Auteur Sujet: 1ko=1024 ou 1000 octets ?  (Lu 10038 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

corrector

  • Invité
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #12 le: 12 novembre 2012 à 21:32:22 »
Dans ton précédent message, tu me disais pourtant : "Et dire que l'usage Ko = 1024 octets n'est que le fait de quelques amateurs qui se gourent...".
Je corrige.

Que la terre tournait autour du soleil, et pas l'inverse (la rotondité de la Terre avait déjà été démontrée par Eratosthène).
Ah bon, le Soleil ne tourne pas autour de la Terre?

Tu peux m'indiquer comment on mesure ça?

seb

  • Pau Broadband Country (64)
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 511
  • FTTH 100/50 Mbps sur Pau (64)
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #13 le: 12 novembre 2012 à 22:10:23 »
Ah bon, le Soleil ne tourne pas autour de la Terre?
Pas dans le sens où sa rotation entraînerait les cycles jour-nuit sur Terre, ce qui était communèment admis à l'époque du fait de croyances religieuses, et qui a causé quelques soucis à Galilée.

Ça n'a de toutes façons pas grand rapport avec le sujet.
J'essayais juste de te faire comprendre que ce n'est pas parce qu'on a fait - même involontairement - des choses de travers durant des années, des décennies, voire même des siècles, qu'il  ne faut pas les remettre en question.

En ce sens, l'action du SI est bénéfique, vu qu'un kilo pèsera de nouveau mille unités chez tous ceux qui veulent bien l'entendre (j'ai bien compris que ce n'était pas ton cas), c'est à dire comme avant qu'un inconscient se dise "1024 c'est proche de 1000, appelons-ça un kilo", sans se douter du merdier que cette décision allait causer des décennies durant.

corrector

  • Invité
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #14 le: 12 novembre 2012 à 22:19:05 »
Pas dans le sens où sa rotation entraînerait les cycles jour-nuit sur Terre, ce qui était communèment admis à l'époque du fait de croyances religieuses, et qui a causé quelques soucis à Galilée.
Ah, donc l'histoire n'est pas que la Terre tourne autour du Soleil, mais qu'elle tourne sur elle-même.

J'essayais juste de te faire comprendre que ce n'est pas parce qu'on a fait - même involontairement - des choses de travers durant des années, des décennies, voire même des siècles, qu'il  ne faut pas les remettre en question.
On a très explicitement défini le Ko comme 1024 octets. Cela n'a rien d'involontaire, ce n'est pas "de travers", c'est une convention critiquable.

En ce sens, l'action du SI est bénéfique, vu qu'un kilo pèsera de nouveau mille unités chez tous ceux qui veulent bien l'entendre (j'ai bien compris que ce n'était pas ton cas), c'est à dire comme avant qu'un inconscient se dise "1024 c'est proche de 1000, appelons-ça un kilo", sans se douter du merdier que cette décision allait causer des décennies durant.
Je ne pense pas que BIPM ai eu un quelconque poids dans cette affaire. Le seul effet de l'intervention du BIPM a été de ridiculiser le BIPM.

Les fabricants tricheurs de disque durs ont gagné, c'est tout. C'est la victoire du fric, du cynisme et de la fraude. (Sans parler des négationnistes.)

Et ça me débecte. Et je ne cautionne pas.

Que les linuxiens cautionnent me renforce dans la déplorable opinion que j'ai d'une communauté "libriste" myope, sectaire, bornée.

Je pense qu'on doit pouvoir modifier un exécutable binaire pour remplacer "Kio" par "Ko ", c'est déjà ça; mais je préfèrerai "Ko". Il faudrait faire une distrib linux.

seb

  • Pau Broadband Country (64)
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 511
  • FTTH 100/50 Mbps sur Pau (64)
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #15 le: 12 novembre 2012 à 22:37:47 »
Les fabricants tricheurs de disque durs ont gagné, c'est tout. C'est la victoire du fric, du cynisme et de la fraude. (Sans parler des négationnistes.)
La théorie du complot, j'adore !

Évidemment que ça a bien fait leurs affaires, mais de là à les accuser d'être à l'origine des décisions du CÉI ...  ???

On a très explicitement défini le Ko comme 1024 octets. Cela n'a rien d'involontaire, ce n'est pas "de travers", c'est une convention critiquable.
Et c'est bien parce qu'elle était critiquable qu'elle a été remise en question !

Que les linuxiens cautionnent me renforce dans la déplorable opinion que j'ai d'une communauté "libriste" myope, sectaire, bornée.
Tu es libriste, toi aussi ?  ;D

Je pense qu'on doit pouvoir modifier un exécutable binaire pour remplacer "Kio" par "Ko ", c'est déjà ça; mais je préfèrerai "Ko". Il faudrait faire une distrib linux.
briCorrector Linux va vous en donner pour vos octets.  :P

corrector

  • Invité
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #16 le: 12 novembre 2012 à 23:17:14 »
Et c'est bien parce qu'elle était critiquable qu'elle a été remise en question !
Avec des arguments idiots. Il est évident pour tout le monde que Ko, Mo, Go ne sont pas des unités S.I.!

seb

  • Pau Broadband Country (64)
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 511
  • FTTH 100/50 Mbps sur Pau (64)
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #17 le: 12 novembre 2012 à 23:43:52 »
Il est évident pour tout le monde que Ko, Mo, Go ne sont pas des unités S.I.!
Ne t'en déplaise, mais les préfixes k|M|G sont des standards du SI qui étaient en vigueur avant que l'informatique n'existe.
Le monde scientifique s'attend donc - assez raisonnablement - à ce que leur utilisation dans n'importe quel domaine corresponde aux standards établis, et pas à une approximation.

corrector

  • Invité
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #18 le: 13 novembre 2012 à 00:04:45 »
Ne t'en déplaise, mais les préfixes k|M|G sont des standards du SI qui étaient en vigueur avant que l'informatique n'existe.
Ai-je dit le contraire?

Mais K n'est pas un préfixe S.I. Peu importe, d'ailleurs, car Mo ne ressemble en rien à une unité S.I. Et MB ne signifie jamais méga Bel!

Et un mégaphone n'est pas 106 phones.

Le monde scientifique s'attend donc - assez raisonnablement - à ce que leur utilisation dans n'importe quel domaine corresponde aux standards établis, et pas à une approximation.
Le standard établis en informatique est la base 1024 pour les préfixes de "o" et de "b".

Chaque domaine a son vocabulaire et ses notations propres.

Que de fiel ...   :(
Non, je suis encore trop gentil.

Ces parvenus ont cassé GCC. Ils sont ineptes et font n'importe quoi au noms de principes abstraits qu'ils ne comprennent pas (comme les vaccinalistes défendent les vaccins aux noms de principes scientifiques et moraux qu'ils mettent cul par dessus tête).

seb

  • Pau Broadband Country (64)
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 511
  • FTTH 100/50 Mbps sur Pau (64)
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #19 le: 13 novembre 2012 à 00:39:20 »
Mais K n'est pas un préfixe S.I.
Non, tu as raison, c'est le symbole d'une unité de mesure du SI, le kelvin.

Et MB ne signifie jamais méga Bel!
http://fr.wiktionary.org/wiki/megabel
Citer
(Métrologie) (Extrêmement rare) Mégabel (MB)

Et un mégaphone n'est pas 106 phones.
Euh, tu n'as vraiment plus aucun argument, là ?

corrector

  • Invité
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #20 le: 13 novembre 2012 à 01:00:44 »
Non, tu as raison, c'est le symbole d'une unité de mesure du SI, le kelvin.
Et KB c'est le fameux kelvin . Bel! (quoi que ça puisse signifier)

http://fr.wiktionary.org/wiki/megabel
Citer
(Métrologie) (Extrêmement rare) Mégabel (MB).
Trop drôle.

Par "extrêmement rare" comprendre : jamais utilisé dans la Vraie Vie?

Citer
un mégabel signifie un rapport inimaginablement grand : 1 suivi d’un million de zéros !
Ah oui finalement ça doit avoir son utilité. ;)

Euh, tu n'as vraiment plus aucun argument, là ?
Non, mais ce seul argument suffit à démonter les pseudo-arguments du BIPM.

Sinon, j'ai plein d'arguments : autant que d'ouvrages de référence qui ont été écrits sur la base de 1 Ko = 1024 octets. Et toutes les mémoires (RAM, disquettes...) qui est été étiquetées ainsi. Ah oui, et comme arguments j'ai même des disques durs mensongèrement étiquetés en multiples de 1000, dont la RAM était bien indiquée en multiples de 1024! Ce qui montre que ce sont les multiples de 1000 qui ont introduit la confusion sur la taille des supports.

L'un de nous a l'air d'être à court d'arguments, et c'est celui qui soutient l'existence du mégabel.

seb

  • Pau Broadband Country (64)
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 511
  • FTTH 100/50 Mbps sur Pau (64)
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #21 le: 13 novembre 2012 à 01:14:27 »
Discussion sans issue, puisque tu ne veux pas entendre les arguments des gens qui ne pensent pas comme toi.

Quand tu auras fini de compiler ta distribution Linux idéale qui affiche les capacités de stockage en "Ko", comme au bon vieux temps, n'hésite surtout pas à venir nous en faire part ici.
En attendant, j'en toucherai un mot à mon collègue qui bosse sur VAX, ça égayera la pause café.  ;)

corrector

  • Invité
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #22 le: 13 novembre 2012 à 01:21:28 »
Discussion sans issue, puisque tu ne veux pas entendre les arguments des gens qui ne pensent pas comme toi.
N'importe quoi.

C'est toi qui ne veut pas comprendre les arguments qui montrent que l'attitude du BIPM est ridicule, assez typique des cuistres (ça veut dire parvenu de la culture).

Ces ahuris ne comprennent pas les limites de leur autorité. C'est ce que j'essayais d'expliquer avec l'argument du mégaphone, mais c'est trop abstrait pour toi.

Quand tu auras fini de compiler ta distribution Linux idéale qui affiche les capacités de stockage en "Ko", comme au bon vieux temps, n'hésite surtout pas à venir nous en faire part ici.
Encore une fois, il suffirait de remplacer "Kio" par "Ko " dans le binaire.

corrector

  • Invité
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #23 le: 13 novembre 2012 à 03:18:47 »
En attendant, j'en toucherai un mot à mon collègue qui bosse sur VAX, ça égayera la pause café.  ;)
N'oublie pas de lui expliquer la différence un mégaBel et un mégaphone.

 

Mobile View