Auteur Sujet: Le PQ veut brancher tout le Québec à un réseau de fibre optique d'ici 4 ans  (Lu 2225 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 199
  • Vierzon (18)
Le PQ veut brancher tout le Québec à un réseau de fibre optique d'ici 4 ans

Le Parti québécois (PQ) veut que le Québec entier soit branché à un réseau de fibre optique. En dévoilant sa stratégie numérique samedi matin, il promet de compléter le branchement de toutes les maisons et les entreprises à un tel réseau, idéalement d'ici quatre ans.

Pour s'y prendre, le parti entend charger une filiale d'Investissement Québec _ qui sera baptisée NumériQuébec _ de créer un consortium d'investisseurs pour compléter le branchement. Hydro-Québec, la Caisse de dépôt, les compagnies de télécommunications seront notamment invités à s'y joindre.

Il entend donc faire un partenariat avec ces géants des télécommunications. Bref, pas de subventions à ces entreprises, mais plutôt des investissements communs, dit-il.

Pour l'instant, la fibre optique est présente dans les rues, mais ne rend pas jusqu'aux maisons _ le branchement se fait par des câbles de cuivre, une ancienne technologie. La fibre optique permet le transfert de données, notamment par Internet, de façon plus rapide et efficace que les anciens types de câbles.

Les réseaux optiques créés et les revenus qu'ils généreront pourront être administrés par les instances locales, si elles le souhaitent, promet le PQ.

Car NumériQuébec privilégiera la prise en charge de l'opération par les MRC, les villes ou les régions, qui pourront se partager le coût des investissements _ et la tarte des revenus.

Cette propriété du réseau va être une nouvelle source de revenus stables pour les MRC, fait valoir le PQ.

Le parti veut réaliser cet objectif d'ici 2022, «si possible», dit-il.

Jean-François Lisée a aussi annoncé qu'il nommerait un ministre responsable du Numérique s'il prenait le pouvoir.

Le plan a été dévoilé par le chef samedi matin à Montréal, accompagné de ses deux candidates spécialisées en numérique, Mireille Jean, députée sortante de Chicoutimi et Michelle Blanc, qui veut se faire élire dans la circonscription montréalaise de Mercier.


Source : Les Affaires

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 199
  • Vierzon (18)
Le PQ veut brancher tout le Québec à un réseau de fibre optique d'ici 4 ans
« Réponse #1 le: 20 février 2024 à 18:43:33 »
L’extrême Nord du Québec maintenant connecté à la fibre optique


L'installation du câble sous-marin a coûté près de 165 millions de dollars.
PHOTO : FOURNIE PAR L'ADMINISTRATION RÉGIONALE KATIVIK

Les communautés d’Akulivik, d'Ivujivik et de Salluit, à l’extrême nord du Québec, sont maintenant connectées à Internet haute vitesse par fibre optique, grâce au déploiement d’un câble souterrain de 675 kilomètres depuis la baie d’Hudson.

L’Administration régionale Kativik (ARK) se rapproche ainsi de son objectif de connecter l’ensemble des communautés du Nunavik à la fibre optique, appelé Réseau de fibre optique sous-marin de l’Arctique de l’est (EAUFON).



Le câble de fibre optique a été déployé directement dans la mer entre Puvirnituq et Salluit. (Photo d'archives)
PHOTO : FOURNIE PAR L'ADMINISTRATION RÉGIONALE KATIVIK

Une première section de câble sous-marin de 1175 kilomètres est déjà en fonction depuis 2022 dans la baie d’Hudson.

Ce câble a permis le raccordement des communautés de Kuujjuarapik, d'Umiujaq, d'Inukjuak et de Puvirnituq.

"L’ARK poursuit son travail de manière assidue afin de réduire et, par la suite, d'éliminer le fossé numérique qui sépare le Nunavik du sud du Québec et du reste du Canada", a déclaré par voie de communiqué la présidente du conseil d’administration de l’ARK, Hilda Snowball.

Câble terrestre pour l’Ungava

Les villages de la baie d’Ungava devront quant à eux faire preuve de patience avant de pouvoir être connectés à la fibre optique.

L’ARK souhaite déployer un câble terrestre à partir de la communauté naskapie de Kawawachikamach, jusqu’à Kuujjuaq, sur plus de 300 kilomètres à travers la forêt boréale.

Les communautés restantes pourront alors se connecter sur ce câble, dont les travaux d’installation devraient se terminer vers 2026.

D’ici là, ces villages doivent se tourner vers des technologies satellitaires pour avoir accès à Internet haute vitesse. Cette option est toutefois plus coûteuse, avec des forfaits qui avoisinent 160 $ par mois.

"Les systèmes des communautés tels que l’éducation, la télésanté, la télémédecine et la téléjustice comptent sur l’ARK et nos partenaires gouvernementaux pour compléter le réseau EAUFON afin d’offrir des services indispensables à tous les Nunavummiut", ajoute Hilda Snowball.



Hilda Snowball souhaite réduire le coût de l'accès à Internet dans la région. (Photo d'archives)
PHOTO : RADIO-CANADA / FÉLIX LEBEL

Les deux ordres de gouvernement ont contribué à hauteur de 165 millions de dollars à cette deuxième phase de l'EAUFON, aujourd’hui terminée.

Le déploiement complet de la fibre optique dans la région pourrait toutefois coûter près de 300 millions de dollars.


Source : ICI Grand Nord, écrit le 20 février 2024 par Félix Lebel.