Auteur Sujet: Valdoie  (Lu 623 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 887
    • Twitter @tdamienjd
Valdoie
« le: 15 avril 2019 à 11:01:08 »
Fibre : "La couverture sera complète fin 2020"

Orange a annoncé que la commune serait entièrement couverte par la fibre d’ici la fin 2020, permettant à tous de bénéficier de l’internet très haut débit. Le maire Corinne Coudereau a profité de la réunion pour faire part de ses critiques sur le sujet.


Mardi soir, Christian Blanchot, de la direction régionale d’Orange, est intervenu dans le cadre d’une réunion publique d’information sur la fibre à Valdoie.

« Aujourd’hui, toutes les armoires sont posées. Le déploiement est plus long à cause d’aléas qui peuvent survenir, mais nous sommes dans les délais. Sur les 3 000 foyers que compte la commune, un tiers est d’ores et déjà éligible. La commune sera complètement couverte d’ici la fin 2020 », a-t-il indiqué.

Une question a porté sur la possibilité de revenir à l’ADSL si l’installation de la fibre posait un problème. Il a été répondu que c’était très difficile, non encouragé et voire impossible.

Le directeur a expliqué qu’Orange s’arrêtait au point de branchement et que le fournisseur d’accès choisi par l’utilisateur s’occupait de la partie terminale. Le propos a suscité des doutes car certains se sont entendus dire qu’Orange en avait le monopole pendant les six premiers mois.

« Concernant le trajet suivi par la fibre, il est identique à celui du cuivre. Si le branchement est souterrain, il peut s‘avérer que la gaine existante utilisée soit bouchée ou endommagée. Dans ce cas, le problème est du ressort du particulier. À l’instar de l’absence de colonne montante dans les immeubles, qui est celui du syndic », a-t-il précisé.

Le maire Corinne Coudereau a exprimé son agacement concernant le non-respect des rendez-vous des techniciens intervenant chez les particuliers et/ou leur manque de ponctualité. « Vous devriez faire attention au choix de vos prestataires, car il en va de l’image de votre entreprise. Derrière, c’est nous qui sommes tenus pour responsables », a-t-elle souligné.

L’édile a également fait part d’un franc mécontentement quant au comportement de l’entreprise dans la commune qu’elle administre. « Il n’y a eu aucune concertation avec la municipalité afin de connaître les projets d’enfouissement des réseaux et d’en profiter. Vous vous êtes sentis chez vous, vous vous êtes installés dans la commune. C’est un manque de respect de votre part de ne pas m’avoir contactée ».

Et le directeur de rétorquer : « C’est un gros projet que nous avons entrepris, nous ne pouvions pas attendre, nous n’avons pas le temps ».


L'Est Républicain, 14/04/2019

 

Mobile View