Auteur Sujet: Bourges déploiement fibre optique FTTH  (Lu 6817 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

CentreMarc

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1
Bourges déploiement fibre optique FTTH
« le: 04 janvier 2017 à 21:16:13 »
Bonjour à tous ,

Je suis nouveau sur ce forum et bonne année 2017 à tous  :).
L'opérateur Orange déploie sur Bourges la fibre optique en FTTH avec SFR.
Quand je regarde la carte de déploiement de la fibre sur le site d'Orange,je réside dans un quartier ou une zone est encore blanche voir image joint.
J'ai contacté la Mairie pour avoir des infos,mais ils me disent de voir avec Orange,la Mairie ne sait rien :-X...Quand je contacte Orange idem,on ne sait rien :-X.....C'est motus et bouche cousus.Pourquoi un tel silence sur le déploiement pour de potentiel client ?
Le directeur des systèmes informatique de la ville que j'avais contacté par mail a dit que mon quartier est prévue dans le 3ème lot et qu'il avait laissé une note auprès du directeur départemental je crois d'Orange.Je n'ai jamais eu de nouvelle.
Comment faire pour avoir des explications fiables?Merci à vous de pouvoir m'aider.

 

 

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 704
  • Vierzon (18)
Bourges déploiement fibre optique FTTH
« Réponse #1 le: 16 janvier 2017 à 15:24:50 »
D'après un ami qui avait posé la question à des techniciens d'Orange, la 3e tranche pour la fibre à bouche, c'est à partir de cette année. je pense que s'il ne l'ont pas fait avant c'est parce qu'il y a le VDSL2 en centre ville.

michael.philizot

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 208
  • Saint-Cyr-sur-Loire (37)
Bourges déploiement fibre optique FTTH
« Réponse #2 le: 08 février 2018 à 10:43:23 »
Bonjour,

A priori, des adresses sur Bourges sont éligibles à la Fibre Free !

edit : en effet, une ligne apparaît sur FreePON

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 704
  • Vierzon (18)
Bourges déploiement fibre optique FTTH
« Réponse #3 le: 21 février 2018 à 16:35:02 »
Un site pilote à Bourges pour le raccordement de la fibre en aérien : êtes-vous éligibles ?

C’est à Bourges, rue Santos-Dumont, qu’Orange a testé le raccordement à la fibre optique en aérien. C’est-à-dire via des poteaux et non par voies souterraines. À terme, ce dispositif équipera plus de 30 % des abonnés locaux.

À Bourges et pour une partie de l'agglomération, c'est Orange qui a décroché le marché d'installation de la fibre. Le chantier, lancé en 2015, coûtera plusieurs dizaines de millions d'euros à l'opérateur réseau. Mais attention, la fibre tant espérée par les Berruyers peut aussi arriver par les airs. Et en région Centre, le site pilote de la fibre en aérien, c'est Bourges.

Un des plus gros chantiers de la ville depuis 2015

1- Pourquoi l'aérien ?

« L'aérien, c'est systématique quand on ne peut pas tirer partie des fourreaux ou que les canalisations souterraines sont pleines », explique Christophe Beauvais, directeur des Relations avec les collectivités locales chez Orange. Quand le souterrain s'avère impossible, l'opérateur réseau passe donc par le ciel. « On ne connecte sur les poteaux Orange ou sur ceux d'Enedis (ex EDF, NDLR), poursuit Christophe Beauvais. On demande à Enedis, avec qui nous avons signé une convention, si leurs poteaux peuvent supporter le poids de la fibre. »

Si Orange obtient le feu vert, on se retrouve donc avec du poteau électrique utilisé sur trois étages : en haut, l'électricité ; en dessous, la fibre ; plus bas, le téléphone. Si les poteaux Enedis sont surchargés, Orange demande à la ville l'autorisation d'implanter de nouveaux poteaux. Ce que l'entreprise obtient sans problème, confirme Kévin Gueguen, maire adjoint au numérique : « On demande juste aux riverains leur avis sur le lieu d'implantation, pour qu'il ne gêne pas. »

2- Plus long à installer.

La fibre en aérien est plus longue à installer que celle par voie souterraine. « C'est à cause des délais administratifs et des délais d'études, précise Christophe Beauvais. Du coup, cela crée des incompréhensions. Dans certaines rues, on a commencé en souterrain, et on est obligé de terminer en aérien. Les habitants ne comprennent pas pourquoi leur voisin a la fibre et pas eux. »

3- Pas de surcoût

Que la fibre soit installée en aérien ou par voies souterraines, cela n'occasionne aucun surcoût pour la ville de Bourges, les nouveaux poteaux étant à la charge d'Orange.

4- Où en sont les travaux ?

« On en est au tout début de l'aérien à Bourges, explique Christophe Beauvais. On a fait ce qui était le plus simple : le passage en souterrain. Maintenant que nous avons validé le process de déploiement en aérien avec Enedis rue Santos-Dumont, on va industrialiser ce dispositif à Bourges et dans la Région Centre. »

Dans les deux-trois ans qui viennent, Orange va donc surtout installer de l'aérien. En priorisant le raccordement aérien des zones où le souterrain fonctionne déjà.

5- Gros chantier.

Pour les opérateurs réseaux, l'installation de la fibre est un enjeu comparable à celui du téléphone il y a cent ans. « C'est un des plus gros chantiers de la ville depuis 2015, conclut Kévin Gueguen. Et ceci jusqu'en 2020-2022. »

Les habitants de Bourges et de l'agglomération peuvent vérifier s'ils sont éligibles à la fibre en se connectant sur https://reseaux.orange.fr/

Marie-Claire Raymond


Source : https://www.leberry.fr/bourges/economie/btp-industrie/2018/02/21/un-site-pilote-a-bourges-pour-le-raccordement-de-la-fibre-en-aerien-etes-vous-eligibles_12746767.html

scruffy

  • Client FreeMobile
  • *
  • Messages: 85
  • Fort-de-France
Bourges déploiement fibre optique FTTH
« Réponse #4 le: 21 février 2018 à 20:05:48 »
j'aime bien le terme "site pilote"
ça donne un coté R&D alors qu'en fait c'est juste pour mieux faire passer la pilule.

Orange déploie en aérien en Martinique depuis des années. Même numéricable/SFR/altice tire parfois en aerien (du cable)... on voit donc des poteaux 3 lignes : EDF/Enedis - Altice - Orange. Ou PTT - Altice - Orange.
J’essaierai de poster une photo.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 704
  • Vierzon (18)
Bourges déploiement fibre optique FTTH
« Réponse #5 le: 18 novembre 2019 à 11:28:59 »
Ces poteaux utiles pour l'installation de la fibre optique à Bourges, mais que personne ne veut avoir devant chez soi

La fibre optique avance à Bourges. Lorsque c’est sous terre, pas de souci. Mais en l’air, les poteaux ne se font pas que des amis.

Tout le monde n’a pas la fibre. Celle qui relie à grande vitesse nos ordinateurs au reste du monde. Son déploiement, à Bourges et dans son agglo, depuis 2015 et jusqu’à la fin 2020, se fait de deux manières : en passant par les réseaux souterrains, le plus souvent. Ou en aérien. Des kilomètres de fibre optique serpentent, ainsi, sous nos pieds.

Sauf lorsque les rues sont démunies de réseaux souterrains. « Dans ce cas-là, la fibre passe par des poteaux pour pouvoir relier les futurs abonnés », explique Christophe Beauvais. Le directeur chez Orange des relations avec les collectivités locales pour le Cher et l’Indre est entre le marteau des usagers et l’enclume des élus. Si le passage de la fibre, via les réseaux souterrains, n’entraîne aucune contestation, à la marge, les poteaux d’Orange donnent quelques démangeaisons à ceux qui doivent les endurer.

245 poteaux en attente d’être plantés

Le service Castor (Centre d’appel des services techniques opérationnels rapides) de la ville de Bourges a dû traiter quelques cas de riverains mécontents, dans le centre de la ville et du côté du quartier d’Asnières.

« Il faut savoir qu’avec le déploiement de la fibre, ce sont des centaines de poteaux qui sont installés, donc les contestations sont vraiment à la marge », assure Christophe Beauvais. Vous reconnaîtrez facilement un poteau d’Orange d’un poteau électrique d’Enedis : le premier est en bois (ou en résine) et le second en ciment.

« Il faut surtout comprendre qu’il est impossible à Orange de demander l’avis de chaque riverain, complète Christophe Beauvais. Ce que nous demandons aux communes, ce sont des permissions de voirie pour installer des poteaux. Et bien sûr, nous n’en mettons jamais devant une porte de garage… »

Une nouvelle cargaison de poteaux doit être installée à Bourges, 245 sont en attente d’une permission pour être plantés. « La fibre, c’est un peu comme les réseaux de téléphonie mobile, souligne Christophe Beauvais. Tout le monde en veut, mais personne ne veut endurer la présence d’une antenne ou d’un poteau près de chez lui. »

Des conventions avec Enedis

D’ailleurs, une réunion, la semaine passée, avec les élus de la communauté d’agglomération Bourges plus, a permis à Christophe Beauvais de rappeler certaines règles simples. Notamment, pour éviter la surabondance de poteaux, Orange passe des conventions avec Enedis, pour utiliser les siens, précise le directeur des relations. « Sauf lorsqu’ils sont déjà saturés. Là, nous n’avons pas d’autres solutions que d’en installer de nouveaux. »


Citer
En chiffres

45.772
C’est le nombre de logements à Bourges.

30.200
C’est le nombre de logements aujourd’hui raccordables à la fibre, c’est-à-dire que les habitants peuvent souscrire une offre auprès de l’opérateur de leur choix.

245 C’est le nombre de poteaux à installer en attente d’une permission de voirie.

Source : Le Berry Républicain, écrit le 18 novembre 2019 par Rémy Beurion.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 704
  • Vierzon (18)
Bourges déploiement fibre optique FTTH
« Réponse #6 le: 07 octobre 2020 à 12:21:15 »
La fibre optique pour tous espérée d'ici un an à Bourges


Sur les 62.000 logements à raccorder sur Bourges et son agglomération, 46.000 sont déjà équipés d’une prise depuis 2015. © Pierrick DELOBELLE

Orange affirme avoir déjà équipé 74 % des logements de Bourges et de son agglomération. L’objectif de 100 % sera atteint fin 2021 annonce l’opérateur.

Souvenez-vous de la période du confinement. Le monde se divisait, alors, en trois, ceux qui n’avaient pas internet, ceux qui en bénéficient par le biais de l’ADSL et ceux qui pouvaient utiliser la fibre.

Ces derniers ont pu télétravailler, regarder des films en VOD (vidéo à la demande), surfer sur Netflix, tandis que l’adolescent pouvait s’en donner à cœur joie avec des jeux en ligne et que le plus jeune faisait ses devoirs envoyés en ligne par ses professeurs.

Tout cela demande une bande passante que seule la fibre optique peut offrir. « Durant le confinement, nous avons constaté une recrudescence des abonnements à internet », indique Étienne Bordry, le délégué régional Centre-Val de Loire d’Orange.



Mais, pour cela, il faut être raccordé à la fibre. Orange a obtenu le marché de l’installation en prenant en charge le coût (secret) sur ses fonds propres. C’était en 2015.

Le temps de la mise en route et le chantier à Bourges a commencé il y a quatre ans. « Sur les 62.000 logements à raccorder à Bourges et son agglomération, nous avons déjà fait 46.000 prises raccordables, soit 74 % du parcours », annonce le délégué régional. Par prise raccordable, il faut entendre la prise qui permet aux fournisseurs d’accès internet de proposer, ensuite, leurs services. Il convient juste de patienter un mois entre le moment où la prise est raccordée et celui où vous pouvez choisir votre fournisseur, Orange étant traité comme les autres.

Depuis quatre ans, la mise en fibre a commencé par la ville avant que la toile d’araignée s’étende aux autres communes. Petite particularité, la fibre peut être fournie en souterrain mais doit, parfois, passer par l’aérien.

L’aérien demande plus de temps pour l’installation

« En aérien, nous avons 10.000 logements et nous avons déjà fait 5.000 logements soit la moitié. Et aux 10.000 à Bourges, il faut ajouter les 6.000 qui se trouvent sur l’agglomération », explique Étienne Bordry.

L’aérien est plus compliqué et plus lent à réaliser. Orange doit, alors, se reposer sur les poteaux téléphoniques ou demander le soutien des poteaux en béton d’Enedis ou bien encore mettre de nouveaux poteaux en demandant une autorisation à la commune. On comprend pourquoi le processus est plus lent.

Pour la suite des opérations, Orange pense atteindre les 100 % de logements raccordés à la fibre à la fin de l’année 2021. « Il nous restera 10.000 logements à raccorder car nous pensons raccorder 52.000 logements à la fin de cette année. Bien sûr, les travaux ont été arrêtés durant le confinement mais ils ont repris et nous avons retrouvé une situation normale. »



Pour le délégué régional, cette mise en place de la fibre est un projet industriel extrêmement ambitieux. « Nous mettons la fibre en dix ans alors qu’il a fallu quarante ans pour implanter le téléphone. »

Question coût, aucun chiffre n’est divulgué. Le secret commercial ne permet pas de savoir non plus combien de foyers prennent l’option fibre une fois qu’ils savent qu’ils sont raccordés.

La fibre optique permet une pratique de l’internet illimitée. « Il suffit juste d’adapter les équipements au bout du fil. On a largement de quoi faire », assure Étienne Bordry.

Pratique. Pour tout savoir sur le raccordement et son évolution et savoir si votre logement peut en bénéficier, rendez-vous sur le site : www.economie.gouv.fr/particuliers/fibre-optique-eligibilite.


Source : Le Berry Républicain, écrit le 07 octobre 2020 par François Lesbre.

 

Mobile View