Auteur Sujet: Celeste: IPv4 gratuit et IPv6 payant (4€/mois) ?  (Lu 2207 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

raf

  • Expert France-IX
  • Expert
  • *
  • Messages: 622
Celeste: IPv4 gratuit et IPv6 payant (4€/mois) ?
« Réponse #24 le: 07 décembre 2019 à 18:42:04 »
Bonjour,

Une plage IPv4 OU IPv6 est offerte avec une connexion SDSL/EFM ou Fibre.
Les plages supplémentaires sont ensuite des options.

Si une plage IPv4 a déjà été souscrite, la demande d'une plage IPv6 est en option.
De même, si une plage IPv6 est déjà incluse, l'ajout d'une plage IPv4 est en option.

Sur ce devis il s'agit bien d'options, il est indiqué "Vos options".

Bien Cordialement,
CELESTE
L'opérateur fibre des entreprises

En effet cette replique est bonne pour la rubrique "IPv6 - Perles du service client"

PhilippeMarques

  • Expert
  • *
  • Messages: 289
Celeste: IPv4 gratuit et IPv6 payant (4€/mois) ?
« Réponse #25 le: 08 décembre 2019 à 18:17:38 »
Prendre un PI juste parce qu'on peut pas faire de load-balancing / fail-over  ....  :o

Tout un tas d'inventions ont été crées pour palier au manque d'adresses IPv4,ie NAT etc.
En s'affranchissant du manque d'adresses il y a beaucoup de ces inventions qui sont inutiles.
On a reproduit les adresses ULA comme continuité intellectuelle du NAT.

Cela reviens à avoir une adresse d'un immeuble avec une adresse de voirie, ou tous les habitants de l'immeuble ont la même adresse. Alors que chacun peu avoir sa propre adresse.

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 7 374
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Celeste: IPv4 gratuit et IPv6 payant (4€/mois) ?
« Réponse #26 le: 08 décembre 2019 à 19:04:22 »
On a reproduit les adresses ULA comme continuité intellectuelle du NAT.

non les ULA reproduit un peu la RFC1918 aka les IP privées. Ca n'a été pas fait pour le NAT. Mais attention a ne pas transposé trop rapidement , les ULA et les RFC1918 n'ont pas d'equivalence direct (notamment on peut connecter deux réseaux ULA entre eux).

IPv6 permet d'avoir naturellement plusieurs IP par machine, c'est meme recommandé.  La link-local, la ou les global (GUA) si la machine a besoin d’accéder a Internet, une ou des ULA pour les réseaux d'entreprises.

On a souvent des ressources critiques (serveurs par exemple) qui n'ont que des ULA et accèdent au Net via des proxy applicatifs par exemple voir pas du tout. Les postes clients eux ont des ULA et GUA.
Les ULA servent aussi beaucoup entres des sites ou dans les technos cloud/containers (dans un cluster Kubernetes par exemple).

C'est aussi plus simple a gérer au niveau firewalling, on ne laisse passer que les ULA vers les ressources critiques par exemple.

Apres chacun est libre d'organiser son réseau interne comme il veut. L'essentiel est d'éviter de faire du NAT66 (NPTv6 est le mot plus adapté) parce qu'on a mal pensé son plan d'adressage au départ.

Plusieurs adresses par machine introduisent plus de complexité donc plus de risques mais aussi plus de richesse de configuration et de fonctionnement. C'est un équilibre a trouver en fonction des contraintes propres a chaque société et chaque site.

Usuellement on fait (PA= prefix lié au FAI, PI  = prefix indépendant du FAI):
 - PI only
 - PI  + ULA
 - PA + ULA (on peut avoir chaque site avec son PA ou meme plusieurs PA par site)
 - PA only pour les sites simples (sans serveur, que des postes par exemple)

A éviter:
  - ULA only + NPTv6 vers PA (c'est la reproduction d' IPv4)

PhilippeMarques

  • Expert
  • *
  • Messages: 289
Celeste: IPv4 gratuit et IPv6 payant (4€/mois) ?
« Réponse #27 le: 09 décembre 2019 à 14:37:29 »
C'est qui qui a fume des substances interdites chez vous ?
L'IPv6 devrait etre systematique et gratuit. Le premier bloc au moins.
Nicols, Vincent, Pierre, ils pensent quoi de cette connerie ?
T'as fait fuir un commercial qui pensait trouver une nouvelle clientèle içi.

Johannol

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 866
  • Nantes 44
Celeste: IPv4 gratuit et IPv6 payant (4€/mois) ?
« Réponse #28 le: 09 décembre 2019 à 16:33:40 »
en pro, une IPv6 /48 et une IPv4 fixe me paraissent le minimum de base a inclure dans chaque abonnement.

Merci de m'avoir repris, je pensais au /48 en plus..., désolé.

Sinon, en lisant les autres messages, je me rends bien compte des lacunes IPv6 qu'on peut avoir, à commencer par moi, lorsqu'on n'est pas admin/archi/autres réseau, et que tous les guides que j'ai pu croiser sont destinées à des gens dont le réseau est le métier, ou alors des trucs ultra basique. Mais pas forcement de truc pour Jean Kevin qui sait  basiquement configurer son réseau domestique ou de PME en IPv4 en prenant en compte un plan d'adressage, des services exposés, et des machines vulnérables protégés.

raf

  • Expert France-IX
  • Expert
  • *
  • Messages: 622
Celeste: IPv4 gratuit et IPv6 payant (4€/mois) ?
« Réponse #29 le: 14 décembre 2019 à 22:56:37 »
T'as fait fuir un commercial qui pensait trouver une nouvelle clientèle içi.
Tant mieux.
S'il veut se faire plein les poches, qu'il vende les IPv4. Le plus cher possible. Ca fait au min avancer les choses (cote IPv6) :)

 

Mobile View