Auteur Sujet: BCP-162: logs, CGNat et cybercriminalité  (Lu 5716 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

renaud07

  • Abonné Orange adsl
  • *
  • Messages: 2 320
BCP-162: logs, CGNat et cybercriminalité
« Réponse #36 le: 23 septembre 2019 à 19:57:19 »
Ceci étant dit ça m'étonnerais que les agences gouvernementales lâchent ainsi l'affaire. De ce que j'ai lu & entendu , leur but serait de "compromettre légalement" les terminaux de manière à garder un accès au texte en clair à postériori, notamment par l'inclusion dans les API des OS de ces fonctions.

Je repense à Linus qui à la question "Avez vous été approché par les USA pour inclure une backdoor dans Linux ?" a répondu non, avec un grand oui de la tête...  ;D

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 569
    • Twitter LaFibre.info
BCP-162: logs, CGNat et cybercriminalité
« Réponse #37 le: 19 novembre 2019 à 12:06:20 »
A partir du 12 décembre 2019, Amazon CloudFront ajoute le nouveau champ suivant :

• c-port – The port number of the request from the viewer.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 569
    • Twitter LaFibre.info
BCP-162: logs, CGNat et cybercriminalité
« Réponse #38 le: 27 juillet 2022 à 13:29:41 »
FranceConnect : La conservation du numéro de port source est ajoutée au traitement, en complément de l'adresse IP, afin de permettre la distinction des utilisateurs auxquels un fournisseur d'accès à internet a attribué une même adresse IP.