Auteur Sujet: Tarn et Garonne Numérique - Octogone fibre  (Lu 4520 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 708
    • Twitter @tdamienjd
Tarn et Garonne Numérique - Octogone fibre
« le: 14 mars 2018 à 09:53:42 »
"Tarn-et-Garonne Numérique", le haut-débit pour tous

SYNDICAT DÉPARTEMENTAL D'AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE... A QUOI ÇA SERT ?

Créé le 1er février 2016 et composé des 14 communautés de communes du territoire et du Conseil départemental, le syndicat d'aménagement numérique « Tarn-et-Garonne Numérique » se pose comme le fer de lance de la mise en place des solutions d'accès au haut-débit pour le département.

Face à la complexité de la problématique, il permet avant tout, une mutualisation des moyens alloués et la réalisation d'économies d'échelle dans un objectif commun : fournir aux Tarn-et-Garonnais un service à la hauteur des ambitions politiques en matière de développement numérique.

Véritable couteau suisse au service des acteurs publics, « Tarn-et-Garonne Numérique » propose une véritable palette de technologies d'interventions, permettant un développement efficace, rapide et accessible financièrement pour les collectivités. Fibre optique jusque chez l'abonné, montée en débit du réseau ADSL, solutions radios ou satellitaires, les solutions technologiques ne manquent pas.

Au travers de son action, il veille à la mise en place d'une solution homogène, équitable et optimale favorisant l'accès au numérique pour tous les Tarn-et-Garonnais.

CONSEIL DÉPARTEMENTAL, COMMUNAUTÉS DE COMMUNES ? COMMENT ÇA FONCTIONNE ?

Depuis sa création le 1er février, le syndicat a réalisé 2 mois de phase de rencontres avec les élus locaux, d'analyse et de mise en perspective au travers de la politique d'aménagement numérique.

Le syndicat créé au 1er février, prépare déjà le lancement des premiers marchés issus de ces rencontres. Ainsi, les premiers marchés qui concernent la montée en débit de l'ADSLveront le jour dans les semaines à venir, pour une livraison des premières prises dès 2017 (soit environ 12 000 prises).

En matière de fibre optique, le lancement des appels d'offres sera effectué d'ici la la fin de l'année, avec une livraison des prises à partir de 2018 et ce, jusqu'en 2022 (soit entre 40 et 45 000 prises).

Cette première phase du programme (2016-2022) est une première étape en soi, et consiste notamment à palier à l'urgence  avec un deploiement rapide de l'ADSL et l'amorce de la fibre optique pour commencer à doter le territoire d'un service maximum.

Le conseil syndical de Tarn-et-Garonne numérique validera le 20 juin le programme d'aménagement d'ici à 2022, et enclenchera le lancement des premiers marchés.

Le programme complet qui en résultera sera publié au début de l'automne.

Dans l'attente, vous pouvez nous suivre sur notre fil twitter. (@82Numerique)

On reste connecté ?


Source : Département du Tarn et Garonne, 1er juin 2016



Un nouveau programme pour l'Internet haut débit dans le Tarn-et-Garonne


C’est à Cayriech, commune de 284 habitants près de Caussade que le syndicat Tarn-et-Garonne numérique et Orange ont lancé leur programme de déploiement de l’Internet haut débit sur le département. Choisi par le syndicat Tarn-et-Garonne numérique, l’opérateur Orange a bien compris l’enjeu comme le rappelait Fabienne Dulac, directrice exécutive d’Orange France qui avait fait le déplacement pour ce lancement : « Nous vivons en France une révolution numérique où les usages changent chaque jour. Il y a encore moins de dix ans, 4 mbit/seconde suffisaient à couvrir les besoins. Aujourd’hui, il en faut le double. Les Français sont 50 % à regarder la télévision grâce à leur box internet. 70 % de la population est équipée d’un smartphone. Vous l’aurez compris, les besoins ont considérablement changé. À nous de relever le défi qui nous est lancé. »

Les débits Internet améliorés pour 15 000 foyers

Si vendredi, un premier coffret NRA-MED (Nœud de raccordement d’abonnés - montée en débit) a été inauguré, ce sont 77 autres qui vont l’être d’ici juin 2018 dans le Tarn-et-Garonne. Le programme de montée en débit cuivre, voté en juin 2016, a été défini par Tarn-et-Garonne Numérique, dans le cadre du SDTAN (Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique). Un travail sur le SDTAN 2012 effectué lors de la précédente mandature du Conseil départemental a d’ailleurs été salué par les acteurs.

Constituant la première phase du projet de Tarn-et-Garonne numérique (la seconde phase à venir portant sur le déploiement de la fibre optique jusque dans les foyers), il va permettre, d’ici à mi-2018, l’amélioration des débits Internet pour près de 15 000 foyers de 132 communes du département.


Source : Laurent Benayoun, La Dépêche, 25/09/2017
« Modifié: 21 mars 2019 à 10:29:46 par tdamienjd »

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 708
    • Twitter @tdamienjd
Tarn et Garonne Numérique
« Réponse #1 le: 02 mai 2018 à 15:27:09 »
Numérique : quand le malaise persiste

Comme les questions de santé, l'aménagement numérique en haut et très haut débit constitue un enjeu majeur pour le développement du territoire. Mais les derniers événements autour du syndicat Tarn-et-Garonne Numérique (TGN) ont instillé un malaise qui n'a pas été dissipé hier, ni par le président du conseil départemental, Christian Astruc, ni par le président de TGN Jean-Philippe Bésiers. En jeu, l'avenir et la poursuite de l'aménagement en cours de tous les territoires. En jeu surtout la question de savoir si le choix est déjà fait, quasi en catimini, entre la délégation de service public (DSP) ou le recours au privé, avec une société qui semble privilégiée, Covage. Jean -Michel Baylet a allumé le premier feu : «j'aimerais que ceux qui composent ce syndicat que j'ai créé en allant chercher 24 m€ de financements soient mieux écoutés. Il faut que les présidents d'intercommunalités et les délégués du conseil syndical soient informés, concertés avant toute décision». Sur le fond, l'ancien président se dit ouvert à tout : «le privé ou le public. Mais soyons dans la complèmentarité des technologies pour le bien de nos concitoyens».

Marie-Claude Nègre a pris le relais : «On nous a imposé la présence de Covage lors du conseil syndical du 5 mars. On n'a pas pu comparer avec les autres offres. Il faut trouver des solutions dans l'intérêt des territoires mais il faut que nous soyons associés en amont».

«on peut se poser des questions»

Jean-Luc Deprince a enfoncé le clou dans la fibre : «j'ai appris qu'il y a eu 5 offres et que seul Covage est venu présenter son offre au conseil syndical. Pourquoi ? On peut se poser bien des questions». Monique Ferrero a dénoncé «cette réunion du 5 mars qui a jeté un trouble. J'ai même reçu un appel privé d'une salariée de Covage me proposant de m'apporter des éclaircissements. C'est un lobbying gênant».

Face à ces attaques, Christian Astruc a tenté de justifier sa position : «Nous avons deux options juridiques : la DSP ou le privé. J'avais écrit que Covage présentait la meilleure offre. C'est le conseil syndicat qui se décidera. Pas de décision de ma part. Ce sont les communautés de communes et le conseil syndical qui doivent dire ce qu'elles veulent. On a été transparent».

Jean-Philippe Bésiers a renchéri : «On va rencontrer les 9 intercommunalités et, réunir le conseil syndical pour voir la meilleure option pour les territoires».

Le conseil syndical doit se réunir aujourd'hui. Sortira-t-on enfin du flou pour avancer sur ce dossier décisif ?


Source : La Dépêche du Midi, 06/04/2018

lechercheur123

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 975
  • Montauban (82)
Tarn et Garonne Numérique
« Réponse #2 le: 03 mai 2018 à 21:17:08 »
La fibre pour TOUS les Tarn-et-Garonnais !

Le conseil syndical de Tarn-et-Garonne Numérique s'est réuni ce vendredi matin à l'hôtel du Département et, comme il en avait été question la veille lors de l'examen du budget, le sujet à l'ordre du jour concernait le choix à faire pour le déploiement de la fibre entre une délégation de service public et le recours à l'initiative privée. Le Président Christian Astruc ainsi que le Président de TGN Jean-Philippe Bésiers avaient tous deux souhaité que le consensus s'impose pour ce choix déterminant. Ils ont été largement entendus puisque tous les membres présents du conseil syndical (représentants du Département et représentants des communautés de communes) ont voté unanimement pour une délégation de service public avec une couverture fibre sur 100 % du territoire et une durée de travaux de 3 ans (à partir de l'ordre de service), avec des pénalités prévues en cas de non respect du cahier des charges.

Une décision qui nous promet un avenir forcèment numérique.


Source :

lechercheur123

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 975
  • Montauban (82)
Tarn et Garonne Numérique
« Réponse #3 le: 03 mai 2018 à 21:18:55 »
D'après mes infos (qui ne valent certes pas grand chose), l'ordre de service devrait être publié en fin d'année

lechercheur123

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 975
  • Montauban (82)
Tarn et Garonne Numérique
« Réponse #4 le: 03 mars 2019 à 23:25:01 »
On peut lire ceci à la fin d'un article de La Dépêche du Midi du 15/02/2019 :

Objectif 2022

D'ici à la fin de l'année 2022, Tarn-et-Garonne Numérique a pour projet de raccorder tous les foyers du département à la fibre optique (hors Grand Montauban, dont le raccordement est géré par une entreprise privée, à savoir Orange). Pour y parvenir, une délégation de service public concessive a été accordée par le conseil syndical à la société Altitude infrastructures. Elle court pour une durée de 30 ans. Il s'agit de créer 100 000 raccordements et le déploiement de 8000 km de câbles en 3 ans et demi.

On voit notamment qu'Altitude aurait été choisi par Tarn-et-Garonne Numérique. Je vais essayer de voir directement avec T&GN pour voir si c'est bien le cas, et pour avoir un peu plus d'informations.

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 708
    • Twitter @tdamienjd
Tarn et Garonne Numérique
« Réponse #5 le: 20 mars 2019 à 23:08:21 »
La signature de la DSP a eu lieu aujourd’hui entre Tarn et Garonne Numérique et Altitude Infrastructure.
La DSP concessive est nommée « Octogone fibre »

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 408
  • Vierzon (18)
Tarn et Garonne Numérique
« Réponse #6 le: 21 mars 2019 à 08:27:03 »
David El Fassy : «Couvrir 100% du territoire en fibre optique»

L'entreprise Altitude Infrastructure, dirigée par David El Fassy, a signé hier soir une délégation de service public avec le conseil départemental. Elle est chargé du déploiement de la fibre optique d'ici à fin 2022.

Votre débit Internet est désormais entre ses mains. David El Fassy est le président de l'entreprise Altitude Infrastructure, qui a été choisie par le conseil départemental pour déployer la fibre optique dans l'ensemble du département d'ici à 2022. La délégation de service public (DSP) court pour 30 ans.

David El Fassy, pouvez-vous nous présenter Altitude Infrastructure ?

Nous sommes une entreprise qui travaille essentiellement avec les collectivités locales dans des réseaux d'initiative publique entre les collectivités et les opérateurs comme nous. On est un peu le Rungis des télécoms, on vend aux opérateurs ces réseaux sur lesquels ils offrent du service à leur client. Nous opérons 3 millions de prises sur le réseau national, soit 10 % de part de marché et 25 % des réseaux d'initiative publique. Nous déployons en Haute-Garonne, dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales.

Expliquez-nous les grandes lignes de ce chantier en Tarn-et-Garonne ?

C'est un programme qui vise à couvrir 100 % du territoire en fibre optique, à l'exception des 8 communes préemptées par Orange dans le cadre des zones AMII (d'investissement privé). Il doit être intégralement déployé sur 3 ans et demi avec un démarrage plutôt orienté vers les communes qui ont des carences en termes de débit. Les villes qui ont un débit correct suite au 74 dernières montées en débit seront connectées par la suite. Cette délégation de service public a une durée de 30 ans. Après la construction du réseau, il va falloir le maintenir et construire 40 000 prises complèmentaires, si l'on en croit les prévisions de croissance démographique du département.

Un chantier conduit par une nouvelle entité qui voit le jour aujourd'hui…

La DSP se nommera en effet Octogone fibre avec des allusions à l'Occitanie, au Tarn-et-Garonne ainsi qu'à l'optique. Cette marque sera déclinée en une antenne construction et une antenne exploitation. Nous essaierons aussi de produire de beaux blousons pour que l'on nous reconnaisse et que l'on ne nous jette pas des pierres lorsque nous viendrons installer une armoire ! (rires)

Combien coûte ce déploiement ?

Le déploiement en tant que tel représente environ 130 millions d'euros, (M€) mais la somme globale mobilisée avoisine les 250 M€. Il y aura toute la partie raccordement à l'abonné final puis la partie maintenance et exploitation à financer ensuite.

Concrètement, combien de kilomètres de fibre seront déroulés ?

On déploie environ 7 000 km de câbles sur tout le département, ce qui représente, à une moyenne de 24 fibres, 150 000 km.

Fin 2022, le chantier sera terminé, vous vous y engagez ?

Absolument. Cela représente 30 000 à 35 000 prises par an. C'est une bonne cadence à l'échelle d'un département.


Source : La Dépêche, écrit le 21 mars 2019 par Florent Duprat.

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 708
    • Twitter @tdamienjd
Tarn et Garonne Numérique - Octogone fibre
« Réponse #7 le: 21 mars 2019 à 10:38:51 »
Une première carte du déploiement a été publiée sur le facebook de Tarn et Garonne Numérique

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 708
    • Twitter @tdamienjd
Tarn et Garonne Numérique - Octogone fibre
« Réponse #8 le: 25 mars 2019 à 14:16:51 »
Tarn-et-Garonne : un déploiement intensif de la fibre optique

Le département du Tarn-et-Garonne vient de lancer un important chantier pour déployer la fibre optique sur tout son territoire. Pour cela, Jean-Philippe Bésiers, Président du Syndicat Mixte Tarn-et-Garonne Numérique, et David El Fassy, Président d’Altitude Infrastructure, ont signé un contrat, le 20 mars dernier.

Une étape décisive

L’avancée numérique du département vient ainsi d’amorcer une étape décisive. En effet, d’ici 2022, ce vaste chantier utilisera plus de 7.000 kilomètres de câbles. Il requerra aussi 150.000 kilomètres de fibre optique. Cela permettra d’installer 102.000 prises. Ainsi, dans 191 communes, tous les foyers, les entreprises et les sites publics bénéficieront d’une connexion à Très Haut Débit (THD). Ce chantier englobera toutes les communautés de communes du Tarn-et-Garonne. Excepté huit communes du Grand Montauban, en zone AMII. Cette avancée très ambitieuse constitue un important défi industriel. Elle sera menée à un rythme annuel particulièrement intensif. Celui-ci culminera lors de la troisième année, avec un déploiement prévu de plus de 42.000 prises. Au total, ce Programme en faveur du développement numérique du Tarn-et-Garonne représente un investissement de plus de 244 millions d’euros. Il s’étalera sur 30 ans.

Une société dédiée

La société créée par Altitude Infrastructure pour gérer ce contrat de Délégation de Service Public (DSP) s’appelle Octogone Fibre. Elle a pour mission d’installer, d’exploiter, de commercialiser et d’entretenir pendant 30 ans ce réseau, constitué à 100 % par de la fibre optique. Au terme de ce contrat, l’entretien de ce réseau sera repris par les collectivités locales, via le syndicat mixte Tarn-et-Garonne Numérique. Déjà fortement impliquée en Occitanie, Altitude Infrastructure a été retenue par le département pour son expérience confirmée dans le développement numérique. Dans la phase la plus intensive des futurs travaux, Octogone Fibre sera capable de mettre en oeuvre environ 170 emplois simultanés.

Un rôle de leader

Altitude Infrastructure est la société qui va déployer la fibre optique dans le Tarn-et-Garonne.
Avec la création de ce 17e réseau, Altitude Infrastructure confirme en France sa position de premier opérateur alternatif dans les zones d’initiative publique. En effet, cette société a déjà contractualisé près de trois millions de prises, amenées directement chez les utilisateurs (prises FTTH). Par ailleurs, Altitude Infrastructure renforce ainsi sa forte présence en Occitanie. A ce jour, son activité représente 620.000 prises, en incluant celles déployées dans le Tarn-et-Garonne.

Une action diversifiée

Par ailleurs, Altitude Infrastructure est présente dans l’Aude, la Haute-Garonne et les Pyrénées-Orientales. De plus, elle conduit aussi des chantiers dans l’Est de la France, le Sud-Est et la Normandie. Suite à ce nouveau contrat, David El Fassy, Président d’Altitude Infrastructure, a déclaré : « Nous remercions le Département et Tarn-et-Garonne Numérique pour cette nouvelle marque de confiance en Occitanie. […] Après Bouygues Telecom, SFR et tous les opérateurs de proximité, c’est l’assurance d’avoir accès à une offre très haut débit variée et de qualité pour tous, et donc les Tarn-et-Garonnais. »


Pierre Baron, Le Bulletin des Communes, 25/03/2019

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 708
    • Twitter @tdamienjd
Tarn et Garonne Numérique - Octogone fibre
« Réponse #9 le: 25 mars 2019 à 16:09:42 »
Fibre optique : Altitude Infrastructure retenu dans le Tarn-et-Garonne

Mercredi, le président du Syndicat Mixte Tarn-et-Garonne Numérique et le président d’Altitude Infrastructure ont signé  le lancement de la Délégation de Service Public (DSP) pour le déploiement de la fibre optique dans le Tarn-et-Garonne (82).

Plus de 7 000 kilomètres de câbles, 150 000 km de fibres et 102 000 prises seront construites d’ici 2022 pour amener le très haut débit dans l’intégralité des foyers, entreprises et sites publics de 191 communes, soit la totalité des communautés de communes du Tarn-et-Garonne (hors 8 communes du Grand Montauban (zone AMII)).

Dans le cadre de cette DSP, Altitude Infrastructure a créé la société Octogone Fibre.  Elle a pour mission la construction, l’exploitation, la maintenance et la commercialisation du réseau 100% fibre optique pendant 30 ans (contrat concessif) au terme duquel le réseau éponyme reviendra à l’actif des collectivités locales via le syndicat mixte Tarn-et-Garonne Numérique.

Un défi industriel avec un rythme annuel de production soutenu dont le pic culminera, au cours de la 3ème année, à plus de 42 000 prises. Au total, plus de 244 millions d’euros seront investis pour l’ensemble du projet sur 30 ans.


Construction Cayola, 22/03/2019

lechercheur123

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 975
  • Montauban (82)
Tarn et Garonne Numérique - Octogone fibre
« Réponse #10 le: 27 mars 2019 à 05:04:04 »
SIGNATURE 100% FIBRE - Communiqué de presse


Le Président du Syndicat Mixte Tarn-et-Garonne Numérique Jean-Philippe BESIERS et le Président d’Altitude Infrastructure David ELFASSY ont signé mercredi 20 mars 2019 le lancement d’une Délégation de Service Public pour le déploiement de la fibre optique en Tarn-et-Garonne, en présence de Céline PLATEL, sous-préfète de Tarn-et-Garonne et de Christian ASTRUC, Président du Conseil Départemental de Tarn-et-Garonne.

Cette signature historique à l’échelle du département vise le raccordement de tous les foyers, entreprises et sites publics de Tarn-et-Garonne sous 3 ans et demi, soit d’ici la fin 2022. Cette opération correspond au déploiement d’un réseau public de fibre optique jusque dans les foyers, entreprises et sites publics de 191 communes, soit la totalité des communautés de communes du Tarn-et-Garonne hors 8 communes du Grand Montauban (Montauban, Bressols, Saint-Nauphary, Corbarieu, Montbeton, Villemade, Albefeuille-Lagarde et Lamothe-Capdeville).

Le réseau public tarn-et-garonnais sera exploité pour une durée de 30 ans par Altitude Infrastructure via une société créée à cette fin et baptisée Octogone Fibre. Tarn-et-Garonne Numérique assurera le contrôle de la bonne réalisation des opérations.

Focus sur les tenants et les aboutissants de ce projet d’envergure.

-------------------------------

APPORTER A TOUS LA TECHNOLOGIE REINE : UN ENJEU STRUCTUREL MAJEUR POUR LE TARN-ET-GARONNE

Trois ans après sa création, le syndicat mixte Tarn-et-Garonne Numérique (qui regroupe le Département et 191 communes via 9 intercommunalités) a franchi une nouvelle étape dans la mission qui lui est confiée d’aménager les réseaux numériques pour apporter le Très Haut Débit à tous les territoires.

Après la réalisation de 79 opérations de montée en débit de l’ADSL initiée en 2017 pour assurer le désenclavement numérique de près de 15 000 foyers, place à la fibre optique pour tous !

Le syndicat mixte Tarn-et-Garonne Numérique et l’opérateur aménageur Altitude Infrastructure ont conclu un accord historique pour permettre à chacun d’accéder à la technologie fibre optique en tout point du territoire (hors 8 communes de l’agglomération de Montauban, lire par ailleurs).

L’objectif est de déployer la fibre pour tous en 3,5 ans, pour répondre rapidement et durablement à la problématique de la desserte numérique, facteur d’attractivité, de développement et de vitalité des territoires.

UNE AMBITION INEDITE POUR LE DEPARTEMENT

A l’issue de la consultation menée par Tarn-et-Garonne Numérique, l’objectif est rempli avec 100% des 102 000 prises que compte la zone d’intervention publique qui seront équipées en fibre optique !
Depuis 2012, date de la première version du projet départemental, l’ambition de celui-ci n’a cessé d’évoluer :
    • 2012 : objectif de créer 35 000 prises de fibre optique (et 4000 prises de montée en débit ADSL) à échéance 2025 pour un coût public total estimé à 55 millions d’euros
    • 2016 : création du syndicat mixte Tarn-et-Garonne Numérique et révision du programme avec l’objectif de créer à coût public constant 50 000 prises de fibre optique (et 15 000 prises de montée en débit à échéance 2023)
    • 2019 : Fin du programme de montée en débit de l’ADSL (15 000 prises impactées, 12 millions d’euros), signature du programme fibre avec 100% des prises équipées à échéance 2022 avec une participation publique de 22 millions d’euros

SUR 191 COMMUNES : 100% DES PRISES EQUIPEES PAR LE PROGRAMME

La zone d’initiative publique concernée s’étend sur 191 communes dont 187 communes du département et 4 communes situées hors département mais membres d’une intercommunalité tarn-et-garonnaise :
    • Clermont-Soubiran (Lot), Grayssas (Lot), Saint-Antoine (Gers) (Communauté de communes des Deux-Rives)
    • Montrosier (Tarn) (Communauté de communes du Quercy Rouergue et des Gorges de l’Aveyron)

En parallèle, 8 communes de l’agglomération de Montauban font l’objet d’un déploiement d’initiative privée (Montauban, Bressols, Saint-Nauphary, Corbarieu, Montbeton, Villemade, Albefeuille-Lagarde et Lamothe-Capdeville).


Ces 191 communes de la zone d’initiative publique bénéficieront de la fibre optique sous 3 ans et demi, selon un déploiement en deux phases (phase 1 : mars 2019 à février 2021, phase 2 : mars 2021 à fin 2022, voir carte) et un rythme annuel de production soutenu :
    • Année 1 (mars 2019 – mars 2020) : 10 347 prises
    • Année 2 (mars 2020 – mars 2021) : 34 309 prises
    • Année 3 (mars 2021 – mars 2022) : 42 413 prises
    • Année 4 (mars 2022 – octobre 2022) : 15 250 prises

Au total, plus de 102 000 prises sont à équiper sur le territoire auxquelles s’ajoutent plus de 1 000 prises existantes (à Golfech et Montbartier notamment) ce qui représente le déploiement de plus de 7 000 km de fibre optique.

LA FORMATION, L’INSERTION ET L’EMPLOI LOCAL AU CŒUR DU PROJET

Ce programme d’envergure va mobiliser de nombreuses ressources notamment dans la phase de construction où un volume d’heures de travail correspondant à près de 170 emplois sera engagé localement au plus fort des travaux.
 
Afin que les Tarn-et-Garonnais bénéficient de l’appel d’air du secteur des réseaux télécoms, qui recrute aujourd’hui à travers des profils de métiers variés et durables, Tarn-et-Garonne Numérique a souhaité intégrer au contrat des clauses en matière d’insertion et de formation pour les publics locaux.

Ainsi, au moins 75 000 heures seront effectuées par des publics en formation ou en insertion durant les 3,5 années de construction du réseau, puis 125 000 heures sur des tâches de maintenance et d’exploitation jusqu’à la fin de la délégation de service public.


LE TRES HAUT DEBIT POUR TOUS, POUR QUOI FAIRE ?

Avec un débit d’au moins 100mbit/s (et souvent bien plus en fonction des FAI) dans chaque foyer, chaque entreprise et chaque site public dans le département, c’est la disparition annoncée du petit sablier qui tourne depuis 20 ans sur nos écrans !

Une navigation ultra fluide et sans latence, quel que soit le nombre de connexions simultanées dans le foyer : téléchargements de lourds fichiers, domotique, streaming, TV Haute Définition, jeux vidéo en ligne, visioconférence, télétravail facilité, télémédecine, etc.

Tarn-et-Garonne Numérique prévoit d’accompagner le développement des usages du numérique auprès de l’ensemble des acteurs du territoire afin de valoriser ce nouveau réseau. L’élaboration dès cette année d’un Schéma de Développement des Usages et des Services Numériques à l’échelle du département par le syndicat mixte va servir de base à la conduite de politiques publiques à venir sur le volet numérique.


LE DEPLOIEMENT DE LA FIBRE OPTIQUE : MODE D’EMPLOI

La fibre optique se matérialise par un mince fil de verre et représente à ce jour la technologie la plus performante pour transmettre des données numériques à la vitesse de la lumière. Déployée en parallèle du réseau ADSL existant, qu’elle a vocation à remplacer à terme, elle permet un débit internet beaucoup plus important (a minima 100 Mbit/seconde), quelle que soit la distance qui sépare le foyer des centres névralgiques du réseau.

La distance entre l’équipement d’émission du signal et l’équipement de réception de celui-ci peut être ainsi beaucoup plus importante s’agissant de la fibre optique que pour l’ADSL dont le signal s’affaiblit au fil des kilomètres sur le réseau cuivre ce qui diminue le débit disponible.

L’architecture des deux réseaux n’est donc pas la même puisque 27 centraux optiques qui ouvriront progressivement en 3 ans et demi suffiront à héberger les équipements des opérateurs sur l’ensemble du département (hors zone d’investissement privé) contre près de 180 centraux ADSL.

Le mode de déploiement du réseau fibre optique s’établira principalement via les infrastructures existantes : en souterrain, en aérien ou en façade. Lorsqu’il n’existe pas d’infrastructures d’accueil disponibles, la création d’infrastructures souterraines sera privilégiée.


L’ACCES A UN SERVICE UNIVERSEL – LE LIBRE CHOIX DE SON FOURNISSEUR D’ACCES A INTERNET

La construction du réseau fibre optique vise avant tout pour Octogone Fibre à amener cette technologie « à la porte » des futurs abonnés. Dès qu’elle sera « disponible », c’est à dire que le réseau sera dans l’immeuble (pour l’habitat collectif), dans la rue (pour l’habitat intermédiaire) ou au bout du chemin (pour l’habitat isolé), il appartiendra au futur abonné de solliciter l’opérateur de son choix pour souscrire un abonnement fibre et déclencher l’intervention d’une équipe technique pour tirer la fibre optique à l’intérieur du bâtiment concerné, comme en son temps, le téléphone ou l’électricité.

Quel que soit le point du territoire, le programme prévoit une disponibilité de la fibre optique sous 3,5 ans et la prise en charge du raccordement chez l’opérateur de son choix selon les mêmes conditions. Seuls les délais de raccordement pourront s’allonger de quelques semaines lorsque le raccordement du bâtiment est particulièrement distant ou technique.

Chaque abonné fibre pourra faire son choix parmi l’ensemble des fournisseurs d’accès à internet selon les mêmes grilles tarifaires que partout ailleurs en France.


LES ACTEURS DU PROJET

Tarn-et-Garonne Numérique a été créé en 2016 à l’initiative du Conseil Départemental et des intercommunalités de Tarn-et-Garonne pour pallier l’insuffisance des opérateurs privés. Le syndicat mixte est une structure publique qui a pour mission d’assurer l’aménagement numérique du territoire et de promouvoir et développer les usages numériques.

Altitude Infrastructure est l’un des leaders français de l’aménagement numérique et accompagne les collectivités depuis 2001 pour concevoir, déployer, exploiter et commercialiser des réseaux de télécommunications. L’opérateur aménageur est présent sur 18 Réseaux d’Initiative Publique : 1 région (9 départements), 21 départements (dont la Haute-Garonne, l’Aude et les Pyrénées-Orientales) et 4 agglomérations et compte près de trois millions de prises FTTH (Fibre To The Home – Fibre optique jusqu’à l’abonné) contractualisées.

Octogone Fibre est la société de projet créée par Altitude Infrastructure pour gérer la Délégation de Service Public lancée par Tarn-et-Garonne Numérique, destinée à couvrir le département par un réseau 100% fibre optique. Octogone fibre aura pour mission la construction, l’exploitation, la maintenance et la commercialisation du réseau 100% fibre optique. Octogone Fibre est aussi la marque du réseau public de Tarn-et-Garonne.


FINANCEMENT DE L’OPERATION

Le coût global de l’opération est évalué à plus de 244 millions d’euros dont :
    • 127 millions d’euros spécifiquement pour l’établissement du réseau principal sur les 3,5 premières années
    • 117 millions d’euros pour couvrir les coûts du raccordement final des abonnés, les frais de maintenance et d’exploitation mais aussi le coût des besoins d’extension du réseau dans les 30 prochaines années (près de 40 000 prises supplèmentaires à créer dans les décennies à venir)

Le financement de ce projet est assuré par Altitude Infrastructure, mais aussi grâce à une subvention publique à hauteur de 21,7 millions d’euros répartis entre l’Etat, la Région Occitanie, le Département et les Intercommunalités et communes concernées.

La délégation de service public prévoit la concession du réseau à Octogone Fibre pour une durée de 30 ans, pour permettre aux financeurs privés d’équilibrer l’opération en se rémunérant sur la location des lignes aux fournisseurs d’accès à internet qui commercialiseront leurs offres auprès des Tarn-et-Garonnais (sans coûts supplèmentaires pour l’abonné).

A noter qu’à l’issue des 30 années d’exploitation, le réseau Octogone Fibre reviendra à l’actif des collectivités locales via Tarn-et-Garonne Numérique.

« Modifié: 27 mars 2019 à 05:25:04 par lechercheur123 »

lechercheur123

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 975
  • Montauban (82)
Tarn et Garonne Numérique - Octogone fibre
« Réponse #11 le: 27 mars 2019 à 05:17:56 »
Je trouve ces éléments particulièrement intéressants :

SUR 191 COMMUNES : 100% DES PRISES EQUIPEES PAR LE PROGRAMME

Ces 191 communes de la zone d’initiative publique bénéficieront de la fibre optique sous 3 ans et demi, selon un déploiement en deux phases (phase 1 : mars 2019 à février 2021, phase 2 : mars 2021 à fin 2022, voir carte) et un rythme annuel de production soutenu :
    • Année 1 (mars 2019 – mars 2020) : 10 347 prises
    • Année 2 (mars 2020 – mars 2021) : 34 309 prises
    • Année 3 (mars 2021 – mars 2022) : 42 413 prises
    • Année 4 (mars 2022 – octobre 2022) : 15 250 prises

Au total, plus de 102 000 prises sont à équiper sur le territoire auxquelles s’ajoutent plus de 1 000 prises existantes (à Golfech et Montbartier notamment) ce qui représente le déploiement de plus de 7 000 km de fibre optique.


On peut voir ici que le déploiement sera soutenu, surtout en 2020-2021. On voit aussi que les réseaux déployés par e-tera/Ariane Network sur Montbartier et Golfech sont repris par Octogone Fibre.

LE DEPLOIEMENT DE LA FIBRE OPTIQUE : MODE D’EMPLOI

[...]

L’architecture des deux réseaux n’est donc pas la même puisque 27 centraux optiques qui ouvriront progressivement en 3 ans et demi suffiront à héberger les équipements des opérateurs sur l’ensemble du département (hors zone d’investissement privé) contre près de 180 centraux ADSL.

[...]

L’ACCES A UN SERVICE UNIVERSEL – LE LIBRE CHOIX DE SON FOURNISSEUR D’ACCES A INTERNET

La construction du réseau fibre optique vise avant tout pour Octogone Fibre à amener cette technologie « à la porte » des futurs abonnés. Dès qu’elle sera « disponible », c’est à dire que le réseau sera dans l’immeuble (pour l’habitat collectif), dans la rue (pour l’habitat intermédiaire) ou au bout du chemin (pour l’habitat isolé), il appartiendra au futur abonné de solliciter l’opérateur de son choix pour souscrire un abonnement fibre et déclencher l’intervention d’une équipe technique pour tirer la fibre optique à l’intérieur du bâtiment concerné, comme en son temps, le téléphone ou l’électricité.

Quel que soit le point du territoire, le programme prévoit une disponibilité de la fibre optique sous 3,5 ans et la prise en charge du raccordement chez l’opérateur de son choix selon les mêmes conditions. Seuls les délais de raccordement pourront s’allonger de quelques semaines lorsque le raccordement du bâtiment est particulièrement distant ou technique.

Chaque abonné fibre pourra faire son choix parmi l’ensemble des fournisseurs d’accès à internet selon les mêmes grilles tarifaires que partout ailleurs en France.


On voit ici que 27 NRO vont être installés dans le département.

On dirait aussi que les frais de raccordement seront identiques quelque soit le type d'habitat (isolé ou non).

J'en profite pour mettre en pièces jointes différents logos en bonne qualité si vivien veut ajouter le logo du RIP

 

Mobile View