Auteur Sujet: Prix moyen d une trancheuse a roue  (Lu 6701 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Breizh 29

  • Client Bouygues ADSL +
  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 4 277
  • FTTNRA sur Guilers 29820 (29N)
Prix moyen d une trancheuse a roue
« Réponse #24 le: 09 décembre 2015 à 21:46:04 »
Je ne pense pas que conseiller de prendre exemple sur des gens qui font des tranchées avec <20cm de charge soit une bonne chose.
Et 1.55m c'est bon ?
http://www.samarais.com/fr/nos_offres/la_gamme/trancheuses_a_roue.html?idMachine=14

PacOrly

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 396
  • FTTNRA Orly (94)
Prix moyen d une trancheuse a roue
« Réponse #25 le: 09 décembre 2015 à 21:54:59 »
Fond de fouille de 0,80 m est généralement suffisant.

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net et AS24904 K-Net
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 871
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
Prix moyen d une trancheuse a roue
« Réponse #26 le: 09 décembre 2015 à 23:13:09 »
Je réponds en partant du bas

Le fait est que l'infrastructure devrait être unique et la multiplicité des acteurs n'aide pas non plus à la bonne tenue de ces règles.
La faute à qui ?

Il y a des milliers de km de tranchées qui sont réalisés en France chaque mois où aucun fourreau n'est installé (avec ou sans normes d'ailleurs).
Il faudrait tirer parti de cette manne avant de penser à bâcler les travaux fait sur fond propres non ?
Personne ne se pose d'ailleurs la question de pourquoi un mètre de tranché coute entre 80 et 150€.

Je ne fais pas parti des gens qui pensent que "l'aérien c'est mieux". C'est un outil comme le reste et comme chaque outil il convient de les utiliser correctement.
Sur les appuis électriques, la question n'est pas la règle en elle-même mais la granularité de la négociation. Pourquoi devoir signer des convention avec les instances locales d'ERDF plutôt que la direction nationale ?


Il y a des milliers de km de tranchées qui sont réalisés en France chaque mois où aucun fourreau n'est installé (avec ou sans normes d'ailleurs).
Il faudrait tirer parti de cette manne avant de penser à bâcler les travaux fait sur fond propres non ?
Personne ne se pose d'ailleurs la question de pourquoi un mètre de tranché coute entre 80 et 150€.

Avec tous ces éléments je suis 1000% en phase.

Le problème, depuis 2005, où j'ai commencé à m'intéresser au sujet, c'est que depuis, rien de rien n'a changé : En 10 ans, comme tu le dis, ya encore des gens qui prévoient des travaux de voirie sans fourreaux, appuyés en cela par des "cabinets-conseils" qui, comme les BTPistes, ont tout intérêt à facturer 2x ou 3x les même études / travaux .

Même si on est complètement d'accord, ya un moment faut se rendre à l'évidence : Si en 10 ans rien a changé, c'est pas obinou & fanfouer sur un forum qui vont y changer grand chose. Et même les gens qui sont supposés avoir "du pouvoir" en la matière (cad les gens qui viennent parler aux différents colloques & conventions : Responsables de com-com, maires, élus et/ou délégués de tous poils et de tous sérails) viennent t'expliquer benoîtement qu'ils remplacent les poteaux d'Orange sur leurs fonds propre, aux conditions/convention d'Orange, avec des poteaux achetés à Orange, et qu'en plus ils paient des pénalités de retard sur ces travaux parce qu'Orange eux-même ne leur livrent pas les poteaux à la date dite. Et on parle là de plusieurs dizaines milliers d'euros de fric public. Tout ça pour "ne pas ralentir les déploiements"....

Alors quand t'entends ça, tu comprends bien que le simple fait de synchroniser des travaux de voirie c'est loin, très très loin d'être acquis, même en 2015.
J'en suis tout autant atterré que toi, mais du fin fond de ma campagne, qu'est-ce que tu veux que j'y fasse ? Que je "vote mieux"  ?

Donc j'en arrive au dernier point :

Je ne suis pas sur que tu opposes vraiment deux éléments équivalents.
L'excuse de bâcler le travail pour aller plus vite ou baisser les couts ne tient pas. D'une part parce que si c'est mal conçu, tu vas y retourner plus souvent et d'autre part si c'est mal exécuté, tu devras y retourner pour réparer.

C'est là ou je suis pas trop d'accord.

Le problème c'est qu'entre les années 60 (pose du réseau cuivre) & maintenant , les normes & techniques de travail se sont énormément complexifiées. Si à l'époque, ça avait été interdit de monter à l'échelle pour poser un fil de cuivre sur un poteau, yaurais pas 20% des gens en France qu'auraient le téléphone.

Alors si l'on veux un réseau très pérenne & de haute qualité (comme l'a été le réseau cuivre à une époque), soit on refait France Fibre (solution que , effectivement, j'approuverais mais bon, c'est plus dans l'ère du temps), soit on ne couvre pas tout le territoire, les 20% de laissés pour compte n'ont qu'a déménager.
C'est cette solution qui est actuellement choisie par les ronds de cuirs.

Moi, ce que j'en dit, c'est que quand l'alternative c'est de ne pas avoir de réseau du tout, alors oui - sur ces zones-là, il vaux encore mieux avoir un réseau avec un CAPEX faible et un OPEX plus élevé - Simplement car, actuellement, même si les taux d'intérêts sont bas, les banques vont certainement pas suivre pour aller faire 10.000km de tranchés à 80cm et 80€/mètre dans les campagnes. Alors ok, après t'aura presque 0 maintenance. Mais surtout, t'auras en pratique pas de réseau du tout (et oui, ça te coûtera 0 en OPEX).

Alors effectivement, yaura plus de dégâts  plus souvent, et un réseau moins bon, plus "patché" et très certainement moins pérenne . Je pense qu'il faut effectivement imaginer des solutions pour limiter les coûts de maintenance, mais faut pas croire non plus que parce que tu poses la FO dans un microtube à 30cm au lieu de 80 en accotement que tu vas devoir remplacer l'intégralité tous les ans - ça, c'est du FUD (même si , bien sur, par endroit ça va péter, c'est clair)

Un des problèmes actuels est qu'on considère les réseaux télécom comme quelque chose d'élitiste (forcément, c'est plus vendeur par les cabinets de conseil). On a perdu un certain pragmatisme paysan qu'il ne serait pas forcément idiot de retrouver, et qui pourrait faire là aussi baisser le coût de maintenance (et je parle pas de paysan au hasard, là).

Enfin, je fais la distinction entre mal conçu et mal posé.

En terme de "conception" (cad topologie, type d’équipement, ...) , la terminologie, les règles ARCEP sont assez claires, il y a aussi pas mal de guides qui sont sortis sur le sujet, et qui aident bien.
Par contre effectivement, quand tu regardes ces mêmes guides, en pratique, bah tu *sais* que si tu doit respecter intégralement les règles d'ingénierie de pose, aucun projet hormis départemental à minima ne verra le jour (3 mec pour une nacelle pour poser un câble, ss dec...) . Donc , je te pose la question:
Quand le projet départemental prévoit un max de 80% de la population couverte , et te parle de wimax & de sat pour les 20% restant pour les 45 prochaines années, tu fais quoi  ? Quand on te demande de sortir *absolument* une solution, mais que tu comprends , ya pas de budget, tu fais comment ? Tu t'assoie par terre et tu pleures ? (Oui, j'ai fait, il s'est rien passé) Tu montes une pétition ? (très français, ça, la pétition. Ça permet de renouveler à peu de frais les stocks de PQ d'Orange, mais je suis pas sur qu'il y ai un autre effet).
Tu demandes à ton maire d'en parler en réunion de com-com ? Il revient 4 mois après en t'expliquant que la compétence télécoms ayant été transféré à la com-com, qui l'a transféré au département, qui l'a transféré à la région, sur laquelle ya plus de tête maintenant qu'elles ont été fusionnés, bah ya juste personne pour s'intéresser à ton bled de 300 âmes. (Et très vite la conversation dérive sur la couleur des supports d'éclairage public, après avoir bien senti que ça fait 1/4h que tu l'emmerde).

Ya un moment, si tu fais rien, bah t'a juste rien. Donc là je suis en train de me démener pour monter des projets de ce type, et je peux te dire que si la différence entre réussir le projet en enfouissant du PEHD bleu à 30cm vs planter dès le départ le projet en commandant une étude à un cabinet de conseil pour me dire qu'il faut enfouir à 80cm sur lit de sable et rebouché au macadam toute les maisons, effectivement, je vais pas hésiter longtemps. Même si dans 1 an faut se palucher une reflecto , puis déterrer/manchonner dans les bois parce qu’une fouine a mâchonné la fibre.

Moi aussi je préférerait un beau réseau, fait intelligemment dans les règles de l'art, avec des réseaux enfouis et des chambres de tirage devant chaque maison.
Mais si on attends ça, dans 10 ans on ouvre un nouveau thread sur un sujet identique.
(Et me réponds pas STP que j'ai choisi d'aller vivre dans la brousse, et que c'est bien fait pour moi. J'ai pas parlé de financement public sur ce genre d'installation, et c'est pas un oubli).

gillejeu

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 352
  • Flottemanville-Hague
Prix moyen d une trancheuse a roue
« Réponse #27 le: 10 décembre 2015 à 07:50:00 »
Dans la Manche (50), il existe une convention depuis quelques années déjà qui dit: "travaux = fourreau"

Pour résumer, lorsque une tranchée est faite dans une route, il sera systématiquement posé un fourreau telecom en plus. De plus notre département a passé une convention avec ERDF pour l'utilisation de leurs fourreaux et appuis pour la fibre.

tivoli

  • Toulouse (31)
  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 1 607
  • Toulouse (31)
Prix moyen d une trancheuse a roue
« Réponse #28 le: 10 décembre 2015 à 07:55:07 »
J'imagine que dans le calcul de "ne pas respecter les normes" il ne faut pas voir que l'impact sur toi, mais aussi l'impact sur les autres.
Je prends l'exemple des fibres dans les sous planchers de salle info, si un mec fait un travail de sagouin, il ne s'impacte pas que lui meme, mais aussi les cables / fibres autour

fanfouer

  • Expert
  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 292
    • Infos-Réseaux.com
Prix moyen d une trancheuse a roue
« Réponse #29 le: 10 décembre 2015 à 09:05:52 »
Si en 10 ans rien a changé, c'est pas obinou & fanfouer sur un forum qui vont y changer grand chose.
Et pourquoi pas ?

Surtout, je suis ici parce que ça me plait et que l'on peut confronter des idées, pas parce que l'élu de la 24ième circonscription de l'Indre en fait son livre de chevet.
On peut aussi se rendre compte qu'en 10 ans, on parle toujours de la même chose, pratiquement dans les mêmes termes. C'est qu'il reste du travail à faire.

Citer
Et même les gens qui sont supposés avoir "du pouvoir" en la matière (cad les gens qui viennent parler aux différents colloques & conventions : Responsables de com-com, maires, élus et/ou délégués de tous poils et de tous sérails) viennent t'expliquer benoîtement qu'ils remplacent les poteaux d'Orange sur leurs fonds propre, aux conditions/convention d'Orange, avec des poteaux achetés à Orange, et qu'en plus ils paient des pénalités de retard sur ces travaux parce qu'Orange eux-même ne leur livrent pas les poteaux à la date dite. Et on parle là de plusieurs dizaines milliers d'euros de fric public. Tout ça pour "ne pas ralentir les déploiements"....
C'est de la politique, pas de la technique.
L'évocation de certains problème est volontairement floue et orientée pour tirer la couverture dans un sens.
Je ne parle pas de la même façon.

Pour le reste, même si on a pas de France Fibre, ca ressemble de plus en plus à la France de l'électricité avant 1946  ::)

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net et AS24904 K-Net
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 871
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
Prix moyen d une trancheuse a roue
« Réponse #30 le: 10 décembre 2015 à 22:23:17 »
Dans la Manche (50), il existe une convention depuis quelques années déjà qui dit: "travaux = fourreau"

Effectivement, c'est ce que le chef de service de Manche Numérique a dit mardi.
Il a aussi dit que si ça marchait très bien pour les "gros travaux" , cad les départementales , effacement de réseaux, ça marchais nettement, très nettement moins bien pour les travaux d'entretiens "courant", pilotés par les mairies et les communautés de communes. Que ce soit par manque d'information (j'en doute) ou à cause des devis renchéris des BTPistes pour cette raison , voire encore le tir dans le dos d'Orange qui refuse les travaux s'ils en sont pas maître d'oeuvre.
Dommage, car justement, c'est sur ces parties-là qu'il y a le plus de linéaire cumulé, et bien difficile en plus sur la desserte des abonnés.

Comme le disait fanfouer, il y a encore du chemin à faire dans ce domaine.

Citer
De plus notre département a passé une convention avec ERDF pour l'utilisation de leurs fourreaux et appuis pour la fibre.
Alors oui, justement c'était même la raison de la journée de mardi (FTTH aérien).

Ben t'en apprends de belle sur ERDF. Savais-tu que si il y a un transfo ou un sectionneur sur un poteau, interdiction de l'utiliser en FTTH ? (Et où trouve-t-on ces dispositifs , sinon dans le zones plutôt isolée, là où justement la fibre passe en aérien ... )

Il y a 100 directions régionales à ERDF, donc 100 règles d’ingénieries. C'est pas moi qui le dit, c'est M. Garcia, responsable activité telecom à la Sobeca...
Malgré une nouvelle convention datant de 2015, il me semble chronophage et hors de prix de travailler sur ces supports , peut-être sur le segment transport. Plusieurs intervenants ont indiqué que vu la complexité, le temps de perdu,  les risques juridiques & opérationnels, la tranchée ou micro-tranchée redevient compétitive, notamment sur la desserte...

Citer
J'imagine que dans le calcul de "ne pas respecter les normes" il ne faut pas voir que l'impact sur toi, mais aussi l'impact sur les autres.
C'est vrai. M'enfin là on parle de zones où les principaux concernés par les inconvénients sont aussi les principaux intéressés (et demandeurs) de solutions.
A partir du moment où les projets sont transparents en terme de risques, inconvénients et finance, après...
Le but n'est pas non plus de forcer les gens : Si ils préfèrent garder leur ADSL à 512k, fort bien. En général c'est pas le cas.

Citer
Surtout, je suis ici parce que ça me plaît et que l'on peut confronter des idées, pas parce que l'élu de la 24ième circonscription de l'Indre en fait son livre de chevet.
On peut aussi se rendre compte qu'en 10 ans, on parle toujours de la même chose, pratiquement dans les mêmes termes. C'est qu'il reste du travail à faire.

Bah... je suis d'accord. Mais j'ai pas non plus envie qu'on ait la même discussion dans 10 ans, avec les mêmes problèmes rabâchés.

Citer
C'est de la politique, pas de la technique.
L'évocation de certains problème est volontairement floue et orientée pour tirer la couverture dans un sens.
Je ne parle pas de la même façon.

Malgré ma réticence, j'ai bien été obligé de voir que les problèmes sont _surtout_ politiques. Si les politiques avaient eu à la fois la connaissance et les co*illes d'imposer leurs conditions sur la réfection de la voirie, on aurait un réseau de fourreau jusqu'à toute les fermes de France & de Navarre, et effectivement, on aurait pas cette discussion.

Maintenant, à mon avis, faut avancer, faut faire des choses, même avec peu de moyens. Et si la seule conséquence c'est de faire venir un NRA-MED car orange veux pas créer de précédent bah tant pis. C'est toujours mieux que  de ne rien avoir en faisant des pétitions tous les 6 mois.

Citer
Pour le reste, même si on a pas de France Fibre, ca ressemble de plus en plus à la France de l'électricité avant 1946  ::)
Ah mais on est bien d'accord ! C'est loin d'être idéal (et encore , je trouve que dans la fibre, au moins désormais ya des normes technique qui font que même "mal posé" un réseau sera utilisable par un opérateur).

Après, si tu appelles à réaliser un Delta-LP v2 en verre, moi je dit oui, 10x oui.
Mais honnêtement, dans la société actuelle, tu vois les citadins accepter de payer plus leur abo internet pour que les ruraux aient la fibre ? Déjà que  quand Free augmente l'abo de 5€ ça crie au scandale...
Je suis pas forcément un méga-fan de la péréquation : Après tout, oui, les ruraux quand on construit ou récupère une maison, l’adduction eau/élec est pas gratuite, loin de là (c'est entre 5000 et 25 000 euros). le foncier est moins cher par contre, je vois pas pourquoi il n'y aurait pas un "premium ftth campagnard" genre pendant 10 ans, d'autant plus élevé que la zone est peu dense.
Le problème c'est que cette idée est tellement blacklistée politiquement que la conséquence est de ne rien faire....
Après, si l'on est pas pragmatique (notamment en terme de mode de pose & de coûts), il se passera juste rien, comme ça fait 10 ans qu'il ne se passe rien (je parle bien en campagne, là)
« Modifié: 11 décembre 2015 à 00:00:18 par obinou »

staoueli

  • Client FAI autre
  • *
  • Messages: 1
Prix moyen d une trancheuse a roue
« Réponse #31 le: 31 janvier 2016 à 11:55:24 »
Bonjour,

Je voulais savoir où vous en étiez de votre projet ?
Ce type de machines existe actuellement en Algérie.

manu035

  • Client SFR adsl
  • *
  • Messages: 220
  • Coutances (50)
    • manu035
Prix moyen d une trancheuse a roue
« Réponse #32 le: 31 janvier 2016 à 13:22:57 »
Dans la Manche (50), il existe une convention depuis quelques années déjà qui dit: "travaux = fourreau". Pour résumer, lorsque une tranchée est faite dans une route, il sera systématiquement posé un fourreau telecom en plus.
c'est le cas dans ma commune, quand ils ont fait le tout à l'égout et l'effacement des réseaux aériens, des fourreaux surnuméraires ont été installés pour la fibre optique.
Citer
De plus notre département a passé une convention avec ERDF pour l'utilisation de leurs fourreaux et appuis pour la fibre.
La convention existe aussi avec le SDEM, gérant des réseaux locaux d'adduction d'électricité appartenant aux communes.

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net et AS24904 K-Net
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 871
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
Prix moyen d une trancheuse a roue
« Réponse #33 le: 01 février 2016 à 01:49:43 »
J'ai croisé par chez moi (vers Cazals, 46) une petite trancheuse à roue semblable à celle-ci : http://www.ditchwitch.com/node/3866?language=fr (MT12)
(Il n'y avait pas le tube de succion en revanche). L'avantage c'est qu'elle était transportée sur une simple remorque derrière un camion - ça me parait une solution assez versatile et moins chère qu'une machine énorme , bien que moins rapide.

Alors forcément , ça ne semble pas trancher en dessous de 30cm de profondeur - mais pour de la desserte ça me parait pas forcément rédhibitoire, bien que ça implique de poser du microtube (avec soufflage de la fibre nue - rien a voir avec le portage à l'air classique)

De ce que j'en ai vu ça semble pas mal utilisé aux USA (en ville pour éviter de trop déranger le trafic) mais aussi au sein des B4RN en Angleterre. D'ailleurs, ici : http://www.ispreview.co.uk/index.php/2013/11/b4rn-nears-break-even-point-1gbps-ftth-broadband-lancashire-uk.html , on voit bien qu'en domaine privé, nul besoin de creuser à 1m....

Tiens d'ailleurs, il est toujours intéressant de voir les expériences des autres :
http://www.ispreview.co.uk/index.php/2013/01/fibre-eating-mice-delay-first-1gbps-b4rn-broadband-links-in-arkholme.html  :-)

Bref, pour en revenir au sujet original, je me dit que ce genre de petites machines peuvent permettre un déploiement plus rapide (surtout en desserte bien sur) que les grosses trancheuses , voire le BTP traditionnel sauf en cas de travaux conjoints , si un jour ça devient automatique.
A voir le comportement du ciment de rebouchage dans le climat Africain.