Auteur Sujet: Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?  (Lu 3353 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 202
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?
« Réponse #36 le: 22 juin 2018 à 10:26:17 »
Tu vis dans un monde terriblement dystopique :/
Heureusement, il y a encore des gens pour développer autre chose que des jouets.

des exemples ? on parle des applis grand public utilisées par mr tout le monde.

Gabi

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 65
Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?
« Réponse #37 le: 22 juin 2018 à 10:35:47 »
Vous m'appelez quand on pourra faire tourner un ERP sur un smartphone  :D

Sauf que de plus en plus d'ERP ont justement des clients Web :-)

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 202
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?
« Réponse #38 le: 22 juin 2018 à 10:40:21 »
Vous m'appelez quand on pourra faire tourner un ERP sur un smartphone  :D

je vois pas le rapport avec le débat  .... un vrai ERP ne tourne pas dans un desktop de toute facon...mais sur un serveur.

Et la plupart des grands ERP ont tous une interface pour mobile :)


milouse

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 76
  • FTTH DS (900/300) sur Mérignac (33)
Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?
« Réponse #39 le: 22 juin 2018 à 11:04:52 »
Pour en revenir, au sujet initial il est évident que la question est beaucoup trop générique.
On peut y répondre par tout le monde car tout le monde de près ou de loin utilise Linux même sans s'en rendre compte.
On peut y répondre aussi par quelques geeks et autres si on se fixe sur le poste de travail (dont je fais parti).

Je vous conseille une lecture très instructive sur le pouvoir des mots :
http://www.gnu.org/gnu/why-gnu-linux.html
C'est pour étayer le sujet sur ma réponse évasive.

=> Je propose de reformuler et de ne pas déraper sur un sujet qui fait beaucoup appel aux habitudes personnelles  et valeurs de chacun.  :)

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 174
Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?
« Réponse #40 le: 22 juin 2018 à 11:28:58 »
Pour en revenir, au sujet initial il est évident que la question est beaucoup trop générique.
Pour moi, il est évident qu'on parle ici de Linux sur PC desktop/laptop, de son adoption, des parts de marché sur le marché OS desktop/laptop. Ca ne fait aucun doute. Tous les messages parlent de la même chose.

Citer
Je vous conseille une lecture très instructive sur le pouvoir des mots :
http://www.gnu.org/gnu/why-gnu-linux.html
C'est pour étayer le sujet sur ma réponse évasive.
Je ne vois pas du tout ce que ce post existentiel vient faire dans le sujet.
Ca ne parle pas du tout des parts de marché de Linux, ni de l’attrait de Linux... Donc je ne vois pas le rapport.
Ca parle quasi uniquement du maintien (ou non) de la philosophie "logiciel libre" dans Linux.
Le rejet des logiciels "fermés" de la part de l'auteur, je trouve que c'est une erreur stratégique.

Personnellement, je m'en moque pas mal; le fait qu'un logiciel / un OS soit libre ou pas, open source ou pas, ça n'est absolument pas un critère de choix.
De même, je me moque totalement de l'origine, de l'histoire d'un OS ou d'un autre.
L'ergonomie, la facilité d'utilisation, la compatibilité matérielle et logicielle, l'aspect ouvert à l'utilisation (bye bye apple), le prix, ce sont à peu près les seuls critère de choix pour moi et sans doute pour beaucoup beaucoup de monde.

Leon.

jack

  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 1 543
  • La Madeleine (59)
Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?
« Réponse #41 le: 22 juin 2018 à 11:36:25 »
des exemples ? on parle des applis grand public utilisées par mr tout le monde.

Ben par exemple, sur mon PC, j'ai un truc pour réduire le taux de bleu au niveau de mon écran. 0% web, android ou ios
Autre exemple : j'imagine que des gens utilisent des outils pour synchroniser des données, par exemple entre ta clef USB et dropbox ou autre. Des outils pour lire des videos. Des outils pour gérer ta playlist. 0% web, android ou ios, je présume ?

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 202
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?
« Réponse #42 le: 22 juin 2018 à 11:40:21 »
Ce qu'il manque dans les stats de part de marché c'est la séparation entreprise/grand public.

vu l'omni-présence de Windows en desktop d'entreprise et vu que la plupart des stats sont collectées par le web cela fausse le débat.
Par par exemple statcounter.com n'a pas de séparation consumer/business.

Finalement on a aucun chiffre concret pour vraiment juger de la progression ou pas de Linux ou autres.

Dell ne communique pas de chiffres.

Ce qui est certain c'est qu'en grand public le desktop disparaît progressivement au profit des mobiles. En terme d'achat et d'usage. Avant fallait allumer l'ordi pour consulter un truc ou passer un commande de fleurs pour grand-mere. De nos jours on fait cela sur son smartphone.
Le PC reste la et prend la poussière mais il compte encore dans les stats collectées le peu de fois ou il sert.

d'ailleurs si on sort les stats tout format confondu, Windows n'est plus qu'a 36% (et Windows c'est 100% du desktop)


Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 174
Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?
« Réponse #43 le: 22 juin 2018 à 11:46:53 »
des exemples ? on parle des applis grand public utilisées par mr tout le monde.
Des appli récentes pour desktop qui ne soient pas des appli web? Il y en a des tonnes. Sort de ton monde, kgersen, stp.
* logiciels de sauvegarde et de synchronisation
* Logiciels de retouche photo, de tri de photo
* logiciel de montage vidéo
* jeux vidéos
* Microsoft Office ou équivalent
* plein de petits logiciels pour "piloter" des objets plus ou moins connectés / synchronisés : smartphone, GPS pour voiture, webcam, système d'alarme ou domotique, etc...
* etc...

Ce qu'il manque dans les stats de part de marché c'est la séparation entreprise/grand public.
vu l'omni-présence de Windows en desktop d'entreprise et vu que la plupart des stats sont collectées par le web cela fausse le débat.
Par par exemple statcounter.com n'a pas de séparation consumer/business.
Tu penses vraiment qu'il y a autant voire plus de desktop/laptop dans les entreprises que chez les particuliers? Je n'y crois pas un seul instant...
Et quand bien même... qu'est-ce que ça changerai? On sait que selon Statcounter, Linux représente moins de 1.5% des OS dektop (avec accès web, on est d'accord).
Donc même si on se limite au marché desktop entreprise ou desktop home, ça ne changerai pas fondamentalement ce chiffre ridiculement faible.

Leon.

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 202
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?
« Réponse #44 le: 22 juin 2018 à 11:56:49 »
Ben par exemple, sur mon PC, j'ai un truc pour réduire le taux de bleu au niveau de mon écran. 0% web, android ou ios
Autre exemple : j'imagine que des gens utilisent des outils pour synchroniser des données, par exemple entre ta clef USB et dropbox ou autre. Des outils pour lire des videos. Des outils pour gérer ta playlist. 0% web, android ou ios, je présume ?

tu presumes mal. tout cela existe sur Android. pour le web aussi.

niveau de bleu: Twilight par exemple mais y'a plein d'autres apps comme cela. ChromeOS inclut nativement un mode nuit aussi.

clé usb et dropbox ? tu peux avec Android et ChromeOS. iOS j'en doute vu la fermeture du truc.

lire des vidéos. y'a VLC pour Android voir meme KODI/XBMC (ChromeOS incluant Android idem donc). Sinon la lecture native des vidéos avec un navigateur (formats limités).

playlist de quoi? de nos jours on a spotify ou autres pour sa playlist non? si c'est pour gérer des tonnes de mp3 on peut le faire avec Android aussi.

Après faut voir que les usages ont changés aussi. A part le niveau de bleu, tu le reste que tu cites correspondent a un ancien usage qui a l'époque nécessitait un PC et manipuler des données localement.

Des appli récentes pour desktop qui ne soient pas des appli web? Il y en a des tonnes. Sort de ton monde, kgersen, stp.
* logiciels de sauvegarde et de synchronisation
* Logiciels de retouche photo, de tri de photo
* logiciel de montage vidéo
* jeux vidéos
* Microsoft Office ou équivalent
* plein de petits logiciels pour "piloter" des objets plus ou moins connectés / synchronisés : smartphone, GPS pour voiture, webcam, système d'alarme ou domotique, etc...
* etc...

Tout cela se fait sur Android/iOS aussi...

Y'a même plein d'objets connectés qui ne se configurent qu'avec un Android/iOS et pas un PC.

Qui de nos jours utilise en grand public 100% du pack Office. Les versions web (google docs ou office 365) voir les versions mobiles suffisent largement pour faire son CV, une courrier ou un petit tableur.

Personne de sensé en 2018 va entreprendre de créer une application complexe sur Windows sauf a viser un marché de niche donc pas vraiment grand public.

C'est qu'une question de 'niveau'. 99% des gens qui font ce que tu cites pourront le faire avec un Android/iOS/ChromeOS/juste un navigateur. Reste le 1% des 'pointus' , celui qui fait des montages vidéos très complexes par exemple (et pas juste les vacances a la plage avec une musique).

jack

  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 1 543
  • La Madeleine (59)
Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?
« Réponse #45 le: 22 juin 2018 à 11:58:55 »
tu presumes mal. tout cela existe sur Android. pour le web aussi.

Il y a erreur : je me moque que "cela existe sur android ou sur le web ou sur machin"
Je constate qu'aujourd'hui, ça existe, beaucoup, avec un dev actif, en application "lourde", et pour de très bonnes raisons

jack

  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 1 543
  • La Madeleine (59)
Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?
« Réponse #46 le: 22 juin 2018 à 12:00:31 »
Citer
Personne de sensé en 2018 va entreprendre de créer une application complexe sur Windows sauf a viser un marché de niche donc pas vraiment grand public.
Personne de sensé n'utilise qu'un navigateur pour lire des videos. Et in fine, histoire d'être taquin, ton navigateur est une application lourde :)

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 174
Mais combien sont les utilisateurs de Linux ?
« Réponse #47 le: 22 juin 2018 à 12:04:35 »
tu presumes mal. tout cela existe sur Android. pour le web aussi.
[...]
Tout cela se fait sur Android/iOS aussi...
Kgersen,
Ne change pas de débat, stp.
La polémique que tu as lancée n'était pas de savoir si des alternatives "appli web/android" aux applications desktop existent ou non. Oui, je sais que plein d'appli web/android existent pour faire l'équivalent de ce que j'ai cité. Et alors???

Nous avons réagi Jack et moi à ton message qui semblait dire que les "appli desktop à l'ancienne", ça n'existait déjà plus. Et cette affirmation est totalement, mais alors totalement fausse.

Rappel de ton message polémique initial ci-dessous:
Hors du monde pro, le grand public c'est du web donc n'importe quel navigateur et des apps mobiles/tablettes. En cela ChromeOS a l'avantage de réunir les 2 mondes, au point qu'Apple va commencer a supporter les apps iOS sur MacOS

Tous les développeurs sont ne focalisés que sur 3 plateformes: web, android, iOS. Aucun jeune développeur sensé ne va se former aux technos Windows ou encore moins Desktop Linux.

Personne de sensé en 2018 va entreprendre de créer une application complexe sur Windows sauf a viser un marché de niche donc pas vraiment grand public.
Pourtant, c'est bel et bien le cas, il y a encore énormèment de développements d'appli pour Windows y compris pour du "home", y compris des nouveaux logiciels... mais tu es trop aveugle pour voir la réalité.
OK, les parts de marché de ces logiciels diminuent très fortement, c'est indéniable, personne n'a dit le contraire. Mais ils ne sont pas enterrés comme tu semble le dire...

Et puis, oui je confirme qu'Office home est largement utilisé, contrairement à ce que tu penses...

Leon.

 

Mobile View