Auteur Sujet: Strasbourg : La fibre dans 10 ans pour le centre-ville  (Lu 5887 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 43 113
    • Twitter LaFibre.info
Strasbourg : La fibre dans 10 ans pour le centre-ville
« le: 04 septembre 2012 à 08:42:21 »
Strasbourg : La fibre dans 10 ans pour le centre-ville

Les personnes éligibles à la fibre optique sont déjà nombreuses à Strasbourg, la ville et son agglomération faisant partie des objectifs de déploiement des principaux opérateurs. Mais dans les faits, la situation est très contrastée selon les quartiers. La zone de déploiement de Numéricable couvre à ce jour 70% de la population strasbourgeoise et s’étend encore assez densèment dans la Communauté urbaine. Petite précision, dans une zone de déploiement, même si un seul opérateur raccorde un immeuble donné, les habitants de cet immeuble pourront choisir leur propre opérateur. En zone très dense, la fibre optique est unique pour chaque opérateur. En zone moyennement dense, les opérateurs se partagent une seule et unique fibre.

Bruno Janet, directeur des relations avec les collectivités locales chez Orange-France Télécom, explique le fonctionnement des raccordements :


« Dans le périmètre de Strasbourg-Cus, toutes les communes ont un « millésime de raccordement », c’est-à-dire que si des travaux commencent dans commune en 2012, celle-ci sera raccordé en 2017. Une commune est raccordée en totalité, ou presque, en cinq ans. Le but est de raccorder tout le secteur d’ici 2020. Bischheim, Lingolsheim et Schiltigheim ont le millésime 2012. Les travaux à Illkirch commenceront en 2013. Les discussions sont en cours pour les autres communes. À Strasbourg, des travaux ont commencé l’année dernière, en priorité dans les quartiers avec un plus faible débit : Esplanade, Gare, Orangerie-Roberstau, Neudorf. Si le centre historique ne figure pas encore dans la zone de déploiement d’Orange, cela signifie que les travaux dans ce secteur n’ont pas commencé. Les travaux au cœur de la ville commenceront en 2015 à cause de la présence de bâtiments historiques par exemple, qui ne permettent pas d’intervenir comme bon nous semble. Chez Orange, le raccordement ne se fait pas à partir de câbles déjà existants mais à partir de nouveaux câbles. »

Jean-Claude Brier, directeur des relations régionales chez SFR, confirme l’inconvénient des bâtiments historiques mais souligne d’autres points noirs :

    « C’est vrai qu’on peut avoir des difficultés de raccordement avec des bâtiments historiques. À Colmar, Vialis a rencontré des difficultés similaires pour poser des câbles en façades. Ce qui nous a gêné aussi à Strasbourg, c’est le déclassement par l’Arcep de certaines zones auparavant inscrites en zone très dense qui se retrouvent en zone moyennement dense. Le raccordement n’est plus le même dans cette situation et il faut donc changer les prises. Par ailleurs, l’opérateur Free, qui avait récupéré des conventions d’exploitation d’immeubles, s’était désengagé sans donner plus de précisions aux autres opérateurs sur les immeubles déjà raccordés ou non. On a perdu du temps, car pour équiper un bâtiment, il faut obtenir l’autorisation du syndicat d’immeuble. Or les Assemblées générales n’ont lieu qu’une fois par an. »

Mais d’autres raisons s’ajoutent. L’opérateur historique Orange-France Télécom loue sa boucle locale pour les actuelles connexions Adsl. SFR, en tant qu’opérateur alternatif, doit reverser 9€ à Orange Télécom pour chacun de ses abonnés. Selon Joël Mau, directeur de Mission à l’Institut Mines-Télécom, Orange-France Télécom doit favoriser davantage l’accès à la fibre optique :

    « Orange-France Télécom loue les câbles cuivrés aux autres opérateurs. Or pour passer à la fibre optique, il faut abandonner les câbles de cuivre loués aux fournisseurs d’accès internet. Si la location de la fibre optique s’avère moins rentable que la location du câble cuivré, l’opérateur historique n’incitera pas les autres à migrer vers le très haut débit. »

Et pour compliquer le tout, les opérateurs attendent aussi des collectivités territoriales des subventions pour soutenir l’investissement onéreux à la fibre optique. Bref, tout ce petit monde se regarde et se jauge, le but étant de déployer la fibre mais pas trop vite, pour que les concurrents n’en profitent pas. Tous les opérateurs contactés ont refusé de nous communiquer leur planning de déploiement.

Câblage d’un réseau de fibre optique



Ceux qui ne verront pas le très haut débit

Et les laissés pour compte ? La situation est compliquée. Initialement, 73 communes de la région devraient être raccordées à la fibre optique d’ici 2020, soit 51% de la population. Mais le gouvernement de François Hollande préférerait équiper l’ensemble du territoire simplement en haut débit (Adsl) en priorité, quitte à retarder le déploiement du très haut débit. Une proposition de loi pour l’aménagement du territoire, a été adoptée en première lecture par le Sénat le 14 février 2012. Parmi les dispositions figure l’article 8 qui énonce que « tout abonné à un réseau fixe de communications électroniques doit être en mesure d’accéder à un débit minimal de 2 Mbit/s avant le 31 décembre 2013 et 8 Mbit/s avant le 31 décembre 2015. »

Lors de l’Université de la Rochelle, Fleur Pellerin, ministre chargée du développement numérique, a rappelé que la priorité du gouvernement était la couverture totale du territoire en haut débit d’ici 2015. Selon une étude de McKinsey & Company, l’usage d’internet aurait en effet participé pour 20% de la croissance française entre 2005 et 2009.

La barre des 2Mbits/s n’est pas près d’effrayer les fournisseurs d’accès internet. Il s’agit pour eux du minimum requis s’ils veulent parler de haut débit. En revanche, le débit à 8Mbits/s est déjà plus difficile à déployer, surtout en l’espace de trois ans. Dans un communiqué de presse, la Fédération française des télécoms, qui représente la plupart des opérateurs, a dénoncé ce texte :


    « En imposant un système de contraintes et de sanctions, le texte peut conduire à un désengagement des opérateurs sur certaines zones du territoire. Par ailleurs la proposition de loi imposerait des niveaux de débits pour l’ensemble des usagers qui sont dans les faits irréalistes aux dates envisagées et qui viendraient pénaliser le déploiement de la fibre optique. »

Il faut aussi éviter que la « fracture numérique » ne s’agrandisse. Le rapport final du schéma directeur territorial de l’aménagement numérique de l’Alsace fait part de l’existence de zones insuffisamment couvertes par l’Adsl. À la CCI, Jean-Marc Kolb avoue que les disparités technologiques doivent être repensées :

    « Il faut éviter une amplification de la fracture numérique entre d’un côté les zones hyper-connectées et les zones sinistrées. Des endroits dans la Vallée de la Bruche ou à Andlau par exemple sont trop loin des commutateurs, situé à cinq ou dix kilomètres de là, et n’ont même pas une bonne connexion Adsl. Il faudrait en priorité s’occuper de ces zones en besoin mais les opérateurs vont bien sûr préférer investir à Strasbourg plutôt que d’équiper une boulangerie dans un quelconque village. »


Source : Rue89 Strasbourg le 3 septembre 2012 par Nicolas Hecquet

Optrolight

  • Client Orange Fibre
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 658
  • Grenoble (38) @Optrolight
    • Optroastro
Strasbourg : La fibre dans 10 ans pour le centre-ville
« Réponse #1 le: 04 septembre 2012 à 09:28:41 »
J'ai lu l'article hier, et le l'ai trouver bien fait. Les explications sont claires et le journaliste ne prend pas de raccourcis.

Optrolight

  • Client Orange Fibre
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 658
  • Grenoble (38) @Optrolight
    • Optroastro
Strasbourg : La fibre dans 10 ans pour le centre-ville
« Réponse #2 le: 30 janvier 2013 à 20:00:01 »
Un reportage de France 3 sur la fibre optique à strasbourg :
http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f66945000325/5108f6af94a6f61ce4075782/100169f98fe64ea48057697797d097c2

Au coeur d'un centre de gestion de la fibre optique à Strasbourg

Profiter d'une connection internet à plus haut débit, ou encore de téléchargements plus rapides, voilà ce que permet la fibre optique. En Alsace, deux opérateurs ont signé un accord de co-investissement pour raccorder les logements à la fibre optique.



La fibre optique a fait son apparition en Alsace il y a deux ans, notamment à Strasbourg. Elle permet aux particuliers de profiter d'une connection internet à plus haut débit, de téléchargements plus rapides et facilite l'usage simultané de plusieurs écrans. Deux opérateurs (SFR et Orange) ont signé un accord de co-investissement pour raccorder les logements à la fibre optique. L'un d'entre eux (SFR) vient de lancer son offre commerciale dans la capitale alsacienne. A cette occasion, une de nos équipes a pu visiter son centre de gestion de la fibre optique (Netcenter), très confidentiel.


Source : France3 Alasace

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 43 113
    • Twitter LaFibre.info
Strasbourg : La fibre dans 10 ans pour le centre-ville
« Réponse #3 le: 31 janvier 2013 à 16:56:44 »
J'aime bien dans le reportage de France3 la comparaison de la fibre avec les câbles de cuivre : ils montrent un câble Ethernet (8 fils) pour la comparaison.

Sinon il ne faut pas imaginer que tous les NRO sont de cette taille  ;) (ici le NRO est dans un NetCenter SFR : un datacenter qui sert également pour l'hébergement de serveurs)

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 43 570
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Strasbourg : La fibre dans 10 ans pour le centre-ville
« Réponse #4 le: 31 janvier 2013 à 17:07:38 »
Haha oui les bourrins, j'avoue que les NROs sont pas toujours de cette taille. Mais bon ça fait de belles images :)

djo

  • Abonné Bbox fibre
  • *
  • Messages: 93
  • Strasbourg 67
Strasbourg : La fibre dans 10 ans pour le centre-ville
« Réponse #5 le: 31 janvier 2013 à 18:15:05 »
Bonsoir,

Je viens de voir que le déploiement fibre Orange sur Strasbourg était en court. Mon immeuble a été câblé il y a presque 15 jours par Orange.
Comment avoir des informations concernant le déploiement des autres opérateurs  car j'ai vu les prix de l'abonnement fibre Orange et il est un peu chère :s
J'ai appelé hier tous les opérateurs et ils ne savent pas si il y aura un déploiement dans mon immeuble.

Je trouve la fibre de chez Bouygues un peut dépassé par la fibre de chez Orange, Free et SFR.

Merci de vos réponses

Optrolight

  • Client Orange Fibre
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 658
  • Grenoble (38) @Optrolight
    • Optroastro
Strasbourg : La fibre dans 10 ans pour le centre-ville
« Réponse #6 le: 31 janvier 2013 à 18:23:10 »
Bonjour, comme dit à plusieurs endroits dans ce forum, quand un opérateur fibre un immeuble (ici orange) il a obligation dans les 3 mois de prévenir les autres opérateurs que tel immeuble est fibré. A partir de là les autres opérateurs peuvent relier leur réseau de fibre optique passant dans la rue à l'immeuble. Ce temps de raccordement immeuble peut être plus ou moins long.

Till034

  • Abonné SFR THD (câble)
  • *
  • Messages: 24
  • HFC 30 Mb/s sur Strasbourg (67)
Strasbourg : La fibre dans 10 ans pour le centre-ville
« Réponse #7 le: 31 janvier 2013 à 18:24:34 »
Bonjour,
Pourrais-je savoir où tu habites ? Cela fait des mois que je cherche avec les différents opérateurs à faire fibrer mes immeubles.

djo

  • Abonné Bbox fibre
  • *
  • Messages: 93
  • Strasbourg 67
Strasbourg : La fibre dans 10 ans pour le centre-ville
« Réponse #8 le: 31 janvier 2013 à 18:33:36 »
Merci pour les précisions.

Je suis rue de Bâle.

manzai

  • Abonné Bbox adsl
  • *
  • Messages: 32
Strasbourg : La fibre dans 10 ans pour le centre-ville
« Réponse #9 le: 07 février 2013 à 10:09:34 »
A quand la fibre pour les villes dans les alentours de Strasbourg ? (Lingolsheim, Molsheim ....)

ifranz67

  • Professionnel des télécoms
  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 806
  • Orange Max Fibre / Orange 5G 140 Go
Strasbourg : La fibre dans 10 ans pour le centre-ville
« Réponse #10 le: 03 septembre 2013 à 19:54:01 »
Orange continue à se déployer mais cela ne dépend pas que de l'opérateur mais aussi des collectivités locales !