Auteur Sujet: Les nouvelles de la 5G en France  (Lu 18062 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 10 070
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #168 le: 18 mars 2020 à 16:11:07 »
Il y a des contraintes de non communication entre opérateur, mais à mon avis rien d'insurmontable.
La crise aura probablement des incidences sur le prix (et les contraintes de deploiement ou de disponibilités des matériels). C'est plus à ce niveau que la question peut se poser.

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 9 245
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #169 le: 18 mars 2020 à 16:14:17 »
Oui, là il sera difficile de tenir les engagements de déploiements pour fin 2020. Déjà, avec l'histoire de Huawei...

Bulldozer

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 740
  • Aisne (02)
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #170 le: 19 mars 2020 à 17:10:30 »
A la mi-avril, l’autorité précisera les modalités des enchères. Il reste encore à déterminer si elles se dérouleront en ligne ou dans un lieu précis requérant la présence physique de chaque opérateur. La préférence irait pour la première fois à des enchères en ligne, plus modernes et moins fastidieuses à organiser, d'après le président de l'Arcep Sébastien Soriano entrevu ce jour. Voilà qui trancherait avec les précédentes éditions aux ambiances de guerre froide. Les représentants des opérateurs étaient enfermés seuls dans une pièce et communiquaient leur prix sur un petit bout de papier. Les participants auront de toute façon l’interdiction légale de se parler et de s’entendre.(26.02.20)
01net.com

mattmatt73

  • Expert.
  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 6 504
  • vancia (69)
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #171 le: 19 mars 2020 à 18:05:15 »
Les participants auront de toute façon l’interdiction légale de se parler et de s’entendre.(26.02.20)


et mes enfants ont une armée de farfardet maléfiques qui ne font que mettre le bordel dans leurs chambres....

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 35 093
    • Twitter LaFibre.info
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #172 le: 02 avril 2020 à 17:42:46 »
Quel serait objectivement la raison qui perturberait les enchères ?


1) soit elles sont faites en présentiel en respectant les normes. (c'est pas plus risqué que de raccorder des clients en FTTH...)

2) soit elles se déroulent en visio et qu'elles se déroulent sur une période un peu plus longue le temps que les aller/retour se fassent je veux bien, mais nous sommes des millions à être en télétravail alors je ne vois pas ...

Les enchères sont reportées et aucune date n'est annoncée. "Les circonstances actuelles de crise sanitaire n’ont pas permis de conduire les préparatifs nécessaires à l’organisation matérielle de cette enchère,  initialement prévue au mois d’avril. Il en résulte un décalage, dont la durée dépendra de celle de la crise sanitaire. La date de tenue de l’enchère sera fixée par l’Arcep en fonction de l’évolution de la situation."

Bon, ce n'est pas une grosse surprise : Les sociétés Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR sont qualifiées pour participer aux enchères des fréquences de la bande 3,4 - 3,8 GHz. Ils ont tous les quatre souscrit aux engagements prévus pour obtenir un bloc de 50 MHz a prix fixe (350 M€).

Communiqué de presse Arcep :

La procédure pour l’attribution de fréquences de la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz en France métropolitaine a été lancée fin 2019 et, au 25 février 2020, les quatre opérateurs de réseaux mobiles métropolitains avaient déposé des dossiers de candidature.

Au terme de l’instruction de ces dossiers, l’Arcep a conclu que :
- les quatre candidats sont qualifiés ;
- les quatre candidats ont souscrit aux engagements prévus par le cahier des charges et pourront obtenir chacun, au terme de la présente procédure et pour un montant de 350 M€, un bloc de 50 MHz.

Les quatre candidats sont désormais autorisés à participer à la phase d’enchère pour l’attribution des 11 blocs de 10 MHz encore disponibles dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz.

Les circonstances actuelles de crise sanitaire n’ont pas permis de conduire les préparatifs nécessaires à l’organisation matérielle de cette enchère,  initialement prévue au mois d’avril. Il en résulte un décalage, dont la durée dépendra de celle de la crise sanitaire. La date de tenue de l’enchère sera fixée par l’Arcep en fonction de l’évolution de la situation.

En parallèle, l’Arcep poursuit ses travaux sur les questions sociétales et environnementales liées au numérique et à l’évolution des réseaux.


Source : Arcep

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 35 093
    • Twitter LaFibre.info
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #173 le: 02 avril 2020 à 18:17:48 »
Sébastien Soriano, le président de l’Autorité des télécoms annonce le report des enchères pour la 5G
 
Le Figaro. - Vous annoncez que les enchères pour la 5G seront retardées. Jusqu’à quand?

Sébastien Soriano.- Les enchères pour l’attribution de la 5G sont décalées pour des raisons matérielles, de quelques semaines. Les modalités des enchères, physiques ou en ligne, dépendront des mesures prises pour la sortie du confinement. Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR sont qualifiés pour y participer et sont déjà assurés de disposer chacun d’un bloc de 50 MHz pour 350 millions d’euros chacun. Ces blocs ne sont pas utilisables tout de suite, il faudra attendre la deuxième partie de l’attribution pour cela. Ce qui était initialement prévu au mois juin. Nous voulons rester dans la dynamique de déploiement de la 5G vis-à-vis du secteur. Cette technologie est importante pour la France. La saturation de la 4G justifie le développement de la 5G qui peut faire partie l’arsenal de sortie de crise.


Extrait d'un article du Figaro, Publié le 2 avril 2020 par Elsa Bembaron

eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 10 070
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #174 le: 02 avril 2020 à 18:58:07 »

Il veut rester dans la dynamique mais retarde les enchères.  :-X

mattmatt73

  • Expert.
  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 6 504
  • vancia (69)
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #175 le: 02 avril 2020 à 19:41:35 »
Il veut rester dans la dynamique mais retarde les enchères.  :-X

Ben c'est un concept de dynamique retardée....

Snickerss

  • Expert Free + Client Bbox fibre FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 192
  • Mes paroles n'engagent que moi :)
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #176 le: 02 avril 2020 à 20:08:13 »
Question con, mais pourquoi ne pas autoriser l’utilisation des 50 Mhz dans un 1er temps ?

kazyor

  • Expert SFR
  • Expert
  • *
  • Messages: 741
  • Lyon 7ème (69)
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #177 le: 02 avril 2020 à 20:14:03 »
Question con, mais pourquoi ne pas autoriser l’utilisation des 50 Mhz dans un 1er temps ?
Un début de réponse ...

En fait, il n'y a pas qu'une enchère mais 2 ...
La première déterminant la largeur de chacun des candidats et la seconde, la position du bloc dans la bande.

Si tu autorises les 50MHz dans un 1er temps, tu distribues la position de chaque comment ?
Comment tu gères le passage de ce 1er temps aux fréquences définitives ?
Ça me paraît assez compliqué, pour une fin assez limitée.

NB. si en temps qu'opérateur, tu veux faire des tests, il y a les autorisations temporaires pour expérimentation pour ça ...

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 9 245
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #178 le: 02 avril 2020 à 22:42:32 »
Les engagements de déployer la 5G dans je ne sais plus combien de villes (5 ?), en 2020, vont être caduques ? Bien qu'en fait, avec les expérimentations, ils sont peut-être déjà prêts...

Snickerss

  • Expert Free + Client Bbox fibre FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 192
  • Mes paroles n'engagent que moi :)
Les nouvelles de la 5G en France
« Réponse #179 le: 03 avril 2020 à 00:01:46 »
Tous les objectifs vont être redéfinis, fixe & mobile, sur la 4G, 5G, le new deal and Co. Plus rien ne tient passé le T1 2020.

 

Mobile View