pas comme avec Bolloré et sa licence Wimax.

Le débat ne fait que commencer…

Orange
Orange vient de publier son rapport annuel intégré (rai) 2017. L’occasion de revenir sur quelques chiffres clés du groupe.


alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 8 660
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français)
« Réponse #705 le: 18 juillet 2018 à 08:45:43 »
Pour freemobile, on peut rappeler que Bouygyes Telecom fait un procès à Free parce qu'il bénéficie de l'itinérance Orange, et l'UFC que choisir avait mené une action parce que les débits en itinérance étaient bridés, alors que X. Niel avait déclaré que les abonnés freemobile bénéficiaient des mêmes débits que ceux Orange... Cela avait conduit à un dédommagement allant jusqu'à 10 € pour les abonnés freemobile lésés.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 672
  • Bois Colombes (92)
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français)
« Réponse #706 le: 20 juillet 2018 à 06:29:14 »
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) – n°300

Presse numérique
Alors que la presse numérique devient un objet de complèment à des abonnements premiums chez Canal+, Orange et SFR, quel est l’état de la presse numérique payée ?  L’OJD - qui est l’organisme qui récence les chiffres de diffusion de la presse – permet d’avoir des chiffres (qu’il faut aller piocher quand même) sur la diffusion numérique de l’ensemble de la presse.

Le récapitulatif ci-dessous permet de se faire une idée. Globalement pour l’ensemble de la presse, le numérique représente 22% (346 000 exemplaires + 37% par rapport à 2016) des ventes pour la presse nationale quotidienne, alors que c’est seulement 2,9% pour la presse régionale. Pour plus de données, lire le rapport ici.

Ci-après le récapitulatif à fin 2017, des cinq quotidiens qui sont le plus diffusés sous format numérique.



Pour ces 5 quotidiens, la diffusion sur l’année 2017 est en hausse. Neymar et le PSG pour l’Equipe, les élections présidentielles et législatives pour les autres ont permis à ces quotidiens d’augmenter leurs ventes. A noter que Le Figaro et Libération ont vu leur diffusion globale baisser sur 4 ans.

Chacun voit ses ventes numériques (au numéro ou via un abonnement) augmenter très sérieusement entre 2016 et 2017. Le tableau indique le pourcentage de diffusion numérique sur la diffusion totale payée (via abonnement, vente en kiosque, France et étranger).

Deux quotidiens se distinguent sur l’année 2017 : Le Monde et Le Figaro, Les Echos de son côté franchit la barre des 30%, Le Monde devrait voir la barre des 50% arrivée sur 2019. Pour Libération, c’est une petite hausse. Par contre, pour l’Equipe, c’est une déception, malgré sa présence sur l’ensemble des plateformes numériques, son chiffre de vente est en baisse et son pourcentage également en recul.

Est-ce un problème de comptage ? l’OJD compte ses ventes dans la rubrique « vente au tiers » qui est une catégorie d’achats groupés par les entreprises. Par accord, via ce canal Libération ne pourra pas dépasser 3 000 exemplaires par jour (Le monde, 06/2016).
Dans cette rubrique se retrouvent les ventes par les kiosques télécom, pour Le Figaro c ‘est 7 280 exemplaires qui sont vendus, pour Libération c’est 5 920 et pour L’Equipe c’est 25 979 exemplaires, alors que les abonnements directs sont à 40 000 exemplaires ! Les Echos et Le Monde ne sont pas présents dans les offres kiosques des opérateurs télécoms.

Hammett

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 3 672
  • Bois Colombes (92)
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français)
« Réponse #707 le: 23 juillet 2018 à 06:45:24 »
Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) – n°301

Iliad
Le Groupe Iliad vient d’annoncer que sa filiale italienne avait franchi le cap du premier million d’abonnés. Belle performance, alors que l’offre a été lancée il y a à peine 2 mois.
Fin juin, Berenberg – institut spécialisé dans les télécoms – prévoyait un total de 300 000 à 350 000 clients à fin juin et 1,85 million de clients sur un an. Iliad vise une part de marché de 15%.

Consolidation aux USA
Comcast jette l’éponge sur le rachat de la 21st Century Fox et laisse le champ libre au groupe Disney qui va donc devoir mettre 71,3 milliards de dollars payables en actions de Disney et en numéraire.
Disney est propriétaire du réseau télévisé ABC, les chaînes sportives ESPN, plusieurs studios de cinéma et des parcs à thème - avec les studios de cinéma et de télévision de Fox et le groupe Star India. Le Département de la justice a autorisé la transaction.

La bataille entre Comcast et le couple Disney-Fox n'est pas pour autant terminée. Elle porte désormais sur le contrôle du réseau européen de télévision payante, Sky PLC. Comcast, qui souffre d'un manque de présence à l'international, a proposé depuis plusieurs jours de racheter 61% de Sky pour la somme de 34 milliards de dollars. Les 39% restant sont dans les mains de Fox qui depuis des mois se bat avec les autorités britanniques pour acquérir le reste du capital (Le Figaro, 19/07).

Télévision : quelques statistiques
Le CSA vient de publier son  rapport annuel 2017. Quelques données intéressantes. 

Pour le CSA, "La TNT payante comptait approximativement 0,6 million d’abonnés à la fin de l’année 2017, soit environ 3 % des abonnés à la télévision à péage selon les estimations du Conseil.". Qui sont-ils ? 

Les autres clients à une offre de télévision payante (dommage, il n’y a pas d’historique).



D’autre part, le CSA publie un récapitulatif sur l’évolution des modes de réception de la télévision.



Pour compléter le tableau, De son coté, l’ARCEP a publié le nombre d’abonnés avec un accès à la télévision dans le cadre d’un forfait couplé internet-télévision.


 

Mobile View