Auteur Sujet: Saint-Raphaël  (Lu 5389 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Swuissy

  • Abonné SFR adsl
  • *
  • Messages: 1
  • Saint Raphael (83)
Saint-Raphaël
« le: 02 septembre 2014 à 19:54:05 »
Bonjour

Alors voila j'ai une question j'ai vu que sur la carte du déploiement de la fibre orange mon quartier est encore blanc et je me suis connecte sur suivre l'arrive de la fibre et la je suis en étape 5 sur 6 j'aurais voulu savoir si vous connaîtraient les délais pour l’étape 6 sur 6 et que veut dire 5sur6 et 6sur6 car je l'attend cette fibre  ;) ;D merci

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 3 819
  • Vierzon (18)
Saint-Raphaël
« Réponse #1 le: 30 septembre 2022 à 20:35:04 »
Echanges houleux entre les clients et un responsable Orange autour de la fibre optique qui ne fonctionne pas à Saint-Raphaël

Lors d’une réunion publique, un responsable d’Orange était invité à rendre des comptes sur des soucis de raccordement, particulièrement fréquents.

"Nous payons des abonnements et n’avons pas le service minimal que nous devrions avoir. La communication avec vos clients a complètement disparu, personne n’est formé pour nous répondre", fulmine un sexagénaire sous un tonnerre d’applaudissements de l’assistance.

"Et pendant ce temps, Orange engrange d’énormes bénéfices. Vous avez été défaillants sur l’ensemble des services que l’on vous demande". L’intervention de ce Raphaëlois aura marqué les esprits et déchaîné les passions d’une cinquantaine de citadins, lundi soir au Palais des congrès.

À cette occasion, le maire de Saint-Raphaël avait convié Olivier Daguillon, directeur des relations avec les collectivités locales du Var chez Orange, pour répondre - du mieux qu’il pouvait - aux multiples doléances de ses clients, dont certains étaient privés de fibre optique.

La soirée, qui avait pourtant commencé par la présentation d’un bilan satisfaisant (la fibre avait été déployée dans 39.533 logements de la commune, soit 98% de l’objectif fixé par une convention entre Orange et le département) a ensuite basculé dans une forme de débat houleux.

Des sous-traitants "mal formés"

Défauts de raccordement, branchements et soudures faits "à la va-vite" par des sous-traitants du groupe, absence de communication avec l’opérateur, manque de poteaux relais…

Les Raphaëlois, qui payent un abonnement onéreux pour la fibre sans bénéficier de la connexion haut débit souhaitée, avaient le cœur lourd lundi soir. "J’ai essayé de contacter l’entreprise Scopelec, qui sous-traite l’installation de la fibre pour Orange, mais la société et mon opérateur restent injoignables", lance un autre client qui n’a pas été raccordé correctement.

"Pourrait-on, un jour, avoir un interlocuteur concerné au bout du fil? Est-ce qu’Orange vérifie l’état des travaux engagés par ses sous- traitants?". Sur le gril, Olivier Daguillon se défend bec et ongles.

"Scopelec est en parfaite autonomie sur le terrain, sauf si les travaux dépassent un certain montant. Par ailleurs, vous pouvez toujours appeler 39 00". "On va aller loin avec ça!", ripostent les Raphaëlois à l’unisson.

La foule s’agite, une femme vocifère, d’autres bougonnent. Le directeur regarde sa montre avec embarras. L’efficacité des techniciens installant la fibre est mise en doute par un ancien autoentrepreneur qui prend la parole: le problème des sous-traitances en cascade, du manque de formation et de la mauvaise rémunération des ouvriers est abordé.

"Il est vrai que nos intervenants manquent de professionnalisme, nous avons un gros problème de main-d’œuvre. L’ARCEP [Autorité de régulation des communications électroniques, NDLR.] doit labelliser des partenaires de qualité dès l’année prochaine", répond Olivier Daguillon.

Un nouvel agent municipal s’y consacrera

Pour fluidifier la communication avec Orange, le maire propose d’instituer un nouvel agent municipal. Ce dernier fera l’intermédiaire entre le groupe de télécoms, son sous-traitant Scopelec et les administrés. Une liste d’électriciens agréés réalisant des travaux de raccordement au sein d’habitations privées sera mise à leur disposition sur le site de la ville avant la fin de l’année.

"Nous souhaitons plus de transparence dans le service public", a insisté l’édile. Les membres du service client d’Orange ont ensuite accueilli chaque famille pour traiter leurs problèmes de réseau au cas par cas dans la soirée.


Source : Var Matin, écrit le 30 septembre 2022 par Alexandra Marill.