Auteur Sujet: 1ko=1024 ou 1000 octets ?  (Lu 10049 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

corrector

  • Invité
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« le: 12 novembre 2012 à 16:30:57 »
C'est chaud comment, 384 Kb/s ?

K = Kelvin
k = kilo
Mais
1 Ko = 1024 octets
!!!

seb

  • Pau Broadband Country (64)
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 511
  • FTTH 100/50 Mbps sur Pau (64)
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #1 le: 12 novembre 2012 à 16:39:37 »
Mais
1 Ko = 1024 octets
!!!
1 ko (kilooctet) = 1000 octets, comme chez le boucher.
1 kio (kibioctet) = 1024 octets.

Ça fait depuis 1998 que c'est comme ça (ou du moins, devrait l'être), et il ne reste plus que Microsoft et quelques rares autres (Synology, par exemple) qui n'ont pas intégré ce fait.


corrector

  • Invité
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #2 le: 12 novembre 2012 à 16:54:38 »
1 ko (kilooctet) = 1000 octets, comme chez le boucher.
1 kio (kibioctet) = 1024 octets.

Ça fait depuis 1998 que c'est comme ça (ou du moins, devrait l'être), et il ne reste plus que Microsoft et quelques rares autres (Synology, par exemple) qui n'ont pas intégré ce fait.
Cela fait depuis des décennies que

1 Ko = 1024 octets
1 Mo = 1024*1024 octets

Ce n'est pas parce que les fabricants de mémoires de masse ont décidé d'abuser légalement les acheteurs (et que l'ISO a approuvé (si tout le monde méprise l'ISO, il y a une raison!), et que le BIPM s'est mêlé de ce qui ne le regardait pas), que nous devons accepter ce diktat.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 29 326
    • Twitter LaFibre.info
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #3 le: 12 novembre 2012 à 17:24:56 »
Je précise que pour faire le calcul 10 Kb/s (débit de synchro ATM) = 1 Ko/s (débit IP) j’intègre le débit IP qui est de 80% du débit ATM. Le résultat fait justement une multiplication par 10

10 Kb/s ATM = 8  Kb/s IP = 1 Ko/s

C'est vrai qu'il faut aussi intégrer le fait que quand on parle de Ko/s ce sont des Kio/s et donc une base de 1024.
Quand on parle de Kb/s c'est toujours une base de 1000.

Une carte Ethernet 100 Mb/s, c'est 100 000 000 bit/s et non 104 857 600 bit/s

Optrolight

  • Client Orange Fibre
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 568
  • Grenoble (38) @Optrolight
    • Optroastro
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #4 le: 12 novembre 2012 à 18:44:40 »
Je sais que c'est déjà mis dans un post Vivien mais histoire de mettre tout le monde d'accord mettre tout cela dans le glossaire ;) !


seb

  • Pau Broadband Country (64)
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 511
  • FTTH 100/50 Mbps sur Pau (64)
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #5 le: 12 novembre 2012 à 19:43:26 »
Cela fait depuis des décennies que

1 Ko = 1024 octets
1 Mo = 1024*1024 octets

Ce n'est pas parce que les fabricants de mémoires de masse ont décidé d'abuser légalement les acheteurs (et que l'ISO a approuvé (si tout le monde méprise l'ISO, il y a une raison!), et que le BIPM s'est mêlé de ce qui ne le regardait pas), que nous devons accepter ce diktat.
Le mec qui a eu cette lumineuse idée aurait mieux fait de rester couché le jour où il l'a eu.
Il suffit de voir le bordel que ça a causé par le passé, et que ça cause encore.

Je suis informaticien, et je n'accepte pas le diktat qui consiste à penser que les informaticiens peuvent faire leurs propres lois.
Je propose donc d'accepter ta notation "Ko" dans le cadre du forum, et d'appeler ça un brikilooctet, pour éviter toute confusion.  ;D

Pourquoi ton kilooctet vaudrait 1024 octets, et ton kilobit 1000 bits ?
Un octet n'est-il donc pas constitué de 8 bits ?

C'est complètement déconnant, comme approche, et le SI a eu - à mon humble avis - parfaitement raison de faire le ménage dans ce foutoir.
Après tout, le préfixe kilo (k) et l'unité kelvin (K) existaient bien avant la naissance de Turing.
Et kilo, c'est rigolo, c'est tiré d'un mot grec signifiant mille.

1000 = 103
1000 <> 210

corrector

  • Invité
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #6 le: 12 novembre 2012 à 19:55:17 »
Le mec qui a eu cette lumineuse idée aurait mieux fait de rester couché le jour où il l'a eu.
Il suffit de voir le bordel que ça a causé par le passé, et que ça cause encore.
Admettons. Sauf que c'est devenu une norme dans l'informatique, qu'on trouve ça bien ou non.

Je suis informaticien, et je n'accepte pas le diktat qui consiste à penser que les informaticiens peuvent faire leurs propres lois.
Quelles "lois"?

Chaque discipline a ses usages.

En attendant, quelle est la notation S.I. pour le bit? Pour l'octet?

Ah oui, ça n'existe pas. Donc le BIPM devrait arrêter de la ramener.

Je propose donc d'accepter ta notation "Ko" dans le cadre du forum, et d'appeler ça un brikilooctet, pour éviter toute confusion.  ;D

Pourquoi ton kilooctet vaudrait 1024 octets, et ton kilobit 1000 bits ?
Je n'ai jamais dit ça!

C'est complètement déconnant, comme approche, et le SI a eu - à mon humble avis - parfaitement raison de faire le ménage dans ce foutoir.
S.I. n'a rien fait du tout, à par foutre encore plus bordel.

S.I. n'a pas à se mêler des unités non S.I.!

Après tout, le préfixe kilo (k) et l'unité kelvin (K) existaient bien avant la naissance de Turing.
Et kilo, c'est rigolo, c'est tiré d'un mot grec signifiant mille.

1000 = 103
1000 <> 210
Mais faire l'impasse sur des décennies de pratique reconnue et uniforme c'est complètement débile.
Alors, prétendre comme certains que l'usage Ko = 1024 octets n'est que le fait de quelques amateurs ignares... sic lol

Je n'admets pas les oukases débiles des abrutis de l'ISO. Donc je continue à utiliser les usages établis (et je cherche une distrib linux qui les respecte).
« Modifié: 12 novembre 2012 à 21:36:02 par corrector »

seb

  • Pau Broadband Country (64)
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 511
  • FTTH 100/50 Mbps sur Pau (64)
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #7 le: 12 novembre 2012 à 20:53:49 »
Admettons. Sauf que c'est devenu une norme dans l'informatique, qu'on trouve ça bien ou non.
Une norme, peut être, mais qui ne pouvait pas perdurer en empruntant au SI des préfixes qu'elle ne respectait que quand ça l'arrangeait, causant une confusion sans nom entre informaticiens et non informaticiens, et même entre informaticiens d'un domaine (stockage) et ceux d'un autre domaine (réseau).

Cette norme stupide finira par disparaître, au fur et à mesure de l'adoption par les systèmes et applications des préfixes binaires, et le plus tôt sera le mieux.
C'est déjà le cas pour un grand nombre de systèmes UNIX modernes, et il ne reste guère plus aujourd'hui que Microsoft qui s'évertue encore à les ignorer (du moins dans 7, je ne sais pas pour 8 ).

Quelles "lois"?
Le mot était mal choisi.
Des arrangements avec des conventions reconnues au niveau mondial, si tu préfères.

En attendant, quelle est la notation S.I. pour le bit? Pour l'octet?
Un bit et un octet ont-ils besoin d'être définis à partir d'une mesure "universelle", tels que peuvent l'être une seconde ou un gramme ?

Mais faire l'impasse sur des décennies de pratique reconnue et uniforme c'est complètement débile.
Ce qu'ont également dû se dire les détracteurs de Galilée.

Et dire que l'usage Ko = 1024 octets n'est que le fait de quelques amateurs qui se gourent...
Ah. Mais quel est alors, selon toi, la définition d'un Ko ?

Je n'admets pas les oukases débiles des crétins de l'ISO. Donc je continue à utiliser les usages établis (et je cherche une distrib linux qui les respecte).
Je dois encore avoir un CD de Debian 1.3, si tu veux.

corrector

  • Invité
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #8 le: 12 novembre 2012 à 21:02:49 »
Une norme, peut être, mais qui ne pouvait pas perdurer en empruntant au SI des préfixes qu'elle ne respectait que quand ça l'arrangeait, causant une confusion sans nom entre informaticiens et non informaticiens,
Tu connais beaucoup de non-informaticiens qui étaient dérangés par ça?

Tous les amateurs d'informatique connaissaient cette norme, et les autres s'en moquent éperdument.

et même entre informaticiens d'un domaine (stockage) et ceux d'un autre domaine (réseau).
Non. Selon le contexte, le sens change, mais il n'y a pas de confusion.

Cette norme stupide finira par disparaître, au fur et à mesure de l'adoption par les systèmes et applications des préfixes binaires, et le plus tôt sera le mieux.
Tu vois linux remplacer Windows toi?

Enfin, au moins avec le logiciel libre on peut modifier et recompiler pour retrouver les bonnes unités.

C'est déjà le cas pour un grand nombre de systèmes UNIX modernes, et il ne reste guère plus aujourd'hui que Microsoft qui s'évertue encore à les ignorer (du moins dans 7, je ne sais pas pour 8).
MS a tout à fait raison.

Le mot était mal choisi.
Des arrangements avec des conventions reconnues au niveau mondial, si tu préfères.
La convention Ko = 1024 octets était reconnue au niveau mondial!

Un bit et un octet ont-ils besoin d'être définis à partir d'une mesure "universelle", tels que peuvent l'être une seconde ou un gramme ?
Je répète la question. Quelle est la notation S.I. pour bit et octet?

S'il n'y en a pas, alors le BIPM devrait la fermer bien comme il faut.

Ce qu'ont également dû se dire les détracteurs de Galilée.
Ah bon.

Il disait quoi, ce bon vieux Galilée?

corrector

  • Invité
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #9 le: 12 novembre 2012 à 21:18:22 »
J'ajoute que quelques partisans du "kibio" tombent dans le délire négationniste en prétendant que la norme chez les fabricants de mémoire de masse a toujours été d'utiliser des préfixes décimaux!

Il me semble que le BIPM fait parti du club négationniste.

Débectant.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 29 326
    • Twitter LaFibre.info
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #10 le: 12 novembre 2012 à 21:20:31 »
Galilée a découvert que la terre était ronde (elle était plate avant, avec pour centre Jérusalem).

Extraits des arguments a l'époque :

Citer
Cela fait depuis des décennies que

- La terre est plate
- Jérusalem est au centre de la terre

Ce n'est pas parce que les athés ont décidé d'abuser légalement les croyants (et que l'ISO a approuvé (si tout le monde méprise l'ISO, il y a une raison!), et que le BIPM s'est mêlé de ce qui ne le regardait pas), que nous devons accepter ce diktat de la terre ronde

seb

  • Pau Broadband Country (64)
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 511
  • FTTH 100/50 Mbps sur Pau (64)
1ko=1024 ou 1000 octets ?
« Réponse #11 le: 12 novembre 2012 à 21:24:39 »
Tu connais beaucoup de non-informaticiens qui étaient dérangés par ça?
Presque tous ceux à qui j'ai essayé d'expliquer cette subtilité, à l'époque.
Et qui ont tous abandonné l'idée de comprendre, je te l'accorde.

Tu vois linux remplacer Windows toi?
Non, mais Windows finira bien par se mettre à respecter les standards, un jour.

Enfin, au moins avec le logiciel libre on peut modifier et recompiler pour retrouver les bonnes unités.
Amuse-toi bien.  :D

La convention Ko = 1024 octets était reconnue au niveau mondial!
Dans ton précédent message, tu me disais pourtant : "Et dire que l'usage Ko = 1024 octets n'est que le fait de quelques amateurs qui se gourent...".
Faudrait savoir !  ???

Il disait quoi, ce bon vieux Galilée?
Que la terre tournait autour du soleil, et pas l'inverse (la rotondité de la Terre avait déjà été démontrée déduite par Eratosthène).
Ça en a énervé quelques uns, aussi, à l'époque.  ;)

 

Mobile View