Auteur Sujet: Communauté de communes Berry Loire Vauvise  (Lu 1640 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 306
  • Vierzon (18)
Communauté de communes Berry Loire Vauvise
« le: 27 novembre 2019 à 18:14:13 »
Voici les communes du nord du Cher où l'arrivée du très haut débit est annoncée

Le réseau de fibre optique est devenu une réalité. Une réunion publique aura lieu jeudi 28 novembre, à 19 heures, à Sancergues.

Grâce à l’arrivée de la fibre optique, les habitants de Sancergues, Saint-Martin-des-Champs, Charentonnay et Lugny-Champagne vont pouvoir bénéficier du très haut débit.

Une réunion publique d’information aura lieu jeudi 28 novembre, à 19 heures, à la salle des fêtes de Sancergues, rue du Marais. Ce rendez-vous sera l’occasion de présenter la procédure de raccordement au réseau et les services offerts par les fournisseurs d’accès à Internet.

Des services puissants en matière d’accès Internet

Cette nouvelle infrastructure est mise en place dans le cadre du plan France très haut débit, piloté par le gouvernement. Si leurs prises sont éligibles, les foyers et les entreprises des quatre communes pourront profiter des offres des différents fournisseurs d’accès, les services les plus puissants en matière d’accès Internet, de télévision et de téléphonie.

Les acteurs publics (Région Centre-Val de Loire, département du Cher et communauté de communes Berry-Loire-Vauvise), réunis au sein de Berry numérique, déploient depuis 2015 ce réseau très haut débit en fibre optique sur le département du Cher. Il est exploité et maintenu par la société Berry fibre optique, chargée d’assurer l’exploitation et la commercialisation de la fibre optique sur le réseau de Berry Numérique dans le Berry.


Source : Le Berry Républicain, écrit le 27 novembre 2019 par Vincent Michel.

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 306
  • Vierzon (18)
Communauté de communes Berry Loire Vauvise
« Réponse #1 le: 24 novembre 2020 à 09:41:06 »
Une partie du territoire de Berry-Loire-Vauvise est déjà équipée en fibre optique, le reste le sera d'ici 2025


Pour l’instant, 40 % de la population de la communauté de communes Berry-Loire-Vauvise a accès à la fibre optique depuis fin 2019. © Stéphanie Para


Depuis fin 2019, une partie de la population de la communauté de communes Berry-Loire-Vauvise peut avoir une connexion internet à très haut débit grâce à la fibre optique. Dans les années à venir, l’ensemble du territoire sera équipé.

C’est l’assurance de pouvoir accéder à une connexion internet à très haut débit. Sur le territoire de la communauté de communes Berry-Loire-Vauvise, un réseau fibre optique public a commencé d’être déployé. Mais, pour l’heure, il reste encore des zones non couvertes. Un état des lieux a été dressé lors d’un récent conseil communautaire.

Une technologie qui vise à améliorer l’accès au numérique. Jusque-là, c’est le réseau téléphonique en cuivre qui servait à transmettre les données numériques. « Ce type de connexion atteint aujourd’hui ses limites, promeut Berry numérique, le syndicat mixte ouvert (voir encadré) chargé de construire le réseau dans le Cher et l’Indre. Plus on est loin du central téléphonique, plus le débit est faible et plus des opérations d’apparence très simples prennent du temps. La fibre permet d’avoir une connexion très haut débit quelle que soit la localisation sur le réseau. Le potentiel de débit est illimité et est donc adapté aux besoins d’aujourd’hui et de demain. »

Tout le territoire sera concerné. « L’objectif demeure de pouvoir proposer le plus vite possible la fibre à tous, met en avant le conseil communautaire. C’est une évidente nécessité afin de ne pas être un territoire exclu. Il nous faut des tuyaux qui supportent les contraintes de l’explosion du numérique. » Le déploiement de cette technologie dans le département s’inscrit dans la volonté de l’État de donner accès au très haut débit à 100 % de la population. Le réseau est en cours d’installation dans tout le département – dans l’agglomération de Bourges et à Vierzon, sa mise en place a été confiée à l’opérateur Orange, à qui est concédée également l’exploitation.

Ceux qui ont déjà la fibre. En Berry-Loire-Vauvise, une première phase de déploiement a été réalisée et a commencé à être commercialisée en décembre 2019. Elle concerne 40 % de la population, sur les communes d’Argenvières, Charentonnay, Lugny-Champagne, Saint-Léger-le-Petit, Saint-Martin-des-Champs et Sancergues. La Chapelle-Montlinard, qui appartient à la communauté de communes des Bertranges, est également concernée. « Les arbitrages ont été faits, sur des critères techniques en cherchant à optimiser le nombre de foyers et d’entreprises connectables. »

Pour ceux qui ne l’ont pas encore. Des solutions d’attente ont été mises en place. Une montée en débit a été opérée sur le réseau cuivre. Pour ce faire, des répartiteurs ont été alimentés en fibre, tout en continuant à desservir le réseau traditionnel. Autre réponse provisoire : des dispositifs provisoires radio, via les antennes relais.

Bientôt la suite du déploiement. Prévue pour se dérouler de 2021 à 2025, une seconde phase démarre. « Le département a décidé d’initier une procédure de délégation de service public concessive. Le concessionnaire choisi sera connu dans les semaines qui viennent. Il devra s’engager sur un calendrier pour les zones restant à couvrir, par communes ou plutôt par plaques techniques, calendrier construit en fonction d’une hiérarchisation des difficultés locales plus ou moins importantes en termes de débit. »

Un investissement important. La première tranche de travaux a coûté 660.000 euros à la communauté de communes, somme couverte par un emprunt, ce qui représente 20 % du coût total. Pour le reste, le financement est assuré par l’État, l’Europe, la région, le département. Pour la deuxième étape, la collectivité ne devrait pas avoir à débourser une somme importante. Sa part « semble devoir être très faible, voire nulle ». Des subventions devraient permettre de payer la totalité de la facture. Il faut ajouter, aussi, la redevance du gestionnaire. L’intérêt de la population apparaît évident : « La réponse des usagers qui s’abonnent sur notre territoire se situe au-dessus de la moyenne départementale. Elle est d’autant plus forte que l’accès à Internet était difficile, souligne le conseil communautaire. La fibre répond une vraie attente. »


Citer
Qui installe ? Le déploiement de la fibre optique met en action de nombreux intervenants. Le syndicat mixte ouvert Berry numérique en est le maître d’ouvrage. Y sont impliqués des acteurs publics : la Région Centre-Val de Loire, le département du Cher et les communautés de communes du Cher, dont Berry-Loire-Vauvise. Les chantiers sont confiés à des entreprises spécialisées. Le réseau a pour exploitant la société Berry fibre optique.

Qui est éligible ? Pour s’abonner, les habitants devront se tourner vers des fournisseurs d’accès à internet comme SFR, Free, Orange, Bouygues télécom, Nordnet ou encore Ozone, auxquels Berry fibre optique commercialise le réseau. La liste est consultable sur le site de Berry Numérique (www.berrynumerique.fr) ou sur celui de Berry fibre optique (berryfibreoptique.fr). Sur ces derniers, il est également possible de savoir si un foyer ou une entreprise est éligible ou non à la fibre, c’est-à-dire s’il peut être raccordé ou pas.

Source : Le Berry Républicain, écrit le 24 novembre 2020 par Vincent Michel.