Auteur Sujet: Optimiser Windows XP pour avoir de meilleurs débits  (Lu 9286 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 34 244
    • Twitter LaFibre.info
Optimiser Windows XP pour avoir de meilleurs débits
« le: 01 août 2010 à 21:38:29 »
Optimiser Windows XP pour avoir de meilleurs débits


Enfin finalisé, voici le tuto qui vous permettra de tirer au mieux partie de votre liaison FTTH !

Rappel : sous Windows Vista / Windows 7 et Linux la Rwin s'adapte automatiquement (la rwin commence à une petite valeur et elle augmente au fur et a mesure de la connexion TCP si la connexion réseau le permet). Comme indiqué ce tuto s'adresse à XP et non a Windows Vista ou Windows 7.


Tout d'abord, un petit "lexique" :

Paquet IP ou Trame IP (IP Frame) : Un "Paquet IP" est l'élèment de base de transmission pour le protocole TCP/IP. Comme son nom le suggère, un paquet est constitué d'un conteneur (ou enveloppe) avec une étiquette dessus (ou entête) et le contenu (les données)

MTU (Maximum Transfert Unit) : correspond à la taille maximale d'un "Paquet IP" que l'on peut envoyer sur la liaison. Cette taille est définie en fonction des technologies et méthodes de transmission sous jacentes (la liaison et la façon d'y transporter des informations), ainsi que d'autres paramètres dépendant des matériels ou logiciels utilisés.

MSS (Maximum Segment Size) : correspond à la taille maximale de la partie "données" d'un "Paquet IP". Cette taille est déterminée par la formule " MTU moins 'taille de l'entête' " (en général cette entête est de 40 octets).
Toute transmission complète (par exemple un fichier, une demande de page web, un message, ...) dont la taille serait supérieure à cette taille "MSS" sera "fragmenté" (terme couremment utilisé pour dire "découpé en rondelles") en autant de paquets de cette taille "MSS" (le dernier paquet pouvant être plus petit) avant l'envoi sur la liaison.

RWin (Receive Windows) ou "Fenêtre de Réception" : correspond à la quantité maximale de "Paquets IP" pouvant être envoyées par l'èmetteur sans avoir à attendre une confirmation de bonne réception de la part du destinataire. Ce "Rwin" est exprimé en nombre d'octets et pas en nombre de paquet de taille "MSS". Le destinataire allouera cette quantité en mémoire (emplacement que l'on appel généralement "tampon" ou "buffer") pour pouvoir y placer les données reçus. En temps normal, le destinataire enverra un "Paquet IP" d'accusé de réception à l'èmetteur lorsque ce "buffer" sera plein et pas avant, à moins que l'èmetteur ai explicitement indiqué la fin de transmission ou qu'une condition d'erreur soit intervenue (certains paquets non reçus, erreur sur la liaison, ...)

Processus d'optimisation "Rwin" sous Windows XP :

Le but de l'optimisation du "Rwin" est de déterminer sa taille dans les cas les plus défavorables de délais de transmission sur la liaison. Car aucun paquet n'arrive instantanement à l'autre bout, les accusés de réception aussi. Le risque à éviter est une perte de paquets par délais maximum dépassé (il faut bien en mettre un pour ne pas rester indéfiniment en attente côté èmetteur comme destinataire) car la non réception d'un paquet à temps (de x vers y ou y vers x) entraîne automatiquement des retransmissions par l'autre côté, retransmissions qui donc font baisser les performances de l'ensemble, ce que l'on souhaite éviter au maximum (perte de temps et de débit utile).
Grosso modo, un "Rwin" bien calculé permettra à l'èmetteur d'envoyer plus souvent "la sauce" et au destinataire de la lui demander ni plus ni moins qu'il le faut et quand il faut.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 34 244
    • Twitter LaFibre.info
Optimiser Windows XP pour avoir de meilleurs débits
« Réponse #1 le: 01 août 2010 à 21:39:03 »
1 - Déterminer le "MTU" à utiliser pour l'optimisation :
D'abord les valeurs "type" (pour les habitués ou pour allez vite) :
- Connexion ADSL par encapsulation "PPPoA"         : 1500
- Connexion ADSL pas encapsulation "PPPoE"         : 1492
- Connexion FTTH "PBC" via Sagem F@st3190w     : 1400
- Connexion FTTH "PBC" via NeufBox                    : 1500

Si cela vous suffit, passez au point 2
Sinon voici la méthode pour déterminer le "MTU" chez vous si vous voulez trouver le "MTU" par vous même, ou pour être sûr de la valeur à utiliser chez vous (surtout pour les connexions ADSL, car cela dépend non seulement du mode d'encapsulation, "ATM" ou "PPPoE", mais aussi de la "box" ou du "modem" ou du "routeur/modem" ADSL, certains étant paramétrés avec des "MTU" "bizarres" mais qui ne sont pas forcement connus du public ou visualisables dans les paramètres du matériel) :

Le test "MTU" consiste à prendre comme cible un serveur "pinguable" (répondant aux "pings", paquets spéciaux de gestion réseau) dont on sait qu'il accepte des paquets de taille maximale de 1500 (la plupard des serveurs sur le net sont configurés avec cette taille de "MTU", mais ne vous inquiétez pas, je vous en indique quelques uns qui ont bien un "MTU" de 1500 : www.google.fr ou www.tf1.fr) et de "pinguer" cette cible avec des paquets de tailles fixes différentes et "voir si ça passe ou ça casse" quelque part entre vous et elle.

La commande "ping" à utiliser est :
    ping -f -l <taille> <cible>

Le processus de test suit une logique implacable ( Monsieur Spock sera content  ;D ) :
On commence par :
- Ouvrez une "Invite de commande" par "Démarrer" "Executer", puis tapez CMD et validez
- Dans la fenêtre (presque toute) noire qui s'affiche :
- Tapez la commande ping complète avec les bons paramètres.
    ping -f -l 1472 cible
( remplacez cible par le nom du serveur choisi, par exemple : ping -f -l 1472 www.google.fr )

Vous allez me dire "Pourquoi 1472 et pas 1500 la taille maximale d'un paquet IP classique en Ethernet ? ? ? ?"
Je m'y attendais  ;)
Tout simplement parce que le paramètre "-l" du ping indique la taille de la partie "Données Utilisateur" du paquet à envoyer et que la commande "ping" elle même utilise déjà (avec IP derrière) 28 octets, donc pour un "MTU" de 1500 il faut faire 1500 - 28 = 1472, taille des données pouvant être placés dans le paquet.

Cette première commande peut donner deux types de réponses :

a - une réponse correcte du ping du style :
Envoi d'une requête 'ping' sur <cible> [ip_de_la_cible] avec 1472 octets de données :

Réponse de <ip_de_la_cible> : octets=1472 temps=36 ms TTL=50
Réponse de <ip_de_la_cible> : octets=1472 temps=35 ms TTL=50
Réponse de <ip_de_la_cible> : octets=1472 temps=35 ms TTL=50
Réponse de <ip_de_la_cible> : octets=1472 temps=36 ms TTL=50

Statistiques Ping pour <ip_de_la_cible>:
    Paquets : envoyés = 4, reçus = 4, perdus = 0 (perte 0%),
Durée approximative des boucles en millisecondes :
    Minimum = 35ms, Maximum = 36ms, Moyenne = 35ms
Chouette ! Nous avons trouvé la valeur "MTU" du premier coup ! elle est de 1500 (1472 + 28)

b - une réponse "injurieuse" du style :
Envoi d'une requête 'ping' sur <cible> [ip_de_la_cible] avec 1472 octets de données :

 Le paquet doit être fragmenté mais paramétré DF.
 Le paquet doit être fragmenté mais paramétré DF.
 Le paquet doit être fragmenté mais paramétré DF.
 Le paquet doit être fragmenté mais paramétré DF.

Statistiques Ping pour <ip_de_la_cible>:
    Paquets : envoyés = 4, reçus = 0, perdus = 4 (perte 100%),
NOTA: le "paramétré DF" pour "Don't Fragment" soit "Ne découpez pas ce paquet en plus petits pour passer, il doit passer tel quel ou pas du tout", est forcé par l'option "-f" dans la commande ping
NOTA: au fait le "-l" c'est pour "len" soit "longueur" :)

Dans ce cas "injurieux", il nous faut refaire le test avec une valeur du paramètre "-l" inférieure jusqu'à ce que "ça passe".

Comme de 1472 à 1372 ça en fait 100 des "ping" à taper si on fait de 1 en 1, pour rapidement approcher la "bonne" valeur, répétons la commande en enlevant 50 de la dernière valeur utilisée et ce jusqu'à avoir une réponse "normale" du ping.

Mais si "ça passe" enfin, nous n'en avons pas terminé pour autant car nous avons obtenu ce dernier test "normal" avec une valeur X et le dernier test "injurieux" avec une valeur X+50. Nous avons donc à tester entre X et X+50 exclu.
Nous allons donc "remonter" plus doucement en augmentant la dernière valeur X de 10 en 10, jusqu'à obtenir une réponse "injurieuse" (on n'en veut pas mais on la cherche quand même :) fou non ?).

Une fois la première "injure" rencontrée (j'y tiens) en "remontant", nous avons maintenant une valeur Y de ce dernier test "injurieux" et le dernier test "normal" avec Y-10.

Vous l'aurez sans doute compris, nous avons donc à tester entre Y exclu et Y-10.

Nous allons donc "redescendre" à nouveau de Y vers Y-10 mais de 1 en 1.

Dès que celà répond "normalement" nous aurons enfin trouvé le MTU que nous cherchions qui n'est autre que "dernière valeur utilisé" + 28.

C'est clair ? Allez va, je vais vous donner des exemples pour bien comprendre le "mécanisme" :

Un 1er exemple visuel pour un MTU final de 1492 (PPPoE) soit une taille "-l" de 1492-28=1464 :
( je vous donne le résultat :) )
ping -f -l 1472 [url=https://www.google.fr]www.google.fr[/url]
  -> réponse "injurieuse"
On enlève 50 de 1472 soit 1422
 ping -f -l 1422 [url=https://www.google.fr]www.google.fr[/url]
  -> réponse "normale"
La bonne valeur est entre 1422 et 1472 exclu,
On "remonte" donc maintenant en ajoutant 10 à 1422 soit 1432
 ping -f -l 1432 [url=https://www.google.fr]www.google.fr[/url]
  -> réponse "normale"
On augmente encore de 10
 ping -f -l 1442 [url=https://www.google.fr]www.google.fr[/url]
  -> réponse "normale"
On augmente encore de 10
 ping -f -l 1452
  -> réponse "normale"
On augmente encore de 10
 ping -f -l 1462
  -> réponse "normale"
On augmente encore de 10 soit 1472. Doit on la faire ? allez pour le "fun" :)
 ping -f -l 1472
  -> réponse "injurieuse" ( s'aurait été "drôle" autrement non ? )
La bonne valeur est entre 1472 exclu et 1462,
On "redescent" donc maintenant de 1 en 1
 ping -f -l 1471
  -> réponse "injurieuse"
On descend encore de 1
 ping -f -l 1470
  -> réponse "injurieuse"
On descend encore de 1
 ping -f -l 1469
  -> réponse "injurieuse"
On descend encore de 1
 ping -f -l 1468
  -> réponse "injurieuse"
On descend encore de 1
 ping -f -l 1467
  -> réponse "injurieuse"
On descend encore de 1
 ping -f -l 1466
  -> réponse "injurieuse"
On descend encore de 1
 ping -f -l 1465
  -> réponse "injurieuse"
On descend encore de 1
 ping -f -l 1464
  -> réponse "normale" !!! COOL !
Nous avons donc un MTU de 1464 + 28 = 1492 :) cqfd

Autre exemple visuel (jamais vu de MTU final pareil, mais c'est pour la compréhension et encore le "fun") :
ping -f -l 1472 [url=https://www.google.fr]www.google.fr[/url]
  -> réponse "injurieuse"
On enlève 50 de 1472 soit 1422
 ping -f -l 1422 [url=https://www.google.fr]www.google.fr[/url]
  -> réponse "injurieuse"
Encore 50 de moins soit 1372
 ping -f -l 1372 [url=https://www.google.fr]www.google.fr[/url]
  -> réponse "normale"
La bonne valeur est entre 1372 et 1422 exclu,
On "remonte" donc maintenant en ajoutant 10 à 1372 soit 1382
 ping -f -l 1382 [url=https://www.google.fr]www.google.fr[/url]
  -> réponse "injurieuse"
La bonne valeur est entre 1382 exclu et 1372
On "redescent" donc maintenant de 1 en 1
 ping -f -l 1381
  -> réponse "injurieuse"
On descend encore de 1
 ping -f -l 1379
  -> réponse "injurieuse"
On descend encore de 1
 ping -f -l 1378
  -> réponse "injurieuse"
On descend encore de 1
 ping -f -l 1377
  -> réponse "injurieuse"
On descend encore de 1
 ping -f -l 1376
  -> réponse "normale" :)
Nous avons donc un MTU de 1376 + 28 = 1404 :)

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 34 244
    • Twitter LaFibre.info
Optimiser Windows XP pour avoir de meilleurs débits
« Réponse #2 le: 01 août 2010 à 21:39:27 »
2 - Déterminer les cibles potentielles utiles au calcul final du rwin 'optimal' à vos usages :

a - Inclure :
- Sites de téléchargements (HTTP, FTP, ...) souvent utilisés
(par "téléchargements", j'entend des téléchargements de fichiers plutôt "lourds en taille, au delà de 5Mo voir 10Mo)
- Sites de visualisation de vidéos, écoute de musique, radios, ... souvent consultés (gourmands en "volume")

b - Exclure :
- Tous les autres sites : Pas besoin de mettre google ou autres sites "fnac", "3suisses", ou même votre forum préféré :)
En effet, ces cibles envoient en général peu de "gros" fichiers, sagissant essentiellement de pages de quelques Kilo octets en elles mêmes (html) et constitués d'images/logos/... en général de moins de 100Ko. Ils ne sont donc pas des cibles 'utiles' pour l'optimisation 'RWIN'. Toutefois ils bénéficierons quand même de cette optimisation (visuellement on le verra sur des pages "chargées" d'images, animations et d'icônes de grandes tailles. Sur autres pages, on ne verra pas une grande différence)

NOTA : Dans bien des cas, ce n'est pas le serveur "web" (http://) vous proposant des fichiers/vidéo/musiques/radio à télécharger/voir/écouter qui envoit réellement ces téléchargements mais il vous renvoie vers un ou plusieurs serveurs uniquement dédiés à cette tâche de téléchargement. Dans ces cas, n'incluez pas le serveur du site 'web' lui même mais les véritables serveurs sources.
Pour déterminer facilement les serveurs sources réels, démarrez des téléchargements de quelques fichiers depuis ces sites et notez les noms des serveurs de téléchargement réels (l'adresse de téléchargement est généralement indiquée par les navigateurs dans la boite de dialogue affichant l'état d'avancement du téléchargement. Le nom du serveur correspond à la partie entre :// et le premier / suivant. Récupérez plusieurs noms de serveurs différents pour un même site.
Si le site vous propose directement plusieurs serveurs géographiquement répartis, récupérez les noms de plusieurs serveurs 'proches' dans la liste car dans bien des cas, les serveurs proches sont plus 'véloces'. Exemple type : sourceforge.net propose une liste de serveurs de téléchargement, sélectionnez ceux situés en France et par exemple en Belgique et Irlande, et notez à chaque fois les noms des serveurs correspondants.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 34 244
    • Twitter LaFibre.info
Optimiser Windows XP pour avoir de meilleurs débits
« Réponse #3 le: 01 août 2010 à 21:39:47 »
3 - Déteminer les temps de 'propagation' maximums pour les sites notés en 2a :

Le test 'basic' consiste encore à'pinguer' chaque serveur cible. Plusieurs tests sont nécessaires par serveur afin d'avoir une réelle idée de la disponibilité de la liaison entre votre pc et la cible :

a - Notez les différentes plages de temps pendant lesquelles vous accédez le plus souvent à ces sites.
Par exemple, beaucoup d'entre vous ne naviguent à 90% que le soir après le boulot entre 21h et minuit, et le samedi entre 16h et minuit. D'autres aussi très souvent le dimanche entre 15h et 17h, ...

b - Déterminer leur 'accessibilité'
A partir de ces données vous allez lancer des pings vers chacun des serveurs cibles à divers moments dans ces plages horaires, et si possible en le répétant sur plusieurs jours voir quelques semaines.
Bien entendu dès les premiers résultats du premier 'test' sur toutes vos cibles, vous pourrez commencer à optimiser votre 'RWIN', mais il est important de voir comment évolue la 'connectivité' avec ces cibles à plus ou moins long terme afin d'être au plus près de l'idéal en terme d'optimisation.
Il est bien entendu aussi important de revoir de temps et temps la liste des cibles, d'en ajouter des nouvelles (en particulier d'autres 'mirroirs' pour si possible avoir les 'meilleurs' dans sa liste), retirer ceux qui seraient devenus trop 'mauvais', ou qui auraient été remplacés ou devenus inexistants, et refaire le test de pings pour affiner les résultats.

Pour lancer le ping, rien de plus simple, la commande type est : ping -f -l {MTU-28} cible
- Ouvrez une 'invite de commande' par "Démarrer" "Executer", puis tapez CMD et validez
- Dans la fenêtre 'noire' qui s'affiche :
- Tapez la commande ping complète avec les bons paramètres.
 ping -f -l {MTU-28} cible
( remplacez {MTU-28}, accolades comprises, par la valeur du calcul indiqué (MTU-28) en utilisant le MTU trouvé en 1, et cible par le nom du serveur choisi; Par exemple : ping -f -l 1472 ftp.debian.org )

Le résultat affiché est semblable à celui ci :
Envoi d'une requête 'ping' sur [i]<cible>[/i] [[i]ip_de_la_cible[/i]] avec [i]<MTU-28>[/i] octets de données :

Réponse de [i]<ip_de_la_cible>[/i] : octets=[i]<MTU-28>[/i] temps=36 ms TTL=50
Réponse de [i]<ip_de_la_cible>[/i] : octets=[i]<MTU-28>[/i] temps=34 ms TTL=50
Réponse de [i]<ip_de_la_cible>[/i] : octets=[i]<MTU-28>[/i] temps=35 ms TTL=50
Réponse de [i]<ip_de_la_cible>[/i] : octets=[i]<MTU-28>[/i] temps=36 ms TTL=50

Statistiques Ping pour [i]<ip_de_la_cible>[/i]:
    Paquets : envoyés = 4, reçus = 4, perdus = 0 (perte 0%),
Durée approximative des boucles en millisecondes :
    Minimum = 34ms, Maximum = 36ms, Moyenne = 35ms
Il se peut que certains serveurs ne répondent pas à tous les 'ping' ou pas du tout, alors s'affichera à la place de une ou plusieurs des 4 lignes 'Réponse de', un ou plusieurs lignes comme celle ci :

    Délai d'attente de la demande dépassé.

Ne vous en inquiétez pas pour l'instant, nous en discutons justement maintenant :)

Les deux lignes qui nous interressent le plus sont :

Paquets : envoyés = __, reçus = __, perdus = __ (perte __%)
et
Minimum = __ms, Maximum = __ms, Moyenne = __ms

Tout d'abord, dans la ligne "Paquets ....." regardez le chiffre noté en poucentage (perte __%)

Si cette perte est égale à 100 : Refaites plusieurs fois ce même ping et si toujours égal à 100, 'retirez' cette cible temporairement de votre liste, et si cela persiste 'plus tard' (autre plage horaire, ou semaines suivantes) retirez la définitivement, elle ne nous donne pas d'informations utiles pour la suite puisque à priori ne répond pas aux pings.

Si cette perte est supérieur à 20 : Refaites plusieurs fois ce même ping et si toujours supérieur à 20, 'retirez' cette cible temporairement de votre liste, elle ne nous donne pas d'informations fiables pour l'heure.

Autrement : Notez la valeur "Maximum"

Répétez le ping autant de fois que vous le voulez (minimum 2) sur cette même cible et si le "Maximum" est supérieur au précédent noté, notez le nouveau "Maximum" à la place.
On ne garde donc en fait que le 'maximum' des "Maximum" pour cette cible.

Répétez ensuite l'opération complète pour toutes les autres cibles et notez à chaque fois le "maximum des Maximum" obtenus sur chaque cible.

Partant maintenant de cette liste de cibles avec pour chacune son "maximum des Maximum", notez la plus forte de toutes. Pour la suite je la nommerai "MAXMAX" (ou MADMAX si vous voulez :) ).

Exemple de résultat des 'maximum des Maximum' :
www.cible1.com   47
[url=http://www.cible2.fr]www.cible2.fr[/url]    30
[url=http://www.cible3.org]www.cible3.org[/url]   52
[url=http://www.cible4.net]www.cible4.net[/url]   35
[url=http://www.cible5.com]www.cible5.com[/url]   50
Le MAXMAX sera ici 52 de la cible 3

Calculez la valeur que je nommerai par la suite "MINMAX" avec la formule suivante : MAXMAX * 0.90
(Revient à oter 10% à MAXMAX)

Pour mon exemple, MAXMAX * 0.90 = 52 * 0.90 = 46.8

Maintenant, de votre liste de cibles avec "maximum des Maximum", ne gardez que les cibles qui ont leur valeur "maximum des Maximum" supérieure à MINMAX. Vous suivez ?

Pour mon exemple, je garderai les cibles 1 (47), 3 (52) et 5 (40)

Enfin, calculez la moyenne des valeurs obtenus :
- Additionnez les valeurs
- Divisez le tout par le nombre de cibles gardées et récuperer du résultat la valeur entière avant la virgule.

Notez "précieusement" ce résultat que nous nommerons "RTT".

Pour mon exemple, addition des valeurs 47 + 52 + 40 = 139
J'ai gardé 3 cibles, donc 139 / 3 = 46.33333, soit 46.
46 sera donc mon "RTT"


Ouf ! nous y voilà !
Nous avons notre MTU, notre RTT, nous connaissons notre vitesse maximale de ligne, maintenant "OPTIMISONS" :)

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 34 244
    • Twitter LaFibre.info
Optimiser Windows XP pour avoir de meilleurs débits
« Réponse #4 le: 01 août 2010 à 21:40:06 »
4 - Déterminer le 'RWIN' à utiliser  en fonction du MTU, du RTT et de la vitesse maximale de la ligne :

Il nous faut donc les données suivantes :
- MTU trouvé en 1 =
- RTT trouvé en 3 =
- Vitesse maximale de la ligne ou Bande Passante exprimée en Kilo Octets (Ko) (je l'appelerai BP)

NB : Convertions divers vers Kilo Octets (Ko)
 - Mega octets (Mo) : multipliez par 1000
 - Mega bits (Mb)   : multipliez par 1000 puis divisez par 8
 - Kilo bits (Kb)   : divisez par 8
 Dans ces trois cas, ne gardez que la partie avant la virgule.

a - Calculer le 'MSS' :
A = MTU - 40 = ........
b - Calculer combien de paquets 'MSS' tiennent dans 65536 octets (pour le 'scaling' TCP) :
B = 65536 / MSS =  ........(ne garder que la partie 'entière' avant la virgule)

c - Combien cela fait en 'octets' ? :
C = B * A = ........
d - Multiplier le RTT par BP (la vitesse de ligne en Ko) :
D = RTT * BP = ........
e - Calculer combien de paquets 'MSS' peuvent circuler sur la ligne :
E = D / MSS = ........(ne garder que la partie 'entière' avant la virgule)

f - Pour des raisons (encore) de 'scaling' TCP :
SI E est pair   : F = E = ........
SI E est impair : F = E + 1 = ........

g - Combien cela fait en 'octets' ? :
G = F * MSS = ........
h - Maintenant une 'petite' boucle pour déterminer le RWIN 'scalé' :
Donnons initialement à H la valeur C : H = C
i - La boucle :
SI G est supérieur à H, Multipliez H par 2 : H = H * 2 (toujours le 'scaling')
et comparer à nouveau ce 'nouveau' H avec G (refaire i)
SINON : le dernier H utilisé dans la comparaison est le RWIN à utiliser :)

Exemple : MTU de 1400, RTT de 100, Liaison de vitesse 25Mb

- Commençons par convertir notre bande passante exprimée en 'Mb' vers des 'Ko' :
 '- Mega bits (Mb)   : multipliez par 1000 puis divisez par 8'
 Soit BP (en Ko) = 25 * 1000 / 8 = 3125

- Maintenant les choses sérieuses :
a - A = MTU - 40 = 1360
b - B = 65536 / MSS = 65536 / 1360 = 48.18 soit 48 (on ne garde que la partie 'entière' avant la virgule)
c - C = B * A = 48 * 1360 = 65280
d - D = RTT * BP = 100 * 3125 = 312500
e - E = D / MSS = 312500 / 1360 = 229.779 soit 229 (on ne garde que la partie 'entière' avant la virgule)
f - E est impair (229) : F = E + 1 = 230
g - G = F * MSS = 230 * 1360 = 312800
h - H = C = 65280
i - G > H ? 312800 > 65280 ? Bien sûr ! donc le nouveau H est H * 2 = 65280 * 2 = 130560
i - G > nouveau H ? 312800 > 130560 ? Toujours :( donc le nouveau H est H * 2 = 130560 * 2 = 261120
i - G > nouveau H ? 312800 > 261120 ? Toujours :( donc le nouveau H est H * 2 = 261120 * 2 = 522240
i - G > nouveau H ? 312800 > 522240 ? Non ! :) donc le 'RWIN' à utiliser est 522240 !!!!!

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 34 244
    • Twitter LaFibre.info
Optimiser Windows XP pour avoir de meilleurs débits
« Réponse #5 le: 01 août 2010 à 21:44:06 »
5 - Mettre en œuvre le MTU et le RWIN préalablement trouvés :

Maintenant que nous avons ce qu'il nous faut, configurons la pile TCP/IP.

Pour cela, nous allons utiliser 'TcpOptimizer', mais en lui indiquant NOS valeurs.
(cet outil est avant tout pour l'adsl et certaines valeurs du mode 'automatique' ne sont pas convenables pour du FTTH)

Créez un répertoire uniquement pour TCPOptimizer sur votre disques (C:\TCPOptimizer par exemple) ce qui permettra d'y garder les 'sauvegardes' que fait automatiquement l'outil des paramètres précédents avant modifications (utile pour passer d'une config à une autre, style adsl chez X à adsl chez Y ou encore FTTH chez Z) et téléchargez le programme 'gratuit' disponible ici : http://www.speedguide.net/downloads.php

Lancez maintenant TCPOptimizer (pas d'installation nécessaire)
La seule fenêtre qui nous interresse est la première.


a - Sélectionnez tout en bas 'Optimal Settings' (histoire de définir certaines valeurs par défaut)
b - Passons en mode 'manuel' en sélectionnant maintenant tout en bas "Custom settings"
c - Dans la liste "Network Adapter Selection" vérifiez que la carte réseau à configurer est bien sélectionnée (du type Ethernet ou Wifi suivant le cas)
d - Juste à droite du nom de carte, modifiez le champ 'MTU' avec la valeur déterminée en 1
e - Modifier le champ 'TCP Receive Windows' en y entrant la valeur RWIN trouvée en 4
f - Mettre 'Time to Live (TTL)' à '64'
g - Mettez 'MTU Discovery' à 'Yes'
h - Mettez 'Black Hole Detect' à 'No'
i - Mettez 'Selective ACKs' à 'Yes'
j - Mettez 'Max Duplicate ACKs' à '2'
k - Cochez la case 'Windows Scaling' dans la partie 'TCP 1323 Options'
l - Décochez la case 'Timestamps' dans la partie 'TCP 1323 Options'
m - Cliquez sur 'Apply changes'

TCPOptimizer va proposer de créer une sauvegarde de vos anciens paramètres (recommandé), et appliquer les nouveaux paramètres et enfin demander de de redémarrer l'ordinateur pour qu'ils prennent effet.

Après ce redémarrage, votre pile TCP/IP est optimisée au mieux en fonction des cibles choisies et des paramètres de lignes.



Pour les 'fainéans' :) voici une abaque pour les liaisons Fibre et ADSL.


 
|25 Mb/s|50 Mb/s|70 Mb/s|100 Mb/s|8 Mb/s ATM|20 Mb/s ATM|
|MTU : 1400|MTU : 1500|MTU : 1500|MTU : 1492|MTU : 1492|MTU : 1492|
RTT|RWIN|RWIN|RWIN|RWIN|RWIN|RWIN|
---------------|---------------|---------------|---------------|---------------|---------------|---------------|
5|65280|64240|64240|65340|65340|65340|
10|65280|64240|128480|130680|65340|65340|
15|65280|128480|256960|261360|65340|65340|
20|65280|128480|256960|261360|65340|65340|
25|130560|256960|256960|522720|65340|65340|
30|130560|256960|513920|522720|65340|130680|
35|130560|256960|513920|522720|65340|130680|
40|130560|256960|513920|522720|65340|130680|
45|261120|513920|513920|1045440|65340|130680|
50|261120|513920|513920|1045440|65340|130680|
55|261120|513920|513920|1045440|65340|261360|
60|261120|513920|1027840|1045440|65340|261360|
65|261120|513920|1027840|1045440|65340|261360|
70|261120|513920|1027840|1045440|130680|261360|
75|261120|513920|1027840|1045440|130680|261360|
80|261120|513920|1027840|1045440|130680|261360|
85|522240|1027840|1027840|2090880|130680|261360|
90|522240|1027840|1027840|2090880|130680|261360|
95|522240|1027840|1027840|2090880|130680|261360|
100|522240|1027840|1027840|2090880|130680|261360|
105|522240|1027840|1027840|2090880|130680|522720|
110|522240|1027840|1027840|2090880|130680|522720|
115|522240|1027840|1027840|2090880|130680|522720|
120|522240|1027840|2055680|2090880|130680|522720|
125|522240|1027840|2055680|2090880|130680|522720|
130|522240|1027840|2055680|2090880|261360|522720|
135|522240|1027840|2055680|2090880|261360|522720|
140|522240|1027840|2055680|2090880|261360|522720|
145|522240|1027840|2055680|2090880|261360|522720|
150|522240|1027840|2055680|2090880|261360|522720|
155|522240|1027840|2055680|2090880|261360|522720|
160|522240|1027840|2055680|2090880|261360|522720|
165|522240|2055680|2055680|2090880|261360|522720|
170|1044480|2055680|2055680|4181760|261360|522720|
175|1044480|2055680|2055680|4181760|261360|522720|
180|1044480|2055680|2055680|4181760|261360|522720|
185|1044480|2055680|2055680|4181760|261360|522720|
190|1044480|2055680|2055680|4181760|261360|522720|
195|1044480|2055680|2055680|4181760|261360|522720|
200|1044480|2055680|2055680|4181760|261360|522720|

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 34 244
    • Twitter LaFibre.info
Optimiser Windows XP pour avoir de meilleurs débits
« Réponse #6 le: 01 août 2010 à 21:47:10 »
Pour afficher sa Rwin (pour les système qui ont des Rwin fixe comme XP) analysée par un serveur :
http://www.speedguide.net/analyzer.php

Je tiens à préciser que les résultats obtenus via http://www.speedguide.net/analyzer.php ne sont pas toujours les valeurs EXACTES actuellement établies dans la pile TCP du système.
Il y a lieu donc de ne pas trop leur faire confiance mais juste donner une idée.
Charger TCPOptimizer et demander 'Current settings' est BIEN PLUS réel :)



Rappel : sous Windows Vista / Windows 7 et Linux la Rwin s'adapte automatiquement donc ce test est inutile et donneras pas de résultats corrects. (la rwin commence à une petite valeur et elle augmente au fur et a mesure de la connexion TCP si le réseau le permet)

Sous Windows XP on obtient un écran de ce type :





vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 34 244
    • Twitter LaFibre.info
Optimiser Windows XP pour avoir de meilleurs débits
« Réponse #7 le: 01 août 2010 à 21:51:44 »


Question : Quel risque de mettre une trop grande Rwin ?

Réponse : Le fait d'avoir une grande Rwin entraine la saturation des buffers et l'éjection au hasard de certains paquets... Il va donc y avoir des pertes de paquets, qui entrainent une baisse du débit (le débit remonte doucement après une perte de paquet)

 

Mobile View