Auteur Sujet: le R.I.P en charente  (Lu 18873 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

bellule

  • Client Ozone
  • *
  • Messages: 93
  • 16
le R.I.P en charente
« Réponse #24 le: 16 avril 2018 à 13:14:49 »
Jean mi ,

Je ne parle pas des zmd mais du rip Charente numérique.
« Modifié: 16 avril 2018 à 13:53:28 par bellule »

bellule

  • Client Ozone
  • *
  • Messages: 93
  • 16
le R.I.P en charente
« Réponse #25 le: 30 avril 2018 à 14:48:12 »
LA FIBRE OPTIQUE DÉPLOIE SA TOILE

Toutes les communes doivent être raccordées en 2021. Les zones prioritaires ont été définies. En attendant les travaux, les adresses sont en train d’être vérifiées.
C’était le tout premier projet du Grand Cognac post-fusion. En février 2017, à l’unanimité, le conseil communautaire a décidé de doter toutes les communes de la fibre optique. C’est-à-dire du très haut débit, qui permet à la fois d’aller sur internet, de téléphoner et de regarder la télévision. Cognac n’est pas concerné, puisque la ville-centre a déjà passé ses propres accords avec Orange et SFR, qui installeront...

Source http://www.charentelibre.fr/2018/04/29/la-fibre-optique-deploie-sa-toile,3246190.php

Daniel16

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 89
  • Gond pontouvre
le R.I.P en charente
« Réponse #26 le: 01 mai 2018 à 06:55:07 »
Bonjour, aurais-tu l’article en intégralité ?

bellule

  • Client Ozone
  • *
  • Messages: 93
  • 16
le R.I.P en charente
« Réponse #27 le: 01 mai 2018 à 11:41:48 »
GRAND COGNAC

La fibre optique déploie sa toile

Toutes les communes doivent être raccordées en 2021. Les zones prioritaires ont été définies. En attendant les travaux, les adresses sont en train d’être vérifiées.
C’était le tout premier projet du Grand Cognac post-fusion. En février 2017, à l’unanimité, le conseil communautaire a décidé de doter toutes les communes de la fibre optique. C’est-à-dire du très haut débit, qui permet à la fois d’aller sur internet, de téléphoner et de regarder la télévision. Cognac n’est pas concerné, puisque la ville-centre a déjà passé ses propres accords avec Orange et SFR, qui installeront la fibre gratuitement, dans le cadre d’«appels à investissements» réservés aux villes. Pour le reste de l’agglo, une convention a été signée en février avec Charente numérique, pour la pose de 30.721 prises d’ici à 2021. En mars, le marché a été confié à Bouygues-Axione, dont le plan d’action a été présenté aux maires il y a deux semaines. Voici le programme.

1. Où en est-on actuellement?

Les pelleteuses ne sont attendues qu’en juin pour l’installation des six «nœuds de raccordement optiques» (NRO), où convergera le réseau. Leur pose doit être achevée cette année à Cherves-Richemont, Genté, Segonzac, Hiersac, Châteauneuf, ainsi qu’aux Métairies. Des études ont été menées avec les Bâtiments de France pour choisir les emplacements précis.

En attendant, «on vérifie toutes les adresses postales», indique Jean-Paul Zucchi, vice-président de l’agglo en charge du dossier. Histoire d’avoir une idée précise de chaque lieu à raccorder. Utile, car certaines communes ont un adressage aléatoire. C’est le cas de Moulidars, Champmillon, Angeac-Charente et Juillac-le-Coq, où 8 logements sur 10 ne sont pas numérotés.

2. Qui sera servi en premier?

Le déploiement se fera en quatre phases. La première permettra de raccorder dès l’an prochain une série de sites prioritaires pour des raisons techniques. C’est le cas des communes de Boutiers-Saint-Trojan (770 prises), Hiersac (622) et une partie de Nercillac et de Champmillon. Jarnac bénéficiera aussi de cette première vague, pour la zone qui entoure le collège public. Mais cette fois, ce sera au titre des priorités politiques, comme pour une dizaine d’autres sites.

Parmi eux, les zones économiques (Merpins, le Pont-Neuf à Salles-d’Angles, la rue du Commerce à Châteaubernard) et des équipements publics (mairie, collège, poste et lycée de Segonzac, par exemple). Suivra la deuxième phase, en vue d’un raccordement début 2020. Avec des communes comme Chassors, la plus grande partie de Jarnac, Gondeville et Bassac. Ou encore Cherves, Mesnac et Louzac, côté Nord. Les derniers servis se trouvent aux extrémités de l’agglo: Ambleville, Verrières, Criteuil-la-Magdeleine ou Juillac-le-Coq au Sud; Bréville ou Houlette au Nord. Mais aussi, en plein centre cette fois, des zones de Bourg-Charente; Julienne et Saint-Brice. Là, la fibre ne sera opérationnelle qu’en avril 2021.

3. Qui va payer quoi?

L’opération coûtera 52M€, dont 9,3M€ financés par l’agglo. L’Etat prend la plus grande partie à charge (21M€). Pour les particuliers, le branchement ne coûtera rien jusqu’au bord de leurs parcelles. On pourra refuser d’être raccordé, «il y en a qui l’avaient fait avec l’eau potable», se souvient Jean-Paul Zucchi. Mais attention: un branchement ultérieur sera payant. La pose de la fibre entre l’entrée des terrains et les domiciles sera à charge des propriétaires, qui seront libres de choisir leur entreprise. Enfin, pour l’internet proprement dit, des opérateurs lanceront des offres. Cinq se sont déjà mis sur les rangs dont Bouygues, SFR et Free.

Pour patienter, un peu de radio
Avec la fibre, il n’y aura plus de zone blanche. En attendant, pour renforcer l’accès au haut débit dans les secteurs isolés, des èmetteurs radio à ondes courtes vont être posés dès cette année sur cinq châteaux d’eau (Saint-Sulpice, Criteuil-la-Magdeleine, Bonneuil, Segonzac) et sur un poteau surélevé, à Saint-Sulplice également. Si elles ne sont pas jugées dangereuses pour la santé, ces ondes radio courtes ne résoudront pas tout. «Elles sont sensibles au relief, précise Jean-Paul Zucchi. Elles irrigueront tout le territoire mais selon les endroits, elles ne seront pas efficaces.»Là où elles le seront, des abonnements à haut débit seront proposés au cours des prochains mois par des opérateurs. Une mise en bouche, en quelque sorte.
« Modifié: 01 mai 2018 à 12:43:52 par bellule »

Gizmo

  • Client FAI autre
  • *
  • Messages: 38
le R.I.P en charente
« Réponse #28 le: 14 août 2018 à 14:17:27 »
Le journal de ma commune a publié le calendrier de déploiement de la fibre concernant sa propre zone. Je ne sais pas si le fichier concernant toute la Charente est disponible quelque part...

bellule

  • Client Ozone
  • *
  • Messages: 93
  • 16
le R.I.P en charente
« Réponse #29 le: 14 août 2018 à 22:33:58 »
oui c'est claire.

avez-vous vu des travaux pour le reseau fibre en charente vous?


Shino16

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1
  • Courbillac 16
le R.I.P en charente
« Réponse #30 le: 31 août 2018 à 13:41:50 »
Bonjour a tous,

voici une carte qu'une personne chargée de mission à la cdc de Rouillac m'a envoyée fin 2017


bellule

  • Client Ozone
  • *
  • Messages: 93
  • 16
le R.I.P en charente
« Réponse #31 le: 07 septembre 2018 à 15:43:49 »
http://www.charente-numerique.fr/ toujours au top de la communication ;-)

bellule

  • Client Ozone
  • *
  • Messages: 93
  • 16
le R.I.P en charente
« Réponse #32 le: 11 octobre 2018 à 16:07:12 »
BROSSAC : UN NŒUD DE RACCORDEMENT OPTIQUE PRÈS DU STADE

Depuis début septembre, sur l'axe Chalais Barbezieux, entre Bardenac et Brossac, le chantier mobile nécessitant une circulation alternée n'est pas passé inaperçu des usagers. « La fibre arrive » indiquent des panneaux près des feux régulateurs.

En effet, l'entreprise française de travaux publics SOBECA, société beaujolaise de canalisation, réalise la mise en place progressive des chambres de visite et des fourreaux qui recevront dans les mois à venir la fibre posée par la société Résonance.

 

 Plusieurs équipes finissent aussi en ce moment la portion de la D131 qui relie Chillac à l'ancienne N10 en passant par Oriolles. Quatorze kilomètres auront été effectués en 6 semaines.«  Dans le bourg de Brossac, tout avait été déjà prévu lors du réaménagement, indique Christophe Peron, chef de chantier de l'agence de Pons, Mais nous devons cependant concevoir près du stade municipal une petite construction et nous y amenons l'électricité. » Elle servira à héberger un nœud de raccordement optique nécessaire sur le réseau de communication tous les 10 à 12 km.

 

«Les NRO sont des pièces maîtresses des réseaux de fibre optique, explique le chef de chantier. Ils ont pour fonction de distribuer la connexion à chaque abonné. On peut les comparer à des routeurs géants. » Onduleur, répartiteur d'abonnés, batteries de secours et même climatisation y seront installés.

 

J-Y D.


source http://www.charentelibre.fr/2018/10/11/brossac-un-noeud-de-raccordement-optique-pres-du-stade,3325343.php?xtmc=fibre&xtnp=1&xtcr=1

bellule

  • Client Ozone
  • *
  • Messages: 93
  • 16
le R.I.P en charente
« Réponse #33 le: 11 octobre 2018 à 16:08:44 »
INVESTISSEMENTS: LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL CASSE LA TIRELIRE

L’exercice fait partie des classiques et François Bonneau n’y a pas dérogé hier. Interview de rentrée, mais surtout de mi-mandat pour celui qui a accédé à la présidence du Département au printemps 2015, succédant à Michel Boutant.

La fibre, c’est parti
«Huit mille prises raccordées dès le mois de janvier 2019, 20 000 de plus d’ici la fin de l’année 2019 et l’objectif que tout le reste du département, moins la Charente limousine, bénéficient de la fibre en 2022.» François Bonneau a confirmé le lancement opérationnel du chantier de raccordement à la fibre optique des foyers charentais. Un dossier à près de 180 millions d’euros pour lequel l’État vient de confirmer sa participation à hauteur de 60 millions, le reste du financement étant assuré par le Département (24 millions), la Région (24 millions), les communautés de communes (30 millions) et l’Europe. Une infrastructure publique qui sera ensuite louée aux opérateurs qui voudront proposer la fibre à leurs abonnés.

En janvier, c’est le Sud-Charente qui inaugurera l’ère de la fibre. «Chantillac, Médillac, Chalais et tout ce secteur.» Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État en charge du Numérique, devrait être présent lors de l’inauguration du premier nœud de raccordement, à Chalais.

Ce dossier est aussi structurant que politique: la Charente limousine, présidée par un Philippe Bouty qui ne cache pas ses ambitions départementales, ayant préféré confier le raccordement de son territoire à SFR. Public d’un côté, privé de l’autre: il faudra compter les prises en 2021 pour savoir qui a fait le bon pari.

Le mobile, c’est l’État
Changement de donne sur la couverture mobile du département. L’État a pris la main «et offre la 5G aux opérateurs à la condition qu’il couvre le pays à 100 %». Quatre nouveaux pylônes sont lancés: Esse, Mouthiers, Pressignac, Lignières-Sonneville. «Nous, nous recensons les manques et indiquons les priorités. Il manque 80 pylônes pour couvrir toute la Charente», décrypte François Bonneau. Soit entre 8 et 10 millions d’euros. «Mais à raison de 5 pylônes par an, je vous laisse faire le calcul.» Il faudrait donc seize ans pour gommer toutes les zones blanches.

Source http://www.charentelibre.fr/2018/10/03/investissements-le-conseil-departemental-casse-la-tirelire,3321733.php?xtmc=fibre&xtnp=1&xtcr=5

bellule

  • Client Ozone
  • *
  • Messages: 93
  • 16
le R.I.P en charente
« Réponse #34 le: 13 octobre 2018 à 18:02:18 »
Mise en place du nro de Rouillac

bellule

  • Client Ozone
  • *
  • Messages: 93
  • 16
le R.I.P en charente
« Réponse #35 le: 15 octobre 2018 à 11:07:34 »
Ce matin en allant chercher du pain, je suis tombé sur les équipes d'axione dans la commune d'echallat. Enfin une bonne nouvelle.

 

Mobile View