Auteur Sujet: Infos progression fibre en vendée  (Lu 111504 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

juju85180

  • Abonné Free adsl
  • *
  • Messages: 1
Infos progression fibre en vendée
« Réponse #144 le: 07 décembre 2021 à 16:43:23 »
Bonjour,
Je suis nouveau sur votre forum car je souhaite avoir plus d'informations sur un problème que je rencontre au niveau de l'installation du réseau fibre dans mon quartier.
Alors le problème est le suivant:
J'habite vers le centre bourg de château d'Olonne (ville des Sables d'Olonne), un lotissement relativement récent (3 ans environ) dans une maison.
l'installation du réseau Fibre à été effectué il y a deux ans environ sur ce lotissement neuf pour la grand majorité des maisons.
Seulement la mienne plus quelques autres ne l'ont pas été depuis.
Ma démarche à été la suivante:
-contact pris avec mon FAI qui ne peut pas me dire quand le raccordement sera possible mais me tiendra au courant quand cela sera fait.
-contact pris avec la ville qui me renvoit vers orange ou eiffage qui sont les installateurs du réseau.
-Orange qui n'en sait pas plus et eiffage je n'ai pas de contact.
-et j'ai consulté le site ARCEP qui a mon adresse ne présente aucun point c'est a dire aucune info. quand la presque totalite du quartier est en vert (cad eligible fibre).
Je trouve étrange que certaines maisons n'ai pas été faite alors qu'une installation à été faite pour le lotissement et que nous sommes dans la même rue.
Y a t il une solution pour effectivement savoir si c'est normal ou si c'est un oubli?
puis-je faire avancer mon scmilblik ?
Merci d'avance pour vos réponses
cordialement,
julien.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 205
  • Vierzon (18)
Infos progression fibre en vendée
« Réponse #145 le: 22 décembre 2021 à 19:13:46 »
Vendée. En mars 2023, tous les Vendéens auront la fibre optique

Le déploiement de la fibre optique en Vendée avance bon train. La première phase est terminée, le chantier se poursuit et la cadence va accélérer pour que l’ensemble du département soit raccordé en mars 2023.

Le chantier est « titanesque » pour Vendée numérique, présidée par Alain Lebœuf, également patron du Département. Ce groupement d’intérêt public a été créé en 2014, à l’initiative du Département qui constatait une carence d’initiative privée concernant le déploiement de la fibre optique.

En effet, au début des années 2010, l’opérateur Orange avait décidé d’investir dans ces nouveaux réseaux dans trois secteurs : La Roche-sur-Yon agglomération, Les Sables-d’Olonne agglomération et Mareuil-sur-Lay. « 80 % de la population était potentiellement privée d’une arrivée rapide de la fibre optique, ainsi que les entreprises », note Alain Lebœuf.

« Il n’y aura pas deux types de Vendéens »

Vendée numérique a pour objectif d’amener le très haut débit dans tout le département, soit plus de 350 000 habitations. Coût de l’opération : « un demi-milliard d’euros » financés par des fonds publics et privés.

La première phase de déploiement est terminée. Entre 2018 et 2021, Vendée numérique a fait le raccordement au réseau fibre optique des entreprises sur 7 000 adresses (420 zones d’activités et 1 000 sites publics) et de treize communes (75 000 adresses).

Début 2021, la deuxième phase a démarré. « D’ici le 31 mars 2023, nous voulons proposer le très haut débit à l’ensemble des Vendéens. Même dans les zones plus reculées où la fibre est plus difficile à faire passer. Il n’y aura pas deux types de Vendéens », insiste Alain Lebœuf.


Source : Ouest-France, écrit le 22 décembre 2021 par Jeanne Hutin.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 205
  • Vierzon (18)
Infos progression fibre en vendée
« Réponse #146 le: 19 janvier 2022 à 10:23:02 »
Fibre optique : les maires des Sables-d'Olonne et de La Roche-sur-Yon dénoncent "un vrai scandale"

Les maires des deux communes poussent un même coup de gueule, confrontés tous deux aux retards de déploiement de la fibre optique. Orange, clairement dans leur viseur, s'explique.



Le déploiement de la fibre se poursuit , mais avec trop retard et pas assez de transparence aux yeux des élus. ©actu.fr

« Orange : les maires voient rouge. » La formule affichée par Luc Bouard, maire de La Roche-sur-Yon, et Yannick Moreau, maire des Sables-d’Olonne, pourrait faire sourire. Mais les deux élus n’avaient clairement pas la tête à la plaisanterie mardi 18 janvier.

Les deux élus avaient convenu d’une conférence de presse commune – leur première – pour pointer du doigt une seule et même entreprise : Orange. En cause, les retards pris dans le déploiement de la fibre optique, sésame de l’Internet haut débit, dans les agglomérations de La Roche-sur-Yon et des Sables-d’Olonne.

Les deux agglomérations font partie d’une zone dite AMII (Appel à Manifestation d’Intention d’Investissements). L’État, dans sa volonté de déployer le très haut débit, avait laissé le soin à Orange, opérateur privé, d’effectuer le déploiement de la fibre sur ces zones, dont la densité devait lui assurer une rentabilité certaine.

Les collectivités, elles, ne peuvent intervenir sur ces zones. C’est pourquoi le déploiement de la fibre est effectué sur le reste de la Vendée par Vendée Numérique, groupement d’intérêt public formé par le Département et le Sydev.

Les progrès du déploiement réalisés par Vendée Numérique en comparaison de celui d’Orange, ne fait qu’exacerber la colère des maires sablais et yonnais.

Orange ne convainc pas les maires

Derniers bilans établis par les deux agglomérations : aux Sables-d’Olonne, en novembre 2021, 33 477 logements étaient raccordables sur 48 591, soit un taux de couverture inférieur à 70 %. À La Roche-sur-Yon, 41 670 logements étaient raccordables sur 59 403 logements existants, soit un peu plus de 70 %.

Le retard peut-il être comblé ?


Citer
« L’entreprise continue d’affirmer que 100 % de nos territoires seraient couverts d’ici fin 2022. Aux Sables-d’Olonne, cela reviendrait à raccorder 13 000 adresses en moins d’un an, alors qu’Orange n’a été capable d’en raccorder que 35 000 en sept ans. »

Les deux maires dénoncent l’absence de communication efficace avec l’opérateur.

Quels leviers ?

Les deux élus sont d’autant plus amers qu’ils ne disposent d’aucun moyen de pression sur Orange, l’entreprise étant liée à l’État et non aux collectivités « qui travaillent pourtant à lui faciliter les choses. Mais on fait face à un mur, à un interlocuteur déloyal qui nous a trahis. »

Yannick Moreau et Luc Bouard demandent à l’État de mettre Orange face à ses engagements. À défaut, que les deux agglomérations quittent la zone AMII pour intégrer Vendée Numérique. Dans tous les cas, Yannick Moreau et Luc Bouard exigent une mise à jour des fichiers d’Orange, et le versement de pénalités de retard.



Yannick Moreau et Luc Bouard, tous deux remontés contre Orange. ©Journal des Sables

A Orange, « nous sommes droits dans nos bottes »

Alain Le Coz, directeur chez Orange des relations avec les collectivités locales de Vendée, rappelle que le déploiement de la fibre répond à un contrat national passé entre l’opérateur et l’État.


Citer
« Nous devons réaliser pour fin 2022, 11,1 millions de logements raccordables à la fibre dans les zones AMII. Aujourd’hui, nous en sommes à 11,3 millions, donc en avance. Nous avons respecté notre engagement, c’est une excellente chose ».

Cet engagement national a ensuite été dupliqué avec les collectivités territoriales. Alain Le Coz le rappelle :  « L’engagement de déploiement de la fibre a été conclu sur la base Insee 2014-2015 de la population, ce qui représentait 88 434 logements sur les deux agglomérations. Or, entretemps, ces territoires ont connu une croissance énorme de la population et des logements. En sept ans, le nombre de logements a augmenté de 22 % par rapport à la base Insee 2014-2015. Ce qui fait qu’à fin 2021, les deux agglos comptaient 113 191 logements ».

Le directeur des relations avec les collectivités de Vendée le reconnaît, l’objectif qui était de raccorder 100 % des deux territoires à la fibre ne sera pas tenu.


Citer
« Nous avons essayé de tenir cet engagement mais nous n’y serons pas en raison de différents aléas ».

Il cite la crise sanitaire qui a ralenti le processus en 2020 mais aussi le refus de l’ancienne équipe municipale des Sables-d’Olonne du déploiement aérien de la fibre  « et à cause duquel nous avons perdu deux ans et demi », ou encore une récente pénurie de poteaux en 2021.

Alain Le Coz ajoute qu’Orange a « toujours été prudente dans ses promesses. On a dit qu’on essaierait… Ce n’est pas nouveau, ils ne le découvrent pas. Fin 2022, nous serons à + de 90 % de la fibre sur la base Insee 2014-2015. Nous sommes droits dans nos bottes. »


Source : Les Sables - Vendée Journal, écrit le 19 janvier 2022 par Franck Hermel.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 205
  • Vierzon (18)
Infos progression fibre en vendée
« Réponse #147 le: 09 mars 2022 à 09:38:30 »
CARTE. Où en est le déploiement de la fibre optique dans le Sud-Vendée ?

Le déploiement de la fibre optique a démarré en 2018 dans le département de la Vendée. D’ici à fin 2023, selon Vendée numérique, 100 % des adresses éligibles devraient être raccordées. Sur cette carte, voici l’état d’avancement pour Pays de Fontenay Vendée et Vendée Sèvre Autise.



Sur cette carte, l’état d’avancement du déploiement de la fibre optique pour Pays de Fontenay Vendée et
Vendée Sèvre Autise. | OUEST-FRANCE

Le défi est de taille : déployer en cinq ans, de 2018 à 2023, la fibre optique sur 100 % du territoire. Là où le réseau téléphonique actuel a mis trente ans à être installé.

Sur cette carte, on constate l’état d’avancement du chantier pour Pays de Fontenay Vendée et Vendée Sèvre Autise. « Nous devons déployer la fibre sur 40 communes et 31 990 adresses d’ici la fin 2023, détaille Vendée numérique. À ce jour (mercredi 23 février 2022), 11 512 adresses sont éligibles à la fibre sur ce territoire, soit un taux de réalisation de 36 %. »

Vendée numérique emploie 50 collaborateurs. Le groupement d’intérêt public, délégataire du conseil départemental, contractualise avec 150 sous-traitants et 1 000 techniciens qui sillonnent le département pour tirer les lignes.


Source : Ouest-France, écrit le 8 mars 2022 par Magali Schaal.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 205
  • Vierzon (18)
Infos progression fibre en vendée
« Réponse #148 le: 08 juillet 2022 à 09:20:41 »
Fibre optique en Vendée : le déploiement entre dans sa dernière phase

Un territoire 100 % Très haut débit (THD) d’ici fin 2023, c’est l’objectif fixé par les élus départementaux de Vendée numérique. À 18 mois de cette échéance, le Groupement d’intérêt public associant le Département de la Vendée et le SYDEV fait le point sur le déploiement de la fibre optique sur son périmètre d’intervention.

« C’est un chantier titanesque que nous menons pour raccorder 360 000 adresses sur tout le territoire vendéen*», souligne Alain Leboeuf, président du Département et de Vendée numérique.

10 000 nouvelles adresses chaque mois

Le déploiement de la fibre optique par Vendée numérique s’est organisé en deux phases. La première, entre 2018 et 2021, pour rendre éligible 75 000 adresses ; la seconde de 2021 à 2023, en cours, pour raccorder 285 000 adresses. Preuve de l’intensification du rythme de déploiement, ce sont plus de 10 000 nouvelles adresses qui sont déployées chaque mois depuis début 2022, soit trois fois la ville de Pouzauges tous les mois. Au 30 juin 2022, un Vendéen sur deux était raccordable au THD. « La cadence va encore augmenter pour atteindre notre objectif, nous serons au rendez-vous de nos engagements », confie Alain Leboeuf. 

Un véritable aménagement du territoire

Des zones agglomérées aux villages, en passant par les maisons plus isolées, chaque commune vendéenne sera desservie à l’horizon 2023. « Aucun Vendéen ne sera laissé de côté », indique le président du Département et de Vendée numérique. La commune vendéenne de La Chapelle-Hermier illustre parfaitement le défi en phase d’être relevé par Vendée numérique. Ses 900 habitants répartis sur un centre-bourg mais aussi sur une multitude de villages en campagne ou sur des secteurs vallonnés n’avaient pas accès à un débit internet de qualité. À 18 mois de l’échéance de Vendée numérique, 9 foyers sur 10 de la commune sont raccordables à la fibre.

Un indispensable pour le monde économique

Au-delà des attentes des particuliers, le THD est également un impératif pour les acteurs économiques. C’est le cas dans le camping 5 étoiles Le Pin Parasol à La Chapelle-Hermier où les propriétaires, Patrice Garandeau et Céline Martineau, ont fait le choix d’investir dans une liaison fibre optique pour ses 500 emplacements. « Aujourd’hui un client ne peut plus arriver en vacances sans internet, c’est un service indispensable comme la piscine et la restauration, expliquent-ils. Avec jusqu’à 2 000 personnes par jour en pleine saison, la fibre était essentielle. »

Êtes-vous éligible à la fibre ?

Pour savoir quand la fibre arrivera chez vous, consultez la carte interactive de Vendée numérique*, mise à jour quotidiennement.

* Hors agglomération de la Roche-sur-Yon et des Sables-d’Olonne, ainsi que la commune de Mareuil-sur-Lay.


Source : Vendée - Le Département

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 205
  • Vierzon (18)
Infos progression fibre en vendée
« Réponse #149 le: 11 décembre 2022 à 10:43:07 »
En Vendée, l’installation de la fibre optique provoque le mécontentement des agriculteurs

Ce samedi 10 décembre 2022, sur la route des Luctières à Grosbreuil, la section des fermiers et des propriétaires FDSEA de Vendée a mené une action pour dénoncer la charge qui incombe aux propriétaires de financer et réaliser l’élagage de leurs haies, et ce, dans le cadre de l’installation de la fibre optique.



Une opération Entretien des haies et fibre optique a été menée par la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA), à Grosbreuil (Vendée).
Sur 50 mètres de long, une dizaine d’arbres ont été coupés à blanc pour laisser passer la fibre. | OUEST-FRANCE


En Vendée, dans le cadre du plan national Zéro zone blanche​, le déploiement de la fibre optique est réalisé, en majorité, en aérien sur les fils existants. Comme beaucoup de départements, pour des raisons de coûts, le conseil départemental a choisi de s’appuyer sur le réseau existant pour déployer la fibre : 60 % des 15 000 km vont donc être installés en aérien, d’ici au 31 décembre 2023.

Pour cela, Vendée numérique estime que cette installation nécessite de procéder, pendant quelques années, à un élagage de "rattrapage" qui concernera 3 % des haies vendéennes soit environ 1 300 km. Dans un objectif de réussite opérationnelle, Vendée Numérique préconise préférentiellement une intervention pilotée directement par la collectivité, le cas échéant en y associant la profession agricole.

Or, de nombreuses communes n’ont pas suivi les recommandations de Vendée Numérique et renvoient la charge de la réalisation et du financement de l’élagage, aux propriétaires des haies.

« Que se passera-t-il si l’un de nous meurt lors de cet élagage ? »

Une démarche à laquelle s’opposent les exploitants agricoles. "Oui à la fibre mais avec un ébranchage initial et un entretien à la charge des bénéficiaires", revendique Brice Guyau, président de la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) de Vendée. De ce fait, dans le cadre d’une opération syndicale régionale simultanée, la section des fermiers et des propriétaires du syndicat a mené une action symbolique, samedi 10 décembre, sur la route des Luctières, à Grosbreuil. Sur 50 mètres de long, une dizaine d’arbres ont été coupés à blanc pour laisser passer la fibre.

"Nous voulons montrer que cette action, qui nous incombe, n’est pas sans danger pour les agriculteurs et propriétaires des haies", alertent Anita et Laurent Prouteau, agriculteurs et propriétaires de plusieurs parcelles. "Nous devons déployer beaucoup de temps et avoir le matériel adéquat pour les entretenir, sans mettre en danger les automobilistes, ni nous-mêmes avec les câbles électriques qui passent à quelques centimètres de nos têtes."

Et de se montrer inquiets pour la suite : "Que se passera-t-il si l’un de nous meurt lors de cet élagage, et en cas de tempête, si les câbles sont coupés ?" Pour l’heure, aucune réponse n’a été apportée aux revendications des protestataires. Toutefois, une mairie, au titre de ses pouvoirs de police administrative peut également après mise en demeure, procéder aux opérations d’élagage aux frais de l’opérateur.


Source : Ouest-France

David75

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 424
  • FTTH Orange sur Versailles (78)
Infos progression fibre en vendée
« Réponse #150 le: 11 décembre 2022 à 10:56:43 »
Si je comprends: des arbres et de la végétation de parcelles privées entravent l'emprise publique où passent des services tels que l'énergie électrique et les télécoms ?

Même si on comprend que l'élagage coûte cher en moyens et présente des risques, l'entretien des parcelles privées est un entretien privé non ?
Et le débordement sur l'emprise privée ne doit pas se produire, il y a probablement des textes de loi sur l'entretien qui incombe aux propriétaires de ces parcelles? A l'image du déneigement obligatoire sur le trottoir devant une maison, non ?

Alors oui ça coûte, mais c'est une obligation qui n'est pas nouvelle et ça n'a jamais été fait ?

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 44 518
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Infos progression fibre en vendée
« Réponse #151 le: 11 décembre 2022 à 19:46:54 »
"Nous voulons montrer que cette action, qui nous incombe, n’est pas sans danger pour les agriculteurs et propriétaires des haies", alertent Anita et Laurent Prouteau, agriculteurs et propriétaires de plusieurs parcelles. "Nous devons déployer beaucoup de temps et avoir le matériel adéquat pour les entretenir, sans mettre en danger les automobilistes, ni nous-mêmes avec les câbles électriques qui passent à quelques centimètres de nos têtes."
Ah bah c'est certain que debout dans une benne, il y a un risque certain. Faudrait par contre arrêter de faire croire qu'ils ont le matériel adéquat !

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 205
  • Vierzon (18)
Infos progression fibre en vendée
« Réponse #152 le: 11 juillet 2023 à 17:50:21 »
Orange va relancer le déploiement de la fibre optique à La Roche-sur-Yon et aux Sables-d'Olonne

Au mois de septembre, Orange va relancer le déploiement de la fibre dans les agglomérations de La Roche-sur-Yon et des Sables-d'Olonne. Avec Axians, nouveau sous-traitant.



Jérôme Carissimo, directeur Orange des relations avec les collectivités locales de la Vendée, a annoncé le redéploiement de la fibre optique à La Roche-sur-Yon pour la rentrée de septembre.
©Journal du Pays Yonnais

« Orange n’abandonne pas le déploiement de la fibre optique », rassure immédiatement Jérôme Carissimo. Le nouveau directeur des relations avec les collectivités locales de la Vendée a pris le dossier à bras-le-corps dès sa prise de fonction, en avril dernier.

Après avoir calé sur 75 % de foyers raccordés à La Roche-sur-Yon agglomération et 82 % dans Les Sables-d’Olonne Agglomération, l’opérateur entend bien redémarrer le moteur.

Le 17 mai dernier, Jérôme Carissimo a rencontré les édiles yonnais et sablais, Luc Bouard et Yannick Moreau, pour leur proposer une nouvelle phase de raccordement à compter du mois de septembre.

Des priorités ont été fixées par chaque agglomération (lire encart). « Un nouveau rendez-vous sera pris en 2024 pour définir les dernières zones à fibrer. »

Mise en demeure de l’Arcep

Une manière de repartir sur de nouvelles bases. Et tourner la page sur les litiges entre l’opérateur et les deux villes. Le contrat stipulait à l’origine que 100 % des foyers devaient être raccordés en 2022. Ce qui n’a pas été fait.

D’où la colère des maires yonnais et sablais qui n’ont pas manqué de saisir l’Arcep. Le gendarme du numérique est même allé jusqu’à mettre Orange en demeure de finir les travaux, sous peine de sanctions financières.

Un sous-traitant « défaillant »

Pour justifier son retard, Jérôme Carissimo met en relief « l’explosion démographique » qu’a connue la Vendée entre 2013 et 2023, avec « + 30 % de foyers supplémentaires ». De quoi fausser les référentiels sur lesquels avait été rédigé le contrat.

À cela, est venue s’ajouter sur le terrain une série d’imprévus. Notamment dans la coordination des travaux de génie civil avec EDF. Sans compter les laborieuses négociations avec chaque syndic d’immeubles…

Mais le coup dur est arrivé en 2022 avec le sous-traitant Sogetrel.


Citer
Notre sous-traitant est devenu défaillant. Il a fallu attendre la fin du contrat pour relancer l’appel d’offres. Ce dossier nous a fait perdre beaucoup de temps.

Jérôme Carissimo, directeur Orange des relations avec les collectivités locales de la Vendée

Au grand dam du Collectif fibre optique Orange Les Sables-d’Olonne, monté pour maintenir la pression sur les responsables politiques.

Tout cela appartient au passé, assure Jérôme Carissimo. Le directeur des relations avec les collectivités locales vient de contractualiser avec un nouveau sous-traitant : Axians, filiale de Vinci.

Le chef de projet basé à La Roche-sur-Yon sera en charge du déploiement de la fibre dans les poches restantes. 14 958 prises restent à installer à La Roche-sur-Yon et 9 774 aux Sables-d’Olonne.


Citer
Les zones prioritaires

La liste des secteurs prioritaires sur Les Sables-d’Olonne a été définie par les collectivités et en concertation avec Orange.
Zone d’activités impasse Hippocrate
Secteur santé Olonne, impasse Burguinière
Bourg du Château-d’Olonne
Parc d’activités des Sables Sud
La Pironnière
Avenue François-Mitterrand

Des chiffres conséquents. Mais à relativiser. Surtout lorsqu’on sait que sur les 75 % de foyers raccordés sur l’agglomération de La Roche-sur-Yon et les 82 % aux Sables-d’Olonne, seuls « 52 % ont souscrit à une offre fibre, tous opérateurs confondus », tempère Jérôme Carissimo.

Autrement dit, la fibre n’intéresse aujourd’hui qu’un habitant sur deux dans les zones Amii.


Citer
Le mythe du 100 % fibré

En « off », les opérateurs le disent : « On ne pourra jamais fibrer un territoire à 100 % ». Des contraintes techniques ou des particularités topographiques font que des poches resteront vierges de tout raccordement. À La Roche-sur-Yon, 6,5 % des foyers (8,5 % aux Sables) ont un débit inférieur à 8 Mégabit (la norme retenue pour définir le bas débit). Des alternatives existent pour les déclassés du net. Ainsi, Orange propose la 4G Home. Une box qui permet d’alimenter un foyer en débit dédié. Nordnet propose également une solution très haut débit grâce à un boitier 4GFix positionné à l’extérieur de l’habitat. Pour les professionnels, la Flybox qui permet de se connecter au très haut débit. Une solution sachant que la Vendée est couverte à 99,98 % par la 4G. Quant à la 5G, le département compte 495 antennes selon l’Agence nationale des fréquences.

Source : Le Journal du pays yonnais, écrit le 11 juillet 2023 par Nicolas Pipelier.

alain_p

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 16 390
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Infos progression fibre en vendée
« Réponse #153 le: 11 juillet 2023 à 18:18:40 »
Je ne suis pas sûr que le sous-traitant Sogetel ait été défaillant. D'après ce que je lis dans l'article ci-dessous, c'est Orange qui a mis fin au contrat, ou en tout cas ne l'a pas renouvelé, au terme d'un appel d'offre semble-t-il  gagné par Circet fin 2021. Qu'est devenu ce contrat avec Circet ensuite ? Ce ne serait pas le nouveau plan RC Centric mis en oeuvre à l'époque par Orange ? Dans ce cas, ce n'est pas très beau de parler de défaillance l'opérateur. Et ce n'est même pas la Scopelec...

Citer
Vendée : La Sogetrel perd son contrat avec l'opérateur Orange, une quarantaine d'emplois menacés

Sous-traitant historique d'Orange, la société Sogetrel, basée à La Roche-sur-Yon, a perdu son contrat de maintenance avec l'opérateur de télécom français. Des emplois sont menacés.

Par Pierre Barboteau Publié le 17 Fév 22 à 11:59  mis à jour le 17 Fév 22 à 12:00

C’est la douche froide pour les salariés du site de La Roche-sur-Yon de la société Sogetrel, située au 137 boulevard de l’Industrie. Et pour cause, l’entreprise en charge du déploiement de la fibre optique pour l’opérateur Orange dans les départements de la Vendée et de la Loire-Atlantique, n’a pas remporté le dernier appel d’offres, qui lui aurait permis de prolonger son contrat de maintenance avec le géant français de la télécommunication, pour cinq années supplémentaires.

Mutation ou licenciement

Une autre entreprise lui est effectivement passée devant : la Circet. Cette dernière devrait succéder à Sogetrel, à compter du 31 mars prochain. L’information, annoncée aux salariés de Sogetrel à la veille de Noël, a fait l’effet d’un coup de massue, sur le site de la La Roche-sur-Yon. « Les salariés ont appris à la veille de Noël qu’ils n’avaient pas d’autres choix que d’accepter leur mutation dans le sud de la France. En cas de refus, ils seront exposés au licenciement », déplorent communément l’Union populaire 85 et les groupes d’action France insoumise de Vendée, dans un communiqué paru lundi 14 février 2022.
...

https://actu.fr/pays-de-la-loire/la-roche-sur-yon_85191/vendee-la-sogetrel-perd-son-contrat-avec-loperateur-orange-une-quarantaine-demplois-menaces_48773590.html

hayaa

  • Professionnel des télécoms
  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 309
  • Orange Livebox 7 - 2Gb/800Mb (Fibre44 OI Axione)
Infos progression fibre en vendée
« Réponse #154 le: 11 juillet 2023 à 18:23:35 »
Il ne s'agit pas du meme contrat

Sogetrel etait ICTR (exploitation/maintenance) et Supersonic (deploiement L33-13) sur la Vendee (pour faire simple)
Sogetrel a effectivement perdu ICTR au profit de Circet sur RCC, mais les contrats Supersonic (dediés au deploiement) sont bien a part et ont bien fait l'objet d'un appel d'offre remporté par Axians