Auteur Sujet: Swisscom  (Lu 1641 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 178
  • Vierzon (18)
Swisscom
« le: 18 avril 2023 à 09:14:28 »
Débâcle de la fibre optique: Swisscom répond à certaines critiques


Le pénible déploiement de la fibre optique en Suisse continue de faire des vagues dans certains cantons. Si en Suisse romande le cas de Neuchâtel est presque unique, Swisscom se défend maintenant de certaines accusations prodiguées dans le canton de Lucerne. Il est souhaitable que ce débat ait lieu!

Le maire de Willisau, membre du Projet «Prioris» qui vise à améliorer la couverture fibre optique dans 22 communes, estime en effet que l’entreprise ne se serait pas montrée coopérative dans le déploiement de la fibre optique dans l’arrière-pays lucernois, selon un article de la Luzerner Zeitung publié en fin de semaine dernière.

Que les zones rentables?

Selon ce texte, Daniel Bammert critique l’extension de la fibre optique de Swisscom, qui n’investirait que dans des «zones commercialement intéressantes» et ignorerait ainsi les régions rurales. Swisscom se défend et souhaite «rétablir les faits».

Annina Merk, porte-parole de Swisscom, explique que la commune de Willisau a été informée à plusieurs reprises de l’extension du réseau. Cette dernière s’inscrit dans le cadre de l’extension du réseau national, qui prévoit environ 55% de raccordements en fibre optique dans toute la Suisse d’ici fin 2025 — et même entre 70 et 80% d’ici fin 2030.

Swisscom particulièrement irrité

Pour Swisscom, une déclaration du maire de Willisau est particulièrement irritante, à savoir que les contribuables financent l’extension du réseau et que Swisscom profite de sa position de monopole. «Ce n’est pas correct. Swisscom ne reçoit pas d’argent des contribuables et l’extension du réseau est toujours financée par Swisscom elle-même.

Que penser? Ce cas illustre la nervosité qui règne sur ce dossier et la difficulté pour un Swisscom de trouver le bon chemin entre sa volonté d’obtenir la plus large couverture possible et des soucis évidents de rentabilité. Enfin, le rôle des collectivités locales n’est pas toujours clair et peut parfois provoquer des blocages complets. Quant au politique…


Source : Le blog de Xavier Studer

vincen

  • Abonné FAI autre
  • *
  • Messages: 149
  • Lausanne (CH)
Swisscom
« Réponse #1 le: 18 avril 2023 à 09:24:28 »
Vu l'historique chargé de Swisscom, j'aurais tendance à croire assez aveuglement le maire de Willsau ! En effet n'oublions pas que l'année dernière Swisscom a été stoppé dans ses déploiements qui étaient faits en violation totale des accords entre Swisscom et l'autorité de régulation (Swisscom ayant décidé de son propre chef de déployer une nouvelle infra qui était tout à son bénéfice et handicapait lourdement la concurrence !!
On retrouve les mêmes agissements pourris qu'Orange en France, et de façon globale les opérateurs d'état anciennement monopolistique (pour rappel Swisscom comme Orange sont toujours des boites d'état, Swisscom est à 51% détenu par la confédération, et Orange, son plus gros actionnaire, est toujours l'état...)

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 178
  • Vierzon (18)
Swisscom
« Réponse #2 le: 21 avril 2023 à 16:58:38 »
Fibre optique : Swisscom tente de gérer les erreurs du passé

Selon un article d’Inside-it, Swisscom tente de redevenir fréquentable sur le marché suisse de la fibre optique. Après avoir joué la carte de l’arrogance pendant des lustres, il essaie de rassurer ses concurrents, dans l’espoir d’éviter les fourches caudines de la Commission de la concurrence (Comco). Dans l’intervalle, Swisscom a déjà gagné beaucoup de temps!

Et on le comprend, car sa position est pénible, puisque personne ne souhaite ouvrir à ses concurrents son réseau, même si à une époque il a été financé par les deniers publics… Reste que Swisscom vient d’envoyer un e-mail à différents fournisseurs d’accès à internet, où il évoque la transformation d’environ un demi-million de raccordements à fibre optique du modèle à une fibre point à multipoint (P2MP) en modèle à quatre fibres (P2P), comme l’exige la Comco.

Tous les raccordements adaptés ?

Le courriel de Swisscom contient par ailleurs une information non négligeable, selon Inside-it: il existe des raccordements en fibre optique qui ont été construits selon le modèle à fibre unique, mais qui pourraient théoriquement être laissés tels quels. Cela concerne surtout les nouvelles constructions.

Toutefois, Swisscom écrit qu’il a décidé de «convertir également en architecture P2P les raccordements à fibre optique P2MP qui ne sont pas bloqués aujourd’hui et qui peuvent donc être commercialisés». Interrogé par Inside-it.ch, un porte-parole de Swisscom, confirme que Swisscom va «convertir tous les raccordements P2MP sans exception».

Swisscom se régularise ?

Toujours selon Inside-it, Swisscom ne veut pas révéler de combien de raccordements il est question. Il ressort d’une statistique interne, dont inside-it.ch a eu connaissance, que sur les quelque 2 millions de raccordements FTTH actuellement commercialisables, environ 250’000 sont construits selon la norme P2MP — et seront donc adaptés.

En tenant compte des raccordements en cours de construction, il pourrait s’agir de 800’000 unités, selon le même texte. Mon commentaire? Avec l’arrivée du nouveau CEO, Swisscom tente de régulariser ses relations au marché et de se conformer aux attentes de 2023. Visiblement, une certaine transparence a remplacé une arrogance qui devenait irrespirable. Espérons que ça continue…


Source : Le blog de Xavier Studer

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 178
  • Vierzon (18)
Swisscom
« Réponse #3 le: 22 novembre 2023 à 09:18:29 »
Fibre optique: Swisscom booste son réseau avec Nokia !


La fibre optique par DALL-E3.

Swisscom modernise son réseau de fibres optiques pour répondre plus efficacement aux nouveaux besoins de ses clients tout en réduisant ses coûts. Swisscom a déployé une solution de Nokia pour créer une plateforme plus évolutive. Cette transformation du réseau permettra à Swisscom de faire face à une croissance annuelle du trafic de l’ordre de 25 %!

La modernisation du réseau optique de Swisscom a effectivement été motivée par une augmentation constante de la demande de capacité due à des applications telles que le travail à distance, le streaming vidéo, les jeux et l’informatique nuagique. Swisscom a donc ajouté la technologie WDM/OTN (voir ci-dessous), ce qui lui permet de faire évoluer son réseau de transport optique national pour suivre la croissance annuelle.

Nokia: un choix réfléchi

Selon un communiqué, Swisscom a choisi Nokia comme seul fournisseur pour répondre à ses défis de modernisation. L’équipementier a offert une solution de bout en bout, fournissant du matériel, des logiciels et des services sur mesure. Cette approche globale aide à améliorer la capacité et l’efficacité de la bande passante à travers le réseau.

En plus de la modernisation du réseau, Swisscom a mis l’accent sur l’automatisation, qui améliore l’efficacité du réseau en éliminant les tâches répétitives, accélérer la livraison des services et réduit les coûts globaux, selon le même texte diffusé par le géant suédois des télécoms.

Migration des services

Le déploiement terminé, le géant bleu et Nokia vont désormais gérer conjointement la migration des services. Le nouveau réseau optique transportera tout le trafic fixe et mobile de Swisscom, de l’équipement fourni par le client jusqu’au backbone, en prenant en charge les différents services clients tout en maximisant l’utilisation de la fibre.

La solution permettra de faire face à une croissance massive du trafic en éliminant les tâches répétitives et en réduisant les coûts globaux. Il en résultera aussi une consommation d’énergie inférieure. En ce sens cette innovation significative contribue également partiellement aux objectifs de durabilité de Swisscom en réduisant son empreinte carbone.

XS avec Perplexity.ai

Les technologies WDM et OTN

La technologie WDM permet la transmission simultanée de multiples signaux de données sur une seule fibre optique en utilisant différentes longueurs d’onde de lumière. Elle permet l’agrégation et la ségrégation des flux de données, maximisant ainsi la capacité et l’efficacité de l’infrastructure de fibre optique. Les principaux avantages de la WDM comprennent une utilisation accrue de la bande passante, la scalabilité et le rapport coût-efficacité.

L’OTN est une norme de réseau optique de nouvelle génération qui combien les avantages de la WDM et des techniques avancées de traitement du signal numérique. Elle fournit un cadre standardisé et efficace pour le transport de différents types de données, y compris Ethernet, les réseaux de stockage (SAN) et la vidéo numérique. L’OTN intègre des fonctionnalités intelligentes pour la détection d’erreurs, la surveillance et la récupération de pannes, garantissant une haute fiabilité et performance. Elle offre des avantages tels que la provision flexible de bande passante, la transparence du protocole et une meilleure gestion du réseau. Cependant, la mise en œuvre de l’OTN nécessite un équipement et une infrastructure spécialisés, ce qui la rend relativement plus coûteuse.


Source : le blog de Xavier Studer
« Modifié: 23 novembre 2023 à 08:47:56 par vida18 »

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 178
  • Vierzon (18)
Swisscom
« Réponse #4 le: 09 février 2024 à 21:40:44 »

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 178
  • Vierzon (18)
Swisscom
« Réponse #5 le: 01 avril 2024 à 15:36:50 »
Fibre optique : Swisscom devra ouvrir d'innombrables tranchées

L'opérateur téléphonique a perdu un bras de fer juridique. Une partie du réseau devra être revue et corrigée pour faire de la place à la concurrence.

«Pour nous, cela signifie que nous devons ouvrir 3200 kilomètres de routes supplémentaires pour poser de nouvelles lignes.» C'est ainsi que résume un responsable de Swisscom la situation sur le déploiement du réseau de fibre optique en Suisse. L'opérateur y travaille depuis des années, mais suite à une plainte d'un fournisseur d'accès à Winterthour en 2020, la Commission de la concurrence (Comco) a enquêté sur les méthodes de Swisscom en la matière.

La «SonntagsZeitung» révèle ce dimanche que l'entreprise a en partie perdu son bras de fer juridique. Elle devra non seulement payer une amende de plusieurs millions, mais aussi refaire son réseau qui ne laisse pas de place à ses concurrents. Lors de la pose des câbles, Swisscom avait installé des raccordements à fibre optique multipoints, qui font passer les données internet par un seul câble à fibre optique. Dans les quartiers, la ligne est ensuite divisée pour les différents raccordements.

Une facture à 2 milliards ?

La Confédération exige de Swisscom qu'une ligne séparée soit tirée en continu pour chaque foyer au lieu d'un seul passage pour tout un quartier. Cela permettrait à d'autres fournisseurs d'accès de louer ces lignes et garantirait une concurrence équitable. Mais les nombreux câbles supplémentaires nécessaires pour remplir cette exigence ne peuvent pas passer car les canalisations existantes sont trop étroites. Il faudra donc rouvrir d'innombrables tranchées.

Swisscom ne précise pas à combien se montera la facture finale, mais des observateurs interrogés par la «SonntagsZeitung» articulent des investissements supplémentaires de l'ordre de deux milliards de francs.


Source : 20 Minutes, écrit le 31 mars 2024 par Julien Baumann.