Auteur Sujet: Les nouvelles de la 5G en France  (Lu 117920 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Myck205

  • Free / Salt
  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 3 157
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #2136 le: 07 avril 2021 à 22:21:29 »

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 41 185
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #2137 le: 07 avril 2021 à 22:23:22 »
Toujours à chipoter toi...

xp25

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 539
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #2138 le: 08 avril 2021 à 00:14:06 »
4+5 = 9

4 opérateurs, 5 bandes de fréquences  ::)

B28 (700 MHz)
B20 (800 MHz)
B3 (1800 MHz)
B1 (2100 MHz)
B7 (2600 MHz)

chantoine

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 1 243
  • 91
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #2139 le: 08 avril 2021 à 09:42:40 »
Pourquoi 9 ans ?

2021 - 2012 ?

A moins que l'obligation de proposer (vraiment) une offre de gros n'ait démarré plus tard.

Pas bien grave puisque "l'enquête" est close...

joel19

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 037
  • FTTH 10 GB/s Orange EXP
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #2140 le: 08 avril 2021 à 10:16:38 »
Et en Juillet, Freemobile a abaissé les tarifs de ses offres d'accueil, pour les rendre plus attractives, mais pas de chance, aucun MVMO n'a voulu en profiter. Donc problème réglé

Il faut dire qu'utiliser un réseau où l'opérateur a un déploiement bien plus faible que ses concurrents historiques, et  qui est lui-même en itinérance sur celui de l'opérateur historique (avec d'ailleurs des débits bridés), n'était pas très attractif...

Selon les documents de l'époque, les MVNO devaient s'acquitter d'un droit d'entrée de 2 millions d'euros à la signature du contrat et verser 2 euros par carte SIM concernée. La minute de voix et le mégaoctet de data étaient facturés 5 centimes d'euro tandis que le prix du SMS variait entre 1 et 4,35 centimes d'euro. Pas de quoi animer la concurrence. L'Arcep a donc ouvert une enquête sur des conditions tarifaires jugées inacceptables

Deux mois plus tard, Free Mobile a revu à la baisse ses tarifs pour les MVNO light, mais pas pour les Full MVNO. Comme le note Freenews, la minute de voix coûte désormais 4,2 centimes d'euro, le prix du SMS est à 2,5 centimes et le coût par carte SIM est descendu à 80 centimes d'euro. Seul le prix de la data reste inchangé, à 5 centimes d'euro. Cette grille tarifaire est "hors taxe" et est en place depuis le 1er juillet.

https://www.numerama.com/magazine/23234-free-mobile-abaisse-ses-tarifs-pour-les-mvno.html

A ce jour, rien de changé : on n’accueille pas quelqu'un chez soi si on a pas les moyens de le loger décemment.  :P


Liste des MVNO Mis à jour le 22 mars 2021

https://www.arcep.fr/professionnels/operateurs-des-telecommunications/liste-des-mvno.html

Myck205

  • Free / Salt
  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 3 157
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #2141 le: 08 avril 2021 à 11:07:45 »
2021 - 2012 ?

A moins que l'obligation de proposer (vraiment) une offre de gros n'ait démarré plus tard.

Pas bien grave puisque "l'enquête" est close...

Ah ok, c'est juste toi qui estime que Free était fautif pendant 9 ans en faite. T'es le président de la HADNSFM (la Haute Autorité Des Nvmo Sur Free Mobile), tu nous l'avais caché 😋

chantoine

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 1 243
  • 91
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #2142 le: 08 avril 2021 à 12:34:44 »
T'as jamais aucun argument, décidément.

eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 10 742
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #2143 le: 08 avril 2021 à 12:45:19 »
Samsung annonce avoir trouvé un moyen de réduire le coût du déploiement de la 5G

Samsung annonce une nouvelle technologie capable de doubler la largeur de spectre d'un site mobile émettant sur une bande de fréquence moyenne.

La division équipementier télécom de Samsung affirme être capable de faire passer la bande passante d’un site mobile 5G de 200 à 400 MHz, elle utiliserait notamment pour cela le Massive MIMO. Un doublement qui ne concernerait que les antennes émettant dans les fréquences moyennes, à savoir du 1,8 GHz, du 2,4 GHz ou 3,5 GHz. Il en conclut que cela pourrait permettre aux opérateurs de réduire la quantité de matériel à installer, et donc le coût du déploiement, tout en facilitant sa mise en place.


Suite:
https://www.01net.com/actualites/samsung-annonce-avoir-trouve-un-moyen-de-reduire-le-cout-du-deploiement-de-la-5g-2040194.html

Cette annonce n'a rien de révolutionnaire.
Je crois que les AEQE de Nokia le permettent déjà.
C'est destiné essentiellement à répondre à des déploiements en RAN sharing
L'attribution des fréquences en n78 est faite sur des largeurs de bande de 400 MHz.
Donc si deux opérateurs font du RAN sharing, disposer d'un tel RRH permet de ne poser qu'un équipement par secteur, et de gèrer 100 MHz d'un operateur et 100 MHz de l'autre opérateur, que leur spectre alloué soit joint ou disjoint.

Myck205

  • Free / Salt
  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 3 157
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #2144 le: 08 avril 2021 à 12:48:35 »
Cette annonce n'a rien de révolutionnaire.
Je crois que les AEQE de Nokia le permettent déjà.
C'est destiné essentiellement à répondre à des déploiements en RAN sharing
L'attribution des fréquences en n78 est faite sur des largeurs de bande de 400 MHz.
Donc si deux opérateurs font du RAN sharing, disposer d'un tel RRH permet de ne poser qu'un équipement par secteur, et de gèrer 100 MHz d'un operateur et 100 MHz de l'autre opérateur, que leur spectre alloué soit joint ou disjoint.

Je confirme aussi, j'ai vu cette option dans la configuration de ses modules.

 

Mobile View